CRB Aïn Fekroun - USM Blida           0-0  

JSM Béjaïa - GC Mascara                  0-1

CAB Bou Arréridj - US Biskra        2-0

AS Khroub - ASM Oran                      2-1      

Amel Bousaâda - MC Saïda                2-0     

JSM Skikda - RC Arbaâ                      2-3

MC El-Eulma - Paradou AC           (reporté)

Samedi (16h00) :

ASO Chlef - WA Boufarik                    

Classement                    Pts             J

1). Paradou AC              37             16

2). JSM Béjaïa               28             17

--). USM Blida                28             17

--). CAB Bou Arréridj   28             17

5). US Biskra                 27             17

6). MC Saïda                  23             17

--). JSM Skikda              23             17

8). Amel Boussaâda       22             17

9). ASO Chlef                 20             16 

--). WA Boufarik             20             16

--). CRB Aïn Fekroun    20             17

12). AS Khroub              19             17

13). ASM Oran               18             17

14). GC Mascara            15             17

15). MC El-Eulma          14            16

16). RC Arbaâ                 12            17

 
Tags:

Après une défaite d’entrée face à la RDC, le Maroc s’est bien relancé lors de la deuxième journée du groupe C de la CAN 2017, en disposant du Togo par 3 buts à 1.
Dans un stade d’Oyem quasiment vide, Mathieu Dossevi refroidit cependant l’élan des Lions de l’Atlas dès la 5e minute en concluant victorieusement le premier contre togolais d’un tir croisé à moins de dix mètres de la cage marocaine.

Après une très courte période d’apathie, le Maroc égalise sur une tête d’Aziz Bouhaddouz consécutive à un corner (15e). Le match des Lions de l’Atlas est lancé. Et à la 21e, Romain Saïss, de nouveau de la tête, cette fois sur un coup franc excentré tiré par Fayçal Fajr, donne l’avantage au Maroc.

Le Togo continue de se montrer dangereux, à l’image d’Emmanuel Adebayor malgré l’opposition de Mehdi Benatia, le capitaine marocain, diminué par une blessure et qui n’a pas sa pointe de vitesse habituelle (24e).

Au retour des vestiaires, le scenario ne change guère. Agassa doit s’employer après que son défenseur Serge Gakpé a manqué un dégagement (50e). Trois minutes plus tard, il ne peut qu’accompagner du regard une tentative d’Omar El Kadouri qui frôle son montant gauche.

Le Togo réagit par Adebayor, bien servi par Dossevi, mais dont la tête n’est pas assez piquée (55e). Cette tentative ouvre une courte et timide période de domination pour les Eperviers. Mais ce qui devait arriver : à force de déjouer, le Togo se fait surprendre par un contre de Youssef En-Nesyri dont le tir à ras de terre bat un Kossi Agassa très mal inspiré 71e).

Au retour des vestiaires, le scenario ne change guère. Agassa doit s’employer après que son défenseur Serge Gakpé a manqué un dégagement (50e). Trois minutes plus tard, il ne peut qu’accompagner du regard une tentative d’Omar El Kadouri qui frôle son montant gauche.

Le Togo réagit par Adebayor, bien servi par Dossevi, mais dont la tête n’est pas assez piquée (55e). Cette tentative ouvre une courte et timide période de domination pour les Eperviers. Mais ce qui devait arriver : à force de déjouer, le Togo se fait surprendre par un contre de Youssef En-Nesyri dont le tir à ras de terre bat un Kossi Agassa très mal inspiré 71e).

La sélection militaire algérienne  s'est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2017, après sa victoire contre la Corée du Nord sur le score de 2 buts à 1 vendredi à Mascate (Oman), pour le compte de la 3e et dernière journée (groupe B) de la compétition (15-28 janvier).

Les buts de la rencontre ont été inscrits par Harag (11'), Meziane (52') pour l'Algérie. Hyon Jin-Sim (12') pour la Corée du Nord.

C'est le 3e succès en autant de rencontres pour les Algériens après les deux victoires obtenues face à l'Allemagne (2-1) et l'Iran (3-1).

Dans l'autre rencontre du groupe, l'Allemagne et l'Iran ont fait match nul (0-0). A la faveur de ce nul, l'Allemagne décroche le second billet qualificatif pour les quarts de finale.

L'Algérie termine en tête du groupe B avec 9 points, suivie de l'Allemagne (4 pts), la Corée du Nord (3pts), alors qui l'Iran ferme la marche (1 point).

"Le match était difficile face à un adversaire direct à la qualification. Nous allons savourer cette victoire et à partir de demain (samedi), nous allons nous remettre au travail pour préparer notre 1/4 de finale", a déclaré le milieu de terrain algérien Youcef Maamar.

L'Algérie sera fixée sur son adversaire en quart de finale prévu le mardi 24 janvier prochain, à l'issue des rencontres du groupe C composée de l'Egypte, de la Pologne, du Canada et de la Syrie.

Le groupe A est formé du pays hôte Oman, de la Guinée, du Bahreïn et de la France. L'Irlande, le Mali, le Qatar et les Etats-Unis composent le groupe D.

Les Eléphants de la Côte d’Ivoire ont réussi, vendredi 20 janvier, à arracher le nul (2-2) face aux Léopards de la RDC, en match de la deuxième journée du groupe C de la CAN 2017. Un score qui permet aux Congolais de conserver la tête du classement et aux Ivoiriens de rester en course pour la qualification en quarts de finale.

Menés deux fois au score, les Ivoiriens ont réussi à chaque fois à revenir dans la partie.

Les Léopards de la RDC prennent très tôt l’avantage au score. A la 10e minute, précisément. Kabananga, dans la surface de réparation, trouve Kebano qui fusille le portier ivoirien d’une frappe limpide.

Les premières minutes du match sont à l’avantage des Congolais. Mubele, Kabananga et Kebano ne montrent très incisifs en ce début de partie sans parvenir à doubler le score.

Un manque d’éfficacité puni à la 26e minute de jeu par une tête de Bony qui reprend un corner de Gradel. L’attaquant de Stoke trompe Matampi et permet aux Ivoiriens de revenir au score.

Mais les Congolais ne doutent pas longtemps. Deux minutes après, Kabananga, déjà buteur lors du premier match face au Maroc, permet à la RDC de reprendre l’avantage. Le score reste inchangé jusqu’à la mi-temps.

Les Ivoiriens le savaient avant le début du match. Une défaite devant la RDC allait compliquer la défense du titre remporté il y deux ans.

En revenant des vestiaires, ils se lancent à l’attaque et contraignent les Congolais à reculer. Les Léopards jouent plus en contre. Une stratégie qui manque de peu de réussir. A la 65e minute de jeu, Mubele manque de peu d’alourdir le score. Après un déboulé de plusieurs mètres, il se retrouve à quelques mètres de la cage ivoirienne, mais ne parvient pas à cadrer sa frappe.

Dans la foulée, le capitaine ivoirien Serey Dié, d’une belle frappe de trente mètres, remet les deux équipes à égalité. Le score ne change plus.

La RDC garde la tête du classement avec quatre points. La Côte d’Ivoire avec deux points garde toujours ses chances de qualification

Les Lions de la Téranga n'ont pas quitté le stade de Franceville avec la seule satisfaction de la victoire. En s'offrant une démonstration (2-0) face à des Zimbabwéens qui avaient tenu en échec l'Algérie (2-2), les Sénégalais envoient un message à l'ensemble des équipes de la CAN : il faudra compter sur eux pour soulever le trophée. Les joueurs d'Aliou Cissé sont les premiers à se qualifier pour les quarts et rêvent de se hisser en finale, comme en 2002. Avant de se projeter, retour sur un match solidement maîtrisé par les Lions de l

Dès le coup d'envoi, ils ont en effet démontré leur supériorité. Keita tente deux fois sa chance (4e, 6e), Diouf manque le cadre malgré une panenka osée (6e) avant que Mané n'ouvre le score en réceptionnant un centre de Baldé (1-0, 9e). Les Lions de la Téranga continuent de mettre la pression : Diouf tente à nouveau sa chance (11e) avant qu'Henri Saivet ne s'offre un coup-franc magistral des 30 mètres qui vient se loger dans la lucarne du Zimbabwe (2-0, 13e).

Après l'euphorie de l'entame de match, le rythme s'essouffle légèrement. Billiat tente de réveiller les siens mais sa frappe manque de puissance (19e) et son coup-franc passe au-dessus (32e). Si Mané sort à cause d'une blessure légère avant de retrouver le terrain (38e), Baldé manque de peu le cadre (40e). Dans la foulée, Billiat réplique d'une frappe cadrée mais Diallo, le portier sénégalais, veille (44e).

 

Interrogé par beIN Sports après la défaite de l'Algérie jeudi face à la Tunisie (1-2), Georges Leekens, le sélectionneur des Verts, a pointé du doigt les "cadeaux" de sa défense.

 Tenue en échec par le Zimbabwe lors de son entrée dans la compétition (2-2), l'Algérie de Georges Leekens est passée au travers de son second match, face à la Tunisie ce jeudi (1-2). Après deux journées, elle ne compte qu'un petit point. Et le sélectionneur des Verts avait des raisons d'être déçu après la rencontre tant sa défense a manqué de sérénité.

"On a très bien commencé le match. Mais sur une rencontre de ce niveau, on ne peut pas faire de cadeaux et avec les deux qu'on a fait en deuxième mi-temps, il était impossible de gagner", a déclaré Georges Leekens  au micro de beIN Sports alors que son équipe jouera son dernier match de poule lundi prochain face au Sénégal (20h).

"Tu peux avoir le meilleur attaquant du monde, si tu fais des fautes derrière, tu ne peux pas gagner le match, a ajouté le sélectionneur de l'Algérie. ll faudra éviter de commettre les mêmes erreurs à l'avenir parce que nous ne pouvons pas nous permettre de faire de tels cadeaux."

Voici la formation rentrante de la Tunisie face à l'Algérie, ce jeudi 17h00, dans le cadre de la 2è journée de la CAN 2017.

Balbouli, Nagguez, Ben Youssef, Abdennour, Maaloul, Sassi, Khazri, Sliti, Ben Amor, Msakni, Akaichi

Le Cameroun a réussi à surpasser l’obstacle de la Guinée-Bissau, qui continue de surprendre tout le monde au Gabon. Lors du second match du groupe A, comptant pour la deuxième journée de la CAN 2017, les Bissau-Guinéens ont mené face au Cameroun, mais ils ont fini par craqué sur le score de 2-1. Un résultat qui met les Lions indomptables en position favorable pour se qualifier pour les quarts de finale.

Le Cameroun aura souffert tout au long de cette rencontre, mais le résultat est là. Les Camerounais empochent les trois points et se placent en tête du groupe A avec quatre points, tandis que les Bissau-Guinéens se retrouvent derniers, mais pas éliminés de la CAN 2017, avec un seul petit point.

Le Gabon et le Burkina Faso se séparent sur un match nul, 1-1, pour débuter cette deuxième journée du groupe A de la phase finale de la CAN Total 2017. Les deux équipes, qui s’étaient affrontées il y a deux ans, se partagent les points, ce qui permet à chacune des sélections de pouvoir encore croire à la qualification pour les les quarts.

Les Panthères et les Etalons se quittent sur ce résultat nul, 1-1, qui n’élimine aucune des équipes, mais elles devront faire mieux lors de la dernière journée sous peine de sortir prématurément de la compétition. Le Gabon et le Burkina Faso occupent la première place du groupe A avec deux points, devant le Cameroun et la Guinée-Bissau, qui comptabilisent une seule unité.

La sélection algérienne militaire de football s'est qualifiée aux quarts de finale de la Coupe du monde en battant l'Iran 3-1 (mi-temps: 3-1), mercredi à Mascate (Sultanat d'Oman), en match comptant pour la deuxième journée du groupe B de la compétition (15-28 janvier).

Les buts de la rencontre ont été inscrits par Hamia (28' et 42') et Ferhani (36') pour l'Algérie, alors que les Iraniens ont réduit la marque grâce à Ali Ghoulem Réda sur penalty (45'+2).

C'est la deuxième victoire des Algériens dans ce mondial après celle obtenue devant la sélection allemande (2-1), alors que l'Iran concède sa deuxième défaite après avoir été battue par la Corée du Nord (2-0).

L'autre match du groupe B mettra aux prises la sélection allemande et son homologue nord-coréenne.

Lors de la 3e journée prévue vendredi, l'Algérie affrontera la Corée du Nord avant de disputer son quart de finale prévu le mardi 24 janvier prochain.

Le groupe A est composé du pays hôte Oman, de la Guinée, du Bahreïn et de la France. La poule C est formée de l'Egypte, de la Pologne, du Canada et de la Syrie. Enfin, l'Irlande, le Mali, le Qatar et les Etats-Unis composent le groupe D.