Équipe nationale

Le message de Raouraoua aux joueurs : «Comme tous le peuple algérien, je crois en vous»

Le président de la fédération était, à l’instar de tous les Algériens, déçu par la défaite des Verts face à la Tunisie. Conscient de la complexité de la tâche de l’Algérie après ce faux pas inattendu, il a décidé de rejoindre l’équipe directement à l’hôtel, après le match, dans le but de responsabiliser les joueurs et de les motiver pour la suite du parcours.

EN : Ils ont remis le bleu de chauffe

C’est sous une chaleur terrible que les coéquipiers de Mohamed Amine Aoudia se sont entraînés hier matin. Si nous journalistes, photographes et caméramen présents sur les lieux, dans l’ombre et assis avions eu du mal à rester jusqu’à la fin de la séance, comment étaient les joueurs sur le terrain, sous le soleil et qui s’entraînait très dur pour préparer le match du Togo qui aura lieu dans 48h ?

EN : Soudani touché au genou

Hilal Soudani a été touché au genou hier à l’entraînement. Bien qu’il ait pu terminer la séance, il a quitté le stade en boitant et en mettant de la glace sur son genou gauche.

EN : Et si on jouait comme on sait le faire ?

A la fin de la rencontre de mardi dernier, on a croisé plusieurs confrères tunisiens, qui n’arrivaient toujours pas à croire leurs yeux, leur sélection venait de battre l’Algérie qui, pourtant, leur a été supérieure.

Didier Six à Compétition : «Je me méfie de Slimani»

Alors qu\'il s\'était contenté d\'une brève déclaration à la conférence de presse après le match face à la Côte d\'Ivoire, c\'est un Didier Six beaucoup plus calme et serein qui a bien voulu nous accorder cet entretien hier en début de soirée. Le sélectionneur du Togo a bien évidemment évoqué le match qui l\'opposera aux Verts, mais il a aussi parlé de son groupe et de son leader Adebayor. Entretien.

Slimani : «Maintenant, prions pour que le scénario de 2010 se répète»

Slimani continue son mutisme, les attaquants n’ont pas marqué depuis longtemps, et cela s’est répercuté négativement sur le rendement des Verts. Du jeu, il y en a eu, notamment en première période, mais quand on ne marque pas, c’est souvent le scénario d’hier auquel on a droit. Islam tente d’expliquer ce malaise et avoue ne disposer désormais d’aucun droit à l’erreur.

Halilhodzic : «On a payé cash notre naïveté»

C’est un Vahid Halilhodzic dépité qui s’est présenté à la conférence de presse d’après match. Malgré la déception, le Bonisaque a tenu à apporter toutes les explications, estimant qu’il n’avait rien à reprocher à ses joueurs au vu de leur prestation. Le coach national estime que certes, l’Algérie est dans une situation compliquée suite à cette défaite, mais l’espoir est permis.