Lors de la remise de la récompense de meilleur joueur du mois de novembre de la L1 Uber Eats,  le buteur de Montpellier qui a été interviewé par l’UNFP, ne pouvait évidemment pas être questionné sans parler de l’Algérie et de sa consécration lors de la CAN 2019. Interrogé sur la victoire de la CAN en  avec la sélection algérienne et des souvenirs qu’il en garde, Andy Delort, dira que cela ne peut lui rappeler que de bons souvenirs, tout en espérant remporter d’autres sacres avec l’Algérie «C’est que de bons souvenirs. Cette histoire s’est passée tellement vite. Au départ il y eu le changement de nationalité qui n’a pas pu se faire au moment où le coach Belmadi a fait la sélection. Puis au dernier moment, il s’est passé quelque chose (l’histoire de Belkebla Ndlr), je rejoins ensuite le groupe, on gagne la CAN, c’était un moment extraordinaire. Aujourd’hui à chaque fois que je vais en EN, c’est des moments inoubliables. J’espère gagner le plus de trophées possible avec mon pays.»

Le milieu offensif, Nabil Bentaleb, qui suspendu par son club pour des raisons qui restent floues, est de retour aux entraînements avec Schalke04. Absent depuis plusieurs mois, le joueur dont le nom avait été évoqué lors du mercato par son entraîneur est finalement de retour dans le groupe. en effet, son coach avait évoqué la possibilité de le récupérer surtout après que le club n’ai pas ramené de renforts cet hiver. Christian Gross, qui a eu une conversation avec Bentaleb, a donc décidé de le réintégrer. Même si cela peut surprendre, le retour de Bentaleb est une excellente chose pour Schalke qui peine à gagner  et qui aura besoin de tout le monde pour s’extirper de la dernière place au classement. Le club qui a annoncé le retour de Nabil Bentaleb, espère qu’il pourra apporter un plus pour essayer de se sauver, tandis que du temps de jeu pourrait être bénéfique pour tout le monde surtout le contrat du joueur de 26ans expire cet été et des négociations seront à prévoir pour le faire prolonger ou encore faire en sorte de bénéficier de son départ si c’est le cas.

Pressenti titulaire et annoncé par plusieurs sites spécialisés qu’il sera aligné d’entrée dans le 1/32 de final de la coupe face à Ajaccio, le défenseur axial, Djamel Benlamri, compte bien saisir sa chance. L’entraîneur Rudi Garcia, qui compte faire tourner l’effectif à l’occasion de cette rencontre de coupe de France, à l’intention d’aligner le défenseur algérien ainsi que Slimani d’entrée pour ce match. Évoquant Benlamri, le coach lyonnais n’a pas tari d’éloges le concernant et l’a qualifié de joueur exemplaire, motivé «Djamel est motivé. J’ai toujours mis en valeur les joueurs qui donnent tout à l’entraînement et en match. Il donne l’exemple à l’entraînement. C’est un guerrier et on avait besoin de guerriers qui donnent tout sans compter pour le collectif. Ce genre de joueur est contagieux pour les autres car les autres suivent. Une équipe en a besoin.» Dira Rudi Garcia lors de la dernière conférence de presse qu’il a tenu la veille du match. On peut en déduire que Benlamri est bien parti pour être aligné d’entrée et vu que son coach a loué sa détermination et son sérieux, il faudra s’attendre à voir un Benlamri hyper motivé et prêt à donner le meilleur pour décrocher une place de titulaire dans l’effectif lyonnais ou la concurrence sera rude. Il en sera de même pour l’autre guerrier, Slimani, qui n’attendait que l’occasion pour montrer à son entraîneur qu’il est là pour marquer des buts et apporter le plus attendu.

C’est la plus mauvaise nouvelle de la journée. Le portier du MCO, Houssam Limane, en aura pour au moins 4 mois après que l’IRM ait révélé le degré de gravité de sa blessure. En effet, les résultats qui ont étés révélés aujourd’hui ont dévoilés une rupture totale des ligaments croisés antérieur. Une méchante blessure mais ce n’est pas tout puisque le gardien de but qui s’est blessé face à l’ESS souffre également d’une entorse légère des ligaments croisés postérieurs ainsi que d’une lésion complexe du ménisque interne. Tous ses coéquipiers, son entraineur, ses dirigeants et les supporters priaient pour que ce ne soit pas grave, mais malheureusement ça l’est. Les présents au stade lorsqu’il a contracté la blessure avaient de mauvais pressentiments en l’entendant hurler de douleur, cela n’avait pas empêché Touré de continuer l’action et d’aller marquer après que Limane ait lâché le ballon.  Avec une blessure aussi grave, il est peu probable que le portier oranais rejoue avant la fin de saison. Il devra attendre au moins 4 mois avant de pouvoir courir de nouveau et au minimum 6 mois avant de s’entraîner normalement. Espérons qu’il se rétablisse rapidement et qu’il revienne vite sur les terrains.

Titularisé face à Liverpool, l’international algérien n’aura pas vraiment brillé contrairement à son équipe qui conforte sa première place au classement après sa belle victoire sur le score de 4 à 1. Pour Mahrez, c’était la deuxième fois qu’il débutait face à Liverpool de Salah et Mané, chose assez inhabituelle puisque lors de précédentes confrontations entre les deux clubs, Mahrez en cinq match n’a été titularisé qu’une seule fois. Ce dimanche il a été une deuxième fois aligné d’entrée face à Liverpool, tout comme c’est le cas ces derniers temps puisque Guardiola lui accorde de plus en plus de temps de jeu. Cependant, Mahrez n’aura brillé que durant les 25 premières minutes avec de belles accélérations. Par la suite le capitaine des Verts perdra du jus au point de ne pas être aussi efficace que souhaité, ce qui a contraint son entraineur à le remplacer à la 71’. Avec une prestation assez moyenne dans l’ensemble, il ne faudra pas s’étonner s’il est relégué sur le banc lors de la prochaine rencontre de Man City.

Ounas joue 63 minutes face à Milan

Ayant rejoint la formation de Crotone  le dernier jour du mercato hivernal, le milieu de terrain, Adam Ounas, n’a pas tardé à être utilisé par son entraîneur dans son nouveau club. En effet, le joueur appartenant à Naples, a été aligné d’entrée contre Milan et s’inclinera avec son équipe sur le score de 4 à 0, face à un Zlatan déchaîné. Ounas pour sa part a été assez bon pour une première et cédera sa place peu après l’heure de jeu. Le joueur va certainement enchainer lors des prochains matches ce qui lui permettra de trouver d’avantage ses marques et retrouver le top de sa forme.

Absent pendant trois semaines après avoir contracté une blessure, le capitaine du MHSC, Andy Delort, était de retour pour la réception de Dijon. Un match important pour les montpelliérains qui étaient tenus par l’obligation de gagner après une série de 9 matches sans la moindre victoire. En s’imposant sur le score de 4 à 2 face à Dijon, Montpellier renoue avec le succès ce qui lui permet de gagner quelques places au classement. Pour le retour de l’international algérien, le MHSC gagne enfin, surtout que Delort, avait manqué aux siens lors des précédentes rencontres mais sera tout de même vite remis de sa blessure, ce qui ne peut que réjouir son entraineur et les supporters.

Malgré la défaite de Nîmes face à Monaco (3 à 4) dans le match comptant pour la 24e journée de championnat, l’international algérien Zineddine Ferhat, aura fourni une belle prestation avec à la clé une passe décisive et un but. Menée dès les premières minutes de la rencontres, les nîmois encaisseront deux buts avant d’atteindre le premier quart d’heure de jeu. la réaction viendra de la part de Ferhat qui à la 23’ délivre une passe décisive à son camarade Deaux avant d’aggraver la marque à la 32’ en reprenant une balle qui s’était heurtée au poteau et qui est revenue vers lui. Malgré ce retour en nivelant la marque, Nîmes s’inclinera finalement sur le score de 3 à 4 dans un match plus que serré. Ferhat pour sa part qui inscrit son 4e but de la saison et délivre sa 4e passe a joué l’intégralité de la rencontre avec une bonne note des sites spécialisés.

Avec le report des deux rencontres qui étaient prévues initialement ce dimanche avant d’être reportées, deux rencontres de championnat de L1 ont étés jouées ce dimanche. La JSS recevait le CABBA et l’OM s’est déplacé à Skikda pour affronter la JSMS locale. Les deux derniers au classement affrontaient le dauphin et le nouveau 3e au tableau. En effet, la JSS qui s’est imposée grâce à un doublé de Yahia Cherif, remonte sur la troisième marche du podium. La victoire 2 à 0 permet aux Saouris de passer devant la JSK, le CRB et l’ASAM, pendant que l’adversaire du jour, à savoir Bordj Bou Arreridj continue de sombrer et n’arrive toujours pas à gagner. Désormais pour les Jaune et Noir, la suite va être compliquée. C’est également le cas de la JSMS qui s’est inclinée chez elle face à une très séduisante équipe de Médéa qui n’arrête pas de surprendre malgré toutes les perturbations que vit l’OM ces derniers temps. L’entraîneur Cherif Hadjar a su comment transmettre à ses joueurs l’envie de gagner et cela malgré les absences à chaque rencontre. L’OM qui compte désormais 4 victoires à l'extérieur, relève tous les défis et s’installe à la seconde place après sa victoire à Médéa sur la plus petite marge avec une réalisation signée Medane. Comptant 24 points, Médéa n’est qu’à 3 unités du leader l’ESS et peut croire en ses chances pour jouer les premiers rôles vu la qualité des joueurs et surtout lorsque l’effectif sera au grand complet, il faudra alors compter avec l’OM cette saison.

La formation de la JSK connaît la date du match retour face au stade Malien dans le (1/16 de finale bis) de la coupe de la CAF. Ce sera le 21 avril 2021  à partir de 16h00 au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou. Rappelons que le match aller est prévu pour le 14 du mois en cours à 16h00 au stade du 26 Mars de Bamako.

Le président sortant de la CAF, Ahmad Ahmad, ne pourra finalement pas se présenter pour les élections du 12 mars. Suspendu pour une durée de 5ans par la FIFA, il avait déposé un recours qui lui avait permis dans un premier temps de voir sa sanction levée pour un moment. Visant la présidence de la CAF, le Malgache a appris que sa candidature ne sera finalement pas validée. Le comité exécutif africain a jugé le cas d’Ahmad Ahmad inéligible. La FIFA de son côté ne semble pas avoir l’intention de revenir sur sa décision en attendant le verdict final du TAS qui sera rendu le 2 mars.