Équipe nationale

Le PSG et Monaco se disputent Ghezzal

L’attaquant international algérien est fortement courtisé par de nombreux clubs européens, à l’image du PSG et de Monaco qui se livrent une bataille afin de l’avoir.

En fin de contrat avec l’Olympique Lyonnais, Rachid Ghezzal attise la convoitise, et quelques grands clubs européens se mettent en rang afin de s’attacher ses services lors du prochain mercato. Il faut dire que sa situation actuelle avec l’OL et le fait qu’il soit libre gratuitement le met en position de force et lui permet d’être ciblé par les plus grands clubs. Le Paris Saint-Germain qui pense à lui depuis le début de la saison, repart à l’attaque avec force, mais se heurte à la concurrence d’un autre club français et pas des moindres, l’AS Monaco. Actuellement premier de la Ligue 1 française, Monaco est le principal concurrent du PSG et ne veut pas perdre la bataille qui consiste à s’attacher les services de Rachid Ghezzal. Le PSG veut refaire le coup de Ben Arfa, en s’attachant les services d’un joueur gratuitement et le revendant pour une bonne somme ensuite. Le club monégasque, de son côté, qui a beaucoup investi, joue enfin les premiers rôles et se retrouve en très bonne position afin de remporter le titre de champion de France et ainsi mettre fin à la suprématie du PSG. Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas le côté financier qui posera problème. Les deux clubs sont les plus riches de France et pourront se plier aux souhaits de Rachid Ghezzal sans aucun problème. En tout cas, le choix s’annonce compliqué pour l’international algérien, qui devra fixer ses objectifs pour la prochaine saison. Il ne fait aucun doute qu’il veut évoluer dans un grand club et surtout jouer les premiers rôles. Le Paris Saint-Germain pourrait lui offrir une belle aventure en Europe, et Monaco, en France. Cependant, ses choix ne se limitent pas qu’en Ligue 1, d’autres clubs à l’image du FC Séville sont fortement intéressés. Reste à savoir pour quel club il optera et s’il n’acceptera pas de renouveler avec l’Olympique Lyonnais. Comme nous l’avons annoncé dans notre dernière édition, le président du club français évoluant en Ligue 1, Jean Michel Aulas, tente une dernière approche et propose un nouveau contrat à Rachid Ghezzal avec à la clé une revalorisation salariale.

Les deux clubs se sont renseignés auprès de son entourage

Afin de se rapprocher encore plus et de prendre attache avec le joueur, le PSG et Monaco ont approché l’entourage de Rachid Ghezzal. En effet, selon la presse française, les deux clubs ont déjà pris des nouvelles de la situation de l’international algérien et tentent de prendre une longueur d’avance dans le dossier. Cependant, aucune offre de contrat n’a été officiellement formulée pour le moment. Les directions parisienne et monégasque attendent encore de voir l’évolution de son dossier avant de faire une offre concrète et enfin commencer les choses sérieuses.  En tout cas, beaucoup de choix s’offrent à Rachid Ghezzal et avant d’opter pour un club, il veut prendre tout son temps. Ce dernier s’est fixé des objectifs et veut trouver un club où il aura du temps de jeu afin de relancer sa carrière au plus haut niveau.

 

Il défiera l’équipe de Abeid aujourd’hui

Pour le compte de la 26e journée de la Ligue 1 française, l’international algérien et ses coéquipiers accueilleront l’équipe de Dijon, où évolue Mehdi Abeid. Un match important pour l’Olympique Lyonnais qui veut une victoire afin de garder sa quatrième place et surtout se rapprocher du podium. Rachid Ghezzal est attendu comme titulaire lors de cette rencontre. Son entraineur Bruno Génésio, compte beaucoup sur lui en cette seconde moitié de saison, lui qui en a fait un des piliers de l’équipe. Le coup d’envoi est prévu à 17h.

M. K.

Match compliqué pour Boudebouz avec Montpellier

Onzième du classement de la Ligue 1 française, le milieu international algérien et ses coéquipiers cherchent a gagner des points et ainsi revenir parmi les équipes du haut de tableau. Aujourd’hui à 17h, Montpellier accueillera Saint-Etienne dans un match où le seul mot d’ordre est la victoire. Pendant que les Verts veulent prendre la 4e place à l’Olympique Lyonnais, Montpellier compte sur une victoire et ainsi confirmer leur dernière bonne prestation. C’est sans aucune surprise que Ryad Boudebouz est annoncé comme titulaire lors de cette rencontre. Ce dernier est devenu l’un des piliers de l’équipe montpelliéraine où il s’est fait une place de titulaire indiscutable. Son entraineur, Frédéric Hantz, fait appel à ses services lors de chaque rencontre et compte beaucoup sur lui afin de débloquer des situations compliquées. Riyad Boudebouz vise en tout cas de meilleures performances lors des prochains matchs et ainsi finir la saison sur une bonne note personnelle. Il pourrait taper dans l’œil d’autres clubs européens et ainsi jouer pour un meilleur championnat.

 

M. K.

 

Bentaleb de retour aujourd’hui face à Cologne

Absent lors du match de jeudi face à Salonique en Europa League, le milieu international algérien a finalement récupéré ses forces et sera de retour aujourd’hui pour le déplacement à Cologne.

D’après la presse allemande, Nabil Bentaleb est de retour en pleine forme et reprendra la compétition dès aujourd’hui. Ce dernier était absent du dernier déplacement de son équipe en Grèce pour le compte de l’Europa League où Schalke 04 s’est finalement imposé sur le score de trois buts à zéro. Le milieu de terrain des Verts était absent pour cause d’une gastro qu’il avait contractée la veille. Maintenant, ce dernier semble complètement remis et sera aligné en début de rencontre face à Cologne cet après-midi à 17h30. Il faut dire que le staff technique du club allemand et à sa tête, Markus Weinzierl, est soulagé du retour de l’international algérien à la compétition, car comme tout le monde le sait, il s’est fait une place en or au sein de la formation allemande. Son entraineur compte beaucoup sur lui et l’utilise le plus souvent possible. Il faut dire que Nabil Bentaleb s’est vite fait une place au sein de Schalke 04. Dès son arrivée, il a gagné une place de titulaire et cela même s’il manquait cruellement de temps de jeu quand il était à Tottenham. Depuis, il est devenu l’un des piliers du club allemand évoluant en Bundesliga et devrait signer un nouveau contrat qui lui permettrait de rester encore au sein de sa nouvelle équipe. Comme tout le monde le sait, Nabil Bentaleb est arrivé d’Angleterre sous forme de prêt avec option d’achat. La direction et le staff technique de Schalke sont satisfaits de ses performances et ne veulent en aucun cas le laisser filer lors du prochain mercato.

Pochettino critiqué par la presse anglaise

Le coach des Spurs, Mauricio Pochettino a été critiqué par la presse anglaise après sa gestion du groupe et surtout après avoir laissé filer Nabil Bentaleb. Le site anglais, Hitc,pense que c’est la plus grosse erreur du coach depuis qu’il est arrivé à la barre technique de Tottenham. Alors que son prédécesseur, Tim Sherwood avait découvert Bentaleb et lui avait donné la chance de briller, Pochettino, après une saison, l’a finalement relégué sur le banc des remplaçants. Une situation qui a finalement poussé le milieu international algérien à partir sous forme de prêt. Mais les choses ayant évolué, il devrait rester au sein de Schalke 04. Un scénario qui déplait fortement aux supporters du club anglais, qui voulait voir Bentaleb rester encore au sein de leur équipe de cœur. En plus, le milieu de terrain des Verts réussit de très bonnes prestations et semble avoir retrouvé son meilleur niveau. En tout cas, pour Mauricio Pochettino, il est maintenant trop tard, il a perdu son jeune milieu de terrain qui a réussi à se relancer dans un championnat où il n’avait jamais joué.

 

M. K.

Taïder contre son ex-équipe

Bologne se prépare à accueillir l’Inter de Milan aujourd’hui à 12h30 pour le compte de la 25e journée du championnat italien. Le milieu de terrain des Verts est attendu comme titulaire lors de cette rencontre où il pourra retrouver son ex-équipe. Saphir Taïder et ses co-équipiers visent une victoire lors de cette rencontre afin de s’éloigner du bas de tableau et ainsi jouer la suite de la compétition avec moins de pression. En tout cas, la rencontre s’annonce difficile, surtout que les Nerazzurri veulent conforter leur quatrième place.

 

M. K.

U23 : 2 plateaux pour mettre sur pied la future sélection olympique

 

Les différentes directions techniques régionales ont organisé plusieurs plateaux pour former huit sélections dans chaque région du pays des joueurs nés en 1997 et en 1998. Des joueurs qui auront 23 ans et 22 ans en 2020 et qui devront former la future sélection olympique dont l’objectif est de se qualifier aux Jeux Olympiques Tokyo-2020.

Slimani de nouveau blessé

La guigne poursuit le buteur des Verts

 

Il semble bien que la chance ne veuille pas sourire à l’international algérien cette saison avec les Foxes puisqu’il est encore blessé et doit rester sur le carreau pour un certain moment par mesure préventive.

Gourcuff annonce le retour de Mbolhi au travail

Bensebaïni incertain pour Marseille

Après plusieurs jours de soins et de travail individuel, suite à une blessure au genou contractée avec l’EN lors du stage de préparation pour la CAN 2017, Raïs Mbolhi devrait bientôt rejouer en club puisque, entre temps et comme on le sait, il a trouvé un club preneur, à savoir le Stade Rennais qui l’a pris en charge et il se remet bien du coup reçu au genou.

EN: Les joueurs pourraient se regrouper avant le Togo

Après l’annulation du stage de mars

Annoncé par nos soins le 2 février dernier, le Bureau Fédéral a confirmé lors de sa réunion de samedi dernier l’information faisant état de l’annulation pure et simple du stage de notre équipe nationale lors du mois de mars prochain, et cela malgré un calendrier très favorable permettant la programmation de deux matchs amicaux.

Un vrai gâchis pour les Verts qui auraient pu jouer au moins une rencontre amicale, si ce n’est deux matchs.

Il faut dire que la raison invoquée par le BF quant à cette décision est l’absence d’un entraîneur national et le climat plutôt hostile en Algérie après la débâcle de l’EN au Gabon qui ne mettraient pas les joueurs dans les meilleures dispositions possibles. Deux raisons peu convaincantes, et cela pour la simple raison que notre équipe nationale aurait pu jouer à l’extérieur, c’est-à-dire à l’étranger, avec à la tête du staff technique un intérimaire, comme ça se fera d’ailleurs pour l’équipe des A’, qui seront drivés par l’actuel directeur technique national Noureddine Korichi.

Néanmoins, et même si Mohamed Raouraoua ne compte pas briguer un autre mandat (un troisième consécutif), dans l’entourage de la FAF et de l’équipe nationale on essaye déjà de trouver une solution ou une alternative pour tenter au moins de réunir ne serait-ce qu’une fois les joueurs avec le futur sélectionneur, avant la rencontre face au Togo au moins de juin prochain, un match qui pour rappel rentre dans le cadre des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations 2019 au Cameroun.

A cet effet, on croit savoir que l’une des propositions qui sera faite au futur président de la FAF, c’est de réunir l’ensemble des joueurs avec le sélectionneur des Verts même si ça sera que pour quelques heures seulement.

 

Une réunion qui pourrait avoir lieu en France

En fait, du côté de la FAF, on estime qu’au vu des bonnes relations qui existent entre cette dernières et les différents clubs dans lesquels évoluent nos internationaux, les dirigeants de ces équipes ne devraient trouver aucun inconvénient quant à l’idée de libérer leurs éléments quelques heures, voire 24 heures.

Une prise de contact donc avec le prochain entraîneur national qui ne remplacera certainement pas le stage qui aurait dû avoir lieu au mois de mars, mais qui permettra aux joueurs de faire connaissance avec le coach avant un match déjà décisif au mois de juin. Il est aussi important de préciser que cette réunion devrait avoir lieu en France, et cela afin de limiter les longs trajets des joueurs.

A. H. A.    

 

PSG – FC Barcelone

Raouraoua invité de Nacer Al-Khelaïfi hier

 

Avant de s’envoler pour l’Afrique du Sud pour assister à la Supercoupe d’Afrique ce samedi qui mettra aux prises l’équipe sud-africaine de Sundows au TP Mazemebe, le président de la Fédération algérienne de football a fait un détour par Paris hier soir. La raison, une invitation du boss du Paris Saint-Germain Nacer Al- Khelaïfi  afin d’assister à la rencontre de la Ligue des champions européenne qui s’est disputée hier soir entre le PSG et le FC Barcelone. Le président de la FAF poursuivra donc son voyage pour Johannesburg aujourd’hui dans la journée. Il devrait être de retour en Algérie la veille de l’assemblée générale ordinaire de la FAF prévue le 27 février prochain. 

L’énième attaque du MJS contre Raouraoua

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a rappelé aux clubs algériens participant aux compétitions africaines interclubs 2017 l'obligation d'adopter "une conduite exemplaire", au lendemain des matchs du tour préliminaire aller de la Ligue des champions et coupe de la Confédération africaine de football marqués par des incidents et autres dérapages.

Ranieri hausse le ton avec Mahrez

A en croire les informations du Daily Mail, on apprend que le technicien italien de Leicester, Claudio Ranieri, aurait eu une nouvelle discussion avec trois cadres de l’équipe avec lesquels il aurait haussé le ton.

La LFP s’enflamme pour Ferhat

La Ligue de football professionnel française a consacré un petit article à Zineddine Ferhat qui retrouve son meilleur niveau au cours de cette seconde moitié de saison.

EN: Laïb et Kerbadj, les probables candidats de la FAF

Comme tout le monde le sait, Mohamed Raouraoua ne devrait pas, sauf sollicitation des autorités de notre pays, briguer un troisième mandat consécutif à la tête de la Fédération algérienne de football à l’occasion de l’assemblée générale élective prévue le 20 mars prochain.

EN: Raouraoua ne changera pas d’avis

 

Dans notre édition du 1er février dernier, c’est-à-dire il y a près de 13 jours, on vous annonçait en exclusivité sur nos colonnes que Mohamed Raouraoua ne briguera pas un troisième mandat consécutif à la tête de la Fédération algérienne de football lors de la prochaine assemblée générale élective prévue le 20 mars prochain.

Hanni : «L’EN a les moyens de rebondir»

Le meneur de jeu d’Anderlecht revient sur sa dernière prestation face à Zulte et assure être content de sa progression depuis sa venue chez les Moves. Il revient aussi sur la dernière CAN et pense que l’annulation du stage de mars reste du ressort de la FAF. Pour lui, l’équipe n’a pas fini son cycle et elle parviendra à se relancer. Concernant les prochaines échéances, il assure qu’il faudra bien se préparer pour les éliminatoires de la CAN 2019 et ce match face au Togo sans oublier bien sûr les qualifications pour le Mondial russe. Si les chances sont très minces, l’ancien de Malines pense que tant que c’est jouable mathématiquement, il y a de l’espoir. Entretien.