ESS

CRB-ESS : Sétif veut sa revanche

L’Entente de Sétif donnera la réplique au CRB cet après-midi à 17h au stade Chahid Hamlaoui de Constantine pour le compte de la Supercoupe d’Algérie 2017.

Hamar : «Je veux cette Supercoupe»

 

Le président de l’ESS, Hassen Hamar, affirme que la situation financière du club est, certes, difficile, mais elle va s’améliorer dans les prochains mois.

ESS : Place à la Supercoupe

 

Un bon coaching de Madoui, un Zeghba des grands jours et un Haddouche qui a su montrer la voie à ses partenaires. Voilà les faits saillants de la première victoire sétifienne de la saison à l’extérieur.

ESS : Zeghba et Haddouche font plier le MCO

Un match qui a été très bien suivi puisque il a rempli les conditions d’une rencontre affiche. Le niveau du jeu a été acceptable autant dans les actions que dans l’engagement des 22 acteurs.

ESS : Nadji, l’attraction

Le fait marquant du match amical disputé lundi au stade du 8-Mai-1945 de Sétif entre l’ESS et le MOC fut incontestablement le retour de l’attaquant Rachid Nadji.

ESS : Oran, l’escale à ne pas rater

Madoui et ses joueurs ont entamé les choses sérieuses en vue du rendez-vous de vendredi face au MCO dans le cadre de la 9e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis.

ESS : Cap sur le MCO

 

C’est hier que les partenaires de Chemssedine Nessakh ont repris le chemin des entraînements au stade du 8-Mai-1945 de Sétif avec en point de mire le rendez-vous de vendredi face au MCO.

ESS : Une trêve salutaire

Encore une fois, l’attaque sétifienne s’est montrée muette à l’occasion du match de mardi dernier face au CSC au stade Chahid Hamlaoui de Constantine.

ESS : Ce qu’à reproché Madoui à ses joueurs

 

Bien qu’il ait avoué devant ses joueurs qu’il n’était pas du tout content de la manière avec laquelle ils se sont fait piéger à la fin du match face au CSC, le coach, Madoui, a toutefois tenu à leur rappeler que le plus dur est à venir et qu’il faudra par conséquent oublier au plus vite cet échec.

CSC – ESS : Folle remontada constantinoise

 

Le choc entre les deux clubs phare de l’Est algérien a tenu toutes ses promesses, d’autant plus qu’on a eu droit à une fin de match totalement folle, qui a vu les Constantinois remonter leur retard d’un but en deux minutes, pour s’imposer sur le fil (2-1).

CSC – ESS : Sétif, le derby du rachat

 

Restant sur un amer match nul face à l’OM vendredi at home (0-0), les partenaires de Miloud Rebiaï auront à cœur joie de se racheter cet après-midi en allant défier le CSC qui n’est autre que le leader du championnat de Ligue 1 Mobilis.

ESS : Madoui remobilise ses troupes

En prévision du match face à la formation du CSC, le coach sétifien a tenu à responsabiliser ses joueurs à la veille du grand derby de l’est.

«Effectivement, on a manqué de réalisme et d’efficacité devant les buts, mais cela ne m’inquiète pas trop du moment que je suis persuadé que cela va venir avec la multiplication des matches. C’est vrai que nous avons raté un nombre incalculable d’occasions de but. On aurait pu au moins mettre deux ou trois buts facilement dans les bois de Médéa. Cela dit, il y a des jours sans ; la chance n’a pas été de notre côté. Sinon dans l’ensemble, je dirai que je suis amplement satisfait de la production de mes joueurs durant toute la partie et qui ont continué à presser jusqu’au coup de sifflet de la fin», a expliqué le technicien ententiste qui ne veut pas que ce résultat perturbe la sérénité de son groupe, avant un important et grand rendez-vous face au nouveau leader du championnat de Ligue 1 Mobilis, le CSC en l’occurrence, demain au stade Chahid Hamlaoui de Constantine dans le cadre de la 7e journée.

 

«Sortir le match qu’il faut»

«Oui, ça va être un grand match entre deux grands clubs de l’est du pays. C’est un derby qui sera difficile pour les deux équipes. On fera tout pour sortir le match qu’il faut face à une équipe du CSC qui a le vent en poupe et qui reste sur une victoire à Biskra face à l’USB. Nous allons tout faire afin d’être prêts pour ce match que j’espère sera une grande fête de football pour les supporters des deux équipes», a ajouté le driver du club champion sortant qui va sûrement axer son travail, au cours des prochaines séances, sur l’aspect psychologique afin de remobiliser ses troupes et trouver les ressources nécessaires pour permettre à son groupe de se ressaisir vite et de repartir avec un résultat positif pour préserver notamment l’invincibilité de son équipe.

CSC-ESS, un derby, un vrai

 

Pour les Sétifiens, le maillon faible de leur équipe reste sans conteste le compartiment offensif qui n’arrive pas à décoller. Toutefois, le coach Madoui ne semble pas trop s’en inquiéter.  Ayant déjà constaté, les précédentes sorties, les soucis de son équipe en attaque, le coach Kheïrredine Madoui a essayé de trouver des solutions pour permettre à ses avants de concrétiser les situations incalculables de scorer mais en vain. Ni Benayad, ni Amokrane, encore moins Chibane n’ont réussi à «décomplexer» l’attaque. Face à l’OM et même contre le CRB, ou l’USB les sorties précédentes, tout le monde aura constaté que les partenaires de Chemssedine Nessakh ont éprouvé les pires difficultés à trouver le chemin des filets adverses. Pourtant, des occasions de but, des vraies, n’ont pas manqué. Vendredi par exemple, les Ententistes ont au moins raté cinq à six occasions nettes de secouer les filets du portier Chiker, mais il n’en fut rien au moment où les supporters locaux attendaient peut-être une révolte de leurs attaquants.

 

  1. H.

 

Saâd : «A Constantine pour la gagne»

- «Rectifier le tir auprès de nos fans »

- «Ne pas se focaliser sur la défaite  face à l’OM»

 

 

Pour le jeune défenseur ententiste Saâd, le temps n’est pas aux regrets du moment que l’équipe s’apprête à livrer un important rendez-vous demain face au CSC à Constantine.

 

Que pouvez-vous nous dire à propos de match nul devant l’OM concédé vendredi at home ?

Sincèrement, on méritait un sort bien meilleur car nous avons dominé outrageusement la partie. À aucun moment, l’équipe de Médéa ne nous a mis en difficulté en défense. En outre, on a bien joué et réussi à se procurer plusieurs situations de scorer, mais en vain ; le ballon refusait d’aller dans les buts. C’est vrai que c’est frustrant de laisser passer une chance comme celle-là pour engranger les trois points du succès, toutefois, il faudra à mon sens oublier au plus vite ce match et penser à préparer au mieux notre prochaine sortie.

 

Comment se présente pour vous le match de demain face au CSC à Constantine ?

Ça sera un derby qui va opposer deux grandes équipes de l’est du pays, qui sont en train de faire un bon début de saison. Il est vrai qu’on aurait aimé se déplacer au stade Chahid Hamlaoui avec une victoire dernière nous, mais bon, il ne faudra pas se focaliser trop sur notre dernière performance. Le plus important, c’est qu’il va falloir bien préparer cette sortie afin de repartir avec un résultat positif et rectifier le tir notamment auprès de nos fans.

 

Justement, qu’avez-vous à dire à vos supporters après le semi-échec contre Médéa ?

Sincèrement, nous fûmes beaucoup déçu pour eux. On aurait aimé leur offrir le succès d’autant plus qu’il y avait une forte assistance. Cela dit, nos supporters sont des connaisseurs et je sais parfaitement qu’ils seront compréhensifs avec nous. Tout ce que je leur demande, c’est de rester toujours dernière nous afin de nous apporter soutien et encouragements. Nous avons encore besoin d’eux car la saison ne fait que commencer, beaucoup d’autres matches nous attendent. On fera tout pour leur redonner le sourire et ce, dès ce match contre le CSC.

 

Sur le plan personnel, on a constaté que vous êtes de plus en plus à l’aise dans votre nouvelle tâche dans le onze de votre équipe ?

Sur ce plan, tout se passe bien. Comme je l’ai à maintes fois répété, ce n’est que le fruit du travail et aussi de la confiance placée en moi, aussi bien par le staff technique, que par les joueurs et les supporters. Ce qui m’encourage et me booste vers l’avant. Il reste néanmoins que je dois persévérer dans le travail car le plus dur est à venir. 

  1. H.

 

 

A propos de l’élan de solidarité avec la jeune malade Sérine

Bouali : «C’est une initiative à généraliser dans tous nos stades»

 

L’opération de solidarité avec la jeune Serine Lamari se poursuit. Depuis hier, c’est autour des Scouts musulmans de faire la quête au niveau des institutions et des quartiers de la ville de Sétif pour tenter de rassembler la somme d’argent manquant au montant nécessaire à l’opération chirurgicale que devait subir la malade au niveau d’une clinique privée en Turquie. «Sincèrement, Sétif nous a donné une leçon en matière de solidarité. C’est un exemple à suivre», a déclaré à ce titre le coach de la JSS Fouad Bouali à propos de cette initiative sur une chaîne de télé privée. Et de poursuivre : «On espère voir de telles opérations de solidarité se généraliser. C’est le véritable sens du sport.»

  1. H.

 

Chibane doit encore bosser

Titularisé pour la première fois depuis l’entame de la saison lors du match de vendredi entre son équipe et l’OM, Youssef Chibane n’a pas réussi à faire mieux que les autres attaquants, en l’occurrence Amokrane et Benayad. Bien qu’il ait essayé d’imposer son jeu face à une solide et compacte défense adverse, l’ancien joueur du DRBT n’a pas trop convaincu finalement. Le joueur se doit encore travailler afin d’apporter le plus qu’on attend de lui du côté d’Aïn El-Fouara.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

ESS : Les explications de Madoui

 

 

Au coup de sifflet final du match ESS-OM de l’arbitre Boukouassa, une grosse déception mêlée à un sentiment de frustration s’est emparée du camp ententiste.

ESS – OM : A mettre aux oubliettes pour les Sétifiens

Face à une équipe de Médéa qui a refusé de faire le jeu, les Ententistes ont été finalement accrochés et contraints au partage des points de la rencontre en cédant deux précieux points dans leur fief du 8-Mai-1945 de Sétif.

ESS – OM : continuer sur la lancée

 

Restant sur une belle série de cinq matches sans défaite, soit depuis le début du championnat, les partenaires de Miloud Rebiaï vont tenter cet après-midi de poursuivre sur leur lancée en tentant de passer favorablement le cap de l’OM.