Accédez directement au site compétition

MOB : La réunion de la dernière chance

C’est la réunion de la dernière chance pour les actionnaires de la société par actions du MO Béjaia. S’ils veulent bien évidemment relancer le club de manière efficace, ils savent qu’ils sont dans l’obligation de trouver un accord.

 

La réunion, qui doit se tenir aujourd’hui au siège de la société, aura pour but de mettre en place un nouveau directoire. Ce dernier sera chargé de gérer les affaires courantes du club, préparer la nouvelle saison, procéder à l’assainissement de la situation financière... Cette réunion est très importante pour l’avenir du MOB dans la mesure où le club a accusé un énorme retard dans la préparation de la nouvelle saison. Les supporters n’ont pas cessé d’appeler les responsables de cette situation pour rattraper le coup afin de ne pas vivre un scénario catastrophe.

 

Bouchebah ou Adrar, qui dirigera le directoire ?

L’identité du futur président du directoire, qui doit prendre ses fonctions prochainement, n’est pas encore connue. Nous avons appris que deux actionnaires auraient exprimé leurs intentions de présider ce directoire, qui sera chargé de la préparation de la nouvelle saison. En effet, Mustapha Bouchebah et Akli Adrar seraient très intéressés par ce poste. Les actionnaires du MOB vont devoir trancher cet après-midi concernant l’identité du futur président du directoire. Une fois installé, les membres du directoire et le président vont devoir se mettre très vite au travail afin de rattraper le temps perdu. Comparativement à ses futurs adversaires dans ce championnat de Ligue 2, Groupe-Centre, le club de Yemma Gouraya est en train d’accuser un énorme retard. Les dirigeants ont eu beaucoup de difficultés à se mettre d’accord. Ils doivent officialiser les choses en cette fin de semaine, avant de s’engager dans la restructuration du club et la mise en place de l’équipe pour entamer la compétition, prévue dans un mois.

 

Nécessité de s’appuyer sur les jeunes

Face aux difficultés de payer les dettes auprès de la Chambre nationale de résolution des litiges, les dirigeants du MO Béjaia doivent s’appuyer sur les jeunes. Ils ont eu les mêmes difficultés la saison écoulée concernant la qualification des nouvelles recrues. Après plusieurs tentatives, un accord avait été trouvé avec les instances sur la baisse du montant des dettes afin de pouvoir récupérer les licences. La donne n’a pas changé, bien au contraire. Les dirigeants savent que les recrues de la saison écoulée, dont les contrats n’ont pas été entérinés, ne pourront pas être reconduites cette année. Ainsi, un travail doit se faire essentiellement sur les jeunes espoirs. La direction doit compter sur quelques joueurs de la saison passée, qui doivent être associés aux jeunes de la réserve.

  1. D.

 

Tags:

Classement