La Fédération Algérienne de Football, vient d’annoncer l’ouverture de Centre technique régional (CTR) de Sidi Bel Abbes qui a eu lieu mardi.  Il a accueilli pas moins de 57 jeunes joueurs de la catégorie U15, qui seront dirigés par Arezki Remmane et son staff. Sillonnant le territoire national, la DTN dirigée par Abdelkrim Benaouda, a vu défiler 6500 joueurs pour dégager dans un premier temps un noyau de 80 jeunes talents avant d’en retenir 57 au final. Le département développement et élite de la DTN a passé près d’une année pour dénicher ces oiseaux rares que l’acédémie va prendre en charge et veillera à leur bonne formation puisqu’il s’agit des talents de demain.

D’ici la fin de saison, si les limogeages des entraineurs ne cesse pas, on risque de connaitre plus de coaches dans les équipes que le nombre de journées de championnat. Après le départ de pas moins de 10 entraineurs après seulement 7 journées, voilà que Casoni vient d’être remercié par la direction du MCO. Et pourtant, les résultats plaidaient en la faveur du coach oranais, mais malgré les bonnes performances, en dépit des soucis vécus par le club, Casoni a bel et bien été limogé et son poste d’entraineur. Résiliant son contrat à l’amiable, son départ ne fait pas l’unanimité et beaucoup s’interrogent sur les réelles raisons qui ont poussés Mehiaoui à décider de virer son coach. Aujourd’hui, pour un oui ou pour un non, on vire les entraineurs, ce qui a des conséquences sur les joueurs qui sont à chaque fois perturbé et doivent s’adapter à quelqu’un de nouveau. Et l’on se demande pourquoi le niveau n’évolue pas ! Avant Casoni, beaucoup d’autres entraineurs ont étés virés malgré leurs bons résultats. On pense à Bouzidi particulièrement qui voit la JSK perdre le mach qui suivait son départ. une équipe qui avait déjà renvoyé Zelfani et qui est actuellement coachée par Lavagne. L’USMA aussi à connu des départs d’entraineurs, puisque Cicolini n’a pas tardé à être mis à la porte pour être remplacé dans un premier temps par Benaraibia avant de voir Froger revenir. Dernièrement Dziri a pour sa part décidé de démissionner et d’assumer les mauvaises performances avec le CABBA, tandis que Leknaoui n’avait pas d’autres choix que de partir après n’avoir pu gagner aucun match avec le NAHD. Mohamed Bacha du NC Magra, Bouakaz de l’US Biskra et Aziz Abbes du WAT ont eux aussi connus le même sort et ont étés remplacés à la barre technique de leurs désormais ex clubs respectifs. On s’attend à ce que cette liste des entraineurs limogés s’allonge au fil des journées puisque c’est devenu le quotidien des clubs algériens

Arrivé à Lyon dans mardi après-midi, l’attaquant Islam Slimani, n’a pas encore signé pour l’OL. Le joueur de 32ans devra d’abord passer les tests médicaux avant de parapher un contrat de 6 mois avec option de prolongation d’un an. Le désormais ex attaquant de Leicester, libre de tout engagement règle en ce moment les derniers détails de son contrat. Il doit également attendre que le transfert de Dembélé vers l’Atlético soit officialisé pour être présenté comme étant la nouvelle recrue de l’Olympique Lyonnais. La visite médicale prévue pour mercredi il se pourrait même que Slimani soit présenté jeudi de manière officielle. Quoi qu’il en soit, sauf grosse surprise, le baroudeur des Verts devrait retrouver la L1 Uber Eats dès cet hiver après avoir fait un excellent passage à l’AS Monaco la saison dernière.

La sélection nationale U17 qui se prépare pour le tournoi de l’UNAF qui se déroulera du 15 au 25 janvier est en regroupement à Sidi Moussa. Lundi, le groupe composé de 30 joueurs s’est entrainé pour entamer la dernière phase de la préparation du tournoi qualificatif à la CAN 2021. C’est la dernière ligne droite pour les jeunes Verts qui compte bien se battre pour arracher sa qualification.

Liste des joueurs convoqués

Abdelaziz Bmengouche (Académie FAF)

Ahmed Khalil Ouzani (MSPB)

Hamza Boualam (USMA)

Amine Boukemouche (US Orléans)

Fouad Hanfoug (CRB)

Abderrezak Mohra (DRBT)

Anes Garat (PAC)

Lahlou Akhrib (JSK)

Mohamed Djelalda (PAC)

Ibrahim Belas (CRB)

Mohamed Abdelaziz Mallek (PAC)

Rafik Moatez Zaimeche (PAC)

Mohamed Rafik Omar (Académie FAF)

Abdelghani Lallam (PAC)

Mohamed Kerroum (Académie FAF)

Zineddine Benahmed (RCR)

Anis Ouchaouche (Amiens)

Yanis Beghdadi (Reims)

M’hamed Younes Hadji (Reims)

Ibrahim El Khalil Cherdoudi (ASO)

Reyan Kraouch (FC Metz)

Yanis Alladmou Lagha (OL)

Yassin Fayçal Dahmani (O Marseille)

Neil Serbouh (Lens)

Imran Moussaoui (O Marseille)

Abdelhak Khoumani (JSS)

Joris Jebril Tabbouche (AS Nancy)

 

 

Les algériens du championnat qatari continuent à être performants. Une nouvelle fois, tous titulaires et jouant l’intégralité de leurs rencontres, ils ont chacun brillés avec leurs clubs mais chacun avec sa manière. Brahimi qui affrontait Belaïli remporte avec Al Rayyan une victoire importante qui le rapproche du podium. Pour sa part du côté du Qatar SC, Belaïli, n’a pas raté l’occasion d’augmenter son compter en inscrivant un but d’une fort belle manière.

Augmentant son compteur à 12 réalisations, il aura joué 9 matches en tout depuis son arrivée, mais n’a par contre pas pu éviter une défaite à son équipe. L’international algérien écopera d’un carton rouge en fin de match après avoir reçu un premier avertissement. L’autre joueur à avoir brillé de mille feux n’est autre que Baghdad Bounedjah, Le plus grand goleador du championnat qatari a inscrit un triplé et prend une nouvelle fois avec lui le ballon de la rencontre. Il va finir par épuiser le stock s’il continue à claquer des triplés et des quadruplés à chaque rencontre. En grande forme il a déjà dépassé par ses buts le nombre de journées de championnat. En effet, après 14 matches, Bounedjah compte 15 buts et 5 passes décisives. Des performances qui permettent au club d’Al Sadd d’être en tête du classement avec la meilleure ligne d’attaque (53 buts) et 0 défaite pour le moment.

 

Les deux défenseurs axiaux des Verts, Djamel Benlamri (Lyon) et Aissa Mandi (Bétis) intéressent le club saoudien d’Al Ahli. En effet, selon la presse saoudienne, le premier aurait même donné un accord pour un éventuel transfert cet hiver. Ne se contentant que de quelques bribes de matches, Benlamri manque cruellement de compétition avec l’OL et cela pourrait le pousser à vouloir partir. Concernant Mandi, ce dernier est convoité par plusieurs clubs notamment en Europe. Avec l’arrivée de son contrat à son terme, le joueur qui sera libre cet été, n’avait pas pu rejoindre Liverpool ou d’autres clubs qui l’avaient sollicité en raison de la cherté de son contrat. Aujourd’hui, les saoudiens se mettent dans la course pour recruter Mandi surtout que Vladan Milojevic tient à son recrutement.  

Dans une rencontre que la lanterne rouge de L1 devait absolument remporter pour ne pas laisser ses concurrents pour le maintien creuser l’écart, Nîmes a finalement concédé la défaite devant Lille en encaissant un but dans le temps additionnel, à la grande déception de Zinedine Ferhat et ses coéquipiers. A signaler que Karim Aribi, qui est en phase de récupération après une blessure musculaire, n’a pas pris à cette rencontre.

 

Meilleur passeur du championnat de Super Lig en Turquie, l’international algérien, Rachid Ghezzal, pour son retour dans le onze du Besiktas, s’est distingué en délivrant deux passes décisives. Sa 7e et 8e passe de la saison en 11 matches joués. Sur la première réalisation, il a ajusté un long centre vers la surface pour Aboubakar, avant de remettre ça, cette fois sur corner en direction de Larin qui a inscrit le second but pour son équipe. Absent lors des dernières rencontres en raison de blessure, Ghezzal remplacé à la 68’ revient fort tandis que son équipe est leader et a de grandes chances de remporter le titre.

La jeune pépite sétifienne, Mohamed El Amine Aomoura, est en train de réaliser un début de saison époustouflant avec l’ESS. De nouveau buteur pour sa première titularisation de la saison, après avoir été remplaçant pour les précédentes rencontres, le joueur de 20ans vient d’inscrire son cinquième but de la saison. Co meilleur buteur du championnat avec Beldjilali de l’ASO, Amoura, a cependant une meilleure fréquence de buts avec un but toute les 38 minutes. N’ayant joué au total que 190 minutes, il réalise des performances rarement enregistrées. En l’équivalent de trois matches en termes de temps de jeu, le natif de Jijel inscrit 5 buts. Déjà révélation du championnat, il ne va certainement pas s’arrêter en si bon chemin, ce qui ne peut que réjouit son entraîneur qui n’hésite pas à lui faire confiance.

 

La deuxième partie des matches de la 7e journée s’est jouée ce samedi avec à l’affiche 4 rencontres. Un derby des Hauts-Plateaux, entre le CABBA et l’ESS, Médéa recevait Tlemcen, le RCR a affronté Biskra, et Magra s’est déplacé à Bel Abbes. La rencontre la plus marquante de cette journée est incontestablement celle de l’ESS qui est allée s’imposer à Bordj Bou Arreridj sur le score sans appel de 5 à 1. Une victoire importante pour Sétif qui creuse l’écart et conforte sa première place. Mais l’événement du jour n’est autre que la titularisation du jeune Amoura dont tout le monde est amoureux ces dernières semaines. En effet, utilisé jusque-là comme remplaçant par Kouki, le jeune buteur de l’ESS s’est une nouvelle fois distingué en inscrivant un but dans le derby face au CABBA. Augmentant ainsi son compteur à 5 buts, il est actuellement le meilleur baroudeur du championnat en compagnie de Beldjilali. A 20ans seulement, Amoura, n’a pas cessé de faire parler de lui et l’enfant de la ville de Jijel, est bien parti pour devenir un élément incontournable cette saison dans l’effectif des Aigles.  Pour les autres rencontres, Bel Abbes, vient de décrocher son premier succès de la saison en s’imposant face au NCM. Avec tous les problèmes qu’a vécus l’USMBA, ce succès va faire le plus grand bien au club qui n’est pas encore loin du danger dans son classement. Médéa pour sa part a remporté sa première victoire de la saison dans son fief et enchaine avec une troisième victoire de rang. Ça n’aura pas été facile face au WAT dans un match qui s’est joué sous tension, tandis que Tlemcen reste toujours au bas du classement après cette défaite et n’a encore enregistré aucun succès depuis l’entame de la saison. Pour finir le RCR qui restait sur deux défaites de rang s’est bien réveillé chez lui en s’imposant sur le score de 2 à 0 face à l’US Biskra. Une victoire qui permet à Rélizane de monter à la 9e place tandis que Biskra est 11e.
Au total dans les 4 rencontres jouées, 12 buts ont étés inscrits dont deux sur penalty avec une victoire à l’extérieur et trois à domicile.

 Buteurs de la journée :

Taïb 1 OM

Kamoukh 1 OM

Ibouziden 1 WAT

Laouafi 1 ESS

Ghacha 2 ESS

Amoura 1 ESS

Touré 1 ESS

Metref 1 USMBA

Rahba 1 CABBA

Chadli 1 RCR

Berkat 1 RCR