Équipe nationale

Agent Belfodil : «Si Vahid le convoque, il répondra présent»

Qu’Ishak Belfodil ait fait le choix de l’Algérie pour sa carrière internationale n’est pas du tout un scoop, puisque l’attaquant parmesan et qui est annoncé quasi officiellement à l’Inter de Milan par tous les médias spécialisés européen avait déjà changé de nationalité sportive depuis plusieurs mois puisque la FIFA avait validé son dossier qui le faisait passer des Bleuets aux Fennecs.

EN : Belkalem à Udinese pour 35 000 €/mois

Nous disions dans notre édition d’hier que Saïd Belkalem s’est envolé dans la nuit de jeudi à vendredi vers l’Italie à 3h pour finaliser avec un club local. C’est fait. Le défenseur de l’équipe nationale s\'est engagé avec l’un des clubs les plus réguliers du Calcio, en l’occurrence, l\'Udinese. La durée du contrat est de cinq ans.

EN : Bologne protège son Taïder

Le quotidien italien proche du club de Bologne a publié une information selon laquelle l’auteur du but victorieux face au Rwanda était à deux doigts de rejoindre la formation chère au président Morratti et que l’accord était tout proche d’être conclu.

Feghouli : «Aujourd’hui, ce qui fait notre force, c’est le groupe»

Sofiane Feghouli était tellement heureux après le coup de sifflet final du match entre le Mali et le Bénin et qui s’était soldé par un résultat nul de deux buts partout synonyme de qualification pour les Verts qu’il avait les larmes aux yeux à l’hôtel Serena à Kigali. En fait et comme il nous l’a dit, il avait tout simplement du mal à réaliser encore que l’Algérie était qualifiée pour le dernier tour éliminatoire de la Coupe du monde qui aura lieu l’été prochain au Brésil. Il faut dire que depuis l’arrivée du milieu de terrain du FC Valence le 29 février 2012 à l’occasion du match Gambie-Algérie comptant pour les éliminatoires de la CAN et à l’exception de la CAN bien sûr, Feghouli et l’EN ont perdu un seul match, ce fut à l’extérieur face au Mali au Burkina Faso. Dans cet entretien que le chouchou des Verts nous a accordé quelques minutes seulement après la qualification de notre équipe nationale, il évoque les clés de cette réussite tout en estimant qu’il reste encore deux matchs et qu’il ne faudra pas se planter.

EN : Belfodil à l’Inter, tout ce qu’il faut savoir

Depuis mardi passé, la presse italienne ne parle que du transfert d’Ishak Belfodil à l’Inter, Moratti le président interiste a décidé de passer à la vitesse supérieure et a dépêché des négociateurs à Parme pour tenter de trouver une solution pour faire venir l’Algérien à San Siro dans les plus brefs délais.

EN : Le mercato des Verts

Les joueurs internationaux algériens évoluant en Europe ont, semble-t-il, choisi la stabilité. En cette période de mercato, rares sont les Verts qu’on annonce dans un club autre que dans lequel ils ont joué la saison passée.

Mesbah : «J’ai encore la CAN en travers de la gorge !»

C’est un Djamel Mesbah heureux de la qualification pour le barrage, mais très mesuré comme à son habitude, qui a accepté de répondre à nos questions. Un Djamel Mesbah qui, même s’il est fier du parcours que ses coéquipiers et lui viennent d’accomplir, préfère appliquer le dicton «Il faut savoir raison garder», pour ne laisser exploser sa joie qu’en novembre 2013 quand tout sera terminé, si qualification il y a. Un Mesbah encore traumatisé par la prestation des Verts lors de la dernière CAN en Afrique du Sud.

EN : Slimani et Aoudia enfin libres

Nous avons appris de sources sûres qu’Islam Slimani, l’attaquant du CRB, et Mohamed-Amine Aoudia, l’avant-centre de l’ESS, se sont présentés hier matin au siège de la FAF pour rencontrer le président de la FAF, Mohamed Raouraoua.

EN A’-Korichi :«La décision prise par la fédération est logique»

Le sélectionneur de l\'équipe nationale A\', Tewfik Korichi, a expliqué mercredi à l’APS le forfait de l\'Algérie des qualifications au Championnat d\'Afrique des nations CHAN 2014, par la cascade de blessures des joueurs retenus, estimant que ça aurait été une « aventure » d\'aborder la double confrontation face à la Libye dans une telle situation. « Franchement, on ne pouvait pas entamer les qualifications avec un effectif décimé, en raison du nombre important des joueurs blessés.

Taïder : «Bologne, franchement, je ne pense pas à partir…»

A la fois sympathique et faisant preuve d’une grande modestie, le plus apporté par SaphirTaïder en équipe nationale est incontestable. Titulaire avec son équipe de Bologne à seulement 21 ans, le milieu de terrain des Verts a confirmé tout le bien qu’on pense de lui depuis son arrivée en équipe nationale. En plus de son rôle défensif au milieu de terrain, Taïder est aussi très efficace devant les buts. En seulement trois matchs officiels, il en a déjà inscrit deux dont le dernier contre le Rwanda. Dans cet entretien, Taïder nous parle de la clé de la réussite de l’EN lors de ses deux derniers matchs et les six points arrachés en dehors de nos bases. Le joueur de Bologne estime aussi que le groupe était déjà fondé avec de grandes qualités et que l’apport des nouveaux tels que lui, Brahimi et Ghilas a juste été une aide pour ce groupe. Concernant le match du Mali et les deux matchs de barrage, Taïder affirme qu’ils joueront tous les matchs pour les gagner, car il n’y a qu’un seul objectif qui est d’aller au Brésil l’été prochain. Enfin, sur son avenir, et interrogé sur le fait qu’on évoque avec insistance son départ dans la presse italienne, Saphir Taïder nous fait savoir qu’un probable départ de Bologne n’est pas d’actualité pour le moment.

EN : Vahid pourrait annuler le match du 14 août

Selon une source digne de foi, le sélectionneur national Vahid Halilhodzic pourrait annuler le match amical du 14 août prochain à la suite de la qualification des Verts pour le dernier tour des play-off des éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Mbolhi : «Le Mondial passe par des victoires à l’extérieur»

On ne vous le dira jamais assez, Raïs Mbolhi est le seul joueur de l’EN qui évite de s’exprimer, et cela que ce soit en Algérie ou à l’étranger, et même au sein de son club, dans tous les pays où il est passé. A la fois discret et réservé, le gardien des Verts ne fait de déclarations que lorsqu’il est obligé, c\'est-à-dire en conférence de presse, si le coach décide de faire appel à lui. A l’exception de cela, il fait toujours en sorte de rester dans son coin ou de s’éclipser. Même lors de la Coupe du monde 2010 et après deux matchs exceptionnels, et alors que toute la presse étrangère l’attendait pour l’interroger, Mbolhi s’est excusé de faire toute déclaration. En off, il nous dit toujours : «Moi, je fais mon travail sur le terrain, pour le reste, je n’aime pas trop parler, c’est ma nature.