L’EN arrivera à Oran le jour du match

 

La sélection nationale va livrer une rencontre amicale contre son homologue du Mali ce mercredi à 20h30. En prévision de cette joute amicale, comme d’habitude, le programme durant le séjour dans la capitale de l’Ouest a été envoyé bien à l’avance.

S’il n’est pas modifié, faut-il le préciser, d’après une source proche de la wilaya, l’arrivée à Oran de la sélection nationale est prévue le jour du match. L’avion spécial qui transporte les Verts devrait atterrir à l’aéroport Ahmed-Ben-Bella vers 10h30. La délégation prend ses quartiers à l’hôtel AZ en fin d’après-midi avant de rejoindre le complexe Miloud-Hadefi pour jouer le match. Si le sélectionneur national a décidé de venir à Oran le jour du match, cela a certainement un rapport avec la pelouse du CTN de Sidi Moussa. Pour rappel, lors du stage de septembre, Djamel Belmadi fut contraint, en raison du mauvais état de la pelouse du CTN, de rallier la capitale de l’Ouest quatre jours avant le 1er match contre la Guinée. Certainement depuis, la pelouse du CTN a été retapée, et comme les joueurs préfèrent se regrouper à Sidi Moussa, lieu qu’ils fréquentent depuis longtemps où, d’autre part, ils ont leurs repères, maintenant que le problème de la pelouse ne se pose plus, il a été décidé d’y faire les deux premiers jours du stage qui débute demain avant de rallier Oran le jour du match.

 

Belmadi n’a pas apprécié le dernier séjour

Par ailleurs, outre la pelouse du CTN qui a repris vie, le dernier séjour en septembre à Oran, il y a eu des choses qui ont déplu à Djamel Belmadi. D’après des indiscrétions, il n’a pas apprécié la présence d’intrus à l’hôtel AZ en dépit d’un dispositif de sécurité renforcé à l’entrée de cet établissement. Les va-et-vient à l’intérieur de l’hôtel de personnes étrangères ont irrité le coach national qui fait tout pour préserver la concentration de sa troupe. D’après nos informations, le problème c’est les agents de sécurité. En effet, s’ils n’ont pas appliqué vigoureusement les consignes d’interdire à toute personne étrangère d’accéder à l’intérieur de l’hôtel AZ, c’est parce que des joueurs leur demandaient de faire entrer leurs proches. Les agents de sécurité étaient obligés d’obtempérer. Comme la plupart des proches de joueurs ne venaient pas seuls, parfois il y avait un nombre important de personnes étrangères à l’hôtel. Cela n’a pas échappé à Djamel Belmadi qui a décidé que, pour cette fois-ci, l’équipe nationale va débarquer à Oran le jour du match et de préparer le match contre le Mali au CTN de Sidi Moussa qui est un véritable bunker.

 

Retour à Alger le soir même

Le deuxième match Suède- Algérie est prévu trois jours après. Afin de gagner du temps, dans le programme envoyé par la FAF toujours, la délégation rentrera à Alger tout juste après le match mercredi soir, avant de s’envolera le lendemain vers Malmö, la ville qui accueillera le match Suède- Algérie. Pourquoi gagner du temps ? La réponse est toute simple. Dans ce pays scandinave, il fait vraiment froid en cette période. Selon les prévisions météo, le thermomètre affichera 6°C samedi prochain, alors que chez nous, c’est encore la canicule. Les coéquipiers de Belaili auront deux jours devant eux pour s’adapter au climat froid de Malmö.

  1. S.

 

Classement