Accédez directement au site compétition

MCO : Badou Zaki coachera le MCO la saison prochaine

C’est un grand coup que vient de réussir Baba. Il a fait signer Badou Zaki pour une année. La transaction s’est faite hier à Alger dans la soirée.

Badou Zaki a rencontré hier le président du MCO à Alger. C’est Rachid Malek ancien manager général de l’USMA, qui a déjà négocié avec l’entraîneur marocain lorsque Serrar l’avait ciblé, et Nadir Abdellaoui, un proche du club usmiste, qui ont bizarrement joué aux intermédiaires. Ainsi, les 5 hommes se sont vus à Alger où ils ont dîné ensemble avant que Baba et Zaki ne s’isolent pour discuter du contrat. Le boss oranais lui a montré une copie du contrat que l’ancien Ballon d’Or africain a lu attentivement. Il était clair qu’ils avaient tout réglé avant ce rendez-vous au téléphone puisque la signature s’est faite dans la foulée. Badou Zaki a signé en effet un contrat d’un an renouvelable au profit du MCO. Il remplacera donc le Tunisien Bououkaz qui devra quitter le club à la fin de la saison. Ainsi, on pourra dire que Baba  a réussi là où Serrar a échoué, à savoir convaincre Badou Zaki de signer. On rappellera que Serrar a refusé de se soumettre aux exigences financières de Zaki et surtout au mode de payement, puisque Zaki avait exigé d’être payé au Maroc et non en Algérie pour s’éviter le mal de faire sortir son argent du territoire. On ne sait pas pour le moment quels sont les objectifs fixés par Baba, mais ce qu’on sait par contre c’est qu’ils seront plus grands que ceux fixés à Bououkaz. On parle du podium et même du titre. Les Oranais rêvent de cela surtout après que le CSC ait réussi à l’emporter. Les Algérois et Sétif ont eu le monopole ces deux dernières décennies, il est temps que l’Ouest retrouve les titres… Après l’USMBA. 

Belhadj : « La venue de Naftal ? Je suis le premier à la souhaiter »

 

Après avoir songé à rester au club, contre toute attente, Baba a pris la décision de quitter la présidence, affirmant même qu’il est le premier à souhaiter la venue de Naftal.

 

Il parait que vous voulez faire une déclaration ?

Effectivement, je veux alerter l’opinion publique que je suis le premier à souhaiter que Naftal rachète la SSPA/MCO, d’ailleurs l’année dernière, je me suis même déplacé au siège de cette entreprise, où j’ai rencontré l’ancien DG de Naftal, cela montre que je suis pour la venue de cette entreprise. Je profite de l’occasion pour demander aux autorités, en tête le wali et le DJS d’Oran pour intercéder en notre faveur afin que Naftal rachète la société.

 

C’est la revendication des supporters qui sont en train d’accentuer la pression pour que Naftal reprenne le club…

Justement vous me donnez l’occasion de rafraichir la mémoire à certains. Depuis que j’ai pris les rênes du MCO, j’ai œuvré pour instaurer la sérénité au club, d’ailleurs depuis, notre équipe n’a jamais joué avec la peur de descendre en L2, alors qu’avant, on vivait chaque saison avec la hantise de la relégation. Chaque fois que nous sommes près du but, on nous crée des problèmes pour nous déstabiliser, c’est le cas cette saison, des gens qui sont manipulés par une personne que tout le monde connait, hélas on ne fait rien pour la stopper, en tous cas, vis-à-vis de ma conscience, je suis tranquille car j’estime avoir toujours assuré ma mission convenablement.

 

Si on comprend bien, vous n’allez pas briguer un nouveau mandat…

Barakat (ça suffit), je finis la saison, après j’inviterai les actionnaires, pour leur annoncer mon départ de la présidence, je ne suis pas le type qui s’accroche au pouvoir, d’un commun accord avec les actionnaires, on essaiera de trouver une solution pour que le club ne soit pas délaissé.

 

On redoute le même scénario que l’année dernière, lorsque vous aviez brandi la menace de la démission, après vous êtes revenu sur cette décision, ce qui a perturbé le déroulement de l’opération recrutement…

Non cette fois, c’est décidé, je vais quitter la présidence, car la situation est devenue invivable, avec des joueurs qui ne font que réclamer de l’argent mais en contrepartie, ils n’assurent pas les objectifs du club, je veux bien que Naftal accepte de reprendre le club, afin que je récupère mon argent, j’ai dépensé plusieurs milliards de ma poche, un argent qu’on doit me rembourser.

 

On sent que vous êtes déçu…

Quand c’est la rue qui décide, franchement j’ai bien réfléchi, je dois quitter le club, mais comme je l’ai dit, avec le sentiment du devoir accompli.

 

Vous déplorez un manque de soutien, non ?

Détrompez-vous, il y a une grande majorité qui refuse mon départ, malheureusement quand une frange de personnes, qui est manipulée par quelqu’un dont je ne vais pas citer le nom, c’est grave ce qui se passe dans ce club, alors qu’un climat serein y régnait, que chacun assume ses responsabilités, car diriger un club de l’envergure du MCO ce n’est pas une affaire facile, c’est pour cette raison que mon vœu est que Naftal exauce mon souhait, en acceptant de reprendre le club.

 

Avant de partir, il faudrait régler les salaires des joueurs…

A la fin de la saison, je les convoquerai, pour faire le bilan de chacun, celui qui s’est absenté sans motif aux matches ou entrainements, on lui prélèvera de l’argent de son salaire, par ailleurs ceux qui n’ont été d’aucun apport pour l’équipe, subiront le même sort. Le MCO n’est pas une vache à traire, que ceux qui n’ont pas honoré leur contrat sachent à l’avance qu’ils ne percevront pas la totalité de leur argent.

  1. S.

 

Large victoire face à la réserve

La rencontre entre l’équipe première et son antichambre disputée hier matin au stade Ahmed-Zabana s’est soldée par un net succès de l’équipe première par le score de cinq buts à un. Alors que la première période s’est achevée par un score vierge, après l’incorporation des titulaires à la pause, cinq buts ont été marqués. Les buteurs furent Tiaiba deux fois, Chibane, Bentiba et Toumi.

 

Sebbah n’a pas joué

Bien qu’il ait fait quelques exercices avec ses camarades, Abidine Sebbah n’a pas pris part à cette rencontre d’entrainement. Aux dernières nouvelles, Sebbah qui n’est pas totalement remis de sa blessure aux Ischio-jambiers attend de consulter un traumatologue, pour savoir quand il reprendra la compétition, comme il ne reste que deux rencontres à disputer, les délais paraissent un peu courts, enfin…

 

Réservation à la SNCF

Bien que rien ne soit confirmé, on a appris qu’une réservation a été faite par la direction du club, pour le voyage par train-couchette jeudi à destination de Béchar. Le départ est prévu à 20h et l’arrivée à la gare ferroviaire de Béchar à 06h 30.

 

Le DJS a reçu les représentants des supporters….

Chargé par le wali, d’étudier la revendication des groupes de supporters, M. Badredine Gherbi a reçu samedi en début de soirée, ces représentants lesquels ont profité de cette réunion avec le premier responsable du sport à Oran, pour réitérer leur vœu, de voir Naftal reprendre le club. M. Gherbi a promis de faire le nécessaire, pour toucher les responsables de la filiale du groupe Sonatrach afin d’exécuter le protocole d’accord signé en 2012 entre les deux parties.

 

… ils promettent de sortir demain

Afin d’accentuer encore davantage la pression pour faire aboutir leurs revendications, les groupes de supporters ont décidé de tenir un sit-in ce mardi en début d’après-midi, devant le siège de la wilaya. En 2014, l’on se souvient, pour déloger l’ancien président Youssef Djebbari, les supporters avaient usé du même procédé, pour atteindre leur but.

 

Mansouri s’est absenté hier

Hier matin, lors du match d’application, on a constaté l’absence de Zakaria Mansouri, renseignements pris, ce dernier souffrait d’un problème gastrique, c’est le motif invoqué par l’ancien sociétaire du MCA pour justifier sa défection.

 

Confirmation du RDV avec Zaki

Bien que le président refuse de s’étaler sur ses contacts avec Badou Zaki, comme annoncé dans notre édition d’hier, les deux hommes avaient rendez-vous hier en fin d’après-midi à Alger, maintenant avec cette sortie de Baba qui nous a déclaré qu’il allait quitter la présidence, les données vont-elles changer ?

  1. S.

 

C’est l’incertitude !

Au MCO qui vivait jusque-là dans un climat serein, on voit désormais son ciel s’assombrir, avec le conflit qui oppose les supporters au président. Cependant projeté vers le futur, Baba néglige la gestion des affaires courantes de l’équipe, or comme aucune décision n’est prise, sans le consulter, le président qui a pris ses distances par rapport à l’équipe, doit pourtant régler quelques affaires urgentes, comme par exemple le déplacement à Béchar, hier, au niveau du staff technique, on était incapable de répondre avec exactitude, pour ce qui est du plan de voyage. En outre, les membres du staff et les joueurs sont dans l’expectative, eux qui s’interrogent à propos de leur avenir, commencent à perdre patience.

 

Honorer le contrat

Bien qu’ils soient déçus par l’attitude de leur employeur, une phrase est sur toutes les lèvres des joueurs et membres du staff : «On va honorer notre contrat, jusqu’à la fin de saison». Cela signifie qu’afin de ne pas perdre leurs droits, ils sont tous décidés à accomplir leur devoir envers le club, ce qui ressort d’ailleurs des discussions en off, avec la plupart des joueurs, dont une bonne partie est en fin de contrat, alors que certains sont sollicités par d’autres clubs, ils n’attendant que la rencontre face à la JSK, pour annoncer leur future destination, car au vu des évènements qui secouent le club, comme lors des précédentes intersaisons, un départ massif de joueurs est annoncé.

  1. S.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Classement