Malgré la défaite de Lyon contre Montpellier (1-2), hier mardi, Rayan Cherki, rentré en fin de match, a égayé les fans lyonnais par son talent. Plus que convaincant, une nouvelle fois, l’entrée tardive de Rayan Cherki a désabusé les supporters. Ces derniers, irrités de ne pas voir leur pépite incorporée plus tôt, ont exprimé leur mécontentement sur Twitter.
Alors que le secteur offensif est en pleine mutation à l’Olympique lyonnais, Rayan Cherki pourrait avoir sa carte à jouer. Le jeune milieu offensif de 17 ans devrait profiter des départs probables de Memphis Depay et (ou) de Houssem Aouar pour gagner du temps de jeu, surtout que le coach, Rudi Garcia, compte sur lui. D’ailleurs, la chaine Eurosport a consacré un reportage sur le franco-algérien.

Reportage d’Eurosport sur Rayan Cherki :
https://vod-eurosport.akamaized.net/ebu/2020/09/16/160920_FR_PERFORM_CHERKI_JOUER_N_1_1600251828795_1724_16124351-1352938-2300-1024-576.mp4

Kh. S.

La défaite de l’OL face au MHSC (2-1), n’a pas été digérée par le directeur sportif de l’Olympique lyonnais, Juninho, qui a affirmé à la presse après le match que les Montpelliérains ne produisaient pas un beau football : «Ici, ça balance, il n’y a pas beaucoup de football. Ça balance devant sur les deux attaquants qui posent beaucoup de problèmes physiquement, font des appels et ne se fatiguent jamais. Ça t’empêche de sortir le ballon tranquillement, mais on le savait.»
L’international algérien, Andy Delort, attaquant du MHSC, a répondu à sa manière à Juninho, via son compte Twitter, en publiant une photo de la Panenka de son coéquipier, Teji Savanier, en ajoutant un commentaire ironique : «ici, il y a Panenka et c’est tout en finesse.»

Kh. S.

 

Ce matin, l’équipe de Manchester City était au complet. L’entraineur Pep Guardiola et l’ailier algérien, Riyad Mahrez, étaient de retour après la qutorzaine obligatoire, le premier pour s’être rendu en Catalogne pour passer ses vacances, alors que le capitaine des Verts s’était isolé vu qu’il a été testé positif au Covid-19.
Le coach des Citizens et le Fennec ont chacun suivi un programme spécial afin de se remettre en forme. Mahrez réintégrera le reste du groupe à partir de demain matin.

Kh. S.

Après la victoire face à Alavés, l'entraîneur du Betis, Pellegrini, a souligné la solidité défensive de son équipe est a cité l’international algérien, Aïssa Mandi, parmi les éléments qui assurent très bien leur rôles et sur lesquels il peut compter : «Alavés est une équipe très équilibrée qui a deux attaquants très dangereux…Je pense qu'un score vierge est toujours très important. Nous jouons contre des équipes, défensivement aussi fortes les unes que les autres. Il faut être très concentré sur l'aspect défensif. En ce qui nous concerne, Marc Bartra, Aissa Mandi, Cluadio Bravo ou Guido, ceux qui sont plus en charge de cela, n'ont pratiquement pas de répit. Ils assurent très bien leurs rôles. Cela nous permet d'avoir l'esprit tranquille pour chercher des espaces. Ce sont des joueurs créatifs et rapides». En citant le nom d’Aïssa Mandi, Pellegrini affiche clairement qu’il compte sur lui pour la saison en cours et le départ de Aïssa Mandi ne fait plus partie des plans du Bétis.

Kh. S.

Crystal Palace a fait une offre officielle pour l'attaquant de Brentford, Said Benrahma, et espère obtenir les services de l'Algérien pour un prêt initial avec une obligation d'achat.
Le site 90Min.com affirme que les Eagles avaient opté pour un prêt couvrant la saison 2020/2121, avec un accord d'achat dans 12 mois. La balle est dans le camp de Brentford. Pour l’instant, ses dirigeants n'ont pas encore accepté l'offre et on ne sait pas s'ils le feront. Surtout que les clubs, soit disant intéressés, tels que Aston Villa et Arsenal tardent à se manifester. Il est important de signaler que les négociations avec Crystal Palace sont à un stade très précoce et tout peut basculer pour l’avenir de l’international algérien Said Benrahma.

Kh. S.

 

Le match amical entre le Sporting et Naples, initialement prévu hier soir, ne s’est pas joué. Pour cause, 3 joueurs de Leões ont contracté le Covid-19. Ils sont asymptomatiques et actuellement isolés. Selon A Bola, il s’agit de Cristian Borja, Nuno Santos et Rodrigo Fernandes.
L’arrière gauche du Napoli, Faouzi Ghoulam, comptait énormément sur ce match contre le Sporting Lisbonne afin de convaincre son entraineur, Gennaro Gattuso, qu’il est revenu à son meilleur niveau et qu’il peut compter sur lui pour la prochaine saison. De plus, le coach lui avait clairement signifié qu’il pouvait changer d’avis concernant son départ. Malheureusement, le Fennec qui a été titularisé lors du dernier match amical face à Pescara, où il a donné entière satisfaction, ne pourra pas prouver qu’il serait à la hauteur des attentes du staff technique, surtout que le temps joue contre lui. En parallèle, son manager et ses dirigeants négocient son éventuel transfert.
Aussi, une autre mauvaise nouvelle est parvenue aux oreilles de Ghoulam : l’avancement des négociations des dirigeants du Napoli avec le jeune Polonais, Michal Karbownik, qui évolue à Legia Varsovie, et qui est pressenti pour lui succéder à son poste.

Kh. S.