La Fédération algérienne de football, a dévoilé sur son site officiel la liste des candidats au poste de Directeur Technique National. Une liste contenant 26 prétendants de nationalité algérienne pour la majorité mais aussi quelques noms étrangers se trouvent dans ladite liste. La FAF précise qu’elle mettra en place une commission qui aura pour mission d’étudier les candidatures en question.

Voici les 26 candidats au poste de DTN :

  • M. Azzedine AIT DJOUDI.
    • M. Zakaria DJEBBOUR.
    • M. Madjid TALEB.
    • M. Lakhdar AMRANI.
    • M. Rachid HAMIDI Rafael CUADROS.
    • M. Mustapha BISKRI.
    • M. Ameziane Ali IGHIL.
    • M. Kheireddine CHAICHI.
    • M. Douadi REMILA.
    • M. Chater SOFI.
    • M. Kheir Eddine BOUCHOUIKA.
    • M. Touhami SAHRAOUI.
    • M. Mohamed MEKHAZNI.
    • M. Hocine ZEKRI.
    • M. Zineddine AZZOUZA.
    • M. Messaoud BETINA.
    • M. Hafid GUEMINI.
    • M. Kamel DJABOUR.
    • M. Mustapha DJEDDA.
    • M. Abdelkader BOUMESJED.
    • M. Zoubir EUTAMENE.
    • M. Ali BOUSNOBRA.
    • M. Abdelali ERREDIR.
    • M. Sylvain MASTRISCIANO.
    • M. Djamel BENCHADLI.
    • Mme Fatma Zohra DOUHA.

Le président de la FAF, Charaf Eddine Amara, qui a assisté au premier match de l’Algérie face au Soudan en Coupe Arabe, a rencontré à cette occasion le président de la FIFA, Gianni Infantino avec qui il s’est entretenu et évoqué les sujets importants du football algérien et africain en général. Abordant la question du développement et l’apport de la FIFA dans ce sens, c’est en présence du président de la CAF, Patrice Motsepe et le vice-président de la FAF, Yacine Benhamza, que les questions tel quel le l’assistance technique ou de marketing ont étés évoquées également. Faisant valoir l’atout du statut de l’Algérie, le président Amara, a souhaité une meilleure représentativité de l’Algérie dans les instances internationales. L’équipe championne d’Afrique et actuellement sur une série de 33 matches sans défaite, est en effet un détail qui peut inciter la FIFA à se pencher d’avantage sur le portail du continent africain. Avec des arguments qui peuvent raisonner positivement chez le président de la FIFA d’un point de vu marketing, il y a des raisons pour que l’Algérie soit remise à sa réelle place au niveau africain et mondial comme l’indique la FAF sur son site.

Infantino et Motsepe favorable à une collaboration et accompagnement de la FAF

De leur côté les deux présidents de la FIFA et de la CAF, se sont montrés réceptifs. C’est ce qu’indique la FAF sur son site et affirme que les trois parties ont convenues de réaliser des projets dans lesquels l’Algérie jouera un rôle de leader dans le contient «Les deux premiers responsables de l’instance internationale et continentale ont réitéré leurs totales dispositions à accompagner et collaborer avec la FAF pour matérialiser les différents projets nationaux et internationaux, comme ils apprécient le rôle de leader de l’Algérie en Afrique en matière de développement et de gouvernance, ainsi que l’assistance technique, de marketing et d’innovation technologique.»

Amara veut des projets communs et des intérêts communs

Charaf Eddine Amara, sait que l’Algérie est une image qui peut intéresser fortement surtout en ce moment. Les performances de Belmadi et ses hommes attirent forcément. Le rapprochement se fait tout seul, Amara exprime ses souhaits «Le président de la FAF a, une nouvelle fois, exprimé le souhait et la nécessité d’une plus grande implication et d’une légitime meilleure représentativité de l’Algérie au sein des instances internationales afin de réattribuer le rôle et la place qu’elle mérite dans le concert footballistique arabe, africain et mondial en tant que grande nation du football unanimement reconnue.» indique la FAF.

Après le départ du SG de la FAF, Mohamed Saad, la première instance footballistique a désigné l’ex secrétaire général de l’USMA, Mounir Debichi pour lui succéder au poste. Egalement professeur à l’ISTS, c’est aussi un ancien arbitre qui a occupé pendant un certain temps le poste de DG à l’USMA. Possédant un lourd bagage, cette désignation fait l’unanimité dans l’entourage de la FAF. Le premier contact a été établi lors du séminaire de la commission mixte FAF-MJS pour l’avenir du professionnalisme. C’était le président Charaf Eddine Amara, qui a d’abord eu une discussion avec Debichi avant de le rappeler et lui faire part de la proposition que le concerné a rapidement accepté après avoir parlé des détails du poste qu’il va occuper. Pour l’heure la FAF n’a pas encore annoncé officiellement la nouvelle et Mounir Debichi, n’a pas encore signé son contrat. Cependant on apprend de source sûre qu’il devrait être installé d’ici le début de la semaine prochaine, soit à partir de dimanche.

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a rendu hommage à la légende du football algérien, le gardien de but Mehdi Cerbah à travers une lettre publiée par la FAF. A travers ce message adressé au président de la FAF, Charaf Eddine Amara, le président de la FIFA à fait part de sa profonde tristesse et son émotion de la disparition d’un grand monsieur qui nous a quitté trop tôt.

Voici le texte tel que publié par le site officiel de la Fédération Algérienne de Football :

En mémoire de Mehdi Cerbah

Monsieur le Président,

C’est avec grande tristesse et émotion que j’ai appris le décès de Mehdi Cerbah, ancien gardien international et légende du football algérien.

Sélectionné à plus de 60 reprises avec l’Algérie entre 1975 et 1986, Mehdi Cerbah participa notamment à la Coupe du Monde de la FIFA de 1982, en Espagne.

Durant sa carrière en club, ayant débuté auprès de l’USM Alger, il aura défendu les couleurs de la JS Kabylie et du RC Kouba, clubs avec lesquels il remporta plusieurs titres, et effectua aussi un passage au Manic de Montreal.

Par la suite, il devint Directeur Technique National de l’équipe d’Algérie, ainsi qu’entraîneur adjoint et des gardiens de plusieurs clubs algériens et du golfe.

Considéré comme l’un des plus grands gardiens de l’histoire du football algérien, son héritage et ses réalisations, sur et hors du terrain, ne seront pas oubliés et il nous manquera beaucoup.

Au nom de la communauté internationale du football, je tiens à exprimer notre plus profonde sympathie à la Fédération Algérienne de Football, ainsi qu’à la famille, aux amis et aux proches de Mehdi. Nos pensées sont avec vous tous.

Nous espérons que ces souvenirs et nos mots de soutien contribueront à apporter un peu de paix et de réconfort en cette période difficile. Veuillez croire, Monsieur le Président, à l’expression de ma considération émue.

Gianni INFANTINO