Accédez directement au site compétition

MOB : Le MOB avertit ses adversaires

Les poulains de Rahmouni ont réussi à enchaîner avec un quatrième résultat positif de suite.

 

Cette fois-ci, c’est à El-Khroub qu’ils sont allés chercher le point du nul, un point très précieux qui confirme la bonne forme actuelle des équipiers d’Akrour, eux qui traversent une période faste. Cela appuie l’hypothèse de voir les Vert et Noir de Yemma Gouraya réviser leurs ambitions à la hausse s’ils maintiennent cette forme éblouissante, qui n’est autre que l’accession.
Rahmouni a réussi son coup, comme il nous l’a révélé lors de l’ultime séance à Béjaïa, précédant le déplacement au Khroub de seulement quelques heures. Le technicien béjaoui avait pour but de mener son équipe vers la réalisation du point du nul, son système de jeu mis en place avant-hier a abouti à la réussite. Rahmouni a, en effet, su garder l’équilibre de son équipe et cela en dépit de plusieurs absences en raison de la fatigue physique.
L’équipe remaniée a tenu le choc
En n’ayant d’autre choix que de faire tourner son effectif afin de gérer les ressources physiques de ses joueurs, le staff technique du MOB a dû faire appel aux portier Zaïdi, Berrami, Guedjali, Rahal, Benchabane, à la place de Bendjenine (blessé), le gardien de but Toual, Benhocine, Selloum, Djahel et Amrane, qui sont parvenus à garder le nul du départ et rentrer à la maison avec un point précieux dans les bagages.
Akrour redonne l’équilibre
Alors qu’il était prévu qu’Akrour soit ménagé face à l’ASK, voilà qu’après 25 minutes de jeu, Rahmouni lui ordonne de prendre la place de Brahim Salem, un choix tactique qui s’imposait, le coach aurait remarqué une grosse défaillance concernant le raccord entre le milieu et l’attaque, son entrée a redonné quelque peu l’équilibre manquant.
Une progression visible
Les hommes de Rahmouni, outre le résultat, ont dominé les débats, ils étaient meilleurs sur tous les plans par rapport aux Khroubis. D’ailleurs, en première mi-temps, il leur manquait seulement, comme d’habitude cette dernière touche vu que les opportunités étaient là. En deuxième mi-temps, c’est Rahmouni qui a décidé de préserver ses joueurs, se contentant du point du nul, ce qui explique l’initiative laissée aux locaux. En somme, cela prouve que le travail du staff technique commence à donner ses fruits, que l’effectif regorge d’un potentiel indéniable et l’amélioration est visible de match en match.
N. A. 
A Hamlaoui, Rahmouni a réussi son coup
Fort de leur statut de leader, les visiteurs ont entamé la partie contre l’ASK, tambour battant, monopolisant le ballon, dominant leur vis-à-vis qui était d’ailleurs obligé de reculer. La première alerte fut donc béjaouie, donnée par le milieu offensif Rahal qui, bien positionné à l’entrée des 18 m, tire dans le décor. Les locaux procèdent par des contres et, sur une chevauchée du duo Hafid-Ouhadda, ce dernier seul face à Zaïdi tire, mais Chebana dévie à l’aide de sa main en corner, l’arbitre était dos au but (13’). Dans leurs élans, les Khroubis ont manqué d’ouvrir la marque n’était la transversale qui a suppléé le portier Zaïdi (21’). La partie s’emballe, la maîtrise est partagée, les coéquipiers du rentrant Akrour sont très dangereux mais sans efficacité, comme les deux occasions mal exploitées de ce dernier aux 44’ et 45’+3, tirs maladroits malgré des positions idéales.
Il privilégie la prudence
Au retour des vestiaires, le coach béjaoui a basculé vers la défensive, privilégiant la prudence, cela a laissé l’initiative aux gars de Belaribi, qui ont essayé par tous les moyens de trouver la faille au milieu d’une défense impériale, comme l’illustrent les deux occasions en or manquées par Douadi à la 56’ quand sa reprise de la tête, suite à une déviation de la tête par Hafid, percuta la main de Chebana, sans que l’arbitre n’intervienne. 
La réplique des Vert et Noir a failli apporter l’ouverture du score, le centre-tir d’Akrour fut sauvé in extremis par Gaouaoui qui dévia en corner. Cette occasion a fait bouger les locaux qui ont donné le tout pour le tout, mais Zaïdi, dans ses œuvres, évite la défaite à son équipe lorsqu’il sauve du pied la balle du match, suite à un cafouillage issu d’un corner.
Les deux équipes se sont quittées sur le même score de départ, les Béjaouis ont pu réaliser l’objectif de leur déplacement, avec un point très précieux qui confirme leur très bonne santé depuis quatre matchs.
N. A. 

 

Tags:

Classement