Ligue 2

FAF : 14 clubs interdits de recrutement

La fédération algérienne de football a annoncé lundi que 23 clubs professionnels sur 32 sont concernés par les dettes, dont 07 de Ligue 1 (soit 44 %) et les 16de Ligue 2 (soit 100%).

La FAF relance enfin la formation aux coachs

Après un arrêt de plusieurs années, la CAF va encore pouvoir délivrer des licences CAF A aux coachs du continent.
La Direction technique nationale (DTN) de la Fédération algérienne de football, en collaboration avec la CAF, va organiser des stages de formation pour l’obtention de la licence A CAF et de la licence B CAF d’entraîneurs de football pour la saison 2020-2021.
Les sessions de formation comprendront 25 stagiaires maximum pour la licence A CAF et 30 maximum pour la licence B CAF, et ce, conformément aux directives de la CAF ‘’Convention Coaching’’, a annoncé hier le site de la FAF.
Les candidats pour les différentes cessions de formation vont devoir répondre à quelques critères, c’est ainsi que pour les postulants à la licence A CAF le candidat doit être titulaire de la licence CAF B…, etc.
Le dépôt des dossiers doit se faire avant le A en août prochain, tout dossier incomplet ou déposé au-delà de cette date ne sera pas retenu, précise la FAF qui menace aussi de porter plainte contre toute personne qui osera faire une fausse déclaration ou falsifier des données ou documents.
Cette session va pouvoir libérer plusieurs coachs bloqués à cause du blocage des licences par la CAF, on parle notamment des entraîneurs algériens, qui ont toutefois profité d’une dérogation avec leur diplôme MJS, le Tunisien Zelfane parti récemment à Tunis va lui aussi bénéficier de ce retour à l’activité, pour se mettre en conformité chez lui sous l’égide de la FTF et revenir plus tard à la JSK pour occuper son poste pleinement et coacher du banc de touche.

S. M. A.

Boukbouka : «On espère être fixés le plus vite possible»

Rafik Boukbouka, attaquant du Mouloudia de Béjaïa, se trouve dans la même situation que les autres joueurs, à savoir dans l’incertitude face à la situation actuelle. En l’absence d’interlocuteurs avec notamment le problème qui se trouve au sein de la direction du Mouloudia de Béjaïa, mais aussi par rapport à l’avenir du championnat. Rafik estime par ailleurs qu’il est temps d’être fixé pour pouvoir se projeter très vite vers l’avenir.

JSMB : La direction se penchera sur les gros salaires

Nous avons évoqué dans nos précédentes éditions les intentions de la direction de Bouledjloud Abdelkrim de commencer à préparer le retour à la compétition qui doit se faire lors des prochaines semaines. Le club de Yemma Gouraya est resté pendant plusieurs semaines sans rien entreprendre et cela avait beaucoup inquiété les supporters qui pensaient vraiment que les dirigeants étaient désintéressés des affaires du club.

JSMB : La direction va passer la vitesse supérieure

Après plusieurs mois d’immobilisme, il semble que les choses sérieuses commenceront dès cette semaine pour la formation des Vert et Rouge. Nous avons appris auprès de certains dirigeants, que ces derniers prévoient de se réunir lors des prochains jours, au plus tard avant la fin de la semaine, pour discuter de la situation actuelle.

JSMB : Le club doit capitaliser son vivier de jeunes

Afin de préparer de la meilleure des façons la suite de la saison, la formation des Vert et Rouge de la JSM Béjaïa ne doit pas perdre de vue son projet qui consistait depuis quelques années à s’appuyer sur les jeunes du cru pour approvisionner l’équipe première.

Rabti : «La situation du club nous inquiète»

Le Mouloudia de Béjaïa n’a toujours pas réussi à trouver un président pour gérer la suite des évènements, surtout par rapport à la reprise de la compétition. Les joueurs se montrent très inquiets quant à la situation dans laquelle se trouve leur équipe. Djamel Rabti affirme  qu’il suit de très près l’évolution de la situation au sein de son club en espérant qu’une issue favorable soit trouvée dans les plus brefs délais.

La reprise se décidera lors du BF du 15 juillet

Le président de la Fédération algérienne de football, FAF, Khireddine Zetchi, a tenu, aujourd’hui, une réunion, en présence du SG de la FAF Mohamed Saad, du membre du bureau fédéral et président de la commission de coordination des Ligues, Amar Bahloul, du membre du bureau fédéral et président de la commission Finances, Abdallah Gueddah, du président de la Ligue nationale de football amateur (LNFA) Ali Malek, ainsi que le président de la Ligue inter-régions de football (LIRF) Youcef Benmedjebeur.
Après avoir étudié la situation actuelle du football amateur, il a été décidé de tenir une réunion du bureau fédéral le mercredi 15 juillet 2020, en présence des présidents de Ligues, sur la base des décisions que prendront les pouvoirs publics en ce qui concerne la situation sanitaire liée à la Covid-19 après l’échéance du 13 du même mois.
Lors de cette réunion, le BF devra prendre des décisions quant à la reprise de l’activité footballistique.

JSMB : Le bilan financier du dernier exercice fait débat

Nous avons évoqué dans nos précédentes éditions, la situation du Club sportif amateur de la JSM Béjaïa et notamment le problème lié à l’absence du bilan financier du dernier exercice. Pour rappel, le président du CSA/JSMB, Mourad Seddar, avait relancé à deux reprises l’ex-président Houassi Belkacem, pour demander à ce que ce dernier présente le bilan financier du 1er semestre de l’année 2019.

MOB : Que faire face à cette situation d’incertitude ?

A moins d’une semaine de la tenue de l’AG des actionnaires, pour essayer de se mettre d’accord au sujet de l’avenir du club, la situation de blocage se poursuit et le Mouloudia de Béjaïa ne voit toujours pas le bout du tunnel.

Khellaf N. : «J’ai plusieurs offres à l’étranger et en Algérie»

La situation des joueurs de la JSM Béjaïa est critique si l’on en croit les propos du capitaine, Khellaf Nabil. Plus de 3 mois après l’arrêt de la compétition officielle, les joueurs attendent toujours un signe de la part des dirigeants. Les joueurs sont pratiquement unanimes à dire que si les choses restent en l’état et quelle que soit la décision des hautes autorités du pays, le club risque de vivre des jours sombres.

La FAF réglemente le métier d’intermédiaire de joueur

La Fédération algérienne de football est déterminée à réglementer le métier d’agent de joueur, ou d’intermédiaire qui est une dénomination plus courante chez nous. Pour cela, la Commission du statut du joueur planche depuis déjà 2018.

JSMB : Quel avenir pour le club ?

 

Depuis plusieurs années, les actionnaires de la SSPA/JSMB brillent par leur absence. La formation des Vert et Rouge fait face à des difficultés importantes, notamment sur le plan financier.