EN : Bensebaïni s’ajoute à la liste des blessés

Après Atal, Boudaoui, Delort et Bennacer, un autre élément de l’équipe nationale vient de s’ajouter à la liste des blessures, en l’occurrence Ramy Bensebaïni.

Heureusement que cela n’arrive pas à la veille du début des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 où l’EN a besoin de tous ses joueurs pour avoir plus de chances de se qualifier à ce rendez-vous planétaire, prévu au Qatar dans un an et demi. Pour revenir à Bensebaini, d’après son club, il se plaint d’une blessure musculaire, mais son entraîneur a besoin de ses précieux services pour la rencontre retour à Manchester (Borussia Mönchengladbach-Manchester City 0-2). D’où la précaution de le ménager pour la rencontre de ce week-end en Bundesliga face à Augsbourg, a indiqué son club.

 

Atal ? Nice doit faire comme le Barça avec Dembélé

Curieusement, les cinq joueurs de l’EN se plaignent tous de blessure musculaire. Certes, en raison de la pandémie du coronavirus, les clubs n’ont pas eu le temps de bien se préparer à l’intersaison, surtout pour les clubs concernés par une participation à une compétition européenne. Hormis Andy Delort, dont le club Montpellier n’a pas pris part à une compétition continentale, les autres Verts y ont pris avec leurs clubs respectifs. Ce qui peut expliquer en partie ces blessures musculaires. Néanmoins, le cas Youssef Atal interpelle plus d’un. L’arrière droit de Nice, qui passe depuis une année plus de temps à l’infirmerie que sur le terrain, doit, comme le lui a suggéré Djamel Belmadi, soigner son hygiène de vie. On cite l’exemple de l’international français du FC Barcelone Ousmane Dembélé, qui souffrait de blessures récurrentes depuis son arrivée en Catalogne. Mais depuis que le club a mis à sa disposition un préparateur physique personnel, en plus d’un cuisinier qui lui concocte des repas diététiques, Dembélé est épargné par les blessures musculaires. L’OGCN serait mieux inspiré d’établir le même plan pour Youssef Atal, car, désormais, c’est le haut niveau qui l’exige.

 

La hantise de ce dernier week-end

Comme tous les sélectionneurs nationaux, Djamel Belmadi suit tous les matches en club des joueurs qui font partie de son groupe en espérant, à chaque fois, que cette liste des joueurs blessés ne s’allongera pas. Pour le dernier weekend avant d’envoyer les convocations aux joueurs concernés par le stage en prévision des deux matches des éliminatoires de la CAN 2022, face respectivement à la Zambie et le Botswana, comme à l’approche d’un stage, le coach national a établi une liste élargie avec des pré-convocations qui ont été envoyées. Cependant, après les matches de ce weekend, il arrêtera sa liste, sauf que, cette fois, Djamel Belmadi pourrait temporiser un peu, le temps de s’assurer que les joueurs qu’il choisira seront disponibles pour participer aux deux matches de cette fin de mois.

  1. S.

 

Classement