Sorti à la mi-temps lors de la rencontre de mercredi face à Nîmes, Hichem Boudaoui qui a passé des examens ce jeudi est annoncé out pour les deux prochains mois en raison d’une lésion au ménisque. Un véritable coup dur pour notre milieu international qui venait pourtant d’être désigné joueur du mois à Nice. Cette blessure qui le freine en plein période de grâce, va le priver des prochains matches de l’EN qui sera finalement privée de ses services. Le club azuréen qui a annoncé la nature de la blessure et la durée de sa convalescence va devoir se passer aussi d’un de ses meilleurs éléments.  

La journée de mercredi a été marquée par le retour de quelques joueurs de blessures. C’était le cas de Feghouli qui après avoir été convoqué pour le dernier match sans jouer à cette fois pris part à la rencontre de Galatasaray face à Ankara. Une rencontre que le leader perdra sur le score de 2 à 1, laissant ainsi l’occasion à Besiktas d’être seul aux commandes. Feghouli, qui n’avait plus rejoué depuis plusieurs semaines a été incorporé à la 79’. Son entraîneur qui ne veut pas le brusquer va augmenter son temps de jeu au fil des matches pour lui éviter une nouvelle blessure.

Benzia rejoue en L1

Tout comme Feghouli, Benzia, était convoqué pour la précédente journée face au PSG sans jouer. Plus de 9 mois après son accident, Benzia a rejoué face à Brest de Belkebla. Entré à la 82’, il savoure enfin de nouveau le plaisir jouer et de retrouver la Ligue 1. Un retour qui fait grandement plaisir à voir pour le n°10 dijonnais qui aura traversé une difficile épreuve.

Revoilà Atal

Peu chanceux cette saison, Youcef Atal, était de retour également. Le latéral droit niçois a été aligné d’entrée face à Nîmes de Ferhat. Atal qui revient après plus d’un mois n’aura pas beaucoup joué cette saison. Contractant sa quatrième blessure, son retour est une aubaine pour l’OGC Nice et l’EN qui aura besoin de ses services très bientôt. Revenant de blessure, Atal n’a pas pu aller au terme de la rencontre et cédera sa place à l’heure de jeu.

Une mi-temps pour Boudaoui qui sort sur blessure

Désigné joueur du mois de février, Boudaoui était aligné d’entrée dans l’entrejeu niçois. Malheureusement pour lui, il n’ira pas au bout de la rencontre et se contentera de la moitié. Contractant une blessure en première période, Boudaoui n’a pas pu continuer et cédera sa place. On devrait en savoir d’avantage sur la nature de sa blessure prochainement qui semble apparemment musculaire.

Blessure pour Fehat en fin de match

Si Boudaoui a dû sortir à la mi-temps, dans l’équipe d’en face Ferhat est lui aussi sorti sur blessure en fin de rencontre. Fournissant de gros efforts pour tenter de revenir au score face à Nice, Zineddine Ferhat, prendra un coup qui l’obligera à sortir sur civière. Cependant il semble que ce ne soit pas très grave et le joueur devrait vite revenir.

Slimani joue d’entrée et sort à la 58’

L’attaquant, Islam Slimani, a signé sa première titularisation en championnat avec Lyon. Après avoir été aligné d’entrée en coupe face à Ajaccio, Slimani, bénéficie de plus de temps de jeu en étant titulaire cette fois. L’international algérien semble commencer à s’imposer petit à petit dans l’effectif lyonnais, contrairement à Benlamri qui souffre d’un manque de temps de jeu. Cependant Slimani n’atteindra pas l’heure de jeu puisqu’il sera remplacé à la 58’. Un changement assez prématuré tout de même pour l’attaquant des Verts. Sorti alors que le score était de 0 à 0, Lyon finira par s’imposer difficilement grâce à un but d’Aoura entré en cours de jeu.  

Oukidja perd son sang froid

Dans un match très disputé entre Metz et Angers, le portier Alexandre Oukidja, qui était frustré que son équipe soit menée à domicile voulait à tout prix voir le FC Metz réagir. Comme dans toutes les rencontres, la pression pour revenir au score force les joueurs à jouer les balles arrêtées vite. C’est ce que voulait faire Oukidja à la 90’ pour tenter de lancer un long ballon vers les attaquants et tenter quelque chose dans les dernières secondes de la rencontre. Empêché par un joueur adverse qui malicieusement pousse la balle derrière le gardien, ce dernier s’est emporté et est allé courir derrière le joueur qui avait fait ce geste pour gagner des secondes et permettre à ses coéquipiers de se replacer. Exacerbé Oukidja s’est accroché avec Doumbia, ce qui lui a valu un rouge au portier algérien et seulement un jaune pour le joueur d’Angers. Hors de lui, Oukidja avait la rage et a jeté ses gants par terre avant de taper dans une caisse au bord de la ligne de touche avant de rejoindre les vestiaires dans un état second.

Zerkane titulaire s’incline face au PSG

Titulaire pour la réception du PSG, le milieu offensif Zerkane, n’a pas pu éviter une défaite sur la plus petite marge à son équipe. Le joueur auteur d’un match sérieux est sorti à la 78’.

En dépit du nul ramené de Marseille dimanche (1-1) et du fait que l’équipe était réduite à 10 après l’expulsion du Brésilien Paqueta, ce résultat est considéré comme un semi-échec par les Lyonnais qui aspirent cette saison à jouer le titre.

A l’approche du regroupement de l’EN et des prochains rendez-vous de la sélection, on sent les joueurs algériens de plus en plus appliqués en club. Avec des prestations à la hauteur, ces dernières semaines de la part d’eux tous, ils risquent de mettre le coach national dans l’embarras vue qu’ils sont quasiment tous en forme, en dehors des blessés bien sûr.

Ce mardi ils étaient nombreux à être titulaires, à commencer par Abeid qui joauit la demie finale de la Coupe du Golf Arabe. Le milieu international algérien, qui a pris part à 86’ dans la demi-finale face à l’Ittihad Kalba. La formation d’Al Nasr s’est imposé difficilement après avoir réalisé le même score qu’a match aller (2à1) et pourra défendre son titre en finale. Abeid de son côté continue à fournir des matches à la hauteur et semble déjà s’être bien fondu dans le groupe.

Ghezzal et Besikas rejoignent Galatasaray en tête de la Super Lig

Avec une maigre victoire décrochée à l’extérieur face à Malatya, Besiktas revient à hauteur du Galatasray de Feghouli en tête du classement. Jouant leurs chances à fond pour le titre, l’équipe de Ghezzal se bat dans chaque match pour récolter des points. On peut quasiment être sûrs d’une chose, un algérien sera champion du championnat turc en fin de saison. Pour revenir à la prestation de Ghezzal, ce dernier qui est sorti à la 74’, a été très bien noté par les sites spécialisés avec une très bonne prestation. Le joueur de 28ans reste le meilleur passeur du championnat turc même s’il n’a pas délivré d’offrande pour cette fois mais reste précieux pour son club.

Brahimi passeur et se qualifie pour les ½ finale de la Coupe du Prince

Le maître à jouer d’Al Rayyan, Yacine Brahimi, vient de se qualifier pour la demi-finale de la Coupe du Prince du Qatar. Remportant la victoire sur le score de 2 à 0 face à Al Kharaytiath, Brahimi s’est distingué par une passe décisive sur le deuxième but inscrit par son équipe. Il faut dire que c’est un joueur important dans l’échiquier de Laurent Blanc, puisque tous les ballons passent par lui. En grande forme, le joueur cédera sa place à la 83’, après que l’équipe ait assuré le résultat et gérer les dernières minutes de la rencontre.

Bensebaïn éliminé de la Coupe face à Dortmund

Titulaire pour le quart de finale de la Coupe d’Allemagne face au Borussia Dortmund, Ramy Bensebaïni, s’est fait éliminer avec Gladbach sur la plus petite marge. Prenant part à l’intégralité de la rencontre, le latéral gauche n’a rien pu faire pour éviter cette élimination. En baisse de forme ces derniers temps, Mönchengladbach s’était pourtant bien défendu dans ce match. Malheureusement, Ramy et les siens n'arriveront pas à revenir au score malgré plusieurs tentatives, tandis que les nerfs étaient a vif en fin de match comme en témoigne l’avertissement dont a écopé Bensebaïni après s’être accroché avec un joueur adverse.

Du grand Mahrez face à Wolverhampton

Au moment où nous rédigeons, on s’attend à ce que Mahrez soit élu homme du match face à Wolverhampton. Auteur d’un match remarquable il était derrière quasiment toutes les actions dangereuses pour City. A l’origine du premier but contre son camp d’un défenseur et du second, il a été récompensé pour ses efforts en toute fin de match pour inscrire son but qui est son 7e de la saison. Touchant de nombreux ballons, il réussissait tout ce qu’il entreprenait et s’avèrera un véritable poison pour la défense adverse. Cette fois, son entraîneur l’a laissé terminer le match qui permet à City d’enchainer avec sa 21e victoire de rang, toutes compétitions confondue tandis que le club est sur une série au total de 27 matches sans défaite. Mahrez pour sa part, a tout simplement été le meilleur sur le terrain et il n’y a rien d’autre à dire à son sujet.

Manchester City doit beaucoup à Riyad Mahrez, pour sa victoire hier en début d’après-midi. Aligné comme prévu dans le onze de départ, le capitaine des Verts a été à l’origine du deuxième but de son équipe, qui peinait à desserrer l’étau mis en place par David Moyes dont la stratégie a été de ne pas se recroqueviller derrière en laissant les Citizens jouer.

Pas moins de 12 algériens étaient concernés les rencontres de leurs équipes respectives. Certains se sont croisés d’autres évoluent ensemble. Voici un résumé de leur journée.

Touba joue 90 minutes face à La Haye

Le défenseur Ahmed Touba, titulaire indiscutable avec Waalwijk, a de nouveau été aligné d’entrée face à La Haye. Le joueur a écopé d’un avertissement tandis que son équipe a pu ramener un point de ce déplacement et s’éloigne de plus en plus de la zone rouge au classement.

Bensebaïni entre à la 62’ et perd face à Leipzig

Ramy Bensebaïni, n’a pas été titularisé cette fois pour le match face au 2e au classement à savoir Leipzig. Incorporé à la 62’ à la place d’Elvedi, il n’aura rien pu faire pour éviter une défaite à son équipe sur le score de 3 à 2. Mönchengladbach qui reste sur 5 matches sans victoire se trouve à la 8e place au classement.

Oukidja et Boulaya battent Zerkane à Bordeaux

En France Bordeaux de Zerkane qui recevait Metz, s’est incliné à domicile. Oukidja et Boulaya, étaient titulaires pour ce match, tout comme Zerkane, mais ce dernier cédera sa place à la 76’. Les deux algériens de Metz pour leur part ont joués l’intégralité de la rencontre et grandement contribués à la victoire sur le score de 2 à 1. Grâce à ce succès Metz grimpe à la 5e place, tandis que Bordeaux est 11e.

Mahrez délivre sa 4e passe de la saison face à West Ham de Benrahma

Manchester City recevait West Ham en Premier League. Une rencontre dans laquelle Mahrez a été aligné d’entrée. Auteur d’un match correct, il s’est distingué avec une belle passe décisive à la 68’ pour Jones. Il s’agit de sa 4e passe décisive en championnat pour Mahrez qui continue à se montrer important pour son équipe. Remportant la victoire sur le score de 2 à 1, Man City conforte sa première place et enchaine une nouvelle fois. Du côté de West Ham, Benrahma qui est entré en jeu à la 84’, n’avait pas assez de temps pour tenter de faire quelques choses pour éviter la défaite à son équipe. Il aura néanmoins eu l’occasion de croiser son compatriote et d’échanger quelques mots avec lui en fin de match.

Bentaleb rate un penalty face à Stuttgart

Pour son deuxième match avec Schalke04, Bentaleb qui a débuté sur le banc, est entré en jeu à le 57’ face à Stuttgart. Dans une rencontre ou son équipe s’est faite écraser sur le score sans appel de 5 à 1, il aurait pu tenter quelque chose en étant désigné pour tirer un penalty à la 72’. Ratant la sentence, le joueur s’en est voulu à mort et ses coéquipiers ont tout faite pour le réconforter. Ne pouvant pas éviter la défaite, il aurait voulu faire plus et marquer d’où sa frustration. Quoi qu’il en soit, il commence à accumuler du temps de jeu et sur le plan personnel, c’est le plus importants puisque Schalke était déjà mal en point avant que la sanction qui lui était infligée ne soit levée.

10 minutes pour Darfalou

L’attaquant du Vitesse, Oussama Darfalou, semble en baisse de forme puisqu’il est souvent remplaçant ces temps-ci. Incorporé à la 80’, son équipe était déjà à l’abri au tableau d’affichage. L’emportant sur le score de 4 à 1 face à Venlo, le Vitesse remonte à la 4e place, qualificative pour la Ligue Europa.

Feghouli de retour

Absent depuis quelques semaines, Sofiane Feghouli, était de retour pour le match de Galatasaray face à l’Erzurum. Convoqué pour ce match remporté par son équipe sur le score de 2 à 0, Feghouli, est resté sur le banc. En fin de match son entraîneur déclarera qu’il ne voulait pas lui faire prendre de risque et qu’il était trop important pour lui pour le faire jouer ce match, il a préféré attendre encore avant de pouvoir compter de nouveau sur ses services pour jouer le titre qui reste l’objectif du club.

Benzia aussi

Absent depuis plus longtemps que tout autre joueur, Benzia qui est absent des terrains depuis 9 mois était de retour pour le match de Dijon face au PSG. Bon dernier Dijon, n’a rien pu faire face à l’ogre parisien qui s’est imposé par 4 buts à 0. Benzia était sur le banc et c’est déjà une bonne nouvelle, il retrouve ainsi le plaisir de la compétition dans le haut niveau en attendant qu’il retrouve le plaisir de jouer et de faire ce qu’il fait de mieux, c’est-à-dire régaler sur le terrain.

Fares sur le banc face à Bologne

Le dernier algérien d’Europe  est Mohamed Fares. Pour le déplacement à Bologne, la Lazio qui avait l’occasion de revenir à hauteur de la Juve 3e au classement, s’est inclinée sur le score de 2 à 0. L’algérien est resté sur le banc tout au long de la partie et semble avoir du mal à s’imposer de manière concrète dans l’effectif de la Lazio.

 

Le défenseur Aïssa Mandi, est pisté de près par deux grands d’Europe. L’Inter de Milan et Liverpool, s’intéressent sérieusement au joueur qui sera libre de tout engagement dès cet été. Ses qualités, sa polyvalence et surtout sa gratuité suscite l’intérêt de ces deux clubs. La presse espagnole évoque un éventuel départ en fin de saison. à 29 ans, Mandi, a acquis une certaine expérience depuis Reims jusqu’à Real Bétis qui lui permettent d’attirer l’attention de ces deux grandes formations.

Boudaoui obtient un penalty pour Nice et sort à la 67’ légèrement blessé

Le milieu défensif, Hichem Boudaoui, continue de monter en puissance. Avec une nouvelle très belle prestation, l’aiglon se sent pousser des ailes ses derniers temps. Obtenant un penalty à la 19’, il est derrière l’ouverture du score de Gouiri qui a transformé le coup de pied de réparation. Bien dans le match, il aura été précieux dans la récupération et dans la relance. Fournissant aussi de gros efforts, Boudaoui finira par se plaindre de douleurs à la jambe et quittera le terrain à la 67’, tandis que Nice menait par 2 buts à 1, score qui ne bougera pas jusqu’à coup de sifflet final. Avec ce succès ramené de Rennes, Nice met fin à une série de 3 défaites de suite et s’éloigne d’avantage de la zone rouge.

M’bolhi va de mieux en mieux

L’inusable Raïs M’bolhi sera sur les terrains très bientôt. Presque deux mois après avoir contracté une vilaine blessure, le joueur qui avait récemment repris en solo, reprend du poil de la bête. Participant à la dernière séance d’entraînement en groupe, il s’apprête à reprendre sa place de n°1 au sein de la formation de l’Ettifaq. Il retrouve sa forme progressivement et devrait pouvoir jouer quelques matches d’ici la fin mars, ce qui tombe à pic pour l’EN et avec ce regain de forme, il est quasi certain d’être sur la liste de Belmadi.

 

Véritable machine à buts, Baghdad Bounedjah, vient de décrocher un nouveau titre avec Al Sadd. Le joueur de 29ans, n’a pas fini de collectionner les coupes avec la dernière qu’il vient de remporter face à Al Duhail en finale de la Coupe du Qatar, dans laquelle l’Algérien a claqué un doublé. C’est devenu une habitude pour le joueur aux multiples records qui va garnir son armoire à trophées. En remportant la deuxième coupe de suite avec son club, Baghdad est à son 11e titre remporté depuis le début de sa carrière professionnelle. Remportant déjà quatre sacres avec l’Etoile du Sahel, le vainqueur de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des Nations collectionne les titres et se dirige tout droit vers un 12e en championnat. en plus des consécrations personnelles telle que le ballon d’or, le meilleur joueur du championnat tunisien, meilleur buteur de la Ligue des Champions asiatique et bien d’autres  récompenses individuelles, Bounedjah est tout simplement un des meilleurs footballeurs au riche palmarès qu’a connu l’Algérie.