Équipe nationale

Slimani force le respect

Ces dernières années, la Ligue 1 s'est révélée être une terre fertile pour l'émergence de plusieurs talents, et ce, malgré le fait que ce championnat est loin du niveau de ses rivaux du continent.

Le mauvais calcul de Belfodil

Après une saison 2018/2019 très aboutie avec 16 buts et 3 passes décisives en 28 matches joués avec Hoffenheim et alors qu’on parlait même de son retour en équipe nationale, une méchante blessure stoppa Belfodil vers la fin de cette saison.

Oukidja croit-il que son heure arrivera ?

Considéré comme l’un des meilleurs gardiens de but de la L1 française, Alexander Oukidja, qui brille à chaque fois dans les bois du FC Metz où il est un titulaire indiscutable, n’a pas ce statut en EN, et il ne l’a jamais auparavant réclamé.

EN : Ils parlent de Belmadi

Le magazine France-Football a consacré un long article sur Djamel Belmadi, dans lequel on a fait parler ses anciens entraîneurs, ses coéquipiers et les joueurs qui ont travaillé sous ses ordres depuis qu’il est entraîneur avec la réussite que l’on sait.

Belaïli ne prête pas attention aux rumeurs

Au moment où dans la presse saoudienne, on spécule sur le futur avenir de Youssef Belaïli en évoquant même qu’Al Ahly cherche à se débarrasser de lui, l’auteur du corner direct marqué dans les bois du Botswana, lors du dernier match livré par l’EN en 2019, préfère faire abstraction de ces rumeurs en étant indifférent.

Crise du coronavirus : Pour eux, elle n’est pas aussi préjudiciable

Ce n’est pas le monde du football, mais pratiquement tous les secteurs économiques, notamment, qui sont depuis plus d’un mois à l’arrêt. Certes, la santé des gens passe avant tout, diront souvent les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants de football lorsqu’il s’agit de fixer la date de la reprise des compétitions.

L’Ahly désamorce la bombe Belaïli

Dans l’une de nos précédentes éditions, on a fait part de l’intention de Belaïli de quitter son club saoudien du Ahly. Le joueur, qui ne se sent pas bien depuis son arrivée au Royaume saoudien, fait en sorte de jouer toutes les cartes pour se donner raison et quitter son actuel club le plus tôt possible.

Ameur Chafik : «Fin avril, on aura plus de visibilité »

Le DTN Ameur Chafik est revenu hier, lors d’une intervention à la radio nationale, sur l’actuelle situation qu’il décrit comme étant ‘’inédite’’ et qui a besoin de beaucoup de patience.

Que ce soit pour les compétitions nationales ou continentales, pour le moment, aucune solution n’est envisageable. Il est un peu trop tôt de parler de reprise chez nous ou même du déroulement des matches éliminatoires ou ceux de la phase finale de la CAN : «C’est vrai que le président de la CAF Ahmad a dit que la phase finale va être maintenue, mais personne ne peut l’attester, car il y a des priorités. Que ce soit la FIFA, l’UEFA, la CAF ou autre, tout le monde est dans le flou, personne ne peut avancer un pronostic », a-t-il déclaré. Les pays réfléchissent à des solutions qui permettraient à leurs compétitions d’être relancées dès la fin de la pandémie. C’est d’ailleurs l’une des recommandations de la CAF : « La France table sur une reprise le 15 juin, la Tunisie fin mai ; mais en réalité, personne ne peut donner de date, il faut d’adapter. Les fédérations doivent réfléchir à un plan en attendant la fin de cette pandémie », a-t-il dit

« La CAF a raison de tout maintenir »

« Ahmad a dit qu’il n’y a pas de changement ; pour le moment, effectivement, tout est possible. Si l’on attend fin avril, on aura plus de visibilité ; on pourra ensuite savoir s’il y a maintien ou une autre programmation. » Et de continuer concernant la CAN : « La CAF va devoir suivre les nouvelles dates de la FIFA. Il faudra aussi penser aux clubs européens, qui risquent de refuser le départ de leurs joueurs en sélection. »

« La FIFA vit une situation inédite »

Du côté de la FIFA, les réflexions dépassent le stade de la programmation des matches et des compétitions. Il y aura un souci avec les clubs qui concernant la durée des contrats et la méthode de paiement des salaires : «La FIFA vit une situation complètement inédite, que ce soit pour ce qui est des lois et des règlements, ou même le calendrier», a-t-il constaté.

 

«On mettra en ligne des vidéos des exercices physiques » 

Tout en affirmant qu’il n’est pas en contact avec la CAF et que cela se résume en une étroite relation avec le secrétariat général, Chafik évoque leur activité quant à la préparation des sportifs : « On s’attelle à tracer des programmes pour les joueurs, les arbitres et les jeunes. On s’apprête d’ailleurs à mettre sur le site de la FAF des vidéos des exercices pour les clubs n’ayant pas de préparateur physique. » Et d’évoquer la dernière mesure prise par la FAF pour assurer la scolarité à distance des académiciens de Khemis Miliana : «Si Girona Vicente a tracé un programme d’entraînement vidéo pour les jeunes de l’académie de Khemis Miliana, la FAF a aussi préparé un programme de e-learning pour leur permettre de suivre leur scolarité à distance, surtout après la fin de la période des vacances », a-t-il expliqué.

Pour rappel, il a été décidé de mettre en place un programme d’enseignement à distance (e-learning) afin de s’occuper positivement et respecter les règles du confinement, en plus des cours dispensés par le ministère de l’Education nationale à travers la télévision et d’autres supports médiatiques. Les académiciens ont été scindés en deux groupes, l’un pour la 1re année secondaire et le second pour la 4e du niveau moyen.

A travers un communiqué, la FAF a remercié l’ensemble des enseignants qui se sont mobilisés pour mener à bien les cours à distance quotidiennement avec un live sur Facebook, ainsi que par vidéoconférence.

  1. M. A.

Milan prépare une reconstruction de son milieu autour de Bennacer

 

Pour sa première saison au Milan AC, Bennacer ne cesse d’épater. Il a saisi sa chance dès que l’entraîneur Stefano Pioli la lui a donnée au milieu de terrain du club lombard. Il est devenu un incontournable de l’effectif du club rouge et noir et plusieurs jeunes joueurs du club s’inspirent déjà de son jeu.