JSK

JSK : Bouchouk, la mauvaise affaire

Recruté au dernier mercato hivernal pour apporter du punch à la ligne offensive, Saïd Bouchouk n’a pas été à la hauteur des attentes des supporters kabyles. La preuve, il n’a pas tardé à se retrouver sur le banc des remplaçants, alors que les dirigeants l’ont engagé pour qu’il apporte un plus à l’équipe.

JSK-Belkalem : «Je suis satisfait de ma participation à la CAN»

Nous avons rencontré le défenseur Essaïd Belkalem hier matin à la fin de la séance d’entraînement de son équipe. Il nous a dit qu’il est content de sa participation à cette CAN malgré la déception des résultats des Verts qui doivent se racheter lors des éliminatoires du prochain Mondial. Il parle également de son retour à la JSK qui va mieux et qu’il fera de son mieux pour gagner sa place et aider son club lors des prochaines confrontations.

JSK : Hannachi compte se retirer

De retour de Paris où il a été hospitalisé, le président de la JSK n’a pas repris d’une manière officielle le travail au niveau de son équipe.

JSK : Les joueurs attendent leur salaire

Après deux défaites d’affilée, la formation du Djurdjura a renoué avec les succès ces derniers temps. Après la victoire devant la Saoura, les poulains de Sandjak ont réussi à revenir de leur déplacement à Oran avec le point du match nul.

JSK : Maïza, la bonne affaire

Le défenseur Adel Maïza s’illustre de jour en jour depuis son arrivée à la JSK. En effet, en plus de son rôle défensif qu’il accomplit parfaitement, l’ex-pensionnaire de l’ESS a inscrit deux buts : le premier face à la JS Saoura et le second avant-hier face au MCO.

Khelili : «Je suis avec mon cœur et mon corps avec la JSK»

Marginalisé par l’Italien Fabbro, puis par Nacer Sandjak, le défenseur Sofiane Khelili a décidé de rompre le silence. Joint par nos soins, il n’a pas mâché ses mots envers son entraîneur qui ne l’a pas convoqué pour le match du MCO. Pis, Sandjak l’a accusé d’avoir la tête ailleurs, au club français Angers en l’occurrence, qui l’avait contacté lors des précédentes journées. Khelili décide de lui répondre qu’il a la tête à la JSK tant qu’il défend les couleurs de ce club qui le paye.

JSMB-Redjradj répond à Alain Michel : «Dites-lui comment il a déposé son dossier à la Fédération tchadienne de football»

«Si on est là aujourd’hui, c’est pour répondre à Alain Michel. Lorsqu’il vous dit que cela fait trois mois que je cherchais sa tête et que j’ai contacté des agents en France pour me trouver un coach, il doit savoir lui aussi que le président du CA m’a laissé le libre choix de changer ou de laisser un coach.

JSK : Maroci et Benlamri bons pour le service

Alors qu’ils ont raté la séance de la reprise des entraînements qui s’est déroulée mardi matin au stade 1er-Novembre pour cause de blessure, Benlamri et Maroci ont repris hier.

JSK : Bouaïcha out face au MCO

Souffrant d’une élongation aux côtes, le milieu offensif Djamel Bouaïcha ne sera pas concerné par la rencontre face au MCO prévue le week-end prochain.

JSK - Bencherifa : «On confirmera face au MCO»

Il a fait un match plein face à la JS Saoura comme arrière gauche. L’ex-pensionnaire du RCK, Walid Bencherifa, nous parle dans cet entretien de ce succès ainsi de la suite du parcours. Pour lui, son équipe doit confirmer à partir du prochain match face au MCO prévu le week-end prochain.

JSK 2 - JSS 0 : Les Kabyles renouent avec le succès

Les coéquipiers de Remache ont enfin dédié une victoire à leur président qui était d’ailleurs de retour au pays après plusieurs jours passés à Paris, jeudi soir. Hannachi a même rendu visite aux joueurs la matinée de la rencontre à l’hôtel Amraoua et ces derniers lui ont promis les trois points.

JSK-JSS : JSK, la victoire ou l’implosion

Après deux défaites de suite en championnat lors de la phase retour, la formation du Djurdjura accueillera pour le compte de la 18e journée au stade 1er-Novembre de Tizi Ouzou celle de la Saoura.

JSK : Le contrat en or de Sandjak

Après la séparation avec Enrico Fabbro, les responsables de la JSK ont jeté leur dévolu sur Nacer Sandjak pour lui succéder. Les négociations entre les deux parties étaient très serrées. Mais avec la situation que l’équipe traversait à cette époque, les membres du CA n’avaient pas d’autre choix que de répondre favorablement à toutes les exigences de l’ex-sélectionneur national et entraîneur de Noisy-le-Sec.