Équipe nationale

EN : Mostefa : «Notre équipe ne tient que 90 mn ? On prouvera à Amoros le contraire»

Mehdi Mostefa, un joueur qui a toujours accepté de se sacrifier chez les Verts dans un poste d’arrière droit qui n’est pourtant pas le sien, puisque la grande saison faite avec son équipe d’Ajaccio cette année, il l’a jouée comme milieu récupérateur, son poste de prédilection. Mostefa, le joueur que rêve d’avoir chaque entraîneur comme l’a déclaré à maintes reprises Vahid Halilhodzic, nous a déclaré à son arrivée à l’aéroport de Cotonou avant-hier vendredi que certes les conditions climatiques sont difficiles, mais qu’il ne faudra surtout pas se cacher derrière ça. Répondant aux propos d’Emmanuel Amoros, le joueur d’Ajaccio affirme avec un ton très ferme : on lui prouvera le contraire.

EN-Bougherra : «Sessègnon sera surveillé de près»

Face au Burkina Faso le 2 juin dernier, Madjid Bougherra a démontré qu’il était bel et bien de retour et que Vahid Halilhodzic pouvait compter sur lui. Auteur d’une belle prestation, Bougherra a été le relai du bosniaque sur le terrain en parlant beaucoup avec ses coéquipiers quand la situation l’exigeait. Le capitaine des Verts est donc de retour et affirme qu’il fera tout pour apporter et prodiguer les meilleurs conseils à ses coéquipiers au vu de sa longue expérience africaine.

Bénin-Algérie : La victoire passe par plus de solidité derrière

C’est connu, dans le foot, pour gagner il faut marquer. C’est ce qui a d’ailleurs manqué à l’EN lors de la dernière CAN ; les Verts n’avaient pas l’artillerie offensive qu’il fallait pour se mesurer à des sélections beaucoup mieux loties en attaque. Ils ont souffert et Vahid a connu la plus grande désillusion de sa vie, car il avait un grand espoir d’honorer l’Algérie durant cette coupe.

Bénin-Algérie : Les techniciens donnent leurs avis

Quelques heures avant le coup d’envoi de la rencontre Bénin-Algérie au stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo comptant pour la 4e journée du groupe H des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, nous avons jugé utile de donner la parole à plusieurs techniciens algériens pour s’exprimer sur cette confrontation qui s’annonce difficile pour les deux équipes.

Brahimi, Taïder, Ghilas et Agouazi : Première en Afrique

Pour quatre éléments du groupe des Verts, au nombre de 26, qui a fait le déplacement hier à Cotonou, la rencontre de demain sera la première en Afrique noire. Yacine Brahimi, Saphir Taïder, Nabil Ghilas et Laurent Karim Agouazi découvrent pour la première fois de leur carrière de footballeur les conditions pénibles : chaleur, humidité et pelouse en mauvais état. Néanmoins, au vu des propos des quatre joueurs à leur arrivée à Cotonou, on a bien senti qu’ils sont déterminés et qu’ils ne se sentent pas du tout amoindris pour cette première. Bien au contraire, ils sont déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes si le coach venait à les faire jouer demain face au Bénin au stade Charles-de-Gaulle de Porto-Novo.

Halilhodzic : «J’ai peur de l’arbitrage»

C’est un Vahid Halilhodzic souriant que nous avons rencontré à l’arrivée de notre équipe nationale au Bénin, plus précisément à l’aéroport de Cotonou, hier aux environs de 14h35. Préférant ne pas s’exprimer au cours de ces derniers jours (exception faite pour l’après-match face au Burkina Faso que les Verts avaient remporté sur le score de deux buts à zéro), nous avons commencé par dire au Bosnien qu’il nous avait manqué lui ainsi que ses déclarations souvent très fracassantes à nous journalistes.

Amoros : «Les Algériens ne tiennent pas 90 minutes»

C’est un Manuel Amoros détendu, professionnel et prêt au combat qui a accepté de répondre avec beaucoup d’à propos et de courtoisie à nos questions. Un technicien français qui est conscient de la tâche qui sera la sienne dimanche et qui fera tout pour contrecarrer les rêves algériens de Coupe du monde

Stéphane Sessegnon : «On ne refera pas nos erreurs du matchs aller»

C’est un Stéphane Sessegnon pas du tout en vacances, très motivé et très disponible qui a accepté de répondre longuement à nos questions. Un Sessegnon dans la peau du leader des Ecureuils du Bénin et qui croit dur comme fer à la qualification de son équipe lors de la dernière journée de ce groupe H. Interview du joueur de Sunderland :

EN : Halilhodzic tient son onze

Après plusieurs essais de joueurs et d’organisations de jeu différentes, le coach national est arrivé à choisir le onze qu’il pense être le mieux indiqué pour défendre les couleurs nationales après- demain face au Bénin. - Même défense que celle qui a commencé face au Burkina - Lacen remplace Guedioura au Milieu - Feghouli, Soudani et Slimani en attaque

EN : La chaleur, l’humidité et la pelouse, l’autre adversaire

On savait que les conditions au Bénin allaient être difficiles pour Halilhodzic et sa troupe, mais à notre arrivée sur place, on a pu se rendre compte que Bougherra et ses coéquipiers, devront sortir le grand jeu dimanche à Porto-Novo pour faire un bon résultat, synonyme d’un match nul ou comme l’espère le Bosniaque, arracher les trois points de la victoire.

EN : Le stade Charles-de-Gaulle prêt à accueillir les Verts

Comme tout le monde le sait, c’est au stade Charles-de-Gaulle de Porto- Novo que se déroulera la rencontre de ce dimanche mettant aux prises le Bénin avec l’Algérie. Voulant connaître les conditions dans lesquelles se jouera ce match, nous avons sollicité le directeur dudit stade qui a bien voulu nous ouvrir les portes.