Ligue 1

JSK - Le trio Bensayah-Ouattara-Mouaki pour surprendre les Biskris

Le premier responsable de l’encadrement technique des Jaune et Vert, Ammar Souayah, devrait opter pour un schéma tactique purement offensif, avec lequel il tentera de surprendre son adversaire de demain, l’US Biskra. L’importance de ce rendez-vous a motivé le coach à essayer toutes les variantes possibles durant les précédentes séances d’entraînement. Le technicien tunisien, et comme c’est le cas depuis le début de saison jouera avec trois attaquants. Il compte reconduire le même trio qui a été aligné face au RCA, à savoir Réda Bensayah et Dadi Mouaki sur les côtés et Mohamed-Lamine Ouattara en pointe. Lors du match amical joué en Tunisie face à l’ES Hammam Sousse que la JSK a remporté sur le score de 1 à 0, le coach a scindé son effectif en deux. Contrairement à la première équipe qui a été alignée en première mi-temps et qui est passé complètement à côté de la plaque, la deuxième équipe a donné satisfaction, notamment les trois attaquants Bensayah, Mouaki et Ouattara qui se sont créé plusieurs occasions devant le but. Ainsi donc, Souayah a étudié toutes les solutions possibles avant qu’il ne décide d’opter pour ces trois attaquants qui sont les plus en forme actuellement, avec l’objectif de réaliser une victoire au stade du 18-Février et rejoindre la JSS et le Paradou à la 3ème place. 

 

Le coach multiple les exercices devant les bois

Hier encore, les joueurs ont travaillé devant le but. Ayant constaté que l’équipe ne marque pas beaucoup cette saison, le coach Ammar Souayah fait de son mieux pour améliorer le rendement de l’équipe sur le plan offensif. D’ailleurs, il ne cesse de faire des remarques à ses joueurs pour corriger leurs erreurs commises lors des confrontations officielles. Autrement dit, le technicien tunisien ne laisse rien au hasard en travaillant tous les volets depuis le stage d’une semaine effectué à Sousse. Les joueurs appliquent à la lettre les consignes de leur coach, ce qui démontre leur grande volonté de terminer la saison en force. Même si la mission de ses poulains s’annonce difficile face à l’USB, le coach tunisien de la JSK attend une belle réaction de ses poulains notamment après les deux points perdus en déplacement face au RCA, lors du précédent match.

 

Exploiter la moindre occasion

Souayah veut voir son équipe efficace face à l’USB demain après-midi au stade du 18-Février. Il veut que ses poulains exploitent les occasions qui leur seront offertes en cours de jeu pour espérer un bon résultat au cours de cette rencontre très importante pour la suite du parcours. Une mission réalisable pour les équipiers d’Ouattara qui ont préparé ce match avec un bon moral, à condition d’être très concentrés tout au long de la rencontre. Les équipiers de Harrag promettent de tout faire pour réaliser un bon résultat et rester en contact avec les équipes du podium.

  1. H.

 

MCA - Ben Yahia hausse le ton avec les remplaçants : «Il faut vous impliquer davantage»

Le derby contre le CRB perdu ne passe pas à travers la gorge de l’entraîneur en chef du Doyen, Khaled Ben Yahia, surtout en ce qui concerne les remplaçants qui n’ont rien apporté quand ils ont été incorporés en seconde période. Le coach a tenu à les lessiver pour les bousculer afin qu’ils se remettent en cause.

Mercredi dernier, le Mouloudia d’Alger a perdu une occasion en or de prendre les rênes du championnat. A 40 points et le CRB à 42, il y avait place pour prendre la tête du classement. Seulement, les capés de Ben Yahia ont perdu et du coup, ils ont permis à l’adversaire de creuser l’écart, et l’équipe qui était à deux points s’est retrouvée à cinq longueurs d’avance. En seconde période, le coach a constaté que la fatigue a pris le pas sur une grande partie des titulaires surtout Atou, Frioui et Touki qui se sont surpassés en première mi-temps. En incorporant Zaidi, Abdelhafid et Rebiaï, le coach misait beaucoup sur ce trio afin de tenir la cadence. Seulement, les remplaçants n’ont pas apporté beaucoup à l’équipe. D’ailleurs, tout le monde s’est dit que la sortie d’Atou a été le tournant du match. Le coach n’a pas omis de refaire le match avec ses joueurs, mais a tenu à secouer ses remplaçants en déclarant : « Quand je vous fais appel, c’est pour avoir un plus. Celui qui n’apporte rien ne doit pas être surpris de se voir écarter. Je veux des guerriers qui se donnent à 200% à chaque match. Qu’ils soient titulaires ou remplaçants, il faut apporter sa touche à l’équipe. » Le coach a averti les remplaçants, que s’ils continuent sur cette voie, ils  seront retirés de la liste, et chacun d’eux doit assumer ses responsabilités. Le coach, même s’il ne l’a pas dit ouvertement, aurait voulu revenir du 20-Août avec un résultat probant. Seulement, ses joueurs n’ont pas osé, et ils ont raté une occasion en or de prendre les rênes du championnat. Ce qui est sûr c’est que Ben Yahia a fait savoir à tout le groupe que demain, il veut une réaction violente devant le PAC afin de renouer avec la victoire.

A.Z.

NAHD - CRB 15h : Le CRB veut enfoncer le NAHD

Quelques jours seulement après avoir battu le Mouloudia, le Chabab sera en action cet après-midi avec un nouveau derby explosif et cette fois face au voisin du NAHD dans une rencontre explosive qui a tout d’un piège pour le CRB.

 

Il y a quelques jours, le club de Laâqiba réalisait une très belle opération en empochant les trois points du derby face au Mouloudia. Une victoire qui a permis à Bouchar et ses camarades d’avancer au classement et de prendre 5 points d’avance sur le poursuivant immédiat. Cela a également fait durer la belle dynamique de résultats positifs puisque le Chabab n’a plus connu la défaite depuis le 29 janvier dernier face à Magra. Lancés comme une fusée, les Belouzidadis savent qu’ils vont aborder un virage très important dans la course au titre et qu’il est temps de prendre de bonnes distances avec la concurrence pour se rapprocher encore plus d’un 3e titre consécutif. Cet après-midi, le CRB affronte son voisin d’Hussein Dey dans une rencontre très importante pour le compte de la 23e journée de la Ligue 1 Mobilis. Une rencontre qui sera forcément compliquée face à un adversaire qui lutte pour sa survie et qui va tout donner pour essayer de faire tomber le champion en titre. Les Belouizdadis, bien conscients de cette situation, veulent de leur côté enfoncer le voisin et continuer à avancer au classement.

 

Attention au piège nahdiste

Sur le papier, le Chabab a toutes les cartes en main pour aller chercher les trois points de la victoire et part forcément favori. Cependant, il faudra tout de même se méfier de cette équipe du NAHD qui va être doublement motivée et qui va certainement causer beaucoup de soucis au club belouizdadi comme ce fut le cas au cours du match aller où les hommes de Paqueta avaient eu beaucoup de difficultés pour l’emporter sur la plus petite des marges grâce à un but de Nessakh. Ce qui fait que cette partie a tout d’un piège pour le CRB qui sera appelé à redoubler d’efforts pour essayer de l’emporter car pour beaucoup, ce sera encore plus compliqué que lors de la dernière rencontre face à la formation du Mouloudia.

 

Pas de chamboulement dans l’onze de départ

Ayant récolté le maximum d’informations sur son adversaire, le staff technique du Chabab a pu mettre en place sa stratégie de jeu pour cette rencontre. D’ailleurs, il ne faudra pas s’attendre à beaucoup de changements dans l’onze de départ. Le coach devrait faire confiance à la même équipe qui a fait tomber le Mouloudia mercredi passé avec une petite incertitude concernant celui qui aura pour tâche d’occuper le poste d’avant-centre puisqu’Aribi sera concerné par la rencontre et qu’entre Merzougui et lui, rien n’est encore tranché. Pour le reste, cela devrait être assez classique. Le Chabab sait qu’il faudra creuser l’écart et avoir une avance confortable sur ses adversaires pour prétendre à garder le titre de champion et c’est ce que vont s’efforcer de faire les joueurs au cours de ce match face au NAHD. Coup d’envoi à 15h.

I. Z.

USMA 1-HBCL 1 : Les Usmistes au bord de l’implosion

USMA 1-HBCL 1

Stade Omar Hamadi (Bologhine)

Buts :

USMA : Opoku (27’)

HBCL : Khaldi (25’)

 

 

USMA : Benbot, Belaid, Bekakchi, Radouani, Baouche, Benkhelifa, Merili (Chita 68’), Benhammouda (Belem 58’), Meziane, Ait-El-Hadj, Opoku (Belkacemi 68’ puis Othmani 85’).

Ent : Krmpotic.

 

HBCL : Allaoui, Cherfaoui, Zattri, Aib, Hadded, Lamri, Boudoumi (Lalaouna 90’), Khaldi, Ghorab (Tayeb 82’), Herrari (Belaribi 62’), Demane (Hadji 82’).

Ent : Mehal.

 

Temps couvert, pelouse en bon état.

Arbitres : Antar, Serradj, Ouerd-Benslama.

Averts :

USMA : Benhammouda (40’)

HBCL : Aib (29’) Zattri (68’) Allaoui (71’)

  

Les Usmistes au bord de l’implosion

 

Les Rouge et Noir de l’USMA n’arrivent toujours pas à sortir la tête de l’eau. En enchaînant une cinquième contre-performance de suite hier, à l’occasion de la réception du HB Chelghoum-Laid, ils ont compromis leurs chances de rester en course pour une place sur le podium en fin de saison. En revanche, le HBCL a réalisé une bonne opération qui lui permettra de franchir un autre pas vers le maintien.

Et pourtant, tous les moyens étaient réunis pour renouer avec la victoire et provoquer ainsi le déclic tant attendu, mais ils ont encore une fois trébuché. Un énième faux pas qui compromet leurs chances de rester en course pour une place sur le podium, leur principal objectif cette saison. Pour revenir à la physionomie de la rencontre, les coéquipiers de Bekakchi sont rentrés en force, mais sans pour autant parvenir à désaxer la défense adverse. Les visiteurs seront les premiers à ouvrir le score, signé Khaldi, qui reprend une balle perdue avant de la mettre au fond des filets 25’. Mais les Usmistes vont vite répliquer. Deux minutes après, Opoku répondra à Khaldi. Bien servi d’un joli centre de Radouani, il réussira à remettre les pendules à l’heure. Par la suite, on ne verra rien de la part des deux équipes et le jeu se concentre en milieu de terrain. C’est donc sur ce score de parité d’un but partout que l’arbitre Antar renvoie les 22 acteurs aux vestiaires.

 

Les changements de Krmpotic n’ont rien porté

Après la pause citron, les Rouge et Noir entament la deuxième mi-temps en fanfare, en se procurant deux occasions dangereuses par l’intermédiaire d’Opoku 51’ et Ait-El-Hadj 69’, mais ils se sont heurtés à un portier adverse des grands jours. Dans le but de débloquer la situation en attaque, l’entraîneur Krmpotic incorpore Belem et Belkacemi à la place de Benhammouda et Opoku, ces deux changements ne vont rien porter. Il faut dire que les attaquants usmistes peinent à désaxer la défense du HBCL qui tient bien le coup et résiste aux assauts des Algérois. Du côté de l’équipe visiteuse, pas de riposte. Ses joueurs donnent l’impression de vouloir préserver le score jusqu’au coup de sifflet final. C’est, d’ailleurs, sur ce score que l’arbitre Antar siffle la fin du match. En enchaînant une cinquième contre-performance de suite, l’USMA aura compromis ses chances de rester toujours en course pour une place sur le podium à la fin du championnat. Quant au HBCL, il aura réalisé une très bonne opération en retournant d’Alger avec un précieux point qui lui permettra de poursuivre sa mission de sauvetage et espérer de se maintenir parmi l’élite en fin de saison.

A.S.

 

ESS 0 - NCM 2 : La gifle !

ESS 0 - NCM 2

Stade du 8-Mai-1945. Sétif

Buts :

NCM : Demène (25’ sp, 45+2’).

 

ESS

Khedaïria

Debbari (Ziti 51’)

Ferhani (Derfalou 75’)

Nemdil

Belkaroui

Farhi (Boutiche 51’)

Kendouci

Karaoui

Djabou

Motrani (Deghmoum 51’)

Benayad.

Ent. : Bendris.

 

NCM 

Challali

Neche

Driss (Benkouider 76’)

Oukrif

Ziouache

Bouchouareb (Baghdaoui 76’)

Bourahla (Khettala 88’)

Salah

Bouguèche (Kibouaa 76‘)

Bitam

Demène (Ibouziden 88’).

Ent. : Lassaad Maamar.

 

 

Temps nuageux, assistance moyenne, pelouse en bon état.

Arbitrage de M. Bekouassa assisté de MM. Abane et Rimouche.

Averts :

NCM : Challali, Bouchouareb.

ESS : Benayad

 

La gifle !

Visiblement usés, les Sétifiens sont tombés logiquement devant une équipe du NCM qui a su gérer les débats de bout en bout. C’est la première défaite de la saison à domicile. Bien que dominateurs, les Sétifiens ratent la première mi-temps en encaissant deux buts dus à une défense complètement absente. Sans passer par le rituel round d’observation, les Ententistes se mettent en évidence dès le coup d’envoi de la rencontre donné par l’arbitre Bekouassa. C’est Debbari qui annonce les couleurs avec un centre dans les six mètres qui a failli faire mouche (10’). Peu de temps après, Karaoui exécute une frappe à ras de terre qui inquiète le portier Challali qui parvient à sauver (13’). Continuant le pressing, les Noir et Blanc vont se créer d’autres opportunités de scorer, mais en vain. Ce sont en revanche les visiteurs qui vont se distinguer en ouvrant la marque sur pratiquement le premier contre depuis le début de la partie. Sur un centre de Demane qui touche la main de Belkaroui, et l’arbitre siffle un penalty indiscutable. Demane exécute la sentence et ouvre la marque alors qu’on jouait la 25’. Puis, on assiste à une domination totale des joueurs du coach Redha Bendris, lesquels vont bénéficier de plusieurs occasions de buts avec notamment des tentatives de Kendouci qui trouve à deux reprises le keeper Challali (26’ et 28’). Ce dernier va de nouveau s’illustrer sur un coup franc direct de Debari où il étalera tout son savoir-faire pour dégager en corner (30’). Le pressing se poursuit, mais en vain. En face, il y avait un gardien de but qui a annihilé toutes les tentatives sétifiennes.

 

Demane, le bourreau !

Et alors qu’on attendait le coup de sifflet de la mi-temps, Demane bien embusqué profite d’un mauvais renvoi de la défense pour vite effectuer une frappe qui se loge dans les filets. Il s’offre du coup le doublé (45+2’). Au retour des vestiaires, on attendait un revirement de situation et un retour en force des locaux, mais ce sont plutôt les visiteurs qui vont se distinguer, tentant quelques tentatives qui ont failli faire mouche. Les débats se concentrent par la suite en milieu de terrain avec, certes, une domination des partenaires de Djabou sans pour autant trouver les filets du portier Challali. Dans la foulée, le coach Redha Bendris joue le tout pour le tout en alignant d’un coup trois joueurs dont deux attaquants avant d’ajouter le jeune avant-centre Derfalou quelques minutes plus tard. Cela dit, rien ne changea au score et ce, jusqu’au coup de sifflet final.

 F.R.

 

JSK - Les Kabyles fin prêts pour l’USB

Il ne reste plus que deux jours à la JSK pour préparer son important rendez-vous face à l’’USB programmé pour lundi prochain. Après le stage d’une semaine effectuée à Sousse et qui a permis au staff technique de meubler la trêve et pallier certaines insuffisances, les camarades d’Ouattara se sont remis au travail mercredi passé où ils ont entamé la dernière ligne droite avant la reprise de la compétition et leur déplacement à Biskra. Le staff technique a voulu se concentrer sur la bonne préparation du match de ce lundi face à l’USB. Une concentration canalisée vers le volet psychologique, sans que les joueurs se rendent compte, tout en les préparant physiquement et techniquement. Depuis le stage effectué à Sousse le staff technique et les dirigeants ont mis leurs joueurs dans de bonnes conditions mentales. Un état d’esprit dont le coach a su tirer profit en n’ayant presque pas évoqué avec ses hommes, depuis plusieurs jours l’importance de la rencontre face à la formation de l’US Biskra qui réalise de bons résultats cette saison. Une stratégie qui a été manifestement très efficace, puisque jusque-là les Jaune et Vert ont effectué des séances d’entraînement dans très bonnes conditions durant lesquelles régnait une belle ambiance entre les joueurs. De cette manière, pour l’entraîneur en chef Ammar Souayah, et selon les stratégies avec lesquelles il a préparé son équipe, ce n’est qu’avec la force mentale que cette rencontre face à l’USB sera acquise. C’est la raison principale qui l’a poussé à ne pas mettre la moindre pression sur ses joueurs tout en mettant en place tous les réglages tactiques nécessaires, et pour couronner le tout, le technicien tunisien n’a en aucun cas dévoilé à son groupe le onze qui sera aligné ce lundi. Pour lui, c’est une manière pour que chaque joueur puisse garder sa concentration. 

 

Souayah a repris les choses en main jeudi

Comme nous l’avons rapporté dans ces mêmes colonnes, l’entraîneur en chef Ammar Souayah n’est pas rentré avec le reste de la délégation de la Tunisie et a été autorisé de se rendre chez lui et profiter des deux jours de repos accordés aux joueurs lundi et mardi. D’ailleurs la séance de reprise effectuée mercredi après-midi a été assurée par son adjoint Mohamed Trabelsi et le préparateur physique Syfax Ouddai. Le coach des Canaris du Djurdjura qui était attendu pour jeudi à Tizi Ouzou est finalement rentré plus tôt que prévu. Il a regagné la ville de Tizi Ouzou mercredi soir et il a repris les choses en main le lendemain matin où il a soumis les joueurs à deux séances d’entraînement.

 

Encore deux séances pour apporter les derniers réglages

Malgré que l’équipe soit fin prête pour affronter l’US Biskra, lundi au stade du 18-Février, dans le cadre de la 23ème journée de Ligue 1 Mobilis, le premier responsable du staff technique veut profiter des jours qui le séparent de cet important rendez-vous pour perfectionner davantage le jeu de son équipe et donner des consignes à ses joueurs qu’ils devront appliquer le jour du match. Après les quatre séances d’entraînement effectuées depuis le retour de l’équipe de Sousse, le staff technique aura encore deux jours devant lui pour les ultimes régalages et dégager le onze qui affrontera les poulains d’Youcef Bouzidi lundi à 15h00.

  1. H.

 

MCA - Frioui, le contrat prioritaire

Le nouveau président du Mouloudia d’Alger fait du prolongement du contrat du capitaine des Vert et Rouge, Samy Frioui, sa priorité et il est bien décidé à tout faire pour régler ce dossier au plus vite, d’ailleurs, il a donné rendez-vous au joueur dans les jours qui vienne pour tout régler.

Avant son départ l’ex président Brahmia avait entamé les prolongements de contrat avec Ghezala et Touki. Seulement, ceci n’a pas été du gout des membres du conseil d’administration qui pour eux, il y a plus important que ses joueurs qui sont déjà sous contrat. Pour eux, la priorité est de prolonger le bail des fins de contrats. Pour le président l’Hadj Redjem fraichement installé, il est impératif de voir Samy Frioui restant au Mouloudia d’Alger, lui dont le contrat expire l’été prochain. Afin d’éviter de faire dans la surenchère, le président Hadj Redjem avait rencontré avant le CRB le joueur et son manager pour lui faire savoir que le MCA veut le garder et lui a proposé de signer un contrat de deux ans. Les deux parties se sont donné rendez-vous après le derby donc au court de cette semaine pour se mettre autour de la table des négociations afin de régler cette affaire. Le président Hadj Redjem veut régler en premier, le dossier de Frioui et en fait de cette affaire sa priorité. Il ne faut pas oublier que Frioui en marquant 5 buts face au RCR, il est rentré dans l’histoire du Doyen puisqu’il est le premier à avoir marqué autant de buts dans un seul match. Aussi, c’est le buteur de l’équipe, et il joue comme il se doit son rôle de capitaine. C’est un meneur d’homme qui sait gérer le groupe sur le terrain sans oublier ses qualités. En plus de tout ça, son entraineur compte beaucoup sur lui en pointe. Tout ça pousse donc le président du Doyen a prolonger le bail de Frioui et il est bien décidé à le régler dans les prochains jours et ne pas attendre la fin de saison par crainte de voir Frioui partir ailleurs faire les beaux jours d’autres clubs. Donc, un RDV sera fixé dans les prochaines heures et on verra si Frioui prolonge son contrat ou pas.

  1. Z.

 

Ne s’étant pas entrainé jeudi

Il est incertain face au PAC

 

Ayant contracté une blessure à la cheville face au Chabab, l’attaquant du Doyen, Samy Frioui est incertain pour le match de lundi, tout sera clair aujourd’hui quand il passera des examens. Hier, il était au soin. 

Ayant contracté une blessure lors du derby face au CRB mercredi, dernier, le capitaine du MCA, Samy Frioui s’est absenté jeudi à l’entrainement, car son pied était enflé. Le joueur doit passer des examens aujourd’hui pour voir s’il sera apte à jouer le derby contre le PAC ou non. Il faut dire que le coach Benyahia se trouve vraiment dans de sales draps, étant donné qu’il aura plusieurs absents à l’appel pour le prochain match contre le Paradou. Il est fort probable que Frioui ne soit pas opérationnel et déclarera forfait, mais tout sera clair donc, quand il passera aujourd’hui les examens. En fait, le staff lui a demandé de se reposer le weekend et voir si le pied dégonfle pour ensuite passer l’échographie et si nécessaire l’IRM pour connaitre la nature de sa blessure et voir par la suite, la durée qu’il passera aux soins. Le coach Benyahia croise les doigts et espère que la blessure n’empêchera pas Frioui de jouer lundi le PAC. Mais, pour le savoir, il faudra attendre que le concerné passe les examens dans la matinée d’aujourd’hui.

  1. Z.

CRB Le conseiller du président Belhadj fait le point sur l’actualité - Khellassi : «Nous sommes sur la bonne voie»

Accosté par nos soins à la fin de la rencontre face au Mouloudia, le numéro 2 du Chabab est revenu sur certains sujets d’actualité autour de l’équipe et promet que tout sera fait pour continuer à faire de l’équipe une référence dans les années à venir.

 

La satisfaction était de mise pour tout le monde après la victoire  enregistrée face à la formation du Mouloudia, mercredi dernier. Une victoire aqui fait énormément de bien et qui permet au club de la capitale d’avancer encore un peu plus vers un nouveau titre de champion d’Algérie. Accosté après la rencontre, le numéro 2 de la direction du club, Noureddine Khellassi, conseiller du président a accepté de répondre à quelques questions. D’ailleurs, le premier sujet évoqué, c’est la bonne dynamique que traverse l’équipe actuellement. A ce propos, il a fait savoir que tout sera mis en œuvre pour que ça continue à bien se passer pour le club tout en insistant sur le fait que l’actionnaire majoritaire, Madar Holding, continuera à apporter son soutien total à l’équipe : «On est dans une optique de construction d’une équipe. On a une société structurée bâtie sur des bases solides. On n’en est qu’au début à l’heure actuelle et on va tout faire pour que les choses se passent parfaitement bien. Le groupe Madar continuera d’être derrière l’équipe au cours des prochaines échéances.»

 

«Pour le moment, on n’a pas besoin d’un directeur sportif»

Aujourd’hui, le Chabab fonctionne sans directeur sportif, poste laissé vacant depuis le départ de Hocine Yahi remercié en début de saison. Interrogé sur cette histoire, l’intervenant a fait savoir que pour le moment, il n’y a pas le besoin d’un directeur sportif surtout que les résultats sont là : «Dans certaines situations, la présence d’un directeur sportif est importante et dans d’autres circonstances, on peut s’en passer. A l’heure actuelle, on a un staff technique compétent et complet qui fait qu’on ne sent pas l’absence d’un directeur sportif. La meilleure preuve, ce sont les résultats positifs.»

 

«Le CRB aura son stade et des infrastructures à la hauteur de son standing»

On entend parler de projet mais jusqu’à présent, le CRB n’a pas d’infrastructures ni l’outil de travail. Lorsqu’on l’a interrogé sur le projet, Khellassi a indiqué : «Malheureusement, à l’heure actuelle, le CRB n’a pas son propre stade. Le 20-Août n’est pas notre stade, nous sommes en location. Il y a plusieurs équipes qui l’utilisent et donc, tout le monde utilise ce stade. A l’avenir, on aura un stade aux normes modernes et on pourra bâtir une base de formation au sens propre du terme. On n’a pas encore de centre d’entraînement ni de formation mais on va tout faire pour avoir ces infrastructures et lancer la formation en collaboration avec le CSA.»

 

«On verra ce qu’il faut faire pour le Caroubier»

Interrogé sur le dossier du centre du Caroubier, récupéré par le CSA et l’éventualité de voir l’actionnaire majoritaire prendre les travaux en charge, notre interlocuteur a fait savoir : «On vient de récupérer le centre du Caroubier et actuellement, nous sommes en phase de réflexion par rapport à ce qu’on peut faire. Il y aura du nouveau prochainement.»   

  1. Z.

USMA-HBCL 18h : Gare à un autre faux pas

En accueillant cet après-midi le HB Chelghoum Laïd, pour le compte de la 23e journée de la Ligue 1 Mobilis, l’USMA n’aura pas droit à un nouveau faux pas pour espérer rester toujours en course pour une place sur le podium en fin de saison. Seulement, ils ne devront pas sous-estimer leur adversaire qui reste sur deux victoires de suite.

Rien ne va chez les Rouge et Noir. Ils sont sur une mauvaise passe depuis l’entame de la phase retour. Après une première victoire à l’arraché face au NAHD, ils ont enchaîné quatre contre-performances, respectivement face au RCA, à la JSS, à l’USB et au RCR. Avec 4 points seulement sur 15 possibles, ils ont compromis leurs chances de rester en course pour une place sur le podium en fin de saison. Cet après-midi, à l’occasion de la réception du Hilal Chelghoum Laïd au stade Omar-Hamadi, les coéquipiers de Bekakchi seront condamnés à gagner. Profitant de jouer à la maison, ils ne devront pas rater cette opportunité pour réaliser une victoire avec l’art et la manière. Ce sera la meilleure façon pour apaiser la tension et provoquer le déclic tant attendu. Aussi, une victoire ce samedi pourrait bien leur permettre de faire un bond au tableau et du coup, rester toujours proche du peloton de tête. L’opération rachat a donc sonné, et ils devront être à la hauteur car un autre faux pas pourrait bien faire entrer le club dans une crise sans précédent.

 

Le HBCL, un adversaire à prendre très au sérieux

Certes, le HBCL voyage mal, il a été souvent battu dans ses différents déplacements, mais il reste sur deux victoires de suite, et face à qui, face à des équipes qui prétendent jouer les premiers rôles, à savoir l’US Biskra et l’ES Sétif. Ainsi, les protégés de Krmpotic devront se méfier de leurs adversaires, surtout quand on sait que ce dernier, qui est plus que jamais menacé par le spectre de la relégation, viendra à Bologhine avec la ferme intention de réaliser une bonne opération pour poursuivra sa mission de sauvetage. Bien qu’ils soient favoris sur papier, les Usmistes ne devront pas sous-estimer leurs hôtes pour éviter une mauvaise surprise dans un match où ils n’auront absolument pas droit à l’erreur.

A.S.

ESS-NCM à15h : Bendris insiste sur les 3 points Sétif ne jure que par la victoire

Pas de répit pour les Ententistes. Aussitôt le match face au HBCL terminé, les Sétifiens ont mis le cap sur le rendez-vous de cet après-midi contre le NCM qui aura pour cadre le stade du 8-Mai-1945 de Sétif.

En effet, les joueurs du coach Redha Bendris seront appelés de nouveau à sortir le grand jeu pour tenter de négocier au mieux la confrontation d’aujourd’hui face à une autre équipe qui lutte coûte que coûte pour le maintien. Défait mardi à Chelghoum Laïd face au HBCL par la plus petite des marges, un échec qui a mis fin à une série de cinq rencontres sans défaite, les partenaires d’Abdelkrim Nemdil seront dans l’obligation de renouer avec le succès et du coup éviter de sombrer dans le doute, avant le dernier rendez-vous de la phase des groupes de la Ligue des Champions d’Afrique face au Raja Casablanca où il aura peut-être un  bon coup à jouer pour espérer finir premier du groupe. C’est d’ailleurs ce qu’a déclaré le coach Redha Bendris à ce sujet, lui qui sait pertinemment qu’une victoire va relancer son team sur les bons rails. « Il  vrai qu’on aurait aimé obtenir un bon résultat a Chelghoum Laïd. Hélas, ça n’a pas été le cas. De toutes les manières, on a déjà oublié. Nous sommes concentrés sur ce qui nous attend dans les prochains jours, à commencer par la rencontre face au NCM. Un match qu’il faudra bien négocier et arracher les trois points de la victoire car ceci sera pour nous d’une grande importance afin d’aborder les prochaines échéances dans les meilleures dispositions morales, surtout qu’un rendez-vous important nous attend en Ligue des Champions d’Afrique face au Raja », a-t-il dit avant d’ajouter : « On s’attend certes à des difficultés comme ça va être le cas avec toutes les rencontres qui nous restent. Toutefois, j’estime que nous n’avons pas d’autre choix que de s’imposer et chiper le gain du match. Il reste encore d’autres matches en championnat. Le parcours va être plus difficile. Nous, en tout cas, nous n’allons pas baisser les bras. On continuera à croire en nos moyens avec l’objectif d’engranger le maximum de points », a souligné encore le technicien du club cher au défunt Mokhtar Aribi. En attendant, il faudra passer d’abord par le cap des gars de Magra qui ne viendront sûrement pas pour limiter les dégâts. Et pour concrétiser l’objectif de cet après-midi, qui n’est autre que la victoire, l’ex-coach du CR Béni Thour va sûrement compter sur ses meilleurs atouts lui qui tente tant bien que mal de gérer son effectif et éviter du coup une surcharge physique sur ses joueurs. Ainsi, tout porte à croire qu’on verra le retour de certains joueurs laissés sur le banc de touche face au HBCL à l’image de Belkaroui, Debbari et Ferhani, en défense, Boutiche, en milieu, ou encore Deghmoum ou Motrani en attaque.

  1. R.

 

L’équipe probable

Bouhalfaya, Debbari, Ferhani, Nemdil, Belkaroui, Karaoui, Kendouci, Djahnit, Djabou, Deghmoum, Benayad.

 

Barrages CDM - Cameroun-Algérie à 18h : Le peuple attend de vous un match d’hommes

64 jours, soit 2 mois et 5 jours sont passés depuis la déconvenue du match contre la Côte d’Ivoire, une période de doute qui a donc duré 2 mois, et durant laquelle le staff à sa tête Belmadi a analysé et mis la main sur le mal qui a rongé la sélection durant sa participation à la CAN camerounaise, et revoilà le groupe, quelque peu remanié, qui s’apprête à jouer l’un des matches les plus importants des 4 dernières années. C’est demain que l’EN aura l’occasion de se racheter de sa très mauvaise sortie à la CAN, l’adversaire n’est autre que le pays hôte de ladite compétition, un retour sur les terres de l’échec qui donne froid dans le dos aux nombreux fans algériens, mais qui ne semble pas effrayer pour autant Belmadi, il faut dire que la théorie du retour rapide sur le lieu de la chute est vérifié par les psychologues, même si le fait d’en tirer profit est une tout autre paire de manches.

 

Plus de sérieux

Pour tourner définitivement la page de la CAN, les Verts devront jouer un match d’hommes et montrer un tout autre visage, plus volontaire, plus solide et surtout avec beaucoup de réussite, celle qui a manqué à  cette même équipe en janvier dernier, car de l’avis du coach, le jeu n’était pas mauvais, l’équipe a produit du jeu mais une panne sèche de l’attaque a pénalisé le groupe, et l’a empêché de gagner des points, c’est sur ce point que le coach a axé son travail, et surtout ses changements.

 

Briser une mauvaise série

11 joueurs sont partis, 7 sont venus, parmi eux 5 revenants, ils seront là avec leur envie de  prouver qu’ils veulent eux aussi porter ce maillot et aller avec à la Coupe du monde. L’état d’esprit affiché par le groupe relooké est complètement différent, on l’a vu à travers les images de l’arrivée de l’EN a Malabo, ou même lors du départ des 7 joueurs,  à partir d’Alger, des signes laissent croire que beaucoup de choses vont changer : l’un des indices du changement, ce sont les joueurs qui ne se sont pas affichés avec des oreillers, un signe qui en dit long sur cet état d’esprit qui ne reconnaît que le travail, les coupes de cheveux des joueurs ont disparu, que dire alors du régime imposé à Sipopo où le coach aurait invité la direction de l’hôtel à couper le wifi la nuit au niveau du palier occupé par les Verts, le stage de 3 jours a été respecté et la concentration est totalement axée sur ce match de demain sur une pelouse, certes verte, mais peut-être pas assez stable pour jouer le football désiré par Belmadi, cela aussi sera pris en compte. En résumé, pour ce face-à- face contre le Cameroun, l’EN se présentera ce matin à Douala avec un commando, des joueurs plus que jamais décidés à se surpasser, pour se faire pardonner un échec, qui continue de faire mal aux supporters et au peuple, ces derniers, choqués par les résultats et la nonchalance du groupe à la CAN, ne pardonneront pas un nouvel échec, ils s’attendent à un match d’hommes, qui annoncera le grand retour des Verts et pourquoi pas le lancement d’une nouvelle série positive, elle reste pour le moment sur 4 matches officiels sans victoire, honteux pour un récent champion d’Afrique, une autre bonne raison pour se déchaîner et se mettre en pole avant la seconde manche à Blida. 

S.M.A 

 

JSK - Même s'il est sous contrat avec l'EST jusqu'en 2023 : Chetti souhaite revenir

Depuis quelques jours, on ne parle dans l'entourage du club que de l'éventuel retour de l'ancien arrière gauche Lyès Chetti. En désaccord avec ses dirigeants depuis l'entame de la saison, celui-ci est annoncé avec insistance de retour à la JSK et cela malgré le fait qu'il soit lié à l'Espérance de Tunis jusqu'en juin 2023. Le fait que celui-ci ait gardé le contact avec les dirigeants actuels notamment le président Yazid Iarichen, cela n'a fait que donner du crédit aux informations l'annonçant de retour. Rappelons que Chetti avait été recruté par le défunt Hannachi et que le président Iarichen et son bras droit Azouaou l'avaient beaucoup aidé lors de sa venue. Certains avaient remis en cause son recrutement sous prétexte qu'il ne serait d'aucun apport pour l'équipe. Mais le défunt Hannachi et Iarichen ne l'avaient pas engagé sur un coup de tête, mais après s'être renseignés sur lui et avoir suivi ses prestations avec l'US Chaouia.

 

Compliqué

D'après certaines indiscrétions, Chetti serait très enthousiasme à l'idée de porter de nouveau le maillot des Jaune et Vert. Mais le problème est qu'il est encore sous contrat avec l'Espérance de Tunis et qu'il perçoit un salaire de près de 30 000 dollars. Son retour ne sera pas facile comme certains le pensent, car même si Chetti décide de faire un effort sur le plan financier avec les dirigeants, sa lettre de libération posera un sérieux problème. Les dirigeants de l'Espérance de Tunis ne vont certainement pas le brader. Ils placeront la barre très haut et cela pour rentabiliser son départ, ce qui ne va pas faciliter la transaction. Déjà pour libérer l'attaquant Bensaha, le président de l'EST avait exigé une somme conséquente contre sa lettre de libération et il a fallu plusieurs négociations pour que les dirigeants de la JSK parviennent à un accord avec lui. 

 

La cote

Il faut dire que malgré ses belles prestations avec l'équipe nationale en coupe arabe des nations, sa cote va ostensiblement baisse après sa non-convocation pour la double confrontation face au Cameroun  le fait déjà qu'il n'ait bénéficié d'aucun temps de jeu lors de la dernière coupe d'Afrique des nations disputée au Cameroun lui avait valu de ne pas recevoir beaucoup d'offres de l'étranger. Il aurait eu des touches dans les pays du Golfe, mais il n'y avait rien de concret. Cela ne fera qu'augmenter ses chances de revenir en Algérie, mais il n'y aura aucun club de notre championnat capable de satisfaire les exigences financières de l'EST, sauf si les Tunisiens décident de revoir a la baisse leurs prétentions financières.

  1. Boumali

 

 

CRB 1-0 MCA - Privé d’au moins un penalty : Le MCA accuse Benbraham

Les craintes du Mouloudia avant le derby contre le CRB au sujet de la désignation de l’arbitre Lahlou Ben Braham se sont avérées justes.  Le referee international a privé le doyen  d’au moins un penalty  sur la 2e action litigieuse  où le ballon aurait touché la main de Merizigue, les Mouloudéens ont longuement protesté contre  les décisions de l’homme en noir à la fin du match.

Même si le Mouloudia a réalisé une petite prestation dans le derby contre le Chabab de Belouizdad, l’arbitre Ben Braham a faussé la partie après le but du CRB. Même si le premier penalty était difficile à juger, le deuxième était très clair puisque le ballon a touché la main du milieu de terrain du Chabab, Mrezigue. Le staff technique et le banc des remplaçants du Mouloudia d’Alger étaient très en colère contre l’homme en noir qui a brandi plusieurs cartons contre Chaal, Belkheir et même l’entraîneur Khaled Ben Yahia. D’ailleurs à la fin du match, l’adjoint de Ben Yahia, en l’occurrence Réda Babouche, n’a pas mâché ses mots contre l’arbitre : « Tout le monde a vu que les deux penalties étaient valables sauf lui. Ce n’est pas normal qu’on nous casse comme ça après le bon match qu’on a réalisé. Le football algérien n’avancera jamais avec un tel arbitrage », dira Babouche.

Ainsi donc, après cette défaite qui a fait très mal, les chances sont devenues minimes pour les camarades de Frioui qui visait le titre, puisque le CRB a pris une avance de cinq points avec deux matchs en retard ! Ce qui fait qu’il ne reste qu’une place sur le podium que doit défendre le MCA en cette fin de saison.

  1. Z.

CRB 1 - MCA 0 : Keddad offre une précieuse victoire au Chabab

CRB 1 - MCA 0

Fiche technique :

Stade du 20-Août d’Alger

Match à huis clos

Arbitres : Benbraham, Brahim, Boufassa.

Averts. : Djerrar 22’, Nessakh 72’, Keddad 85’ (CRB), Frioui 87’, Chaâl 88’ (MCA)

But : Keddad 85’ (CRB)

 

CRB :

Moussaoui, Belkhiter, Nessakh, Boucha, Keddad, Djerrar (Mrezigue 54’), Draoui, Reghba (Khalfallah 70’), Merzougui (Dadache 80’), Bakir (Tabti 80’), Selmi.

Ent. : Marcos Paqueta

 

MCA :

Chaâl, Hamidi, Ezzemani, Ghezzala, Haddad, Touki (Benbourennane 84’), Esso, Attou (Rebiai 74’), Tahar (Hachoud 84’), Belkhir (Zaidi 64’), Frioui (Abdelhafid 74’).

Ent. : Khaled Ben Yahia

 

Bourdim non convoqué

Il était attendu dans le groupe mais, finalement, il n’a pas été sur la feuille de match. Le staff technique a décidé de se passer des services d’Amar Bourdim pour cette rencontre. Le numéro 10 du Chabab qui a repris la compétition il y a deux semaines aurait, selon une source, eu un comportement qui n’a pas été apprécié par le coach. D’ailleurs, il n’a pas fait le dernier entraînement la veille du match et aurait été envoyé en équipe réserve. Notre source assure que le joueur a présenté ses excuses mais que Paqueta a décidé d’en faire un exemple.

 

Aribi ménagé

Comme on le faisait savoir dans notre édition d’hier, l’attaquant du Chabab n’a pas fait le dernier entraînement et son forfait était annoncé. D’ailleurs, on a pu avoir une confirmation puisqu’il n’était pas sur la feuille de match. Une décision qui a été prise pour le ménager surtout qu’il n’avait pas récupéré à 100% de sa blessure en Ligue des champions. Cependant, après le match, le staff médical nous a assuré que le joueur serait bel et bien présent pour la rencontre face au NAHD et qu’il ne souffre d’absolument rien de grave.

 

Première titularisation pour Reghba

Avec l’absence de Belkhir retenu en équipe nationale et la non convocation de Bousseliou pour la rencontre, le premier responsable du staff technique algérois a, comme évoqué dans une précédente édition, décidé de faire appel aux services d’Ali Reghba dès le coup d’envoi de la rencontre. L’ancien de Leicester a donné beaucoup de fil à retordre à Hamidi et à plusieurs reprises, il a pu apporter le danger. Il a eu droit à une belle ovation en fin de match.

 

Les joueurs ont fêté la victoire avec les fans

Il y avait dans les 100 supporters présents au 20-Août-1955 pour la rencontre d’hier. D’ailleurs, à la fin de la rencontre, les joueurs du Chabab se sont dirigés vers eux pour fêter cette victoire très importante pour le club de Laâqiba.

 

Les Belouizdadis chambrent le MCA

En plus de fêter la victoire, les supporters du Chabab ont chambré leurs homologues du Mouloudia en entonnant ce chant : «Mazal, mazal, mazal CRB», référence, selon eux, au fait qu’après la victoire du MCA face au RCR, les Mouloudéens promettaient l’enfer au CRB. 

 

 

Keddad offre une précieuse victoire au Chabab

 

Le derby de la capitale a tourné en faveur des Belouizdadis hier au stade du 20-Août-1955 grâce à un but de Chouaib Keddad. Le CRB prend ses distances avec le MCA et reste sur une très belle série de résultats.

C’était une rencontre très importante pour les deux clubs et notamment pour le leader belouzidadi qui avait à cœur de s’éloigner de son poursuivant immédiat. La première mi-temps a été plutôt terne et très pauvre en occasions mais la seconde a été très animée avec beaucoup d’engagement des deux côtés et moins de coups de sifflet de l’arbitre. Cela a fait que les 22 acteurs s’en sont donnés à cœur joie. Les défenses étaient à l’honneur puisqu’elles ont régné en maîtresses jusqu’à cette 85e minute où Keddad profite du cafouillage dans la défense du Mouloudia pour inscrire le seul et unique but de la partie. Une victoire très importante pour le club de Laâqiba qui consolide sa première place au classement tout en prenant ses distances face à son poursuivant immédiat. Une victoire qui permet au CRB de rester sur son excellente dynamique de résultats et de se rapprocher encore un peu plus d’un nouveau sacre en championnat qui serait le 3e de rang.

 

Le CRB invaincu depuis le 29 janvier toutes compétitions confondues

Il faut dire que les Belouizdadis tiennent une sacré cadence à l’heure actuelle en enchaînant les bons résultats que ce soit à la maison ou en déplacement. D’ailleurs, pour retrouver une trace de la dernière défaite du champion d’Algérie en titre, il faut remonter à la 16e journée de championnat et cette rencontre face à Magra qui s’était jouée le 29 janvier. Depuis, les Belouizdadis n’ont pas connu la défaite que ce soit en championnat ou en Ligue des champions d’Afrique et c’est ce qui leur a permis de se qualifier aux quarts de finale de la compétition africaine mais aussi de conforter leur avance au classement avec encore deux matchs en retard à jouer face respectivement à Médéa et Sétif. L’occasion de prendre le large en championnat.

 

Le rêve d’un 3e titre grandit

Maintenant, avec ces bons résultats, les Belouzidadis peuvent légitimement rêver d’aller chercher un nouveau titre en fin de saison. En effet, avec deux matchs en retard et 5 points d’avance sur le principal poursuivant, il y a une belle opportunité de creuser l’écart et de s’ouvrir la voie d’un 3e titre de champion de suite. D’ailleurs, tout le monde ne pense qu’à ça et ne rêve que de cet exploit qui serait historique pour cette équipe et qui serait une première dans l’histoire du football algérien.

I. Z

USMA - Il sera convoqué face au HBCL : Krmpotic sort enfin la carte Belem

Sauf mauvaise surprise de dernière minute, Hamed Belem sera bel et bien convoqué pour le prochain match de championnat face au Hilal Chelghoum-Laid, après une longue absence qui a duré plus de dix mois. Auteur de prestations remarquables avec la réserve, le Burkinabé sera une carte offensive gagnante sur laquelle mise beaucoup l’entraîneur Zlatko Krmpotic pour espérer débloquer la situation en attaque.

Totalement remis de la méchante blessure dont il a été victime au genou, il y a plusieurs semaines, Hamed Belem a renoué avec la compétition officielle à l’occasion de l’entame de la phase retour, mais avec l’équipe réserve de l’USMA. Ayant prit part aux cinq matchs face au NAHD, au RCA, à la JSS, à l’USB et au RCR, il a gagné un temps de jeu conséquent. Mieux encore, il commence à retrouver son meilleur niveau. Après avoir fourni des prestations correctes lors des quatre premiers matchs, il s’est illustré de fort belle manière vendredi dernier face au RC Relizane, en étant l’auteur d’un but et de deux passes décisives. Une bonne performance qui n’est pas passée inaperçue au premier responsable de la barre technique du club, Zlatko Krmpotic. En effet, et selon les informations qui nous sont parvenues, on apprend que  l’international Burkinabé, et sauf mauvaise surprise de dernière minute, sera bel et bien retenu pour le prochain match de championnat qui opposera l’USMA au Hilal Chelghoum-Laid. Il effectuera son grand retour après une longue absence qui a duré plus de dix mois. Seulement, reste à savoir s’il sera aligné dans le onze de départ ou non, mais une chose est sûre, il demeure une carte offensive gagnante sur laquelle Krmpotic devra miser face à la méforme de plusieurs attaquants.

 

Il a eu une discussion avec Krmpotic et Achiou

Selon toujours nos informations, nous avons également appris que Hamed Belem a eu une discussion avec l’entraîneur Zlatko Krmpotic et le directeur sportif Hocine Achiou. Les deux hommes lui ont demandé de s’apprêter à faire son retour à partir du match de samedi face au Hilal Chelghoum-Laid. Titulaire ou incorporé au cours de la rencontre, le Burkinabé ne devra absolument pas rater cette opportunité pour effectuer un retour gagnant avec l’équipe senior, surtout quand on sait que tous les espoirs reposent sur lui pour débloquer la situation en attaque, qui est restée muette pendant quatre matchs.

A.S.

 

 

ESS - Les explications de Bendris : «Oui, c’est une amère défaite»

Restant sur une série de quatre matchs sans défaite, dont trois victoires consécutives, l’Entente de Sétif est tombée mardi à Chelghoum Laïd dans un match comptant pour la 23e journée. Une défaite amère qui a freiné l’élan d’un onze ententiste qui aurait pu largement éviter cet échec. « Tout à fait. Je pense qu’on aurait pu éviter largement cette défaite. C’est vrai que quelque part, le HBCL mérite son succès, mais dans l’ensemble je dirais qu’on avait la possibilité de faire mieux. Nous avons à ce titre dominé notre sujet notamment durant le premier half où nous avons eu cinq ou six occasions nettes de scorer. On aurait pu mettre au moins un ou deux buts. Cela dit, en seconde période, notre adversaire est revenu dans le match, notamment sur le plan physique. C’est là que mes joueurs ont accusé le coup », a expliqué le coach Redha Bendris à la fin du match. Il vient de subir sa première défaite depuis qu’il a pris en main les destinées de la barre technique du club phare des Hauts Plateaux, après le départ du technicien tunisien Nabil El Kouki. Voyant en effet que son groupe était usé sur le plan de la fraîcheur physique notamment, au cours des deux récentes sorties continentales face d’abord à Amazulu FC puis contre Horoya Conakry AC, disputées au stade du 5-Juillet-1962 de la capitale, deux rendez-vous cruciaux où les Sétifiens ont tout donné pour aller chercher la qualification pour les quarts de finale de la plus prestigieuse compétition interclubs du continent. Le jeune technicien des Noir et Blanc à procéder à sept changements et ce, pour faire tourner son effectif et permettre aux titulaires d’avoir un temps de répit vu que d’autres matches importants sont en point de mire, comme la rencontre de championnat contre le NCM, à Magra, ensuite le dernier match de la phase des groupes de la Ligue des Champions contre le Raja, qui aura pour cadre le stade mythique Mohammed V de Casablanca. 

 

« Mes joueurs étaient toujours sur un nuage après la qualification de la LDC »

 « Je ne vous cache pas que sur le plan de la fraîcheur physique les joueurs de Chelghoum Laïd ont fait la différence. C’est ce qui leur a permis de nous surprendre en inscrivant un but dans les toutes dernières minutes de la partie. C’est vraiment navrant de perdre de cette manière », a ajouté amèrement l’ancien coach du CR Béni Thour qui a ajouté que ses joueurs n’étaient pas totalement concentrés sur cette rencontre, du fait qu’ils étaient encore sur un nuage après leur qualification pour les quarts de finale de la LDC. « Il y avait deux paramètres qui nous ont coûté cette défaite. Il y a d’abord le volet fraîcheur physique, comme je l’ai expliqué, et puis franchement, il faut le dire, le groupe avait beau essayer de se concentrer sur ce match contre le HBCL, mais en vain. Cela s’est vu sur le terrain. Dommage », a-t-il enchaîné. Enfin, l’ex-défenseur central de l’ESS n’a pas manqué de rappeler que le plus dur est à venir, et que cet échec n’est qu’un accident de parcours. « Oui, on doit vite oublier cette défaite et penser à l’avenir. Il nous reste encore un long et difficile parcours. Nous devons, dès à présent, penser à notre prochaine sortie face au NCM à Magra. Une rencontre qu’on va tenter de bien préparer et négocier au mieux, afin d’être dans les meilleures dispositions avant notre déplacement au Maroc pour affronter le Raja Casablanca », a-t-il conclu.

F.R.

 

JSK - La concurrence relancée dans certains postes

C’est dimanche, après avoir disputé le match amical face à la formation de l’ES Hammam Sousse, que le stage de la JSK à Sousse a pris fin. Les Jaune et Vert ont regagné le pays lundi après 7 jours de travail intense, durant lesquels le staff technique a eu l’occasion de travailler l’aspect physique et technico-tactique. Il faut dire que les Canaris ont travaillé d’arrache-pied lors de ce stage et ont bien profité de leur séjour à Sousse pour recharger les batteries et bien préparer les 13 matchs restants à jouer en championnat cette saison. Les coéquipiers de Juba Oukaci ont bien appliqué le programme tracé par leur entraîneur et se sont donnés à fond durant ce regroupement effectué à l’hôtel El-Mouradi Palace Kentaoui. L’entraîneur Ammar Souayah a profité de ce stage effectué à Sousse pour relancer la concurrence dans son équipe. Le coach refuse toujours l’idée de dégager l’équipe-type et il essaye à chaque fois de pousser les joueurs à se donner encore plus pour relancer la concurrence. Lors du match amical joué face à l’ES Hammam Sousse que les camarades d’Ouattara ont remporté sur le score d’un but à zéro, le coach a donné la chance à tout le monde et il a utilisé 22 joueurs. Lors de ce stage, plusieurs joueurs  ont montré des choses très intéressantes. De jeunes joueurs émergent et prennent de l’importance au sein du groupe. Lors du match amical et même durant les entraînements, le technicien tunisien a observé minutieusement le comportement de ses joueurs et même en dehors du terrain, où le premier responsable de l’encadrement technique reste attentif à ce que font ses protégés. Il ne badine pas avec la discipline et le respect. La concurrence dans certains postes est désormais lancée depuis Sousse et le staff technique aura beaucoup de choix lors de reste du parcours qui attend l’équipe en championnat, où il aura l’objectif de remporter le maximum de points afin de terminer sur le podium.

  1. H.

CRB-MCA (m-à-j de la 18e journée) : Le Mouloudia dans un grand défi

Cet après-midi au stade du 20-Août, le Mouloudia d’Alger affronte son voisin le leader du championnat, à savoir le Chabab dans un derby qui peut être le tournant du championnat. Les Vert et Rouge, qui ont été contraints au partage des points devant le CSC, ne jurent que par la victoire sur le CRB dans sa « Cousina ».

En effet, c’est dans l’après-midi d’aujourd’hui que les Vert et Rouge disputent leur match retard de la première journée de la phase retour devant le CRB. RDV qui a été reporté suite à la participation des Belouizdadis en ligue des champions. Les Vert et Rouge, qui restent sur un semi-échec concédé devant le CSC lors de la dernière journée, savent qu’aujourd’hui, ils peuvent prendre les rênes du classement, mais il faudra pour cela, vaincre le CRB sur ses terres. Une mission difficile mais pas impossible pour les camarades de Frioui qui doivent démontrer à tout le monde qu’ils ont l’étoffe du champion. Ceci doit passer bien sûr par une victoire sur le champion sortant et le leader de la saison, chez lui dans son jardin. Les Vert et Rouge ont constaté que le CRB évolue mieux dans un grand stade et donc, il faut en profiter pour surprendre le Chabab au 20-Août. En tout cas, ça reste un derby où tout est possible. Les Mouloudéens doivent aussi démontrer à tout le monde que les changements au niveau de la direction n’ont pas déstabilisé le groupe. En tout cas, les Mouloudéens sont bien décidés à mettre les bouchées doubles afin de réussir le pari, surtout que les Chnaoua rêvent désormais du titre. Ils pensent que le MCA de cette saison a tout pour réaliser ce vœu qui dure depuis 2010, dernier sacre du Mouloudia en championnat. Certes, le MCA a assuré que son objectif de cette saison est de finir dans une place qualificative, mais s’il arrive à vaincre le Chabab, les données changeront et le Doyen aura tout pour être un concurrent très sérieux pour le titre de champion. Une occasion que les capés de Ben Yahia ne doivent pas louper cet après-midi sur les terres Belouizdadis.

A.Z.

 

Equipe probable :

Chaal, Hamidi, Ezzemani, Ghezala, Hadded, Touki, Attou, Esso, Tahar, Belkhir, Frioui.

 

CRB - MCA 14H30 : Le Chabab veut sa revanche

Pour cette rencontre de mise à jour du championnat, le leader belouizdadi reçoit son voisin du Mouloudia dans un derby explosif. Une rencontre que le Chabab ne veut absolument pas rater et compte bien l’emporter pour creuser l’écart sur ses poursuivants.

Comme tout le monde a pu le constater, les choses ont parfaitement évolué du côté de Belouizdad. L’équipe est parvenue avec brio à arracher sa qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique et ira jouer la première place du groupe la semaine prochaine face à l’Espérance de Tunis. Maintenant qu’un premier objectif a été atteint, il faudra se tourner vers la suite du parcours et notamment le championnat où il y a un 3e titre consécutif à aller chercher. Justement, cet après-midi, le CRB se replonge dans l’ambiance de la compétition nationale avec un choc au sommet face  au voisin du Mouloudia. Un derby explosif qui promet une chaude explication au stade du 20-Août-1955. Il sera question d’une rencontre vraiment compliquée pour la formation de Laâqiba face à son dauphin surtout que le MCA est sur une bonne dynamique également. La prudence sera de mise mais le Chabab est plus que jamais motivé à l’emporter et faire en sorte de préserver son avance.

 

Ecarter le poursuivant immédiat

Il se trouve que même avec 3 matchs en retard, le Chabab a pu garder sa place de leader et cela fait que l’occasion sera propice afin de bonifier cette avance. En effet, les Belouizdadis veulent absolument l’emporter aujourd’hui pour faire en sorte de confirmer leur belle dynamique de résultats mais aussi et surtout écarter le principal concurrent à l’heure actuelle, à savoir cette équipe du Mouloudia. Du côté belouizdadi, on sait exactement à quel point ce match est important et tout le monde parle d’une partie à 6 points qu’il ne faudra surtout pas louper.

Autre paramètre important pour le Chabab en prévision de cette partie, c’est le fait que durant le match aller, le Chabab avait été battu par cette équipe du Mouloudia sur le score de deux buts à un et cela avait provoqué une grosse crise en début de saison avec comme conséquence, des changements dans la direction mais aussi, Paqueta qui a failli être remercié avant qu’on ne lui donne plus de temps. Cette dernière décision a été importante puisque quand on voit les résultats, on comprend que la direction a eu raison de lui laisser le temps. Le Brésilien ainsi que ses joueurs ont donc une certaine revanche à prendre sur le Mouloudia et cela passe par une victoire et rien d’autre. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 14h30.

  1. Z.

 

Equipe probable

Abdelkader (Moussaoui), Belkhiter, Nessakh, Keddad, Bouchar, Draoui, Mrezigue, Selmi, Bakir, Reghba, Merzougui

USMA - Achour Djelloul demande des explications

Le président s’est réuni avec 3 cadres

Le président du conseil d’administration de la SSPA/USMA, Achour Djelloul, s’est réuni avec trois joueurs cadres avant-hier à l’occasion de la séance de reprise. Une réunion où il a demandé des explications à la suite de la mauvaise passe que traverse l’équipe depuis l’entame de la phase retour.

L’USMA a réalisé des résultats très loin des attentes, depuis l’entame de la phase retour. Après une victoire à l’arraché aux dépens du NAHD, elle a enchaîné quatre contre-performances de suite. Avec 4 points sur 15 possibles, elle a d’ores et déjà compromis ses chances de rester en course pour une place sur le podium en fin de saison. Le faux pas concédé à Relizane face à la formation locale du RCR, dans un match où il y avait largement place pour une victoire, a fait réagir le président du conseil d’administration de la SSPA/USMA. Ce dernier a marqué sa présence au stade Omar-Hamadi avant-hier en fin de journée, à l’occasion de la reprise des entraînements. Selon une source crédible, nous avons appris qu’il a convoqué trois cadres de l’équipe, en l’occurrence Mohamed-Lamine Zemmamouche, Brahim Bekakchi et Mustapha Bouchina. Le patron a demandé des explications à la suite de la mauvaise entame de la deuxième moitié de l’actuel exercice. Il a également voulu savoir ce qui n’a pas marché et s’il y a réellement un malaise dans le groupe pour que l’équipe ne réussisse pas à gagner, même face à des adversaires du bas du tableau. C’est légitime de sa part dans la mesure où il n’a pas lésiné sur  les moyens humains et financiers depuis l’entame de la saison afin de réaliser les meilleurs résultats possibles et atteindre ainsi les objectifs du club en fin de championnat. Notre source nous a ajouté que les joueurs en question ont rassuré Djelloul qu’il n’y a aucun problème et que ce n’est qu’un passage à vide, tout en lui promettant de se remettre en question dans les plus brefs délais.

 

Une réunion prévue avec les joueurs la veille du match face au HBCL

Selon toujours notre source, on apprend que le président Achour Djelloul compte se réunir avec l’ensemble des joueurs vendredi soir, soit la veille du prochain match de championnat face au Hilal Chelghoum-Laid. Une réunion à l’occasion de laquelle le premier responsable du club compte mettre les joueurs devant leurs responsabilités, en exigeant la victoire face à leur adversaire, car ce sera la meilleure façon pour provoquer le déclic tant attendu, mais surtout pour ne pas compromettre davantage leurs chances pour une place sur le podium en fin de saison, surtout quand on sait qu’ils se déplaceront la semaine prochaine à Tizi-Ouzou pour aller défier la formation locale de la JSK.

A.S.