Comme annoncé il y a quelques jours, le défenseur axial international, Djamel Benlamri, devrait officialiser très prochainement avec le club qatari du Qatar SC ou évolue l’autre international algérien Youcef Belaïli. Après une année difficile passée à Lyon, Benlamri, aura l’occasion de rester compétitif en vue des prochaines échéances avec les Verts. Le joueur n’a pas caché son envie de quitter l’OL après une saison presque blanche et veut jouer pour être toujours disponible pour l’EN. Pisté par plusieurs clubs, le joueur préfère opter pour une équipe dans laquelle il sera certain de jouer et c’est ce qui aurait motivé son choix de signer au Qatar. Si tout se passe bien, la signature ne devrait pas tarder à se faire.

St Etienne ne l’a pas contacté

Selon des sites régionaux stéphanois, l’AS Saint Eteinne, n’aurait pas contacté le joueur. Il est affirmé que Benlamri avait été proposé durant le mercato hivernal sans plus. St Etienne s’était tourné vers Pape Cissé et ne semblait pas emballé à l’idée de recruter l’international algérien. Désormais, on connaît sa prochaine destination, sauf rebondissement de dernière minute.

Pour le compte de la 27e journée, après les trois matches joués samedi, cinq rencontres était au menu de ce dimanche avec de très belles affiches et des surprises.

 

CSC 4-0 JSMS

Skikda continue de couler et se dirige tout droit vers la Ligue 2. Enchaînant avec une 5e défaite de rang, les skikdis n’arrivent plus à gagner ni à domicile ni à l’extérieur. Cette fois, c’est le CSC qui s’est imposé devant la JSMS qui reste à la dernière place au classement. Constantine revient progressivement au classement et remonte à la 5e place grâce à cette large victoire avec 43 points.

Buts : Bentahar 2’, Dib 32’, Hadded 48’, Haddouche 69’.

 

NAHD 1-1 JSS

Les Sang et Or, n’ont pas réalisés le résultat souhaité. Même si ce point reste bon à prendre le NAHD aurait dû profiter de l’avantage du terrain pour s’imposer face à la JSS qui reste un adversaire difficile à manier. Ouvrant la marque en premier le NAHD a proposé du  beau jeu sans pouvoir s’imposer puisque la Saoura réussira à revenir au score et prendre un point de ce déplacement qui fait plus les affaires de cette dernière que les algérois qui sont toujours en danger.

Buts : Nadji 38’ pour le NAHD. Lahamri 45’ pour la JSS.

 

MCO 0-3 CRB

Le Chabab a réalisé la meilleure opération de la journée en s’imposant à Oran sur le score de 3 à 0. Une victoire qui permet au CRB de passer devant son adversaire du jour au classement et s’installer à la 2e place. N’ayant pas perdu depuis maintenant 7 journées, le Chabab n’est désormais qu’a 6 points du leader et se relance parfaitement pour la course au titre. Du côté du MCO, défensivement ça ne va plus depuis le départ de Belkaroui et l’équipe oranaise encaisse de plus en plus de buts ce qui montre la fragilité défensive du MCO en cette deuxième moitié de saison.

Buts : Sayoud 48’, Belkheir 51’, Khalfallah 63’.

 

PAC 1-1 NCM

Comme depuis le début de saison, le PAC enregistre le plus grand nombre de matches nuls. Une nouvelle fois, Paradou s’est fait accrocher à domicile. C’était d’ailleurs Magra qui avait réussi à ouvrir la marque en premier avant de voir le PAC revenir au score et terminer avec le partage de points. Avec un parcours loin d’être satisfaisant, le Paradou enchaîne ainsi avec un 6e match sans victoire, alors que Magra peut considérer ce point comme positif puisqu’il permet au NCM de maintenir une petite distance avec les reléguables.

Buts : Demen 21’ pour le NCM. Bouzok 70’ pour le PAC.

 

RCR 2-4 USMA

Sur une série de 3 matches sans victoire, l’USMA était dans l’obligation de se ressaisir à l’occasion de cette 27e journée. Une défaite aurait éloigné les algérois des équipes du podium qui reste un objectif. De l’autre côté, Relizane qui joue sa survie ne devait surtout pas perdre cette rencontre puisque le RCR est désormais premier reléguable. N’ayant pas su profiter de l’avantage du terrain, Relizane a subi la loi des Rouge et Noir qui retrouvent confiance après cette victoire et restent en course pour une place sur le podium.

Buts : Belkacemi 10’, Zouari 45’ s.p, Opoku 57’ s.p, Koulkheir 80’ c.s.c pour l’USMA. Chadli 34’, Gharbi 63’ pour le RCR.

Le début de la fin signé Boukelkal

Ne supportant plus les prises de positions et l’instabilité du président actionnaire majoritaire, Boukelkal, le PDG intéressé par l’OM a décidé en concertation avec Jayson SALMON qui n’est autre que le directeur général qu’il a nommé pour gérer le club de se retirer. Dans le même sens, Jayson SALMON ne prendra pas ses fonctions le 30 juin, son arrivée était liée à la reprise du club. L’OM qui a des interdictions bancaires, une interdiction de recrutement et qui risque de perdre ses cadres en fin de saison vient de voir son projet de reprise tomber à l’eau. Selon nos informations, le président Boukelkal et son vice-président sont les seuls et uniques responsables dans ce fiasco. Il faut dire que les échanges devenaient de plus en plus tendus entre les parties ces dernières semaines. Poussés dans leurs derniers retranchements et face à un ultimatum les deux dirigeants de L’OM on fait le choix de camper sur leurs positions et de refuser la dernière proposition qui leur a été faite quitte à mettre le club en péril. Jayson SALMON : «On ne pouvait répondre aux exigences XXL du président» Contacté par nos soins, Jayson Salamon a confirmé nos informations. Ne voulant pas polémiquer, le Français s’est contenté de regretter que ce projet tombe à l’eau et a tenu à expliquer aux supporters de Médéa et au public algérien en général ce qui s’est réellement passé. «Notre projet était à vocation structurelle et sociale. Nous avions pour objectif à travers le club de participer au développement du football algérien. Il est important d’avoir des valeurs dans la vie en général, il est encore plus important de les mettre en application lorsqu’il le faut. Je considère qu’un club doit passer avant un quelconque intérêt personnel, le club doit être plus fort que tout le monde. Nous, dirigeants, joueurs, salariés, sommes au service du club et avons un même objectif : le faire grandir chaque jour», nous dira d’emblée notre interlocuteur. «Nous avions 65% de l’effectif 2021/2022» Nous avons logiquement voulu savoir pourquoi ça n’a pas marché. Au début, Jason Salamon a hésité, mais ensuite, il a bien accepté de nous donner la principale raison. «Pour reprendre l’OM. Il aurait fallu négliger le club et le mettre financièrement en danger pour répondre aux intérêts XXL du président, c’était pour le candidat à la reprise du club et moi-même impossible, inadmissible. Il pourra se dire plein de choses, la réalité est que depuis huit mois, nous avions travaillé sur le projet de reprise très sérieusement, nous avions obtenu des partenariats avec des clubs professionnels en Europe et en Afrique avec comme objectif de créer un réseau sur le plan national et international et ainsi de pouvoir en faire bénéficier tous les clubs des Ligues 1 et 2 en Algérie. Nous avions déjà à 65 % une idée sur l’effectif 2021-2022 avec plusieurs accords de Principes. Je vous passe tout le reste et le travail effectué», nous explique Salamon avant d’ajouter : «À partir de là tout est dit, la réalité aujourd’hui c’est que L’OM court un grand danger à court terme, je suis très inquiet pour le club. Les temps à venir risquent d’être extrêmement difficiles. Le football algérien détient beaucoup de potentiel, je suis convaincu qu’avec du travail et beaucoup de professionnalisme le championnat deviendra un championnat majeur. Je suis prêt et déterminé à y contribuer si j’en ai l’opportunité.» M. B.

La rencontre de la rencontre en retard entre le CSC et le CRB, comptant pour la 25e journée a été programmée pour le 23 juin. Reportée en raison de la présence de 5 joueurs du Chabab avec l’EN des locaux, la LFP a dévoilé la date de mise à jour de cette 25e joueur en laissant le temps aux internationaux de récupérer après la confrontation face au Libéria avec l’EN prévue le 17 juin.

La commission d’arbitrage de la LFP a désigné les arbitres qui officieront les rencontres de la 25e journée de championnat de Ligue 1. Après les quatre rencontres jouées jeudi soir, quatre autres rencontres sont prévues le 13 juin. Notons que le match CSC-CRB est reporté en raison de la présence de 5 joueurs du CRB en équipe nationale.

 

 

Suite à la diffusion d’une vidéo qui a fait scandale au sein de l’équipe du MCA, montrant des joueurs dans un cabaret, la direction du  club a décidé de résilier le contrat des joueurs concernés. Faisant beaucoup de bruit et largement partagée sur les réseaux sociaux, cela a provoqué la colère des supporters qui estiment que les joueurs ne semblent pas regretter leurs derniers résultats et leur élimination de la Ligue des Champions. Les concernés ne devraient d’ailleurs pas figurer sur la feuille de match demain lors de la rencontre du MCA face au RCR.

La LFP a dévoilé le programme des rencontres de la 21e journée de championnat prévue le 16 mai. Après la JSK qui a joué sa rencontre face au MCO en match avancé en raison de la rencontre de Coupe de la CAF face à Sfax prévue samedi, deux autres rencontres seront reportées et il s’agit de l’OM-MCA et JSMS-CRB, pour permettre aux deux clubs qui jouent la Ligue des Champions de disputer la première journée de la phase de groupes de la LDC prévue le 14 et le 15 mai.

 

La 20e journée de championnat qui annonce le début de la phase retour commence avec deux rencontres. Le PAC recevait le RCR et la JSMS jouait à domicile face à l’USB.

La première rencontre entre Paradou et Relizane concernait deux équipes du milieu  du tableau. Avec l’ambition de se rapprocher du haut du tableau tout en évitant de voir l’écart se réduire avec le bas du classement, c’est Paradou qui parviendra à glaner les trois points. Terminant la première période sur le score de 0 à 0, c’est dès l’entame de la seconde période que la PAC ouvrira la marque grâce à Messibah 48’ avant de voir Kadri aggraver la marque à la 70’. Assurant trois points pour cette entame de la phase retour, le PAC enchaîne avec un 5e match sans défaite pour occuper provisoirement la 10e place au classement avec 30 points. Relizane pour sa part compte 24 points et enchaîne avec une deuxième défaite de rang et un 3e match sans victoire, ce qui commence à inquiéter les supporters, notamment avant la prochaine rencontre face à l’ESS qui s’annonce difficile. Du côté de Skikda, la JSMS a gagné un match d’une grande importance puisqu’il maintien Biskra a vu d’œil au classement tout en obtenant un total de points qui permet de garder espoir de se maintenir. Débutant mal la rencontre en encaissant dans les dix premières minutes sur une réalisation de Chibane pour l’USB, la formation de la JSMS n’avait pas tardé à niveler la marque grâce à Kaïbou. Sachant qu’un nul ou une défaite pour ce début de la phase retour aurait été négatif a tout point de vue aurait sérieusement affecté le groupe skikidi et compris d’avantage les chances de survie. Dans un match très disputé et très serré entre deux formations qui veulent s’éloigner de la zone rouge, la JSMS parviendra à ajouter le but de la victoire à l’heure de jeu grâce à Bouda qui délivre les siens. N’étant pas encore à l’abri et pour le moment loin de l’être Skikda peut cependant croire en ses chances tandis que l’USB continue de perdre des places au classement et compte 19 points et devenir ainsi menacée. Skikda quant à elle, occupe l’avant dernière place, mais au vu du classement tout reste encore jouable.