Ligue 1

Championnat de L1 : les modalités arrêtées

Le compte à rebours pour le coup d’envoi du championnat de Ligue 1 a commencé samedi après la fin du match de la Supercoupe d’Algérie remporté par le CR Belouizdad. Considéré comme un bac blanc, cette partie a eu lieu dans des conditions très spéciales, avec une application stricte du protocole sanitaire, il faut dire que petit à petit la FAF et la LFP ont appris à arrêter leur propre protocole, d’ailleurs celui du championnat qui démarrera le week-end prochain s’annonce des plus compliqués et sévères.

Reprise de la compétition : Les explications de Medouar

Le président «intérimaire» de la LFP Abdelkrim Medouar a expliqué, hier, plusieurs points relatifs à la reprise du championnat. Très optimiste, il estime que rien ni personne ne pourrait empêcher la bonne tenue de ces rendez-vous.

Formule du championnat : Le BF tranchera aujourd’hui

Le Bureau fédéral tiendra ce matin une réunion ordinaire statutaire, la dernière avant le coup d’envoi de la nouvelle saison sportive 2020-2021 qui sera donné ce samedi avec le match de la Supercoupe entre le CRB et l’USMA.

NAHD : Les enseignements du match de Médéa

Pour sa septième sortie amicale depuis l’entame de la préparation, le Nasria est allé faire match nul à Médéa face à la formation locale de l’OM sur le score de deux buts partout, dans une rencontre globalement dominée par le NAHD, mais qui a été marquée par un arbitrage catastrophique qui a influé directement sur le résultat de la partie. En dehors de ces aspects négatifs qui ont marqué cette rencontre, le plus important était pour le coach Nadir Leknaoui de donner du temps de jeu à ses joueurs, tout en évaluant également les progrès qui sont effectués au quotidien par ses poulains. Il faut dire que dans l’ensemble, ce match aura été plus satisfaisant, où le coach hussein-déen a pu relever quelques bons enseignements à exploiter lors des séances à venir, afin de rectifier le tir dans certains aspects et se reposer dessus pour d’autres. Nous nous étalerons donc dans cette édition sur les principaux enseignements de cette rencontre.

 

Maîtrise du jeu

L’un des points positifs que le coach Nadir Leknaoui a pu relever lors de cette rencontre, c’est la progression de l’équipe sur le plan de la maîtrise du jeu, puisqu’après avoir montré un visage plutôt intéressant lors du tournoi Smaïl Khabatou, que l’équipe avait également confirmé quelques jours plus tard face à la JS Saoura, pourtant avec une équipe totalement remodelée, les Sang et Or ont encore une fois montré leur suprématie dans le jeu lors de cette rencontre face à l’OM. Les Hussein-Déens ont été d’ailleurs archi-dominateurs lors de la majeur partie de la rencontre, avec une maîtrise quasi-parfaite et un quadrillage exemplaire sur le terrain. Une prestation qui conforte un peu plus le coach Leknaoui dans son  travail.

 

Le système de Leknaoui bien assimilé par ses joueurs

Autre point positif à signaler et à déduire de ce match face à l’OM, c’est que les joueurs nahdistes semblent avoir bien assimilé le système et la méthode de jeu de leur entraîneur. En effet, que ce soit donc l’équipe alignée lors de la première période, ou bien celle de la seconde mi-temps, on a eu droit à un onze nahdiste plutôt bien organisé, un onze assez discipliné tactiquement, qui coulissait parfaitement bien entre phases offensives et défensives. Tous les joueurs semblent d’ailleurs se fondre dans le bain, et cela démontre bien que le travail accompli quotidiennement depuis l’entame de la préparation a été bien assimilé par l’ensemble des joueurs, sans exception aucune.

 

 

Encore du boulot défensivement

L’un des aspects négatifs qui a été relevé lors de cette rencontre, et qui semble toutefois récurrent, c’est cette défaillance qui semble se répéter sur le plan défensif, où l’équipe encaisse à chaque rencontre des buts évitables. En effet, le Nasria a une nouvelle fois montré quelques carences sur le plan défensif, et cela a été bien noté par le coach Nadir Leknaoui, lequel estime d’ailleurs qu’il reste encore du boulot à accomplir sur ce plan. Il faut dire aussi, que les changements répétés (plutôt forcés) opérés par le coach lors des différentes rencontres amicales jouées font que le bloc défensif nahdiste n’a pas encore eu l’occasion de peaufiner les automatismes et la cohésion entre les joueurs. L’équipe encaisse assez souvent des buts évitables sur des erreurs de marquage ou d’inattention, qu’il va falloir corriger, sans oublier également le repli défensif qui n’est pas encore parfait de la part des latéraux.

  1. A.

 

Elu à la tète du CSA/ Ait Mouloud: «La JSK doit donner une image forte»

 

Approché à la fin de l’assemblée générale élective, le nouveau président du Club sportif amateur a assuré qu’en plus de la réorganisation du CSA, il veillera à ce que la JSK retrouve son image d’antan. «Je remercie les membres de l’AG, particulièrement ceux qui ont voté pour moi. J’ai un projet en tête et incha Allah on va le concrétiser. On est les enfants de la JSK, il est de notre devoir de la préserver. C’est le club le plus titré d’Algérie ; de ce fait, on doit donner une image forte, et non pas l’image actuelle», a annoncé Aït Mouloud juste après son élection.

JSK: Djafar Ait Mouloud nouveau président du CSA

L'assemblée générale élective du CSA de la JSK s'est tenue comme prévu cet après-midi au CNL. C'est Djafar Ait Mouloud qui est sorti vainqueur de cette empoignade qui a tenu en haleine la famille kabyle.    Vu que le CSA dispose de plus de 70% du capital de la SSPA/JSK, l’assemblée générale élective  sera déterminante pour l’avenir du club. Et pour cause, l’ouverture du capital et la réorganisation du CSA dépendront de celui qui succédera à Samy Idrès. L’ancien président de la fédération de handball, Djaffar Aït Mouloud, a annoncé que la JSK doit suivre l’exemple de l’USMA et du CRB en ouvrant à son tour son capital pour permettre à une grande société ou aux investisseurs potentiels d’investir dans le club.

La JSK signe la convention tripartie

 

Le président Chérif Mellal a fini finalement par céder devant la menace du président de la Direction de contrôle et de gestion des finances des clubs professionnels, Reda Abdouche. Après avoir refusé de signer la convention tripartite avec la DCGF et un bureau d’expertise, le président de la JSK l’a signée hier avant la fin de l’ultimatum qui lui a été fixé par Abdouche. Ce dernier a déclaré vendredi dernier sur les ondes de la radio nationale que la JSK a jusqu’à lundi avant 10h pour signer la convention tripartite, sinon elle n’obtiendra pas la licence pro. Même pour la coupe de la CAF, elle n’aura pas le droit de participer faute de licence pro. Craignant que cela se retourne contre lui, surtout qu’il ne bénéficie plus du soutien des supporters, le président Mellal a signé la convention comme si de rien n’était. Les supporters se demandent si les dirigeants ont osé lui demander de signer cette convention avant que le président de la DCGF ne lui fixe un ultimatum.

Mohamed A.

 

 

Ligue 1: le début de saison maintenu au 28 novembre

 Le coup d'envoi du championnat d'Algérie de Ligue 1, saison 2020-2021, est maintenu au 28 novembre, nous apprend la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel.

La date a été confirmée lundi suite à l'annonce par la Confédération africaine de football (CAF) du calendrier de ses deux compétitions de clubs, auxquelles quatre représentants algériens prendront part, le CR Belouizdad et le MC Alger (Ligue des champions) ainsi que l'ES Sétif et la JS Kabylie (Coupe de la Confédération).

D'autre part, la Supercoupe d’Algérie 2018-2019 entre l'USM Alger (champion d'Algérie) et le CR Belouizdad (vainqueur de la Coupe d'Algérie) est maintenue pour le 21 novembre, sous réserve de la délivrance de l'autorisation des services du Premier ministère, précise la même source.

Coupes africaines: les clubs algériens fixés

Le CR Belouizdad, champion d'Algérie 2019-2020, jouera à domicile le match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions d'Afrique contre Al-Nasr (Libye) entre le 27 et le 29 novembre, selon le programme publié lundi par la Confédération africaine de football à l'issue du tirage au sort.La manche retour aura lieu à l'extérieur entre le 4 et le 6 décembre.

Joueurs étrangers en Algérie : La FAF enquête

L’affaire Rooney suivie d’un tsunami qui a emmené sur son passage les dirigeants du MCA et leur nouvelle recrue soudanaise, à savoir El Ghorbal et a soulevé une grosse polémique, a aussi fait très mal à la FAF.

FAF : Une AGO avec des statuts inchangés

C’est aujourd’hui que se tiendront les travaux de l’Assemblée générale ordinaire de la Fédération algérienne de football à 10h à l’hôtel Sheraton Club des Pins à Alger.

Ligue 1 : Vers un réaménagement du système de compétition

Le championnat de Ligue 1 à 38 journées n’aura visiblement pas lieu. En effet, on croit savoir d’une source sûre que la Fédération algérienne de football a été invitée à revoir ses plans déjà tracés pour le championnat de la nouvelle saison.

Conflit FTF-FAF : Les Tunisiens refusent le dialogue

L’épilogue du conflit entre la Fédération algérienne de football et la Fédération tunisienne n’est visiblement pas pour bientôt. Initialement prévue pour aujourd’hui, la réunion de médiation, qui devait avoir lieu entre les deux parties de ce conflit en présence des médiateurs de la CAF, a été reportée.

Pour éviter un cluster de Covid : Le Chabab écourte son stage à Mostaganeem

Alors que le stage de Mostaganem devait encore durer quelques jours, les dirigeants du CR Belouizdad ont décidé de l’écourter et de rentrer à Alger dès aujourd’hui. En effet, suite à la confirmation de l’infection du défenseur, Sofiane Bouchar, au Covid-19, la direton du club n’a pas voulu prendre le risque de la contamination d’autres éléments du groupe. Ainsi, dès le retour à la capitale, l’ensemble des membres de la délégation présente au lieu du stage sera soumis à de nouveaux tests de dépistage. Une fois, les résultats connus, la préparation pourra reprendre en toute sécurité.

K. A. S.

Le BF fixe les dates de la reprise pour la ligue 1 et la ligue 2

Réuni ce dimanche, le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football  a enfin fixé les dates de reprise pour les championnats de Ligue 1 et Ligue 2 de la saison 2020/2021, après  un arrêt de plusieurs mois suite à la pandémie du Covid.

Ainsi il a été décidé de la reprise officielle de la ligue 1 professionnelle pour le 28 novembre 2020 et de celui de la ligue 2 pour le 21 décembre 2020.

Par ailleurs le BF aurait décidé d'ouvrir la nouvelle saison par un match gala comptant pour la supercoupe 2019 et mettra aux prises le champion d'Algérie de la saison 2018-2019, l'USMA d'Alger et le vainqueur de la coupe d'Algérie, le Chabab Belouizdad en l'occurrence. Le match qui n'avait pas trouvé de date à cause du calendrier et de la pandémie mondiale.