MCO

MCO : Les joueurs refusent de s’entraîner

Les problèmes d’argent refont surface quelques heures seulement après la victoire décrochée avant-hier face à l’ASO Chelf (1-0). Une situation poussant les joueurs à refuser de s’entraîner à la reprise prévue hier dans la matinée.

MCO 1 – ASO 0: El-Hamri dans la douleur

Le derby opposant au stade Ahmed-Zabana le Mouloudia d’Oran à l’Olympique de Chlef, dont c’était le 48e acte ce vendredi, a souri aux locaux. En effet, la formation du club d’El-Hamri a gagné ce match entrant dans le cade de la 9e journée du championnat, sur une réalisation signée vers la fin des débats.

MCO-ASO : El-Hamri dans l’obligation de gagner

Le MCO jouera demain son 4e match à domicile. L’équipe d’El-Hamri en découdra avec l’ASO dans le cadre de la 9e journée du championnat. La rencontre qui aura lieu sur la pelouse du stade Ahmed-Zabana revêt une importance particulière pour les Rouge et Blanc.

MCO : Chlef en ligne de mire

La préparation de la rencontre face à l’ASO entrant dans le cadre de la neuvième journée du championnat a déjà commencé. En effet, le MCO a entamé la préparation en question avec un bon moral, lundi dernier.

MCO : Un bon nul et des regrets

Cinq jours après avoir accroché le MCA sur au 5-Juillet (1-1), le MCO a récidivé face au CRB, avant-hier au stade du 20-Août sur le même score. La bande à Belatoui a rempli son contrat, se permettant de contrer les gars de Laâqiba, qui n’avaient pas les faveurs des pronostics.

CRB – MCO : Refaire le coup de 2019

La formation du MC Oran n’est plus qu’à quelques heures de sa rencontre face à son homologue du CR Belouizdad. Prévue cet après, les joueurs de l’équipe d’El-Hamri ont très mal préparé cette rencontre. Deux raisons de force majeure ont entaché la préparation de ce rendez-vous entrant dans le cadre de la 8e journée du championnat.

MCO : Casoni-Mehiaoui, un divorce à l’amiable

Bernard Casoni n'est plus l'entraîneur du MCO. En effet, le technicien français a été invité avant-hier par le président Tayeb Mehiaoui à mettre un terme à sa fonction de responsable de l’encadrement technique de l’équipe première du club des Rouge et Blanc.

DCGF : Le MCO échappe à la défalcation d’un point

Le MCO n’a toujours pas répondu aux exigences de la Direction de contrôle de gestion financière (DCGF). Malgré plusieurs délais, le club des Rouge et Blanc n’a toujours pas avancé, à l’instar d’autres plus huppés, faut-il le relever.

MCA-MCO : El-Hamri veut refaire le coup de 2010

Le MCO n’est plus qu’à quelques heures de son match face au MCA. Cette rencontre, qui aura lieu aujourd’hui sur la pelouse du 5-Juillet, constitue un véritable test pour les Oranais au vu de la qualité de leur parcours somme toute positif, ponctué de 2 succès et 4 drawns, dont 3 décrochés hors de leurs bases.

Le MCO veut vaincre le signe indien

Depuis l’instauration du professionnalisme, le MCO et le MCA se sont affrontés à 10 reprises sur le sol algérois et bien évidemment dix autres fois sur les terres oranaises. La formation de Bab El-Oued a largement pris le dessus se permettant de gagner huit rendez-vous dont un dans l’antre d’El Hamri.

MCO : El-Hamri fort diminué au 5-Juillet

Lundi prochain face au MCA, le MCO sera non seulement en appel mais aussi fortement amoindri. D’après une source autorisée, quatre  joueurs, et non des moindres  ne sont pas concernés par le rendez-vous sur le terrain du stade du 5-Juillet.

Casoni : «Si Mehiaoui n’est pas content de moi, il n’a qu’à le dire»

Bernard Casoni attend l’autorisation des autorités algériennes pour revenir coacher l’équipe du MC Oran. Entre-temps, la Ligue de football professionnel l’a suspendu un mois ferme et on évoque son limogeage. Le concerné en parle.

 

Vous avez été suspendu un mois et vous ne vous êtes pas encore exprimé sur le sujet, pouvez-vous le faire aujourd’hui ?

Non, je n’ai rien à dire à ce propos. Sincèrement, je n’ai pas besoin de m’exprimer là-dessus. Il y a une décision qui a été prise, ça ne sert à rien d’en parler. De toute façon, on ne peut pas revenir dessus.

 

Quand serez-vous de retour en Algérie ?

J’attends l’autorisation du ministère algérien. Il était prévu que je rentre chez moi pour une semaine. On m’a donné le feu vert pour l’aller, mais je n’ai rien eu pour le retour.

 

A Oran, on évoque votre limogeage, le président Mehiaoui a été interrogé à ce propos par l’APS, il a dit qu’il préfère «temporiser pour le moment»…

Pour quelle raison ? Il faut le lui demander. Ce n’est pas moi qui décide, demandez-le à mon président. Il dit préférer temporiser, chacun interprète à sa façon. Peut-être qu’il pense qu’on n’a pas assez de points ou qu’on devrait être premiers. Après, chacun pense ce qu’il veut. Je ne suis pas dans la tête du président. J’attends mon billet pour rentrer et poursuivre mon travail, c’est tout. Je ne vois pas pour quelle raison ça n’irait pas. Je fais mon travail comme je peux et s’il n’en est pas content, il n’a qu’à le dire et prendre ses dispositions.

 

Mehiaoui affirme aussi qu’il va se pencher sur votre cas lors de la réunion du conseil d’administration cette semaine, cela confirme que quelque chose ne va pas, non ?

Mais il faut lui poser la question ! Moi, je fais ma préparation dans les conditions qui sont les nôtres, après on est content ou pas, il suffira de le dire. Il n’aura qu’à régulariser ce qu’il me doit et après je m’en irai. Ce ne serait pas la première fois, j’ai connu aussi ça au MC Alger. J’ai été premier ou second, avec deux matches de retard et on m’a viré. Je ne suis plus surpris de rien, je sais comment ça se passe. Après, chacun prendra ses responsabilités.

 

Depuis que vous reparti en France, avez-vous eu Mehiaoui au téléphone ?

Si, on s’est même parlé normalement.

 

Ce n’est pas normal…

Je ne vois pas pourquoi vous êtes surpris. Mais bon, sincèrement, je n’ai pas d’histoires avec le président, je fais mon travail, on a 10 points, je trouve que c’est bien, c’est même un exploit par rapport aux conditions dans lesquelles nous avons débuté. Maintenant, s’il y en a qui sont contents, ça va, sinon que chacun prenne ses dispositions. Je me limite à travailler avec mon équipe, mais il y a des choses que je ne maîtrise pas. Ce n’est pas nouveau et ce n’est pas propre au Mouloudia d’Oran, c’est partout pareil. Au MCA, c’était la même chose. L’équipe tourne et on te fait partir. A la JSK, il y a eu trois entraîneurs en trois mois, comment expliquez-vous ça ? Je donne ce que j’ai à donner, après je ne me prends pas la tête. Je suis clair avec moi-même et mon staff.

 

Le prochain match du MCO, c’est justement contre le MCA…

Ça ne change rien pour moi. S’il y avait la présence des spectateurs, c’est là que j’aurais le plus vibré. Aujourd’hui, il faut tourner la page.

  1. D.

 

MCO : L’heure de la confirmation arrive

Le Mouloudia d’Oran a fini l’année 2020 sur une série fructueuse, alignant 6 matches sans défaite en 6 journées de championnat. Après 6 rencontres disputées, la bande à Bernard Casoni a rempli son contrat pour une saison exceptionnelle due à l’arrêt de la compétition pour cause de corona.

Mehiaoui : «J’ai déboursé 12 milliards jusqu’ici»

Le président du MC Oran, Tayeb Mehiaoui, a parlé d’une dépense personnelle d’un montant de 120 millions de dinars. Invité sur le plateau d’une chaîne de télévision privée, le boss mouloudéen l’a ainsi affirmé, avant-hier.

MCO : Reprise aujourd’hui pour préparer le MCA

Après cinq jours de repos observés depuis la réception du RC Relizane (1-0), les joueurs du MC Oran vont reprendre les entraînements aujourd’hui. La reprise devra être assurée par Omar Belatoui en l’absence de Bernard Casoni en vacances auprès de sa famille à Bastia.

MCO : Les joueurs s’impatientent pour leurs salaires

La fin d’année 2020 au MC Oran n’a été sauvée que par les résultats de l’équipe fanion. Sans le parcours jugé appréciable par les amoureux du club,  la situation aurait viré au cauchemar, plus particulièrement pour le président Tayeb Mehiaoui.

MCO: Casoni suspendu 1 mois ferme

La sanction n’a pas tardé à se faire appliquer à l’encontre de Bernard Casoni. L’entraîneur de l’équipe fanion du MC Oran a pris un mois ferme, verdict infligé ce lundi par la commission de discipline de la LFP. Casoni  devra s'acquitter d'une amende de 100 000  DA.  D’après nos informations, le technicien français, entendu par le CD dans la matinée de ce lundi dans le bureau des instances, a été informé à son arrivée à Oran de retour d’Alger. A noter que d’après une source fiable, la sanction prend effet à partir du 24 décembre. Autrement dit, le Corse retrouvera le banc pour diriger son équipe face à l’USM Alger en déplacement comptant pour la dixième journée prévue le 26 janvier.    

 

 

 

MCO : Un Parcours acceptable

Après six journées de championnat, le MC Oran fait partie des clubs dont l’équipe n’aura pas démérité. Mieux, la formation des Rouge et Blanc pointe à la sixième place du classement avec un total de dix (10) points, donc pas loin du podium.