Équipe nationale

EN : Le fabuleux destin de Bennacer

 

S’il y a un joueur qu’on n’attendait pas à ce niveau au cours de cette CAN, c’est bien Ismael Bennacer. Discret, le très probablement futur joueur du Milan AC, se lâche une fois sur le terrain et le résultat est bien édifient.

EN : C’est la Mahrez Mania !

 

Il a pris ses responsabilités à la 94e minute, il n’a pas hésité et malgré la fatigue, il a envoyé un missile qui a nettoyé la lucarne du portier nigérian. Mahrez a tiré et a marqué et ça continue de faire parler.

EN : Le vrai match référence, c’était le Nigeria !

 

Le 27 juin dernier au terme du match qui a permis à l’EN d’assurer sa qualification aux huitièmes de finale de la CAN, Belmadi reconnaissait en conférence de presse d’après-match que le match qui venait de se terminer était le match référence pour les Verts.

Mahrez en chef d’orchestre

 

Ryad Mahrez a été un porte-bonheur pour l’équipe nationale dans cette demi-finale assez pleine de suspense, c’est l’EN en finale dans les temps additionnels de la partie, un exploit qui restera gravé dans les mémoires, déjà à l’origine du premier but, après que son centre fut détourné dans ses propres filets par l’infortuné défenseur Trosst- Ekong, soit un signe du destin pour le formidable joueur mancunien qui allait s’illustrer de fort belle manière à la fin du match en transformant le coup franc de la délivrance.

Belaïli : «On y mettra du cœur et on offrira la qualification à Atal»

 

Belaïli est prêt, c’est du moins c’est ce qu’il affirme dans cette interview, il rassure le peuple, l’équipe a bien récupéré, car le groupe est composé de joueurs pros habitués à jouer tous les 3 jours, de quoi booster le moral des fans, il leur promet de tout faire pour marquer, au même titre que Bounedjah son ami de toujours. Suivons-le dans ce qui suit.

Nigéria – Algérie : Le peuple veut encore des larmes… de joie

Vainqueurs en quart de finale par KO d’un inoubliable combat de chefs qui a valu à tous les Algériens du globe de forts moments émotionnels, les Verts viseront encore plus haut et rêveront encore plus grand ce soir, à l’occasion de la très attendue demi-finale qui les opposera aux toujours redoutables Nigérians.

EN : Bounedjah doit de nouveau frapper

 

Baghdad Bounedjah aura passé une des soirées les plus fortes en émotion de sa carrière. Passant de la joie à la tristesse, des larmes de peur à la délivrance et pleurait de bonheur après une qualification arrachée aux tirs au but face à une solide équipe de la Côte d’Ivoire. L’enfant d’El-Bahia s’en voulait après avoir raté un penalty et est sorti de son match. Il ne doit pas oublier qu’il est l’un des meilleurs attaquants de la planète et le soutien des Algériens prouve que sa combativité sur le terrain ne passe pas inaperçue.

Belmadi : «Un quart de finale qu’on doit remporter»

 

Plus crispé que d’habitude, Djamel Belmadi n’a pas dérogé a sa ligne de conduite face aux medias en conférence de presse d’avant-match. Une fois n’est pas coutume, le coach a dû faire 1h30 pour répondre aux questions, il était accompagné de son milieu Hichem Boudaoui, lequel a aussi répondu aux questions.

EN : Pourquoi l’Algérie est favorite

 

La sélection nationale a réalisé une grosse performance à la Coupe d’Afrique des nations 2019 après avoir enchaîné quatre victoires lors du premier tour de la compétition et les 8es de finale.