JSK

JSK : autopsie d’une préparation ratée

 

 

Les signes d’une phase aller catastrophique de la JSK sont incalculables : changement à la tête du club, crise financière sans précédent, recrutement anarchique donc raté, lieu du stage mal choisi, programme de préparation mal étudié, matches amicaux insuffisants, instabilité à tous les niveaux, manque de concentration et de sérénité dans le groupe suite à l’épisode Fabbro, absence d’un vrai leader au sein de l’assemblée des actionnaires… Tous ces éléments ont fait que le début de saison, voire toute la phase aller s’annonce dure et compliquée pour le club phare de la Kabylie. Il faut dire, avant de partir, Hannachi a laissé une vraie pagaille que les dirigeants actuels ont du mal à gérer. Ils sont tout simplement dans l’incapacité de le faire. Ils n’arrivent même pas à sauver les apparences.

Rebrab à la JSK, c’est en bonne voie

C’est dans la discrétion la plus totale, et dans un endroit tenu secret que les membres du CSA ont rencontré hier Issad Rebrab, patron de Cevital, pour lui proposer de reprendre la JSK.

JSK : CSA-Rebrab, aujourd’hui ou jamais

Depuis la destitution de Hannachi, les actionnaires et les membres du CSA ne parlent que de la reprise de la JSK par le patron de Cevital Issad Rebrab. Ils ont même annoncé que celui-ci leur a fixé rendez-vous ce mercredi pour évoquer ce sujet, recevoir tous les papiers du club pour étude et leur rendre sa réponse concernant le rachat du club le plus titré d’Algérie.

Le CSA avertit Hannachi : «S’il ne laisse pas la JSK tranquille, on demandera des comptes»

Suite à l’information faisant état de l’appel introduit par le désormais ancien président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi pour annuler la dernière assemblée des actionnaires qui a débouché sur sa destitution, les membres du CSA et les actionnaires affirment que si celui-ci continue dans ses manœuvres déstabilisatrices, ils lui demanderont des comptes concernant sa gestion financière de ses dernières années.

JSK : Ce que Rahmouni et Ekedi se sont dit

Hier matin, le premier responsable du staff technique de la formation du Djurdjura a convoqué l’attaquant camerounais de l’équipe. Rahmouni et Ekedi ont longuement discuté, un tête-à-tête a eu lieu entre l’entraîneur et le joueur.

Rebrab-JSK : RDV mercredi

800x600

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-bidi-font-family:"Times New Roman";}

Devant le silence du richissime homme d’affaires, Issad Rebrab, quant à sa venue ou pas à la JSK, une délégation du club sera en principe ce mercredi au siège de Cevital sis à Kouba afin de le rencontrer pour tenter de le convaincre de reprendre le club le plus titré d’Algérie.

JSK : Tous les chemins mènent à Madjene et Zouaoui

L’idée de céder la JSK à un grand homme d’affaires capable d’assurer une bonne assise financière à l’équipe s’est avérée plus compliquée que le croyait l’assemblée des actionnaires de la SSPA/JSK.  Les riches hommes d’affaires ciblés s’effacent l’un après l’autre. Il semblerait que l’option de se rallier au duo Madjene - Zouaoui ne se soit la seule alternative pour la JSK, à moins que…

JSK : Ils la veulent tous!

Les actionnaires de la SSPA, y compris les deux nouveaux dirigeants du CSA, rejettent l’idée d’un groupe d’industriel dans laquelle il y aura Madjene et Zouaoui en plus des autres hommes d’affaires désirant d’investir à la JSK. Ils préconisent un capital privé. L’exemple de l’USMA les fait apparemment rêver.

Une page se tourne pour la JSK

La date du 7 août 2017 sera sans nul doute gravée dans les mémoires des amoureux de la balle ronde, notamment les supporters de la JSK.

JSK : Hannachi, c’est la fin

Sauf revirement de dernière minute, le règne du président Hannachi prendra fin ce lundi 7 août à l’occasion de la tenue de l’assemblée des actionnaires.

JSK : Les prémices d’une mise à mort provoquée

Les premières indications montrent que le club le plus titré d’Algérie va droit dans le mur. Comment cela peut-il en être autrement quand on voit ce qui se passe actuellement. Le club est condamné à mort. C’est pire que toutes les autres fois. Cette fois-ci, la JSK ne survivra pas, c’est sûr… à moins que le CSA et les autres actionnaires ne tranchent dans le vif et prennent une décision forte et courageuse.  

JSK : Moussouni fait un scandale à Gammarth

Ce que redoutaient tous les fans kabyles s’est produit. En plus du fait que la JSK se soit retrouvée avec deux staffs techniques à Gammarth, Moussouni et Rahmouni ont débarqué à l’hôtel Carthage Thalasso et ont fait un scandale sans précédant. La JSK de Hannachi est tombée vraiment très bas. C’est un scandale. Voilà le film des événements.

JSK : Le CSA force Hannachi à maintenir l’AG du 7 août

On disait hier que le premier responsable de la SSPA/JSK compte dribbler tout le monde en se rendant au Maroc passer quelques jours de vacances pour trouver un prétexte pour reporter ou annuler l’assemblée des actionnaires de mardi prochain durant laquelle Madjene et Zouaoui devaient intégrer le CA pour ensuite prendre le pouvoir.

JSK : Le dernier coup de force de Hannachi

 

Malgré toutes les tempêtes qui ont secoué la maison ces derniers temps mais aussi sa propre tête, Mohand- Chérif Hannachi ne compte pas céder le pouvoir et la présidence de la JSK.

Ekedi : «Hannachi aime les buts ? Je ferai de mon mieux pour lui en offrir »

Dans un entretien accordé à kamerfoot.com, Steve Ekedi parle de son arrivée à la JSK. Le buteur de 26 ans affirme être conscient des inquiétudes des Camerounais qui font cas à l'assassinat d'Albert Ebosse dans des circonstances mystérieuses au terme d'un match de championnat avec le même club.