Fini le tournoi, place maintenant à la compétition. Le programme complet des quarts de finale de cette 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football est connu. Les grands absents de ce tour sont L’Algérie et la Côte d’Ivoire. Les matchs se dérouleront le week-end prochain. Le calendrier des matchs permet à toutes les équipes qualifiées d’avoir au moins 3 jours de repos.

Le miracle n'a pas eu lieu pour le Mali mercredi. Contraints de battre l'Ouganda tout en espérant une défaite de l'Egypte, les Maliens ont concédé le nul (1-1) pendant que les Pharaons battaient le Ghana, déjà qualifié (1-0). Egyptiens et Ghanéens verront donc les quarts de finale de cette CAN gabonaise. Le Mali et l'Ouganda sont éliminés.

D'après Sky Italia, l'international algérien, qui va retourner en Angleterre sous peu après l'élimination des Fennecs à la CAN 2017, serait courtisé par un club chinois. Le Tianjin Quanjan serait prêt à investir 40 millions d'euros pour recruter Islam Slimani.

Laissé de côté en Ligue des champions asiatique par Luiz Felipe Scolari, Jackson Martinez, actuellement à Guangzhou Evergrande, pourrait venir remplacer Islam Slimani en cas de départ de ce dernier. Auteur de cinq buts et trois passes décisives en treize matches de Premier League, l'ancien attaquant du Sporting a pourtant réalisé de bons débuts avec Leicester mais le club anglais a une occasion en or de vendre l'attaquant de 28 ans à un très bon prix.

Le président de la FAF, M.Mohamed Raouraoua , a tenu à apporter quelques précisions concernant son avenir à la tête de la fédération et sa feuille de route jusqu’à l’AG élective de mars prochain. Dans un communiqué posté aujourd’hui sur le site de la FAF, le président Raouraoua précise encore qu’il n’a jamais déclaré « qu’il n’a de comptes à rendre à personne »  Voici par ailleurs le contenu du communiqué dans son intégralité :

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a qualifié, mardi à Tipasa, la participation de la sélection algérienne de football à la Coupe d'Afrique des Nations (CAN2017) de "médiocre", nécessitant une évaluation "dans le calme", afin d'en tirer les leçons qui s'imposent pour renfoncer la stabilité de l'équipe en vue des prochaines échéances.

"Il est naturel que le ministère se réunisse avec la Fédération  et les membres du bureau fédéral afin de donner des explications et d'exposer les causes de cet échec et cette participation médiocre, pour ensuite corriger les erreurs et trouver des solutions, loin de toute critique négative", a assuré le ministre, dans une réponse à une question de l'APS, en marge d'une visite de travail  à Tipasa.

La sélection algérienne de football a été éliminée dès le premier tour de la CAN-2017 au Gabon en terminant troisième du groupe B avec deux points récoltés en trois matchs disputés. Le Sénégal (7 pts) et la Tunisie (6 pts) sont qualifiés pour les quarts de finale.

Il a ajouté que la réunion en question est  inscrite au titre de "rencontres régulières tenues avec toutes les fédérations  sportives ", en vue d’évaluer leurs rendements et les résultats obtenus,  soulignant que du moment  qu’il s’agit " d’équipes nationales représentant la souveraineté du pays ",  l’Etat algérien est  disposé à  fournir tout le soutien nécessaire pour la sélection des meilleurs joueurs et le recrutement  des meilleurs entraîneurs.

Après avoir assuré que les pouvoirs  publics  "ne s'immiscent pas dans le travail des fédérations sportives, mais collaborent et se concertent avec elles,  pour trouver des solutions " , Ould Ali  a signalé  l'organisation d'une rencontre avec toutes les fédérations sportives nationales,  au titre des préparatifs de l’année olympique  2017-2018,  qui  donnera lieu  au renouvellement des instances  fédérales.

Dans le même sillage,  le ministre de la Jeunesse et des Sports a soutenu que "tout le monde doit endosser la responsabilité de cet échec "  et que la Fédération algérienne de football (FAF)  "doit donner des explications aux peuple".

Il a, par ailleurs,  refusé d'endosser la responsabilité de cette élimination précoce de la CAN gabonaise, à une  partie quelconque, préférant souligner les résultats positifs des Verts lors de rendez vous  précédents.

"Il est nécessaire de garder espoir et de soutenir l'équipe nationale dans les moments  difficiles pour préparer  l'avenir, car  il est hors de question d’être des ingrats et d'oublier toutes les performances réalisées par cette équipe lors des précédentes compétitions"a, encore, observé le ministre.

Les Tunisiens et les Zimbabwéens se sont affrontés dans un stade quasiment vide, avec 1852 spectateurs sur un total de 40 000. Après l’élimination du pays hôte, le Gabon, le public gabonais n’était pas présent pour cette rencontre du groupe B. Pourtant l’enjeu était bien là, le vainqueur de ce match pouvait se qualifier pour les quarts.

Le gardien international algérien a signé un contrat d’un an et demi en faveur du Stade Rennais F.C. Formé à l’Olympique de Marseille, il est la deuxième recrue rennaise cet hiver, annonce le site officiel du club.

Dernier rempart de la sélection algérienne, Raïs M’Bolhi (30 ans) a paraphé un contrat d’une durée d’un an et demi avec le Stade Rennais F.C.  Retenu pour disputer la CAN avec l’Algérie, le portier algérien retrouvera le centre d’entrainement Henri Guérin, comme Ramy Bensebaini, une fois le parcours de son équipe achevé.

La gardien algérien a profité de l'occasion pour faire une déclaration au même site « Rejoindre le Stade Rennais F.C. est une étape importante dans ma carrière. Je suis très content d’être ici aujourd’hui. J’ai beaucoup voyagé, connu de nombreux clubs. Mon dernier club en date était Antalayspor en Turquie. J’ai été formé à Marseille, j’y ai fait ma formation là-bas, ça a duré 4 ans et demi. Revenir en France et me rapprocher de ma famille me fait très plaisir. La Ligue 1 fait partie des meilleurs championnats européens. Le Stade Rennais F.C. est un club sérieux, qui joue le haut de tableau chaque saison et cherche à se faire une place parmi les grands clubs français. C’est un honneur pour moi que d’avoir la chance de travailler au côté de Benoit. Je connais très bien Mehdi et Ramy, on a souvent été en contact, c’est rassurant de savoir qu’ils sont là pour mon intégration. Lorsque Christian est venu vers moi pour me proposer de rejoindre le club, je n’ai pas hésité, il n’y a pas eu de doute de mon côté. »

 

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a indiqué dimanche qu'une "évaluation" sera faite concernant la prestation de la sélection algérienne de football en Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) qui se déroule au Gabon, après le retour de l'équipe au pays.

"Une évaluation sera établie après le retour de l'équipe nationale au pays", s'est contenté de répondre M. Sellal aux journalistes en marge des travaux de la première réunion de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), entamés au Palais des nations (Alger).

Tenus en échec d'entrée par le Zimbabwe (2-2), les Verts ont sérieusement hypothéqué leurs chances de qualification en 1/4 de finale suite à la défaite concédée face à la Tunisie (2-1), avant d'affronter lundi le Sénégal pour le compte de la 3e et dernière journée (groupe B).

M. Sellal a ajouté, par ailleurs, que le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, pris d'un malaise au Gabon, était "en train de se soigner".

Avec un point en deux matchs, le destin de l'Algérie n'est plus entre ses mains. Les Verts auront besoin de l'emporter face au Sénégal, déjà qualifié, et attendre une défaite des Tunisiens face au Zimbabwe pour espérer animer les quarts de finale de la compétition. APS