Le président de la JS Saoura est l’un des farouches opposants au président de la FAF sortant. 24 heures après avoir déploré la manière avec laquelle l’assemblée générale ordinaire s’était déroulée, Mohamed Zerouati n’a toujours pas digéré ce qu’il qualifie de mépris de la part de Kheireddine Zetchi envers sa personne.

Tags:

Le miracle n’a pas eu lieu. Zetchi a fait passer ses bilans moral et financier haut la main, mieux encore, il a réussi la prouesse de faire accepter à l’AG Abdelmadjid Yahi, pour présider la commission électorale, le tout devant assemblée acquise à sa cause et une opposition impuissante qui n’a fait qu’assister à ce que certains observateurs ont qualifié de «victoire éclatante» du clan Zetchi.

Kheireddine Zetchi ne briguera pas un second mandat à la tête de la Fédération algérienne de football. A partir d’aujourd’hui il n’est plus président de la FAF après la fin de ses 4 ans à la tête de l’instance fédérale.

 

S'exprimant au cours de sa visite d’inspection du projet de construction du centre technique régional de football implanté à "Lalla Setti", le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a relevé qu'«en dépit de la pandémie de Covid-19 qui a causé un peu de retard dans la réalisation de cette infrastructure, les travaux ont repris le 9 janvier dernier et enregistrent un rythme accéléré», sachant que les travaux des gros œuvres du projet en question ont atteint un taux d'avancement de 70%.

Après sa participation a l’assemblée générale de la Confédération africaine de football vendredi passé à Rabat, le président de la Fédération algérienne de football est rentré hier en Algérie, l’occasion pour lui de répondre aux nombreuses interrogations de la rue, concernant son retrait de la course  au siège ciblé du conseil de la FIFA mais aussi sur d’autres questions d’actualité.

La bataille à trois entre le Marocain Fouzi Lekjaa, l’Égyptien Hani Abou Rida et l’Algérien Kheireddine Zetchi pour les deux sièges du groupement linguistique 3 de l’Afrique (Arabophone, lusophone et hispanophone) au conseil de la FIFA n’a finalement pas eu lieu, hier vendredi 12 mars à l’occasion de la 43e Assemblée générale de la Confédération africaine de football.

Le président de la fédération algérien, Kheireddine Zetchi, s’est retiré de la candidature au conseil de la FIFA. Ceci en raison du retard accusé dans la campagne du candidat qui a été récemment réhabilité par le TAS après avoir déposé son recours. Conscient que le retard accusé ne va pas jouer en sa faveur, Zetchi préfère ne pas participer aux élections du comité exécutif de la FIFA. Retirant son dossier ce vendredi matin, Zetchi sait que c’est perdu d’avance, pendant que ce dernier accuse des parties algériennes qui auraient une part de responsabilité dans la suspension du président de la FAF.