Accédez directement au site compétition

CRB : Le stage de tous les ratages

Le moins qu’on puisse dire sur le stage de préparation hivernal du CRB de cette saison est qu’il a été raté.

En effet, le grand Chabab s’est contenté cette saison d’un stage de  quatre jours seulement. Après que le premier stage programmé à Tlemcen a été annulé pour boycott par les joueurs, la direction du club ne savait guère à quel ciel se vouer. Il a fallu l’intervention du parton de l’hôtel Necib, Djamel Necib, pour que les choses rentrent dans l’ordre. Ce dernier a pris en charge gratuitement l’équipe dans établissement. Mais il a informé les dirigeants belouizdadis que l’équipe allait séjourner chez lui quatre jours seulement. Entre-temps, les dirigeants des Rouge et Blanc n’ont pas bougé pour programmer un autre lieu de regroupement. Ils ont fait la sourdre oreille et laissé les joueurs rentrer chez-eux. Néanmoins, il faut dire que  M. Necib a mis tous les moyens à la disposition du staff technique et des joueurs qui, d’ailleurs ne manquaient de rien durant leur court séjour dans son hôtel. Les Belouizdadis sont confrontés à une autre difficulté, celle de trouver un terrain pour l’entraînement. A la fin de chaque séance effectuée, ils ne savent pas où s’entraîner le lendemain, cela sans oublier le nombre restreint de matches amicaux joués. Durant ce stage, ils se sont contentés de disputer  une joute amicale contre l’ASMO. En somme, le CRB a raté son stage de préparation et les dirigeants actuels confirment qu’ils ne sont pas du tout aptes à gérer un club de titre.

 

Les joueurs ne sont pas prêts pour débuter la phase retour

Tout le monde est unanime à dire que les joueurs du CRB ne sont pas du tout prêts pour entamer la phase retour du championnat national, notamment sur le plan physique. Les camarades de Fayçal Abdat n’ont pas travaillé assez ce volet durant ce stage et tout porte à croire qu’ils vont peiner pour tenir le rythme à l’entame de la seconde manche de la compétition. Il ne faut pas oublier aussi que le CRB est appelé à jouer sur trois fronts durant cette phase retour  (championnat, Coupe d’Algérie et Coupe arabe). Ils leur faudra d’énormes efforts pour arriver à tenir le coup. Et comme ils n’ont pas effectué une préparation digne de nom, il faut s’attendre à ce que les résultats soient catastrophiques.

 

Cinq joueurs libérés et aucun recruté, un mercato de tous les échecs  

A deux jours seulement de la clôture  du marché des transferts, le CRB n’a engagé aucun joueur d’une manière officielle, alors que cinq éléments et pas des moindres ont quitté le navire  (Mameri, Aksas Meghehout, Hamiti et Sahraoui). La direction du club qui, en réalité, n’a pas de moyens pour recruter de grandes cylindrées, n’arrive même pas à engager un joueur de seconde zone. Un mercato de tous les échecs pour le CRB qui se dirige tout droit vers la dérive.

H. A. B.  

  La piste Hanifi toujours d’actualité

Les responsables du CRB sont sur les traces de Salim Hanifi, libéré par le club kabyle. Un responsable belouizdadi a pris attache encore une fois avec lui et l’a informé que le Chabab tient toujours à le recruter. Pour l’instant, le joueur n’a donné aucune réponse.

 

L’ESS le veut aussi

Il n’y a pas que le CRB qui désire recruter Hanifi. Même l’ESS souhaite l’enrôler. Alors, si les responsables du Chabab ne s’activent pas pour le convaincre, tout porte à croire que Hanifi optera pour le club des Hauts Plateaux.

 

 

Hadjadj devait signer hier soir

Comme nous l’avions annoncé dans notre édition d’hier, l’ex-joueur de l’ASO, Fodil Hadjadj, est acquis au CRB. Le joueur devait signer hier dans la soirée, sinon, au plus tard aujourd’hui, un contrat de deux ans au profit des Rouge et Blanc d’Alger. Hadjadj est attendu demain aux entraînements du CRB à l’occasion de la séance de la reprise.

 

 

Les dirigeants échouent dans le recrutement de Yaya

Alors qu’il était sur le point de signer au CRB, l’ex-attaquant de l’ESS, Fouzi Yaya, a opté finalement pour le NAHD. Il a signé un contrat de six moins à titre de prêt au profit des Sang et Or. Il faut dire que les responsable du NAHD étaient plus convaincants dans leurs arguments et ont fait preuve de beaucoup de d’intelligence, mais surtout de rapidité dans le traitement de dossier. Les responsables du NAHD se sont déplacés jusqu’à Sétif et ils ont tout fait pour convaincre Yaya d’opter pour leur équipe, au moment où ceux du CRB se sont contentés seulement d’appeler le joueur par téléphone. Un autre échec pour la direction du CRB qui ne sait plus quelle méthode utiliser en ce mercato pour convaincre les joueurs de signer dans leur équipe. Mais le président Gana aura certainement des arguments à faire valoir et déclarera certainement très prochainement que Yaya n’était pas honnête.

H. A. B.

 

Repos hier et aujourd’hui

Après la fin du stage qui n’a duré que quatre jours, le staff technique du Chabab a accordé deux jours de repos à ses joueurs. Hier et aujourd’hui,  les équipiers du gardien Ousserir bénéficieront de repos bien qu’ils n’aient pas fourni beaucoup d’efforts tout au long du stage.

 

Reprise demain

La reprise des entraînements est programmée pour demain. Donc, les Rouge et Blanc renoueront avec les entraînements dans la perspective de préparer le premier match de la phase retour qui les mettra aux prises avec la JSS au stade du 20-Août, mardi prochain.

 

Le CRB veut le report du match de coupe d’Algérie

Comme tout le monde le sait, lors du tirage au sort des 1/8 de finale de la coupe d’Algérie, le CRB a eu comme adversaire le CRB Aïn Fekroun. Le match se déroulera au stade de ce dernier le 1er ou le 2 mars prochain. Mais il faut savoir que le CRB disputera le 27 février le match retour de la coupe arabe contre l’équipe égyptienne, Al-Ismaïly. De ce fait, les responsables du Chabab songent à saisir la Ligue de football professionnel afin que le match de coupe soit reporté à une date ultérieure. Pour l’instant, les dirigeants belouizdadis, qui sont occupés par le recrutement, n’ont pas saisi officiellement la ligue, mais ils ne tarderont pas à le faire.

H. A. B.   

 

Aksas a récupéré sa libération

Le défenseur axial du CRB, Amine Aksas, a récupéré sa lettre de libération. Donc, il n’évoluera pas pas lors de la phase retour avec les Rouge et Blanc d’Alger. Aksas a rencontré avant-hier dans la soirée le président du club Azzedine Gana. Ce dernier a tout fait pour le convaincre de rester au CRB, mais Aksas avait une seule idée en tête, récupérer ses papiers et quitter définitivement le Chabab. Après plus d’une heure de discussion, Gana a finalement compris que son joueur a décidé de changer d’air. Alors, il n’avait pas d’autre choix que de lui offrir sa lettre de libération. Mais il faut savoir qu’Aksas était dans l’obligation de restituer une somme d’argent pour avoir le fameux document qui lui permettra de changer d’équipe.

 

Le départ de Mameri l’a motivé

Il faut dire qu’Aksas a temporisé pour demander sa lettre de libération. Mais une fois qu’il a su que le capitaine de l’équipe, Mameri, a récupéré ses papiers et a signé à l’ESS, il n’a pas hésité un instant à lui emboîter le pas. Il sait pertinemment que derrière le départ de Mameri, il y a mille et mille raisons. Donc, de crainte de revivre le même scénario que celui de la phase aller, il a décidé de récupérer ses papiers et quitter définitivement le Chabab.

H. A. B.

 

 

Tags: ,

Classement