Ligue 1

JSK: le tunisien Yamen Zelfani, nouvel entraîneur

 

Selon une source autorisée, le président de la JSK a tout conclu avec l’entraîneur tunisien Yamen Zelfani. Il ne reste que la signature de son contrat qui devrait se faire en principe ce vendredi à Tizi Ouzou. En contact avec l’ex-coach d’El-Merreikh depuis quelques jours, le président des Jaune et Vert lui a arraché son accord de principe dans la journée d’hier. Il succédera ainsi à Hubert Velud qui a été démis de ses fonctions le lendemain de la défaite concédée face à l’USMA. La venue de Zelfani constitue une surprise étant donné que tout le monde s’attendait à ce que le président fasse appel à un entraîneur marocain ou français pour remplacer Velud qui ne devrait résilier son contrat qu’aujourd’hui ou demain, mais celui-ci a privilégié la piste tunisienne et cela vu que le coach de l’ESS est en train de réaliser du bon travail depuis sa venue.

4 clubs n’ont pas encore fourni leurs bilans !

 

La Direction de contrôle et de gestion des finances des clubs professionnels (DCGF) a transmis aux présidents des conseils d’administration des sociétés sportives par actions (SSPA) des clubs de Ligue 1 Mobilis un courrier dans lequel elle a rappelé le bilan des 4 rencontres programmées jusque-là entre les deux parties.

Que cache le démenti de Zetchi ?

Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a dû recourir au site de sa fédération pour apporter un démenti concernant des rumeurs qui avaient annoncé un prochain retrait de la délégation de gestion accordée par son instance à la LFP.

MCA - USMA: Le TAS jette la responsabilité sur Zetchi et l’avocat du club

Sur les 27 pages contenant le verdict final du TAS algérien dans l’affaire USMA-LFP que nous avons passé au crible, deux choses essentielles ont retenu notre attention. Il y a d’abord l’accusation à l’encontre de l’avocat de l’USMA Me Ahmed Dahim «de mal faire son travail», ensuite «la responsabilité directe de la FAF et de son Bureau Fédéral dans cette affaire». Explication.

Les bonnes petites affaires de Noël

 

La saison 2019-2020 va boucler la moitié du parcours dans quelques semaines. C’est le temps de l’ouverture du mercato hivernal pour permettre à certaines équipes de combler leur déficit dans certains postes constaté durant la première phase de la saison.

Medouar engage un nouveau bras de fer avec la FAF

La LFP a publié hier à la mi-journée un communiqué dans lequel on nous informe de la programmation officielle des rencontres des 14e et 15e journées de Ligue 1 Mobilis respectivement les 16 et 21 du mois courant.

Le chantage des présidents de club de Ligue 1 Mobilis

Les présidents de club de Ligue 1 Mobilis, présents au tirage au sort, ont improvisé une sorte de protestation, hier, avant la cérémonie. En effet, ils ont rejoint leurs homologues de la Ligue 2 Mobilis, qui avaient menacé de boycotter la 14e journée avant que la LFP ne décide son report.

A quoi joue Medouar ?

 

Jamais la Ligue de football professionnel (LFP) et son premier responsable de l’instance Abdelkrim Medouar n’ont été aussi critiqués. Après avoir consommé ses divergences avec les clubs de la Ligue 1, puis avec certains membres de son bureau, Medouar fait face à la grogne des clubs de la Ligue 2.

La DCGF en tournée chez les clubs à partir du 8 décembre

 La Direction de contrôle de gestion et des finances (DCGF) sera en tournée chez les 16 clubs de Ligue 1 à partir du 8 décembre pour "circonscrire avec davantage de précisions et de détails" la situation de leurs SSPA, a indiqué mardi la FAF sur son site officiel.

Face à Zetchi, Medouar s’est dégonflé

 

On attendait le BF d’hier impatiemment pour voir ce qui allait se passer entre le président de la LFP et son homologue de la FAF. Et bien, il ne s’est rien passé, absolument rien. C’était comme si leurs différends à propos du maintient du mach MCA-USMA à sa date initiale et le désaveu terrible de Zetchi à Medouar à la Radio n’a jamais eu lieu. Incroyable !

Bureau de Ligue - Bahloul : la guerre est déclarée

La réunion du BL, qui s’est tenue à l’hôtel Sheraton la semaine dernière, a permis à Abdelkrim Medouar, à Messaoudene et aux 5 autres membres du bureau de la Ligue de mettre fin à leurs différends. 4 heures de discussions parfois à haute voix ont permis de crever l’abcès, mais surtout de mettre la main sur la force du mal qui a tout fait pour allumer la mèche entre ces membres, notamment entre le président et son ancien vice-président.

Medouar et Messaoudene crèvent l’abcès et se réconcilient

Dans notre édition d’hier on vous annonçait une réunion du Bureau de Ligue houleuse, chaude, explosive, et pour cause, le membre Djamel Messaoudene allait y prendre part. Il faut dire que tout était préparé pour que lui et Medouar mettent le feu aux poudres déjà déployés çà et là sur les plateaux télé, mais la fin était plus calme qu’on le croyait.