Accédez directement au site compétition

Réunion des actionnaires : L’avenir de l’USMH en débat

 

Face à la situation très préoccupante que vit le club de l’ex-Maison Carrée, qui a mis un pied et demi en Ligue 2 Mobilis, les actionnaires de la SSPA/USMH vont se réunir cette semaine pour tenter de trouver des solutions et sortir le club de cette crise et préparer la saison prochaine.

 

Quatre mois après l’installation du directoire qui a tout fait pour sauver le club, la situation de l’USMH n’a pas changé d’un iota, et sauf miracle, l’équipe jouera la saison prochaine en Ligue 2 Mobilis. Malgré l’arrivée de l’entraîneur Aziz Abbès à la barre technique des Jaune et Noir, et qui a remplacé le Tunisien Hamadi Daou, le 4 février 2018, cela n’a rien changé et les camarades de Younès continuent à manger de leur pain noir. A cet effet, une réunion des actionnaires est prévue cette semaine pour bien terminer l’exercice actuel et préparer la saison prochaine.

 

Préparer l’AG élective

Comme nous l’avons déjà révélé par nos soins, l’USM El-Harrach tiendra son assemblée générale élective du président du conseil d’administration, avant le 15 mai. A cet effet, la réunion des actionnaires prévue en cours de cette semaine dans le but de préparer la prochaine assemblée générale élective (AGE) et installer un nouveau conseil d’administration en prévision de la saison prochaine. Si le club cher à tous les Harrachis parviendra à assurer son maintien parmi l’élite, il sera repris par un sponsor, comme il l’a déclaré le président du directoire Mohamed Laïb, vendredi soir sur la chaîne TV, El Djzairia One. «C’est vrai qu’on a un pied en Ligue 2 et nos chances de rester parmi l’élite sont très minimes, on n’est pas encore morts. On ne va pas lâcher et on ne va pas abandonner. Si le club jouera en Ligue 1 Mobilis, la saison prochaine, il sera probablement repris par un grand sponsor», a déclaré le président du directoire.

 

Laïb bien parti pour rester 

D’ici la date de la tenue de la prochaine AG élective, le sort de l’USMH qui sera sauf surprise relégué en Ligue 2 Mobilis, sera connue officiellement. A l’heure actuelle aucun candidat n’a affiché son intérêt de présider le club la saison prochaine.  Cela dit, les membres de l'AG qui vont se présenter au cours de cette AG devraient trancher sur l'avenir de club harrachi, alors que selon les informations en notre possession, il est fort probable à ce que les membres de l'AG vont opter pour l’actuel président du directoire Mohamed Laïb pour présider l’USMH. Lui-même s’est prononcé à ce sujet et il ne compte pas laisser l’USMH s’il sera rétrogradé en Ligue 2 Mobilis. «Si l’USMH sera relégué au palier inférieur je ne quitterai pas le club. Je sais bien que ça sera très difficile pour l’USMH de trouver des sponsors dans le cas où il jouera en Ligue 2 Mobilis la saison prochaine et je vais tout faire pour trouver des ressources financières», a précisé, Mohamed Laïb. 

  1. H.

 

La sanction d’Abbès réduite à 4 mois

La sanction de l’entraîneur, Aziz Abbès, a été revue à la baisse par la commission de recours de la FAF. Abbès avait écopé d’une année de suspension dont 6 mois fermes et d'une amende de 40.000 DA, une sanction que lui avait infligée la commission de discipline de la LFP, après le match face au PAC où il a été accusé d’agression sur un joueur adverse.  La commission de recours de la FAF qui s'est réunie le 17 avril a auditionné l’entraîneur harrachi, réexaminé les rapports des officiels. Cette commission de recours a décidé de ramener la durée de suspension ferme de six à quatre mois. Ainsi, la LFP a envoyé, hier, la décision de la commission de recours qui a décidé d’accorder des circonstances atténuantes et accepter les excuses et l'engagement de l’entraîneur Aziz Abbès.

  1. H.

 

Plusieurs joueurs menacent de ne plus revenir

Suite aux accusations du président Mohamed Laïb et certains supporters qui ont jeté un pavé dans la mare en accusant des joueurs d’avoir vendu le match pour le compte de la 26e journée face au DRBT, plusieurs éléments menacent de ne plus revenir à l’USMH. Très affectés par cette méchanceté, les éléments avec lesquels on s’est entretenu se disent choqués par cette méchanceté gratuite. Ces derniers ont même pris la décision de sécher la séance de reprise, prévue cet après-midi au stade Cosider à Semmar. «Je n’ai plus le moral pour reprendre les entrainements. En lisant les déclarations du président Laïb, sincèrement c’est vraiment choquant. Je pense qu’ils ont sorti cette rumeur pour manipuler l’opinion publique, remonter les supporters contre les joueurs. Ils ont échoué dans leur mission et ils doivent assumer au lieu d’accuser les joueurs d’avoir vendu les matchs», nous a déclaré un cadre de l’équipe. Selon notre source, plusieurs éléments vont déposer leurs dossiers au niveau la Chambre de résolution des litiges les prochains jours pour réclamer leurs salaires impayés et obtenir leurs lettres de libération pour rejoindre d’autres formations lors du prochain mercato estival.

  1. H.

 

Reprise aujourd’hui à Semmar

Après quatre jours de repos, le staff technique a donné rendez-vous à ses joueurs pour la séance de reprise cet après-midi. Cette première séance de la semaine est fixée à 14h30 au stade Cosider de Semmar. Les camarades de Younès devront oublier les deux derniers revers et retrousser leurs manches pour bien préparer le prochain match à domicile face à la JS Saoura.  

 

Meziani «Mezmez» a eu un beau jubilé

Abdelkader Meziani, un footballeur d'exception doublé d'une gentillesse incomparable, a eu droit, hier après-midi, à un jubilé exceptionnel, au stade du 1er-Novembre de Mohammadia, organisé par l’association Abtal Mohammadia. Devant plus 2000 spectateurs, l'on a eu droit à une grande fête de football où de vieilles gloires de l’USMH, MCA, JSK, USMA, ESS, de l’équipe nationale et de l'équipe de la presse ont été honorées de leur prestation et de leurs marques d'estime un tel rendez-vous historique. «Mezmez» comme le surnomment les supporters harrachis, figure emblématique de l’USMH, qu’il a servi durant toute sa carrière, il jouit d’un charisme incontestable pas seulement à El-Harrach mais partout en Algérie. Il a été un joueur talentueux qui s’illustrait par sa technique et ses prouesses qui faisaient de lui l’un des meilleurs joueurs algériens de l’époque (années 1980).

 

Pas moins de 100 anciens joueurs

 

L’un des meilleurs meneurs de jeu qui a connu le championnat d’Algérie depuis sa création a eu droit à un très beau jubilé. Pas moins de 100 anciens joueurs et amis de Meziani l’ont honoré de leur présence, à l’image de : Bourahli, Badji, Amour, Benali, Bencheikh, Assad,  Bensaoula, Mustapha Kouici, Adjissa, Iboud, Medane, Tchipalo et autres….

Plusieurs matchs ont été au programme, l’ancienne équipe de l’USMH a donné la réplique à celle du MCA des années 80, suivie du match des poussins Palestine-poussins Mohammadia et aussi la sélection nationale des années 80 à la sélection de la presse. Abdelkader Meziani a joué une mi-temps avec l’USMH et une autre avec l’équipe nationale des années 80. On a noté également la présence d’un représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, l’ancien P/APC de Mohammadia et le conseiller de la Palestine en Algérie. 

 

«Un moment qui restera à jamais dans ma mémoire»

Très ému par la réussite de ce jubilé et la présence massive des anciens joueurs et les supporters de l’USMH, Abdelkader Meziani se dit très honoré. 

« Je saisis l’occasion pour remercier tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation de ce jubilé. Je suis très ému de retrouver mes anciens coéquipiers de l’USMH et de l’équipe nationale avec lesquels on a eu à partager que du bonheur. C’est un  moment inoubliable pour moi et les autres joueurs», nous confiait hier l’ex-meneur de jeu de Maison Carrée qui espère que d’autres jubilés seront organisés en l’honneur de tous ceux qui ont donné beaucoup au football national.

  1. H.

 

Belahcène (Tchipalo) : «Il a été marginalisé en sélection»

L’ancien joueur de la JSK et de la sélection nationale Ali Belahcène dit Tchipalo, n’a pas raté l’occasion d’assister à ce jubilé. L’ancien acteur de la Jumbo Jet a tenu à remercier les organisateurs en encourageant ce genre d’initiatives. «Je ne pouvais pas décliner l’invitation et je suis très heureux d’assister à ce beau jubilé et retrouver les anciens joueurs. Abdelkader Meziani est l’un des meilleurs joueurs en Algérie, notamment dans son poste de meneur de jeu. En plus de son talent, c’est une personne très éduquée qui mérite beaucoup de respect. Meziani était victime de marginalisation en sélection à cause de cette fameuse histoire de maladie et il méritait de faire une carrière beaucoup mieux en équipe nationale, mais malheureusement  il était victime de la hogra», nous a déclaré Ali Belahcène.

  1. H.

 

Les dirigeants de l’USMH ont brillé par leur absence

Aucun dirigeant de l’actuelle direction de l’USMH ne s’est présenté au stade du 1er-Novembre de Mohammadia pour assister au jubilé de l’ancienne star d’Essefra. Laïb et ses collaborateurs ont brillé par leur absence et selon notre source, aucun parmi eux n’a été invité par l’Association d’Abtal Mohammadia pour prendre part à cette fête. 

  1. H.
Tags:

Classement