La direction de l'Union Sportif de Biskra a contacté l'ancien entraîneur du CABBA, Dziri Billel, afin de lui proposer de prendre la tête de la barre technique du club.
Billel a assuré aux dirigeants biskris qu'il ne peut pas pour l'heure actuelle prendre de décision finale, tant qu'il n'a pas reçu de réponse de la part de la commission des litiges, à laquelle, il s'est plaint de n'avoir perçu aucun sou depuis sa prise de fonction au CABBA.

Kh. S.

L’entraineur du DRB Tadjenanet, Karim Zaoui, a renoncé à sa décision de quitter la barre technique.
En effet, son président, Tahar Guerriche, a tenu sa promesse et a remis au coach 80% de son dû. Le reste viendra dans les jours à venir. Le boss du DRBT a même réglé une partie des salaires des adjoints de Zaoui. Cette initiative a poussé l’entraineur Zaoui et ses adjoints à se rétracter et continuer l’aventure avec le club tadjenaneti la saison prochaine.

Kh. S.

Tags: ,

Hier, c’était le fiasco, lors du premier round de négociation entre le milieu offensif, Amir Karaoui, et les dirigeants sétifiens.

Le joueur en fin de contrat s’est déplacé samedi au siège du club afin de négocier avec Arab son renouvèlement de contrat et réclamer son dû de ses deux dernières saisons. Il doit 16 mois de salaires non payés, l’équivalent de quatre milliards de centimes au club.

Voilà l’offre d’Arab
Lors des négociations, le président Fahd Helaïfia été présent, mais, c’est Arab qui a mené la dance. Ce dernier a proposé à Amir Karaoui de céder six mois de salaires de la saison passée, de toucher deux paies de son dû et enfin, de renouveler son contrat avec l’ESS, mais, avec une baisse de salaire ou il percevra la somme de 180 millions de centimes par mois.

La contre proposition d’Amir
D’après les échos, Amir Karaoui, n’a pas du tout apprécié l’offre de ses dirigeants, qui la qualifié d’insensée. Le joueur qui n’est pas contre l’idée de prolonger à l’Entente a fait une contre proposition à l’administration de l’Aigle noir. Il est prêt à céder quatre mois de salaire de son dû antérieur et pas six comme demandé. Aussi, il accepte de baisser son revenu mensuel à 200 millions au lieu de 180 millions.

La JSK, le MCA, le CRB et le CSC à ses trousses
Le frère d’Amir Karaoui, qui n’est autre que son manager s’occupera du deuxième round de négociations avec Arab, afin de trouver une solution qui ne pénalisera aucune des deux parties. Rappelons seulement que le joueur libre de tout engagement et donne la priorité à l’ESS. Toutefois, il a reçu plusieurs offres émanant de la JSK, du MCA, du CRB et du CSC.

Kh. S.

 

 

 

se trouve actuellement dans la capitale où il passe la période de quarantaine dans un hôtel. Il a évoqué sur le site El Mouhtarif l’avancement de l’opération recrutement et des négociations avec les anciens et les nouveaux joueurs que cible le club et surtout le dossier de Hocine Benayada.

Tags: ,

Le nouveau directeur sportif de l’USM Alger, Anthar Yahia, a déclaré ouvertement qu’il ne rentrera pas dans la surenchère et qu’il ne reverrait pas son offre pour Ismaïl Belkacemi. Il a annoncé qu’il avait proposé au joueur la même mensualité qu’il touchait au CSC. Les dirigeants du club de Cirta et après discussions avec l’entraineur, Abdelkader Amrani, vont renégocier avec leur attaquant vedette.
Certes, le manager du CSC, Nacereddine Medjoujd, est limité dans son offre par la grille salariale de l’ENTP, mais il reste confiant de pouvoir persuader Ismail Belkacemi de renouveler son bail au CSC, en incluant des clauses qui lui faciliteront de rejoindre un club étranger en cas d’offre intéressante.
 

Tags: ,

En début de semaine, l’entraineur du DRBT, Karim Zaoui,  a rencontré son président Tahar Guerriche. Les deux hommes se sont mis d’accord afin que le coach et ses adjoints continuent leur mission au DRBT. En parallèle, le boss tadjenaneti a promis de leur régler leur situation financière de la saison passée avant la fin de cette semaine. Ne voyant rien venir, Zaoui a contacté son boss, qui lui a demandé de lui donner encore du temps jusqu'au début de la semaine prochaine. Cette réponse n’a pas plu à tout le staff technique, surtout que ses membres ont besoins d’argent. D’ailleurs, on a appris que Zaoui songe sérieusement à se retirer du DRBT, du moment que l’administration ne peut même pas lui régler son dû antérieur.

 

 

Tags: ,

Le Paradou AC, s’est attaché les services du gardien de but de l’AS Aïn M’lilla, Hadji Omar. Ce dernier en fin de contrat avec les M’lillis a préféré changer d’air puisque la situation administrative de l’ASAM est dans le flou et celle financière ne va pas s’améliorer de si tôt.
Hadji Omar a paraphé un contrat de deux saisons avec les Paciste. Il ambitionne de développer ses capacités et s’illustrer parmi l’élite afin de frapper aux portes de l’équipe nationale ou tenter une expérience à l’étranger.

Tags: