Bougherra ne cache pas sa satisfaction : «Content d’avoir des joueurs qui peuvent tous jouer »

La victoire dimanche contre la Syrie a rendu très heureux le sélectionneur national Madjid Bougherra.

L’équipe locale a dominé la Syrie en  s’offrant une autre victoire en 1 année face à cet adversaire. Ce que retient Bougherra, c’est le jeu produit par ses joueurs et la possession de balle face à un adversaire qui s’est bien défendu et menaçait par des contres : «Ça s’est bien passé, on est tombés sur l’équipe de Syrie avec des joueurs d’expérience, très en place tactiquement, ils attendaient avec un bloc bas nos erreurs pour partir en contres. Mais ce que j’ai aimé, c’est la concentration et la possession de la balle ; les joueurs ont été patients et ont joué très simple. On a eu une très grosse possession de la balle, on a maîtrisé le jeu quasiment tout le match. Après quand tu joues contre une défense à 5, c’est toujours difficile de trouver des espaces, surtout quand elle est basse. On a essayé, essayé, et ça s’est décompté sur une belle frappe de Houssem (ndlr, Merezigue). Les joueurs sont à remercier, ils ont respecté ce qu’on voulait, ça continue, on ne s’enflamme pas. Comme toujours, on travaille, on espère récupérer pour bien jouer contre la Sierra Leone.»

 

 « Ça joue simple, et c’est ce que je voulais »

A la question de savoir s’il était surpris par le rendement de son équipe, Bougherra ne tarit pas d’éloges sur ses joueurs. Il voit en eux des joueurs concentrés et matures, qui méritent sa confiance : « Je ne suis plus surpris, car ce sont des joueurs très concentrés, très attentifs, des joueurs qui veulent progresser. Ce qui est bien, c’est qu’on a un groupe de joueurs où tout le monde peut jouer. Il y a une concurrence qui est très saine, ça les pousse à se surpasser. Super, je suis très content de voir cette maturité dans la possession ; ça jouait très simple et c’est ce qu’on voulait. C’est toujours difficile de jouer une équipe qui joue en bloc, prête à aller en contres. C’est un match plein ; c’est sûr que les joueurs sont dans une période où ils sont un peu fatigués. Dans les 20-30 dernières minutes, il y avait quelques déchets, liés à la fatigue.»

 

«Malgré les changements, ça se passe normalement »

Bougy encense son banc de touche, il a remarqué que malgré les changements, le jeu ne bouge pas. L’intégration des remplaçants n’influe pas négativement sur le jeu, et cela le met à l’aise à l’approche du CHAN où il risque d’avoir des surprises : « J’ai de la chance d’avoir des joueurs qui peuvent tous jouer, c’est bien de faire plusieurs matches, car ça donne l’opportunité à tous les joueurs d’engranger cette expérience, de jouer ensemble, d’avoir des automatismes. Donc, j’ai beaucoup mixé depuis ma prise de fonctions. On a l’impression que, quand on change l’équipe, les choses se passent normalement. Ils se connaissent entre eux, on gagne du temps parce que lors du CHAN, il y aura des blessures et des absents. Voilà, je ne suis pas surpris. Il y a encore une marge de progression, et ça fait un bout de temps qu’on a cet esprit de compétiteurs de gagner des matchs. Mais le plus important, c’est le CHAN et d’être prêt le jour J.»

 

« Un plaisir de retrouver les supporters »

L’équipe nationale locale a retrouvé l’ambiance des matchs en présence du public. Bougherra a apprécié l’ambiance et donne rendez-vous aux Algériens des Emirats ce samedi : « Je remercie les supporters ; après 2 ans de stades vides, on attendait impatiemment de jouer devant des supporters. Le fait de jouer devant des milliers de supporters n’a rien à voir, on sent les joueurs plus concentrés et plus motivés, ils sont à remercier notamment les Algériens des Emirats. On les attend en force le 19 à 19h à Fujairah contre la Sierra Leone », conclut-il.

  1. M. A.

 

Classement