MCO

Le PSG joue la montre dans le dossier Ghoulam

Depuis plusieurs semaines, on annonce le champion de France en titre comme un courtisan de l’international algérien. Le club en question entend user les Napolitains pour avoir le joueur au rabais.

MCO: Les images accablent M. Benbraham

 

Au lendemain du match MCO-MCA (0/0), dans le camp oranais, on n’avait pas encore digéré la façon avec laquelle leur équipe fut privée d’un succès.

MCO: La volonté n’a pas suffi

 

Pour son premier match en championnat, près de deux mois après sa dernière sortie, le MCO n’a pas réussi à remporter sa confrontation avec le MCA, prolongeant du coup son triste record à 8 matches sans victoire.

MCO - MCA: 93’, Djemaouni prive le Doyen de la victoire

La rencontre de la 20e journée entre le MCO et le MCA s’est jouée hier à 17h au stade Ahmed Zabana. Deux équipes qui misaient sur la gagne, mais le RDV s’est soldé sur un match nul. Il faut dire que le « mérite » revient à Djemaouni qui a raté le but de la victoire.

Ligue 1-20e journée: : MC Oran 0-0 MC Alger

La rencontre de la 20e journée entre le MCO et le MCA s’est jouée  à 17h au stade Ahmed Zabana. Deux équipes qui misaient sur la gagne mais le RDV s’est soldé sur un match nul. Il faut dire que le « mérite » revient à Djemaouni qui a raté le but de la victoire.

En effet la donne aurait pu changer si Djemaouni ne rate pas à la dernière minute du match le but de la victoir. D’ailleurs, les Vert et Rouge ont tenu leurs têtes après le ratage de Djemaouni. Car, marquer aurait été le scénario idéal et trois points auraient pu rapprocher encore plus le MCA de l’ESS.

 

MCA: Les bienfaits d’une victoire demain

Le MCO, qui va livrer demain, dans le cadre de la mise à jour du championnat de L1 Mobilis, une rencontre importante qui l’opposera au MCA, un adversaire tout auréolé de sa belle qualification cette semaine à la phase de poules de la coupe de la CAF, joue gros ce vendredi.

Le MCO souffle le chaud et le froid

  

Avant-hier, le MCO a livré une rencontre amicale à Relizane face au Rapid local. Une rencontre qui constituait une ultime répétition générale avant le grand retour en compétition officielle.

 

D’après les présents, dans ce match, le onze oranais a montré deux visages différents. En effet en première mi- temps, alors que Belatoui avait aligné son équipe-type, celle-ci, n’a pas été convaincante, affichant beaucoup de carences dans son jeu, notamment en défense. Un compartiment qui inquiète plus d’un avant la grande explication avec le MCA. Ce n’est d’ailleurs qu’en seconde période qu’on a noté un léger mieux dans le jeu de l’équipe, qui a eu le mérite, il faut le signaler, de contraindre au nul la formation de la Mina, qui désirait ardemment remporter cette empoignade en dépit de son caractère amical.

 

L’éclaircie Hamidi

Globalement, la rencontre fut d’un niveau moyen, mais côté oranais, on était surtout satisfaits du rendement de la dernière trouvaille de Belatoui, à savoir le jeune Walid Hamidi. Après avoir planté un joli but lundi dernier à Zabana au RCR, cet attaquant issu de l’équipe espoir a inscrit un doublé avant-hier. En pleine réussite depuis qu’il est promu en équipe première, Hamidi aura encore marqué des points aux yeux de son entraîneur. Paradoxalement, cet attaquant, qui affiche une forme étincelante depuis qu’il est aligné en équipe première, est remplaçant au sein de l’équipe réserve ; de quoi se poser des questions sur le statut de cet élément qui est promu à un bel avenir. Pourvu qu’il garde les pieds sur terre ; après avoir perdu Zakaria Benchâa, le club oranais tient son successeur.

M. S.

 

Equipe alignée au départ

Natèche, Helaimia, Nessakh, Sebbah, Bellabès, Heriet, Boudoumi, Ferahi, Moussi, Bentiba, Chérif

 

Belarbi malchanceux

Incorporé à la mi-temps, Abdallah, Belarbi en dégageant le ballon quelques minutes après son entrée, s’est blessé au niveau de la jambe gauche. Hier matin, Belarbi devait effectuer une échographie pour déterminer l’état de sa blessure.

 

Moussi retrouve la forme

Petit à petit, l’enfant d’El-Khoub semble retrouver ses sensations perdues. Aligné dans l’équipe de départ, Abdeslem Moussi a non seulement marqué un joli but, mais s’est aussi illustré par un coup franc que le gardien du RCR n’a pas pu stopper. Alors que le ballon fut repris victorieusement par Hichem Chérif, l’arbitre avait signalé un hors-jeu que les Oranais ont contesté, en vain.

 

Sebbah a-t-il rechuté ?

Longtemps blessé, Abidine Sebbah, qui est revenu à la compétition depuis peu de temps, s’est blessé dimanche. D’après le premier diagnostic, il souffrirait d’un léger claquage. Hier après-midi, le staff médical du club devait le réexaminer en marge de la séance d’entraînement pour voir s’il peut tenir son rang vendredi au sein du club. On retient notre souffle, car en perspective du match face au MCA, la présence de Sebbah est indispensable.

 

Aoued délivre 2 passes décisives

Incorporé en seconde mi-temps face au RCR, Mohamed-Amine Aoued a été derrière les deux buts inscrits par Hamidi en lui délivrant, à chaque fois, une passe décisive. Ce retour en forme d’Aoued est un atout de plus pour Belatoui, avant d’affronter le MCA.

 

Ferahi a joué 90 minutes

A Relizane, Rachid Ferahi fut le seul joueur qui a pris part à la totalité du match ; la décision du staff technique n’est pas fortuite, car blessé au début de la préparation, Ferahi avait besoin de matches dans les jambes pour retrouver la plénitude de ses moyens.

Sefraoui : «Le déclic, et personne ne nous arrêtera»

 

- «Avec l’aide des Hamraoua, on arrachera une place au podium»

- «Hamidi fera les beaux jours du club»

- «Dieu merci, j'ai laissé ma place propre à Relizane»

 

Approché par nos soins à la fin de la rencontre amicale du Rapid contre le MCO, l’entraîneur adjoint des Hamraoua Nassim Sefraoui nous a déclaré que cette joute fut très bénéfique pour son équipe, à quelques jours d'affronter le MCA. L'enfant de la capitale a ajouté que le Mouloudia tient toujours ses chances pour arracher une place sur le podium

 

Parlez-nous de cette rencontre amicale contre le RCR ?

Après une première partie jouée chez nous à Zabana, les dirigeants du RCR nous ont invités à rejouer un autre match à Zougari, ce qu'on a accepté. Cette rencontre fut très bénéfique pour les deux formations, surtout la nôtre car ça nous a permis d’essayer plusieurs variantes sur le plan tactique ou organisationnel ; ça nous a aussi permis de voir et tester quelques joueurs à de nouveaux postes et cela fut très bénéfique et satisfaisant pour la suite du championnat, à commencer par celui du MCA.

 

Le match a été ouvert entre deux formations…

Oui, parce qu’il n'y avait pas cette pression des matchs officiels, les joueurs jouent plus libérés. La preuve, lors des deux matchs disputés, il y a eu 10 buts inscrits, ce qui n’est pas rien.

 

Vous avez aussi utilisé plusieurs joueurs lors de cette confrontation…

C'est l'avantage des matches amicaux, ça nous permet d'utiliser des joueurs dans de nouveaux postes, dessiner quelques schémas tactiques et aussi voir l'état de nos joueurs. Ce qu'on ne peut pas le faire aux matchs officiels.

 

Quels sont les enseignements que vous avez relevés lors de cette sortie ?

On a pu constater de bonnes choses ; par exemple, l'état physique des joueurs et aussi le mental. On a pu rattraper les deux buts d'avance et même revenir au score une deuxième fois lors des dernières minutes. Par contre, on a aussi constaté quelques lacunes qu'on va essayer de corriger avant le match contre le Doyen.

 

Deux de vos joueurs ont quitté le match suite à des blessures, est-ce grave ?

Oui, notre gardien Belarbi a senti un point, lors d'une accélération, alors on n'a pas voulu prendre de risque, tandis que Sebbah a reçu un coup à la cheville. C'est pour cela qu’il a préféré quitter le terrain. Mais je ne pense pas que c'est inquiétant, ils seront aptes pour le match face au MCA.

 

Un joueur s’est distingué lors de ces deux rencontres, il s'agit du jeune Hamidi ; peut-on le considérer comme la révélation de cette fin de saison ?

Révélation pour le public, oui, mais nous, le staff technique, on le connaît très bien ; il était parmi les premiers à monter en senior. Mais, malheureusement, il a reçu une méchante blessure qui l'a éloigné longtemps des terrains. Maintenant après être rétabli, il revient en force et je peux vous garantir qu'il fera les beaux jours du club à condition qu'il continue à travailler sérieusement.

 

Cette saison, le club possède plusieurs jeunes talents ; est-ce un avantage pour vous ?

Bien sûr ! Et ce n'est pas étrange dans une grande ville comme Oran de produire de bons joueurs. D'ailleurs, la finale de la Coupe d'Algérie des jeunes U 21 sera disputée entre deux formations de la ville d'Oran, à savoir le MCO et l'ASMO. De notre côté, on a eu la chance de compter sur nos jeunes joueurs dont on a eu besoin à l'image de Hlaimia, Benchikh et dernièrement Hamidi. Ce qui ne peut être que bénéfique pour nous.

 

Un match important vous attend prochainement contre le MCA, ce week-end ; comment voyez-vous cette empoignade ?

Elle est difficile pour les deux formations. Le MCA veut remporter le match pour reprendre la deuxième place du classement. Tandis que nous, nous sommes dans l'obligation de gagner notre premier match de la phase retour à domicile et augmenter nos chances de monter sur le podium.

 

Vous êtes toujours optimistes de décrocher une place sur le podium ?

Bien sûr, on a toute nos chances d’^être sur le podium. Il suffit d'une victoire pour provoquer le déclic et je suis sûr que personne ne nous arrêtera.

 

Mais cela sera un peu compliqué, n'est-ce pas ?

Je ne le pense pas, car on a tous les atouts pour réussir, à commencer par la direction présidée par Baba, les staffs technique, médical et administratif, de bons joueurs et le plus important, un excellent public qui nous épaule à chaque mauvaise période qu'on traverse. Alors, je peux dire que le MCO se rattrapera et jouera le podium.

 

Parlons des supporters ; quel message lancez-vous aux Hamraoua ?

Nos fans sont connus pour l’amour fou qu’il porte à leur club et cela se voit quand je me promène dans la rue. Ils respirent le Mouloudia. On fera tout notre possible pour les réjouir.

 

Revenons à vous maintenant ; les supporters du Rapid vous ont longtemps salué…

Dieu merci, j'ai laissé ma place propre à Relizane. Lors de mon passage au Rapid, la saison dernière, j'ai travaillé avec sincérité. D'ailleurs, j'ai toujours des amis à Relizane et chaque fois que je suis de passage, je passe les voir. Même les supporteurs du club, qui sont de vrais connaisseurs du football, me respecte beaucoup et c'est réciproque. J'espère de tout mon cœur que le club se maintiendra cette saison, car une ville comme Relizane et un public amoureux des couleurs de son club ne méritent pas la relégation.
                                                    B. B.

 

 

 

          

MCO: Les joueurs vont interpeller le président

 

Le long arrêt du championnat n’a pas seulement touché la forme des joueurs, mais a eu aussi des incidences sur leur… poche puisque même si la direction les calmait avec les versements de primes de match, cette fois-ci, en raison de cette trêve, ils n’ont pas perçu le moindre centime depuis le mois de décembre.

MCO: Belatoui exige plus de sérieux

Dans moins d’une semaine, le MCO va renouer enfin avec les matches du championnat en recevant le MCA, dans le cadre de l’épuration des matches retard.

Belatoui : «On manque de rythme»

 

Après la rencontre amicale disputée contre le RCR avant-hier au stade Ahmed-Zabana, l’entraîneur du MCO s’est exprimé sur le rendement général de ses troupes. «Globalement, on est satisfait du rendement de l’équipe», estimera-t-il.

Belhadj : «On a réglé le cas Benyahia»

Le président du MCO revient sur sa rencontre avec le premier responsable du football national, ainsi que le dénouement concernant l’affaire Benyahia et d’autres sujets qui font l’actualité du MCO.

MCO: Zeghli, un élément encombrant

 

Depuis que la direction du club a pris la décision de l’écarter du groupe de l’équipe professionnelle, celle-ci est à la recherche d’une solution pour résilier le contrat de cet élément, après l’avoir relégué en équipe réserve.

MCO: Les raisons d’une démotivation

 

Depuis quelque temps on décrie la longue trêve à laquelle est soumise l’équipe. 45 jours sans compétition, cela inquiète tout le monde au club.

La direction négocie-t-elle avec Djezzy ?

 

Depuis la fin du contrat du sponsoring avec Ooredoo, en fin d’année, le club phare de l’Ouest est à la recherche d’un gros sponsor, après avoir rencontré il y a quelques semaines, le PDG de Mobilis, pour éventuellement signer un contrat avec l’opérateur public, la direction oranaise est à l’attente d’une réponse de cet opérateur.