Accédez directement au site compétition

MCA-ESS et CRB-USMBA officiellement au 5-Juillet

Elle était attendue cette réunion de la commission d’organisation de la coupe d’Algérie pour mettre fin à la polémique concernant la domiciliation des rencontres du dernier carré de la compétition. D’ailleurs, l’instance a finalement opté pour le 5-Juillet contre l’avis du MCA et du CRB.

Hier encore, tous les regards étaient braqués en direction du siège de la FAF sis à Dély Ibrahim. En effet, la commission d’organisation de la coupe d’Algérie siégeait pour parler des deux demi-finales de la compétition entre le CRB et l’USMBA et le MCA et l’ESS. deux rencontres qui ont déclenché une vive polémique et qui n’arrêtent pas de faire parler d’elles puisque que ce soit le MCA ou le CRB exigent de jouer respectivement à Bologhine et au 20-Août. Ça promettait d’être une réunion tendue d’autant plus que les 4 présidents étaient conviés à assister au conclave et à donner leurs avis. Toutefois, le dernier mot revenait à la commission d’organisation présidé par Ali Malek. Finalement, ce dernier a décidé de faire jouer les deux matchs au temple olympique et cela ne va certainement pas plaire au Mouloudia et au Chabab qui ne vont certainement pas accepter de telles décisions.

 

Mécontent, Ghrib a quitté la réunion

Le président du Mouloudia, Omar Ghrib, a fait le déplacement à Dély Ibrahim pour assister à la réunion. Cependant, il n’a pas fait long feu puisqu’il a entendu des choses qui ne lui ont pas plu et finalement, il a décidé de se retirer tout en exigeant de jouer à Omar-Hamadi comme le stipule le règlement. D’ailleurs, il s’est même demandé si l’ESS et Bel-Abbès avaient été tirés en premier la commission aurait décidé de procéder à une délocalisation de la rencontre. Suite à quoi, il a quitté la réunion, furieux. L’ambiance était tendue entre toutes les parties. Suite à quoi, le président de la FAF, Kheiredine Zetchi demande à la commission de se réunir et de prendre une décision finale.

 

CRB-USMBA le 18 avril à 17h, MCA-ESS le 22 à 17h

Ali Malek et ses collaborateurs se sont alors retirés pour aborder la question et finalement, ils sont sortis avec une décision. Celle de faire jouer les deux matchs au grand stade d’Alger. Il faut dire que cette décision était quelque peu attendue surtout après l’annulation de la première réunion qui était prévue jeudi. Maintenant, la commission est sortie avec les dates des deux rencontres. Pour le match CRB-USMBA, ce sera mardi 18 avril à partir de 17h au 5-Juillet. Quant au second rendez-vous entre le Mouloudia et l’Entente, il se jouera à la date annoncée, à savoir le 22 avril prochain au 5-Juillet aussi. Une décision qui n’a pas fini de faire jaser surtout que la réglementation n’a pas été respectée et que les deux premiers tirés au sort n’ont finalement pas eu le choix de l’enceinte dans laquelle ils doivent accueillir leurs adversaires. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas fini et les réactions vont encore fuser. Ça promet d’être chaud.

I. Z.

 

Ghrib : «On refuse cette décision»

Dans une déclaration accordée à la Radio nationale, le président du MCA, Omar Ghrib, a fait savoir que son équipe refuse qu’on lui dicte où recevoir l’ESS. Il a assuré : «Effectivement, j’étais présent à la réunion en question mais je suis parti. Personne ne peut nous imposer de jouer où il veut. La réglementation est claire. On a été tirés au sort les premiers avec le CRB. C’est à nous de choisir. J’ai demandé au président de la commission s’il aurait fait la même chose si l’ESS et l’USMBA avaient été tirés en premier et il n’a rien répondu.»

 

Hadj Mohamed aurait menacé de démissionner

Pour sa part, le président du Chabab, Hadj Mohamed n’a que très peu goûté à cette nouvelle et aurait même menacé de démissionner si jamais cette décision n’était pas revue. Ce qui est sûr, c’est que cela ne fait qu’amplifier la polémique autour de ces deux matchs.

I. Z.  

 

 Mobilis a exigé que les matchs se jouent dans un grand stade

Selon une source digne de foi, on apprend que le sponsor majeur de la compétition, l’opérateur de téléphonie mobile, Mobilis a mis son grain de sel dans cette histoire de domiciliation. En effet, la compagnie nationale a exigé que les demi-finales se jouent dans un grand stade pour offrir le spectacle et surtout mettre en avant la société. Cela nous rappelle ce qui s’était passé il y a 4 ans lorsqu’Ooredoo en avait fait de même pour délocaliser le match MCO-USMA à Zabana.

Ghrib persiste et signe : « On jouera la demi-finale à Omar-Hamadi »
Contacté par nos soins après l’annonce de la décision de faire jouer les rendez-vous des demi-finales au 5-Juillet, Omar Ghrib réagit violemment et déclare : « C’est de la hogra. Le règlement a été bafoué. Tout le monde sait que le premier tiré joue dans son stade. Nous, on a choisi Omar-Hamadi pour nous, le problème ne se pose même pas. Ce qui est sûr, c’est que nous irons avec notre public à Bologhine le 22 avril et Ali Malek qu’il aille avec l’ESS au 5-Juillet. En plus, il faut savoir qu’on ne craint pas de jouer au 5-Juillet, mais c’est une question de principe. On ne reviendra pas sur cela. Si l’ESS était le premier tiré, est-ce que la commission aurait décidé de changer la domiciliation au 8-Mai pour la programmer ailleurs ? Donc, on jouera la demi-finale à Omar-Hamadi et pas ailleurs.» 

Outré par la programmation des demi-finales au stade du 5-Juillet

Hadj Mohamed : «Je démissionne !»

 

Comme annoncé dans notre édition de vendredi dernier, la commission de la Coupe d’Algérie, présidée par Ali Malek, vient de confirmer la programmation de la demi-finale entre le CR Belouizdad et l’USM Bel-Abbès au stade olympique du 5-Juillet. Cependant, la date du match a connu un changement. Prévue initialement le 14 avril prochain, la rencontre aura lieu finalement le 18 du même mois. Le coup d’envoi sera donné à 17h. Tout comme les supporters qui ont été surpris par cette décision estimant que leur club a été lésé, le président des Rouge et Blanc Hadj Mohamed s’emporte et menace même de remettre son tablier en guise de contestation. «Les droits de notre club viennent d’êtres violés, car c’est de notre droit de jouer au 20-Août du moment que nous sommes les premiers tirés au sort. Je refuse la décision de la commission compétente. Je suis prêt à aller jusqu’à démissionner de mon poste si jamais le match est maintenu au stade du 5-Juillet», martèle, désappointé, le président belouizdadi. La commission de la Coupe d’Algérie aura, du coup, fait fi de la position du dirigeant algérois qui a refusé, lors de la réunion d’hier, la proposition de faire jouer le match CRB-USMBA dans l’enceinte olympique.

 

Menace de boycott

Aux dernières nouvelles parvenues de la maison du Chabab, il semble que le club pourrait boycotter le match des demi-finales au cas où Ali Malek ne viendrait pas à reconsidérer sa décision. Le président Hadj Mohamed n’écarte pas, lui, cette éventualité. Lyès S.

 

 

 

 

Classement