Accédez directement au site compétition

ESS : Environ 500 supporters algériens au Maroc

Environ 500 supporters algériens ont fait le déplacement au Maroc pour soutenir l’Entente de Sétif ; la majorité d’entre eux sont venus dans le cadre de voyages organisés par des entreprises privées et des agences de voyages.

Depuis notre arrivée au Maroc, nous n’avons pas ressenti l’ambiance de l’organisation d’une compétition mondiale. Certes, les pancartes et autres annonces des sponsors de la FIFA  remplissent les couloirs de l’aéroport Mohamed V de Casablanca, mais, en ville, rien n’indique que le Mondialito va se dérouler sur le sol marocain, même la presse locale ne réserve pas de grandes colonnes à l’événement  «Vous êtes venu pour Sétif, on est de tout cœur avec vous», nous a déclaré un commerçant du quartier d’El-Maarif, visiblement déçu de l’élimination du MA Tétouan dès le match d’ouverture. «Vous avez une bonne équipe, on est avec vous, vous avez pris l’habitude d’être les seuls représentants arabes», enchaîne-t-il. Toutefois, à travers notre discussion, on a senti que la déception des Marocains, ainsi que leur désintéressement sont surtout liés, d’une part, à la délocalisation de la CAN 2015 qui était prévue au Maroc, et qui se déroulera finalement en Guinée équatoriale, et, d’autre part, à l’élimination dès le premier match du club organisateur, le MA Tétouan. «Nous, il n’y a rien, mis à part le RAJA et le WAC, aucune équipe ne peut réaliser de bons résultats à l’échelle internationale», affirme un autre Marocain, que nous avons rencontré samedi matin, qui ajoute : «Vous allez voir , il n’y aura pas beaucoup de monde pour le match de ce soir.» 

Il ne s’est pas trompé, le complexe Moulay Abdellah de Rabat, d’une capacité de 65 000 places, s’est avéré vide au coup d’envoi de la partie : environ deux à trois mille supporters clairsemés, une cinquantaine de New-Zélandais, 500 supporters algériens et le reste des Marocains qui ont choisi dès le départ, le camp du club d’Auckland pour narguer les Algériens.

«Ils sont jaloux devant notre réussite, c’est pour ça qu’ils n’ont pas organisé la CAN, tant pis pour eux», nous déclare ce jeune supporter algérien venu de Sétif. La rivalité entre les deux nations était attendue du côté des organisateurs et du service d’ordre qui ont tout fait pour canaliser la délégation algérienne forte de 500 personnes venues  notamment de Sétif et des Hauts Plateaux . En effet, les jeunes Sétifiens ont créé une grande ambiance tout au long du trajet Casablanca-Rabat (environ 80 km, à l’entrée du stade, et bien avant le début de la partie. «One, two, three, viva l’Algérie», «Sétif zahinna lyoum skara fel adyane», reprenaient en force les Algériens devant les jeunes Marocains venus soutenir les New-Zélandais. D’ailleurs, le coach  d’Auckland  n’en demandait pas mieux. «On connaît la rivalité entre le Maroc et l’Algérie et cela va  nous servir lors de notre match. Les supporters marocains vont nous soutenir, tant mieux pour nous, cela peut peser sur la balance», a-t-il  déclaré lors d’une conférence de presse.

Les jeunes Algériens étaient peut-être moins nombreux, mais ils étaient plus bruyants pour apporter leur soutien à la bande de Madoui.

«Dommage que nous ne sommes pas plus nombreux, ils auraient pu faire un effort pour organiser ce voyage», affirme Mohamed, cadre d’une entreprise de wilaya à Sétif qui s’est déplacé par ses propres moyens. Pour lui, plusieurs agences de voyages ayant émis le vœu d’organiser des déplacements des supporters de l’ESS au Maroc ont échoué par manque de soutien : «On a fait le voyage à titre individuel, les agences qui ont tenté d‘organiser des voyages n’ont pas eu le soutien ni des autorités, ni du club ou de la FAF pour faire baisser les prix exorbitants proposés aux jeunes.»

Ils sont une centaine de jeunes comme Mohamed à avoir choisi l’option individuelle, mais le reste (environ 350 à 400) sont venus dans le cadre de voyages organisés par des sociétés privées pour leurs clients. C’est le cas d’une entreprise multinationale dans l’électroménager qui a misé sur le Mondialito pour organiser une vente promotionnelle et attirer un nombre important de clients, notamment des Hauts Plateaux considérés comme la capitale de l’électronique.  

Un dirigeant de l’ESS, que nous avons rencontré à Rabat, a affirmé que le président Hassan Hamar avait abordé la possibilité de mettre au point un pont aérien vers le Maroc, avec la collaboration  de la Fédération algérienne de football (FAF)  pour aider entre 5 000 et 10 000 supporters à faire le déplacement. «Cela ne s’est pas concrétisé pour des raisons qui nous dépassent », a-t-il dit.

Qu’à cela ne tienne, les 500 supporters présents au Maroc seront à Marrakech mercredi prochain, pour soutenir l’Entente dans le match de classement contre les Australiens de West Sydney Wanderers , même si, il est vrai, l’ambiance n’est plus la même après la défaite du premier  match. «Nous sommes déçus par la prestation de ce soir, mais on sera à Marrakech pour le second match», nous dit  Rafik, un jeune Oranais à la sortie du stade avant qu’il ne soit interrompu par son ami : «Vas-y tout seul, moi je reste voir le Real et Christiano , je te rejoins après.» Visiblement, les Algériens ne veulent rien rater de ce Mondialito.    

 

 

 

 

 

Tags:

Classement