MCA : Le Mouloudia est arrivée hier à 1h30 au Mazagan Beach

La délégation mouloudéenne est arrivée hier vers 1h30 au Mazagan Beach. Il était prévu que l’équipe arrive avant, mais les Algérois ont attendu plus d’une heure à l’aéroport d’Alger pour prendre le vol vers Casablanca.

Une fois arrivé à l’aéroport de Casa, l’un des organisateurs de ce stage était présent pour accueillir les Vert et Rouge. Après avoir récupéré leurs bagages, les Algérois ont pris le bus pour rallier leur lieu d’hébergement au Mazagan Beach. C’est vers les coups de 2h du matin que les poulains de Geiger ont regagné leurs chambres.

 

Un Turc fan du Mouloudia

Le Mouloudia a partout des supporters dans le monde. Avant le départ vers Casa, les joueurs du Mouloudia étaient étonnés de voir un Turc fan du doyen des clubs algériens qui se trouvait dans la salle d’embarquement de l’aéroport d’Alger qui s’apprêtait à partir à Istanbul. Ce Turc a profité de l’occasion pour prendre des photos souvenirs avec les Yahia Chérif et les autres joueurs de l’équipe.

 

Yachir a failli perdre son passeport

L’attaquant du Mouloudia, Samy Yachir, était très inquiet quand l’avion a atterri à l’aéroport de Casa. Il venait de s’apercevoir que son passeport n’était pas dans son sac. C’était une vraie panique qui a duré quelques minutes, mais par la suite, il a retrouvé son passeport à côté de son siège.

 

Les joueurs ont touché 120 € à l’hôtel du 5-Juillet

Avant le départ de l’équipe au 5-Juillet, les responsables du Mouloudia ont donné les frais de mission aux joueurs. Les camarades de Ghazi ont touché cette fois 120€ contrairement au premier stage où ils avaient touché 100€ et 100 dirhams.

 

Zeghdane s’est endormi pendant le vol

Le défenseur du MCA, Toufik Zeghdane, était très fatigué durant le vol Alger-Casa puisqu’il s’est endormi pendant tout le vol contrairement à ses coéquipiers qui discutaient, écoutaient de la musique ou jouaient aux jeux vidéos.

 

Yahia Chérif et les jeux d’aventure

L’attaquant du MCA, Yahia Chérif, n’est pas seulement doué en football, mais aussi dans les jeux d’aventure puisqu’il est l’un des meilleurs aux jeux vidéo avec son coéquipier Réda Sayah.

 

Il a failli rater le vol Alger-Casa

Metref : «Ce qui est important, c’est que je suis là»

L’excellent milieu de terrain du Mouloudia d’Alger, Hocine Metref, a failli rater le vol Alger-Casa puisqu’il est arrivé vers les coups de 20h à l’aéroport d’Alger alors que le vol était prévu à 19h45. Heureusement que le vol a pris du retard, ce qui a permis à Hocine Metref de retrouver ses coéquipiers. C’était une course contre la montre qu’a fait Metref de chez lui vers l’aéroport d’Alger. C’était une vraie panique pour les responsables du Mouloudia qui étaient soulagés lorsqu’ils ont été informés que l’avion n’allait pas décoller à l’heure. Quand on lui a demandé les raisons de ce retard, Metref nous a dit : «Après l’entraînement, j’ai fait une sieste et j’ai réglé le réveil à 17h, mais comme j’étais très fatigué, je n’ai pas pu me réveiller à l’heure. Dieu merci, le vol a pris du retard, ce qui m’a permis de partir avec mes coéquipiers. Je ne vous cache pas que j’ai fait une course contre la montre pour arriver à l’aéroport d’Alger.»

 

Berrarma : «On choisira le n°1 après les 3 matchs amicaux» 

L’entraîneur des gardiens de but Azzedine Berrarma n’a pas encore tranché sur celui qui sera le numéro un de ses trois gardiens qui gardera la cage mouloudéenne pour le début du championnat. Berrarma reconnaît que le choix sera très difficile  pour lui de choisir entre Fabre, Djemili et Bouzidi  surtout après le premier stage où ils ont alterné le bon et le moins bon lors de leurs sorties respectives face au Raja, l’OCS, la JSS et Rachad El- Barnoussi. L’entraîneur des gardiens de but du Mouloudia avec qui nous avons eu une discussion avant de prendre le vol vers Casa dira d’emblée : « Je ne vous cache pas que ça sera très difficile pour moi de choisir qui sera le numéro un des trois gardiens. J’avoue que les trois portiers ont vraiment bossé lors du premier stage et ils ont fourni beaucoup d’efforts. Pour le moment, on doit attendre de voir les prestations des trois gardiens lors des trois matchs qu’on jouera ci au Maroc pour prendre une décision et cela va se faire en collaboration avec Geiger», dira Berrarma.

Une chose est sûre, la concurrence fera rage lors de ces trois matchs amicaux que jouera le Doyen ici au Maroc, car les Fabre, Bouzidi et Djemili sont pratiquement du même niveau et c’est à partir de ces matchs amicaux qu’on saura qui sera le successeur de Faouzi Chaouchi cette saison.

M. Z.  

 

Yahia Chérif parle du championnat français

Yahia Chérif ancien joueur d’Istres et Fabre qui a porté les couleurs de Clermont foot  ont parlé lors du voyage vers Casa sur le début du championnat français sans oublier leurs deux anciens clubs de la saison dernière. Les deux Mouloudéens suivent de près ce qui se passe en L1 et L2 françaises.

 

Les joueurs veulent assister au mariage de Chaouchi, mais…

Le héros d’Oumdourman, Faouzi Chaouchi, va divorcer d’avec le célibat dès le 17 août prochain. les joueurs du Mouloudia qui n’ont pas oublié leur ex-coéquipiers veulent assister au mariage de l’enfant de Bordj Menail pour partage avec lui cette joie et lui faire oublier ce qu’il a vécu après la finale de la coupe d’Algérie. Mais, comme le MCA est en stage jusqu’au 20 août, ils n’auront pas la possibilité d’assister au mariage de Chaouchi. A cet occasion, les camarades de Hadj Bouguèche ne souhaitent que du bonheur à Chaouchi qui, il faut le dire, ne mérite pas un tel sort après que la FAF l’ait sanctionné par une lourde sanction de deux ans.

 

Geiger annule la séance de la matinée

Comme l’équipe est rentrée tard au Mazagan Beach, le staff technique du MCA a annulé la séance d’hier matin puisque les Mouloudéens se sont contentés seulement de la séance du soir.

 

Pas de musculation dans ce stage

Lors du premier stage, les Vert et Rouge ont effectué des séances de musculations qui étaient dans le programme qu’avait établi Laïd Besseghir, mais lors de ce stage aucune séance n’est prévue comme nous l’a confié Besseghir : « Lors de ce stage, il n’y aura pas une grande charge de travail puisque le travail sera consacré plus sur le volet technico- tactique. Il n’y aura aucune séance de musculation durant ce stage», dira Besseghir.

 

Bensghir (préparateur physique) :

«On diminuera la charge»

Le préparateur physique du Mouloudia d’Alger, Laïd Bensghir, qui ne rigole pas dans le travail et cela en poussant le groupe à fond, nous a fait savoir que cette fois le travail ne sera pas comme lors de la phase précédente. «Lors de ce second stage, on diminuera la charge. Il ne faut pas oublier qu’il ne reste pas beaucoup pour voir le championnat débuter, et donc, on ne peut pas augmenter la charge de travail maintenant. On va la diminuer, mais, ça ne veut pas dire qu’on va ignorer le volet physique. Bien au contraire, on va prendre soin du groupe afin que les capacités qu’il a acquises soient gardées. Maintenant, dans cette deuxième phase, on axera plus notre travail sur le plan technico-tactique, car c’est la dernière ligne droite avant le coup d’envoi du championnat, mais ce qui est sûr on négligera pas le volet physique, car il y a un programme qu’on a mis en place.»

 

«On a préparé l’équipe pas seulement pour le 24 août, mais pour toute la saison»

Pour connaître si l’équipe sera prête pour le 24 août prochain sur le plan physique, Laïd Bensghir nous dira à cet effet : «Il faut savoir que la préparation de l’intersaison ne se fait pas seulement pour un seul match, mais pour toute la saison. J’avoue que les joueurs ont répondu positivement à la charge de travail qu’on avait imposée lors du premier stage et je peux vous dire que l’équipe sera prête sur le plan physique, mais il faut savoir que l’équipe sera en rodage lors des premiers matchs du championnat et vous allez voir après la quatrième ou la cinquième journée ce que fera cette équipe. »

 

«Ouali est prêt, mais…»

S’il y a un joueur au Mouloudia  qui a raté le premier stage de la préparation, c’est le milieu de terrain Bilel Ouali qui s’est blessé à la cheville et qui a passé son temps à se soigner avec le staff médical. Dans ce contexte, Laïd Bensghir nous explique le cas de Bilel Ouali : «C’est vrai qu’Ouali était blessé lors du premier stage, mais on lui a fait un programme spécifique sur le plan physique. Je ne vous cache pas que le joueur est bon sur ce volet, mais il est en retard par rapport au plan technico- tactique. La veille de notre départ, il n’a pas pu tenir le coup lors de la séance d’entraînement, car il a ressenti des douleurs, alors le médecin lui a demandé d’arrêter la séance. Donc, le cas d’Ouali est plus médical qu’autre chose. Mais ce qui est sûr, lors de ce stage, il va bosser et je suis persuadé qu’il sera au top des tops avant le 24 août Incha Allah», nous dira Laïd Bensghir qui réalise un gros travail depuis qu’il est au Mouloudia et, surtout, il entretient de bonnes relations avec les joueurs qui répondent positivement à tout ce qu’il leur demande de faire.

M. Z.

 

 

Tags: ,

Classement