[Alt-Text]

CRB - ESS : Le Chabab au 7e ciel

Comme en 2012, il a fallu attendre les prolongations pour départager les deux équipes. Cette fois, c’est les Belouizdadis qui ont eu le dernier mot en mettant un but à la 117’ qui leur a suffi pour remporter la Coupe d’Algérie 2017, la 7e à leur actif.

 

C’est la première fois que l’ESS perd après neuf finales de la Coupe d’Algérie ratant du coup l’occasion de réussir le doublé, cette saison, après avoir remporté le titre de champion d’Algérie. C’est le Chabab qui prend donc une revanche de la finale perdu en 2012 qui prend l’initiative au début du match en s’installant dans le camp sétifien. Lakroum d’une tête annonce les couleurs mais sans grand danger pour le portier Khedaïria (6’). Devant des Sétifiens qui trouvaient quelques difficultés à entrer dans le match, les Belouizdadi continuent à presser. Ils réclament même un penalty après un tacle de Keniche sur Belaïli, mais l’arbitre Ghorbal décide de laisser le jeu se poursuivre. Passé le premier quart d’heure, les Sétifiens commencent à sortir de leur camp. A la 20’, Haddouche exécute un coup franc direct excentré qui trouve le keeper Salhi qui capte le cuir sans problème. Par la suite, le jeu se concentre au milieu de terrain où chaque camp évitait de prendre des risques de peur d’être surpris. Toutefois, c’est de nouveau les Algérois qui vont se mettre de nouveau en évidence par Lakroum qui n’arrive pas à conclure d’un lob après une sortie hasardeuse du portier Khedaïria (34’). Dans le dernier quart d’heure, le jeu s’équilibre avec deux équipes qui voulaient terriblement rejoindre les vestiaires pour fuir la grosse chaleur qui s’abattait sur les têtes des joueurs. En seconde mi-temps, les Sétifiens changent de stratégie et avancent d’un cran dans le camp belouizdadi en procédant par un marquage haut. Une situation qui va leur permettre de se procurer quelques bonnes occasions de scorer. L’entrée en jeu d’Amokrane allait encore donner un plus au compartiment offensif ententiste. Ça a failli d’ailleurs porter ses fruits quelques minutes plus tard avec un gros ratage d’Amokrane qui était pourtant bien seul après un bon service de Bougueroua. Toutefois, il butte sur la sortie du keeper Salhi qui parvint à stopper la reprise de l’attaquant ententiste et sauver son team d’un but tout fait (76’). A l’approche de la fin des 90’, le jeu devint serré de part et d’autre, chaque équipe tentait de gérer au mieux les débats, et ce, même si les Belouizdadis ont été tout près d’ouvrir la marque par le biais d’Yahia-Chérif lequel après avoir fait le plus difficile en dribblant un défenseur tire complètement hors cadres (83’).

 

… Et surgit Yahia-Chérif

 C’étais la dernière action dangereuse des 90’ de cette finale. Plus entreprenants, les Noir et Blanc mettent d’emblée la pression au début des prolongations. Djabou à deux reprises crée la panique dans la défense belouizdadie qui a évité le pire aux 92’ et 94’. La réplique des joueurs de Badou Zaki ne se fait pas attendre. Yahia-Cherif était tout près de faire le break mais sa reprise trouve un Khedaïria des grands jours qui parvint à dégager en corner (100’).  Puis ce fut autour de Naâmani de rater de peu l’ouverture du score sur un coup franc direct dont la frappe n’est pas passée loin des bois de Khedaïria (111’). Et alors que tout le monde s’attendait à ce que les deux équipes allaient se départager dans les fatidiques tirs au but, Yahia-Chérif à la réception d’un bon service de Fahem envoie une reprise qui ira directement se loger dans les bois du portier Khedaïria (117’). C’était le coup de grâce.

S. H.

ESS 0 - CRB 1 (AP)

Stade du 5-Juillet

But : Yahia-Cherif (117’)

 

ESS

Khedaïria

Bouchar

(Amokrane 72’)

Haddouche

(Boutebba 95’)

Bedrane

Keniche

Aït Ouameur

Rebiaï

Lamri

Djahnit

Djabou

Bougueroua

(Bakir 90’)

Ent. : Madoui

 

CRB

Salhi

Naâmani

Heriat

Feham

Draoui

Belaïli

Cherfaoui

(Yahia-Cherif 81’)

Lemhane

Khoudi

Chebira

(Izghouti 111’)

Lakroum

(Aribi 90’)

Ent. : Badou Zaki

 

Temps chaud, affluence nombreuse, bonne organisation, arbitres : M. Ghorbal assisté par Itchaïli et Omari.

Averts :

CRB : Draoui (CRB)

ESS : Bouchar, Lamri, Bedrane

 

Film du match :

6’ Centre de Fahem sur la tête de Lakroum mais sans grand danger pour Khedaïria.

20’ Coup franc direct de Haddouche dans les bras du portier Salhi.

34’ Lakroum pourtant bien placé envoie un lob très loin des bois après une sortie hasardeuse du portier Khedaïria.

62’ Djabou s’infiltre dans les 18 yards mais sa tentative bute sur un défenseur qui parvint à dégager le cuir en corner.

63’ sur ce corner, les Sétifiens réclament un penalty suite à une main de Cherfaoui mais l’arbitre Ghorbal n’est pas de cet avis.

68’ Djahnit tente sa chance de loin mais son tir est loin des cadres gardés par Salhi.

76’ Bien servi par Bougueroua, Amokrane qui venait de faire son entrée rate un but tout fait devant le brio du portier Salhi qui parvint à sauver.

83’ Yahia-Cherif hérite d’un bon ballon toutefois il décoche une frappe complètement dans les décors au moment où il était bien placé devant les bois adverses.

92’ Tir à ras de terre de Djabou mais Salhi était encore là pour capter le cuir.

94’ Djabou encore lui a failli de peu de surprendre tout le monde mais sa frappe est déviée en corner par un défenseur.

100’ Yahia-Cherif au point de penalty voit sa reprise déviée miraculeusement par Khedaïria en corner.

105’ Coup franc direct de Fahem qui trouve Khedaïria qui boxe le cuir loin de ses bois.

111’ Naâmani tente sa chance sur un coup franc direct qui a failli faire mouche.

117’ Idéalement décalé par Fahem, Yahia-Cherif se montre cette fois efficace en envoyant une reprise qui ne laisse aucune chance à Khedaïria.

 

Madoui : «Mabrouk au Chabab»

«Je tiens tout d’abord à féliciter le CRB. Il mérite cette coupe par rapport à son parcours dans cette épreuve.  Nous avons tout fait pour notre part pour remporter le trophée. Je pense qu’aujourd’hui la coupe a choisi le CRB. C’est vrai on aurait aimé gagner cette coupe et le doublé et finir en apothéose la saison. Quelque part, il y a eu des conditions défavorables dans la préparation de ce match. Encore une fois je tiens à dire mabrouk au Chabab pour cette coupe. Aussi je remercie les fans des deux équipes qui ont été au rendez-vous, notamment ceux qui sont venus nous soutenir.»

 

Il perd sa 1re finale

Kheïreddine Madoui a perdu hier sa première finale depuis qu’il dirige l’ESS en tant qu’entraîneur en chef. Le hasard a voulu qu’il perde également un trophée qui manque à son palmarès individuel. Auparavant, le technicien ententiste avait déjà gagné les finales de la LDC, de la Supercoupe d’Afrique et de la Supercoupe d’Algérie.

 

Sétif, ville fantôme

A une heure du coup d’envoi du match, Sétif donnait l’impression d’être une ville fantôme. Déjà qu’une grande partie des jeunes ont rallié la veille le stade du 5-Juillet de la capitale pour assister à la finale, il n’y avait pas grand monde qui circulait dans les grandes artères de la ville.

 

Des écrans géants installés à Sétif

Comme prévu, la DJS de Sétif a mis en place des écrans géants à travers certains quartiers de la ville d’Aïn El-Fouara afin de permettre à ceux qui n’ont pas eu la chance de faire le déplacement au stade du 5-Juillet à Alger pour suivre de près la finale opposant leur équipe au CRB. D’habitude les lieux réservés à cette opération affichait plein à craquer comme ce fut le cas lors de la demi-finale face au MCA disputé il y a quelques semaines. Cependant, pour le match d’hier, seules quelques dizaines de jeunes ont pris leurs places devant les écrans géants en question. Il faut dire en outre que l’horaire du match dont le coup d’envoi a été donné à 16h30 n’a pas permis aux fans d’être présents en force vu qu’il régnait une forte chaleur à cette heure de la journée.

 

Bougueroua préféré à Amokrane

Pour la rencontre d’hier, le coach Kheïrredine Madoui a aligné la même équipe qui avait affronté le MCA mis a part en attaque où il a titularisé comme il fallait s’y attendre l’avant-centre et ancien joueur du CRB, Bougueroua à la place d’Amokrane et Bouchar qui a remplacé Ziti suspendu.

 

Boutebba et Khaïri convoqués,

revoilà Nadji

Rachid Nadji a refait surface dans le groupe sétifien à l’occasion de la finale d’hier. L’ancien attaquant de l’USMA n’a plus été convoqué depuis le match face à l’USMH dans le cadre de la 25e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis de l’exercice qui vient de s’achever. On retiendra également la présence de Boutebba et le portier Khaïri qui n’étaient pas lors du dernier match face au MCA dans le cadre de la demi-finale de Dame Coupe face au MCA.

 

Les joueurs sétifiens chaleureusement accueillis

A leur entrée sur la pelouse du stade du 5-Juillet pour la séance de l’échauffement, les joueurs du coach Kheïreddine Madoui ont été accueillis par des ovations aussi bien de leurs fans présents en force et que ceux du Chabab. Une belle image de fair-play.

 

Les supporters de l’ESS présents en force

Comme il fallait s’y attendre, les supporters sétifiens étaient présents en force hier au stade du 5-Juillet pour la neuvième finale de leur club dans son histoire. Ils ont d’ailleurs commencé à envahir la partie des tribunes du temple olympique dès les premières heures de la matinée d’hier soit après leur arrivée dans les trains qui leur été réservés spécialement pour le déplacement.

 

La sécurité renforcée, organisation impeccable

Les services de l’ordre n’ont rien laissé au hasard. Une organisation impeccable a caractérisé hier la finale de la coupe d’Algérie entre l’ESS et le CRB. Il faut dire à ce titre que la DGSN a mobilisé les grands moyens pour réussir cet événement.

 

Bouchar remplace Ziti

Sofiane Bouchar a été titularisé aux lieu et place de Ziti suspendu. Le dernier match de Bouchar  en tant que titulaire revient à la rencontre face à l’USMA au stade de Bologhine dans le cadre de la 14e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.

 

Feham, Aït Ouameur et Bougueroua, l’exception !

Sur le terrain hier, il y avait trois joueurs à avoir porté les couleurs des deux équipes. Il s’agit du meneur de jeu Feham Bouazza qui avait joué chez les Noir et Blanc il y a quelques années avant de passer par l’USMA puis le Chabab. Du côté sétifien, il y avait Adel Bougueroua qui a rejoint l’ESS l’hiver dernier après son départ du CRB et Aït Ouameur qui a évolué chez le club de Laâquiba avant d’aller à l’USMH pour rejoindre après le club phare d’Aïn El-Fouara.

 

Alcaraz présent

Outre la présence des hauts responsables de l’Etat et du monde du football national à cette finale de la coupe d’Algérie entre l’ESS et le CRB tels le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et le président de la FAF Kheïrredine Zetchi, on a également constaté la présence du sélectionneur national, Lucas Alcaraz.

Une saison de 382 jours pour l’ESS

382 jours est le nombre de jours entre le premier et le dernier match de l’Entente de Sétif de cette saison 2016-2017. Il faut savoir que les Sétifiens ont livré leur première sortie de cet exercice le 18 juin face au FC Mamelodi Sundowns dans le cadre de la phase des poules de la LDC. Une période énorme et presque inédite dans les annales du football algérien.

 

Naâmani voulait refaire son coup !

Naâmani a exécuté hier plusieurs frappes lointaines dont l’une d’elles sur un bon coup franc où il a failli de peu trouver le chemin de sifilets du portier Khedaïria. Au fait, l’ex-longiligne libéro de l’ASO a voulu refaire le coup du match aller au stade du 8-Mai-1945 de Sétif qui s’est joué à huis clos pour le compte de la deuxième journée du championnat de Lige 1 Mobilis où il a réussi un très joli but des 30 mètres.

 

 

 

Tags:

Classement