Accédez directement au site compétition

MCA-ESS à Bologhine CRB-USMBA au 20-Août

Une source proche de la Fédération algérienne de football nous a révélé hier que l’instance fédérale, plus précisément la commission de la coupe d’Algérie, a fixé la date du 19 mai prochain pour la demi-finale MCA-ESS et le 20 mai pour celle de CRB-USMBA. Le premier match aura lieu à Bologhine, le second au 20-Août. Concernant la finale, tout indique qu’elle se jouera au 5-Juillet.

 

Le 11 avril dernier déjà, la FAF, après une longue hésitation et coordination avec les autorités locales, avait décidé de reporter les rencontres CRB-USMBA et MCA- ESS, respectivement,  programmées les 18 et 22 avril à 17H au stade 5 juillet, à une date ultérieure, invoquant des raisons sécuritaires.

 

Ghrib et Bouhafs ont eu ce qu’ils voulaient

Une réunion avait regroupé les différents acteurs de cette fête du football, ainsi que les responsables de la sécurité, et comme la programmation avait semé la zizanie a cause de la domiciliation au 5-Juillet et le refus du MCA et du CRB d’y recevoir, il a été décidé de reporter les matches afin de permettre un bon déroulement des législatives du 4 mai dernier. Une fois ce rendez-vous passé, les choses se sont accélères et la pression a repris de l’ampleur, surtout que le MCA et le CRB voulaient obtenir gain de cause et pouvoir enfin recevoir dans leurs «petits» stades. La pression devait finalement donner des fruits, surtout que le match CSC-MCA est venu ajouter une couche. 

 

La commission de la coupe au secours de la LFP

Comme on le sait depuis 48H, une grande bataille a éclaté entre le CSC qui joue sa survie en Ligue 1 Mobilis et la LFP. L’objet du conflit, c’est le report de 48h de son prochain match face au MCA. A vrai dire, le club de Cirta ne veut pas entendre parler de ce report et insiste pour jouer le 17 de ce mois. Or, le MCA n’arrivera d’Afrique du Sud que la veille, il lui sera impossible de jouer à la date fixée.

Face a cette situation, la LFP s’est retrouvée dans un vrai pétrin, mais par longtemps, si l’info de la programmation des demi-finales venait à être confirmée et si la date du 19 est retenue par la commission de la coupe, cela impliquera un report du big match entre les deux doyens. La décision n’est pas encore tombée. Mais ce qui est sûr, c’est que si elle venait à être confirmée, le CSC le prendrait mal. Affaire à suivre.

M. A.

Qui veut nuire au SG de la FAF ?

Des personnes malintentionnées se sont attaquées gratuitement à la personne du SG de la FAF, Sid Ali Yahiaoui, sur une histoire dont sa responsabilité n’est nullement engagée ni de près ni de loin. En effet, la FIFA avait envoyé un billet d’avion au président de la FAF Kheireddine Zetchi  pour assister au congrès de l’instance suprême du football qui se déroule actuellement au Bahreïn mais, à la veille du départ de Zetchi pour  Manama, ce billet a été annulé à la surprise générale. La FAF est entrée en contact avec la FIFA pour demander des explications mais, comme le personnel était déjà sur place au Bahreïn, il n’ya pas eu suite. Malgré cet incident, le président de la FAF a rejoint le Bahreïn dimanche ; il a reçu sur place les excuses de la FIFA. Apparemment, l’administrateur chargé de cette opération au niveau de la FIFA s’est trompée. D’ailleurs, hier, la FAF a reçu un écrit de la FIFA demandant des excuses officielles à la suite de cet incident. Ce qui innocente complètement le SG de la FAF. Ce dernier, connu pour ses compétences et sa droiture, a prouvé sa valeur lorsqu’il était SG de la LFP. Pour rappel, c’est sur insistance de l’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua, qu’il a accepté de rejoindre la structure de Dely Ibrahim. Le successeur de Raouraoua n’a pas hésité un instant à reconduire Yahiaoui dans ses fonctions de SG de la FAF. 

Sur demande de la CAF

Algérie - Togo avancé au 11 juin

Selon une source fiable, le match officiel de la 1re journée des éliminatoires de la CAN 2019, qui  opposera l’Algérie au Togo, se jouera le 11 juin au stade Tchaker à 22H au lieu du 13 juin, comme annoncé auparavant, sur demande de la CAF, qui a arrêté les dates des 9 ,10 et 11 juin pour le déroulement de toutes les confrontations de la 1re journée de la phase des poules des éliminatoires de la CAN 2019. La FAF a, finalement, opté pour le 11 juin afin de permettre à la sélection algérienne d’avoir le temps nécessaire de bien récupérer de son match amical, programmé le 6 juin face à La Guinée, à 22H. Pour rappel, le rassemblement de l’EN algérienne,  prévu à partir du 5 juin, pourrait être avancé de deux jours  sur demande du sélectionneur national, Lucas Alcaraz.

K. H.

 

 

 

 

 

Classement