Accédez directement au site compétition

Sebgag : «Le stade Tchaker sera désormais géré par la FAF et nous allons prendre encore d’autres décisions importantes»

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag, s’est exprimé face à la presse, avant que la délégation de l'équipe algérienne ne n’embarque à destination de la capitale nigérienne, Niamey. Le MJS a exprimé sa douleur face à la situation catastrophique dans laquelle se trouve le terrain du stade Mustafa Tchaker stade de Blida. Ajoutant qu'il avait reçu de faux rapports sur la situation du stade et de son terrain avant le match du Niger, Sebgag était en colère et a pris des décisions «Franchement c’est inacceptable d’avoir une pelouse aussi catastrophique» a-t-il déclaré avant d’ajouter «Maintenant, j'ai compris le sens des déclarations du président de la République concernant ‘’La Issaba’’ (Gang), car le gang n'est pas seulement des personnes, mais plutôt un modèle et une culture adoptés par de nombreux fonctionnaires.» Très en colère d’avoir été trompé, le limogeage di directeur du stade Tchaker n’est qu’une partie apparente de l’iceberg. Pour lui, le mal est profond et le mal doit être traité à la racine. Désormais, le stade de Blida sera géré par la FAF, qui selon les dernières nouvelle aurait l’intention d’engager une société portugaise pour l’entretien de la pelouse. Pendant ce temps, Sebgag espère que ce limogeage soit un avertissement pour les autres responsables qui doivent assurer et surtout assumer leurs responsabilités au lieu de profiter uniquement des avantages sans chercher à améliorer la situation «L’esprit ‘’Issaba’’ et sa façon de faire amène a ce que les responsables s’occupent des institutions de l’Etat comme si elle leur a été louée ou prêtée. C’est pour cette raison qu’ils ont fait des ravages. Afin de mettre un terme à tout ça, nous avons pris plusieurs décisions, notamment le licenciement du directeur du stade et le transfert de sa gestion à la fédération algérienne. On ne va pas aussi se contenter de cela puisque nous comptons bien poursuivre l’enquête et prendrons d’autres décisions.»

Classement