Ligue 1

JSK : Boukhanchouche suspendu par la LFP jusqu’à nouvel ordre !

Quand un joueur passe de victime à accusé ! C’est le cas du milieu de terrain de la JSK, Salim Boukhanchouche. Reconduit mercredi passé face au HB Chelghoum Laïd, le numéro 19 des Jaune et Vert a vécu un sale après-midi. En effet, les supporters de l’équipe adverse, et comme nous l’avons rapporté dans l’édition de jeudi, n’ont pas arrêté un seul moment de s’attaquer aux joueurs et aux supporters de la JSK qui ont accompagné leur équipe à Chelghoum Laïd. Ces énergumènes n’ont pas cessé d’insulter les joueurs de la JSK et les supporters qui les ont accompagnés en les traitants de non jeûneurs. Salim Boukhanchouche était la cible de ces supporters du HBCL, qui n’ont pas arrêté d’insulter sa mère et le traiter de tous les noms d’oiseaux avant, pendant et après le match et sous les regards des officiels. Très perturbé par les insultes et la méchanceté gratuite dont il a été victime durant une journée de Ramadhan, Boukhanchouche n’a pas pu garder son sang-froid, puisqu’au moment où il a été remplacé par Moussa Benzaïd à la 82ème minute, il a répondu aux supporters du HBCL par un bras d’honneur que l’arbitre Soltani a mentionné dans son rapport. Le joueur ratera officiellement le match de ce dimanche face au RCR, pour le compte de la 26ème journée de Ligue 1 Mobilis, puisque la LFP a décidé de le suspendre jusqu’à son audition devant le conseil de discipline.

 

La direction va déposer un rapport détaillé sur ce qui s’est passé à Chelghoum Laïd

C’est dans la matinée de lundi le 18 avril que le milieu de terrain Salim Boukhanchouche va se présenter au siège de la Ligue de football professionnel (LFP). Le joueur de la JSK sera auditionné à cause de son comportement avant la fin du match face au HBCL mercredi dernier. D’après nos sources, la direction du club va déposer un rapport détaillé sur ce qui s’est passé à Chelghoum Laïd. Les dirigeants vont expliquer ce qui s’est réellement déroulé, en mentionnant que le joueur Salim Boukhanchouche a été perturbé durant tout le match. Même à sa sortie du terrain, les supporters du HBCL n’ont pas cessé de l’insulter. Tous ces paramètres devraient être pris en considération par les responsables de la commission de discipline. Salim Boukhanchouche risque une longue suspension, après son geste jugé impardonnable envers les supporters du HBCL, et ratera officiellement le match de ce dimanche.

M. H.

Iarichen : "Il a été jugé sur la base d’une image Photoshop"

Le président Iarichen que nous avons eu hier après-midi au téléphone se dit  scandalisé par la sanction prise à l'encontre du milieu Salim Boukhenchouche. "La suspension de Boukhenchouche est plus qu'injuste.  Il n'y avait rien, mais on ne comprend pas pourquoi il a été sanctionné. C'est vraiment injuste", a-t-il dit.

 

"On l'a suspendu sur la base d'une image Photoshop"

Le président de la JSK a fait une révélation de taille en déclarant que la commission de discipline de la Ligue a sanctionné Boukhenchouche sur la base d'une image Photoshop. "Boukhenchouche a été suspendu sur la base d'une image Photoshop. C'est grave ce qui se passe. Au lieu de prendre des mesures conservatoires contre le HBCL à cause de la réaction scandaleuse de ses supporters, on sanctionne injustement notre joueur", a t-il ajouté.

 

Bouzok, Zerrouki et Mouali ciblés Le MCA veut 3 joueurs du PAC

En prévision du prochain mercato, les responsables du vieux club algérois veulent faire leur maché chez le Paradou pour renforcer leur effectif. En plus de l'attaquant Bouzok et de Zerrouki, les Mouloudéens veulent s'attacher les services de l'arrière gauche Hamza Mouali pour concurrencer le latéral gauche Ezzemani.

L'opération recrutement est d'ores et déjà lancée par les dirigeants du Mouloudia qui ont compris qu’ils n’ont pas un effectif riche cette saison. Ce qui n'a pas permis à Ben Yahia d'avoir beaucoup de choix pour composer son onze. Selon une source sûre, 3 joueurs du Paradou sont ciblés par les dirigeants du MCA au prochain mercato. Le premier que l’on a évoqué, il y a quelques jours est l'attaquant Yousri Bouzok qui sera en fin de contrat cet été. Le joueur a même donné son accord de principe à Bourayou avant l'arrivée de Hadj Redjem. L’autre joueur du PAC est Merouane Zerrouki qui a failli opter pour le MCA n'étaient les conditions financières du président Zetchi qui a exigé 1 milliard pour un prêt de 6 mois. Les dirigeants du Mouloudia ont décidé de relancer cet attaquant pour un éventuel prêt d’une saison. Le 3e joueur que veut avoir le MCA est l'arrière gauche Hamza Mouali, qui pourrait, lui aussi, opter pour le Mouloudia. Par ailleurs, Hadj Redjem, le nouveau président du MCA, est décidé à mettre le paquet pour avoir ces trois joueurs, car d’aucuns diront que le PAC a les meilleurs joueurs du championnat. Il faut dire si Hadj Redjem réussit à ramener les trois joueurs en question, il réalisera une très bonne affaire.

Les dirigeants du MCA sont appelés à renforcer leur effectif par des joueurs de qualité s'ils veulent garder Khaled Ben Yahia qui a conditionné la prolongation de son contrat par le recrutement de joueurs confirmés, à l’instar desdits trois joueurs, sans oublier l'attaquant Benbouali qui sera l'une des priorités des responsables du MCA.

  1. Z.

 

USMA : Le DTS Benkhelifa assurera l’intérim : Achiou démis de ses fonctions

C’était dans l’air, c’est désormais officiel. Hocine Achiou n’est plus le directeur sportif de l’USMA. Le faux pas de trop concédé face à l’ASO Chlef a incité le premier responsable du club Achour Djelloul à le démettre de ses fonctions.

Rien ne va chez l’USMA. Mercredi dernier, elle a été encore une fois tenue en échec, en concédant le nul face à son hôte l’ASO Chlef. Ce faux pas de trop a poussé le président du conseil d’administration de la SSPA/USMA, Achour Djelloul, à prendre d’importantes décisions. Parmi ces décisions, c’est de mettre fin aux fonctions du directeur sportif Hocine Achiou. En effet, le patron a convoqué le responsable du volet sportif au club avant-hier dans l’après midi dans son bureau, où il l’a informé de la fin de sa mission comme directeur sportif. Selon une source proche du dossier, le divorce a été acté à l’amiable. Nommé directeur sportif le 1er septembre 2021 pour succéder à Anthar Yahia, Achiou quitte l’USMA après une court e expérience qui aura duré sept mois et demi seulement.

 

Il a échoué dans sa mission

La nouvelle a réjoui les supporters usmistes qui ont tant réclamé le départ de Hocine Achiou depuis plusieurs mois. En plus des résultats loin des attentes réalisés par l’équipe en championnat, malgré les grands moyens déployés par le propriétaire du club le groupe Serport, les fans ont fait autant de reproches au désormais ex-directeur sportif du club. D’abord, il a échoué dans son recrutement, citant notamment celui de Brahim Chenihi qui a été engagé avec un gros salaire, mais sans pour autant apporter le plus escompté. Il n’a pas pu aussi renforcer l’équipe par de bons joueurs lors du mercato hivernal car il n’était pas parvenu à trouver un accord avec les libérés pour une séparation à l’amiable. On lui reproche également le choix de l’entraîneur Zlatko Krmpotic. Au lieu de faire confiance à Azzeddine Rahim, qui a réalisé d’excellents résultats depuis que la mission d’intérimaire lui a été confiée après le limogeage de Denis Lavagne, il a engagé un modeste entraîneur serbe. Achiou était aussi quelqu’un qui ne communique pas. Au lieu d’accorder des déclarations aux médias ou au moins au site officiel du club pour se défendre et expliquer ses choix, comme faisait son prédécesseur Anthar Yahia, il s’enfermait dans son mutisme et cela n’a fait qu’accentuer la tension dans l’entourage du club.

 

Benkhelifa pour assurer l’intérim

Après avoir décidé de démettre Hocine Achiou de ses fonctions, le président Achour Djelloul a confié au directeur technique sportif de l’USMA Sofiane Benkhelifa la mission d’assurer l’intérim jusqu’à nouvel ordre. Le patron va sans doute prendre tout son temps avant de nommer le successeur d’Achiou, quelqu’un capable d’être au niveau des attentes à partir de la saison prochaine.

A.S.

MCO : 4 points en 2 matches extra muros : Les Hamraoua s’accrochent

L’expédition à l’est du pays a été fructueuse pour le MC Oran, dont l’équipe première s’est bien comportée successivement à Sétif et Biskra. Tant face aux gars d’Ain Fouara que les Ziban, cette équipe a rempli son contrat avec à la clé une victoire et un nul. Autrement dit, au total, 4 points ont été assurés par les poulains d’Abdelkader Amrani. Leur séjour dans cette région du pays a donc porté ses fruits maintenant que l’équipe a même gagné 2 marches au classement général. Certes, le danger persiste encore par rapport à l’écart avec la première loge du purgatoire, mais en sortant indemne de cette expédition, la bande mouloudéenne a franchi un pas important vers le maintien. Deux de ses concurrents ont flanché ce week-end, donnant l’occasion au Mouloudia d’avancer légèrement vers la sortie de secours. A l’issue de cette expédition, les gars d’El-Hamri pointent à la 12e place. «Grâce à ces deux résultats, nous pouvons respirer un peu en attendant la suite du championnat que notre équipe doit gérer avec autant de réussite », ont indiqué des membres du comité de supporters accostés avant-hier aux alentours du stade Ahmed-Zabana.

 

But dans le temps additionnel, la monnaie de la pièce aux Biskris

Le match de Biskra ressemble, à un degré moindre, au rendez-vous disputé par les deux équipes à Oran pour le compte de la 8e journée. Car en plus du résultat identique (2-2), il y a lieu de noter le retour au score de l’équipe visiteuse dans le temps additionnel dans ces deux matchs. En effet, au stade Ahmed-Zabana, le onze des Zibans a égalisé par le milieu Ouanas (90’+2), alors que sur la pelouse de l’antre d’El-Alia, les Rouge et Blanc ont rétabli l’équilibre par l’intermédiaire du défenseur central Benammar (90’+6). C’est ce qu’on appelle rendre la monnaie de la pièce.

  1. M. A.

 

HBCL 1 - JSK 3 : Les Kabyles se repositionnent sur le podium

HBCL 1 - JSK 3

Stade du 11-Décembre-1960

Buts : Mouaki (36’), Bensayah (64’),  Nezla (90’+1) JSK.

  1. Khaldi (45’ sp) HBCL

 

HBCL

Allaoui

Aib

  1. Khaldi

(Hadji 75’)

Herrari

(Kairou 68’)

Boudoumi

(Belaribi 40’)

Zattri

Hadded

Cherfaoui

Lamri

Ghorab

(Taib 68’)

Demane

Ent. : Mehal

 

JSK

Doukha

Gatal

Chikhi

Talah

Souyad

Oukaci

(El-Orfi 72’)

Harrag

Boukhanchouche

(Benzaid 82’)

Mouaki

(Bensaha 72’)

Bensayah

(Mansouri 85’)

Ouattara

(Nezla 82’)

Ent. : Souayah

 

Temps clément, affluence moyenne. Arbitres : MM. Soltani, Otsmane et Mechid Hadjala.

 

Averts : Souyad (10’), Chikhi (13’), Talah (63’), Nezla (90’+1) JSK. Belaribi (85’) HBCL.

Les Kabyles se repositionnent sur le podium

 

Après un semi-échec à domicile contre l’USMA, la JSK a réussi à se ressaisir en revenant avec la totalité des points de son déplacement à Chelghoum-Laid où elle a affronté le HBCL, dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Les Jaune et Vert se sont imposés sur le score de 3 buts à 1 signés par les attaquants Dadi Mouaki (36’), Reda Bensayah (64’) et Massinissa Nezla (90’+1). Un succès qui propulsera les Jaune et Vert à la 2e qu’ils partagent avec la JSS, avec 43 points chacun. La JSK aura réussi d’une pierre deux coups. Ce succès, ô combien précieux, lui permettra de récupérer les deux points perdus à domicile face à l’USMA et par la même occasion de se repositionner sur le podium pour relancer ses chances de terminer la saison à la 2e place. Pour revenir à la physionomie de la rencontre, la JSK démarre bien le match et domine légèrement les débats, mais elle n’a pas été dangereuse devant. Les défenseurs kabyles, à l’image de Chikhi et Souyad, ont commis quelques erreurs au début du match. Fort heureusement, les attaquants du HBCL ont été maladroits, ils n’en ont pas profité pour ouvrir le score. Il fallait attendre la 36e minute de jeu pour enregistrer la première réalisation de la rencontre et du côté des visiteurs. Bien servi par Juba Oukaci, l’attaquant Dadi Mouaki reçoit le ballon dans les 18 mètres, drible son vis-à-vis et du pied droit, il trompe la vigilance du gardien Allaoui, sous les cris de joie des supporters de la JSK présents dans les tribunes. Ce but secoue les locaux qui se sont montrés un plus dangereux durant le 3e quart d’heure de la première mi-temps. Le moment où tous les présents au stade attendaient le coup de sifflet de la fin de cette première mi-temps, l’arbitre Soltani, contre toute attente, accorde un penalty douteux aux locaux. Suite à un tacle réussi de Souyad sur un attaquant du HBCL à la ligne de la surface de vérité, l’arbitre accorde un coup franc avant de désigner le point de penalty. Khaldi se charge de l’exécuter et remet les pendules à l’heure. Sur ce score nul d’un but partout, l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires. Après la pause citron, les camarades de Boukhanchouche dominent le milieu du terrain et enchaînent quelques offensives dans le camp du gardien Allaoui, mais sans parvenir à trouver la faille. À la 64e minute de jeu, le capitaine Reda Bensayah reçoit une passe dans la surface de vérité. Il se joue de Cherfaoui et double la mise pour son équipe. Touchés dans leur amour-propre, les poulains de Mehal tentent le tout pour le tout les 20 dernières minutes ; ils ont failli à plusieurs reprises revenir dans le score. Les changements d’Ammar Souayah, qui a incorporé El-Orfi, Bensaha, Benzaid, Nezla et Mansouri respectivement à la place de Oukaci, Mouaki, Boukhanchouche, Ouattara et Bensayah, ont porté leurs fruits. Lancé sur le côté droit par El-Orfi, Bensayah gagne son duel face à l’arrière gauche du HBCL. D’un centre à ras de terre, il trouve Nezla seul face au gardien ; sans hésiter, il corse l’addition à la 90’+1. Le reste du temps additionnel ne donne aucun changement au tableau d’affichage. C’est sur cet avantage de 3 buts à 1 au profit de la JSK que l’homme en noir met fin aux débats.

  1. H.

 

 

MCA - Les choix de Ben Yahia contestés

Alors que les nombreux supporters du Mouloudia s'attendaient à voir leur équipe favorite assurer la victoire à Sétif face à l´ESS, les camarades de Chaal sont revenus bredouilles à la maison. C'est la première fois de la saison que les Chnaoua ont pointé du doigt le coach Khaled Ben Yahia à cause de ses choix et sa stratégie de jeu dans ce Clasico très important pour la suite du parcours des Vert et Rouge.

Une défaite restée au travers de la gorge des fans mouloudéens. Même si les joueurs ont une part de responsabilité dans ce match à cause des erreurs commises et l'inefficacité de l'attaque, les choix du Tunisien ont été contestés par les Chnaoua. Ben Yahia, qui n'a gagné aucun match depuis quatre journées, a toujours aligné le même onze qui a confirmé encore une fois qu'il est en panne. Laisser des joueurs comme Rebiai et Hachoud sur le banc était une erreur pour le Tunisien, car certains joueurs comme Ezzemani, Heddad et Attou sont en baisse de forme depuis quelques journées. En attaque, Frioui est trop isolé à cause du système de jeu prôné par le technicien tunisien. Il faut dire que Ben Yahia a failli dans sa stratégie de jeu pour battre l´ESS qui était pourtant à la portée du MCA s'il avait choisi les bons éléments pour ce match. Le Tunisien, qui était pourtant le chouchou des Chnaoua, est désormais critiqué ; même la direction du club qui, pourtant, voulait lui prolonger son contrat, songe à faire marche arrière.

Une chose est sûre, le derby contre le Nasria sera décisif pour Khaled Ben Yahia qui doit revoir sa copie pour sa composante, car s'il continue à jouer avec le même onze, le MCA n'ira pas loin et ses chances seront de terminer la saison sur le podium sont très minimes.

M. Z.

CRB - Après l’énorme coup réalisé à Béchar : Le Chabab plus qu’un patron, une étoffe de champion

Le leader du championnat n’a finalement pas tremblé ; il est allé à Béchar pour ramener une victoire qui vaut son pesant d’or au classement et rapproche la formation de Laâqiba du titre de champion.

 

C’était une rencontre vraiment compliquée pour les hommes de Paqueta. Ces derniers ont affronté la redoutable formation de la JSS, connue pour être quasi invincible lorsqu’elle évolue à la maison. Cependant, le club de la capitale a réussi à aller chercher les 3 points de la victoire et prendre une très grosse option pour un nouveau titre de champion d’Algérie. Une situation qui fait que le club de la capitale est plus que jamais en lice et proche d’une 3e couronne de suite. Ce qui finirait par confirmer l’écrasante domination des Rouge et Blanc en championnat. Sur le déroulement de la rencontre hier, on ne dira pas que le CRB a bien joué, car ce n’est pas le cas et tout le monde le reconnaît. Mais ce qui a fait la différence pour le club de la capitale, c’est cette capacité à gagner des matchs sans pour autant bien jouer. Ce paramètre fait du Chabab non pas un patron de la Ligue 1, qui est déjà sous contrôle, mais lui donne le costume de futur champion même s’il reste encore des matchs à disputer.

 

Cavalier seul

Grâce à cette nouvelle victoire acquise sur l’un des terrains les plus difficiles à jouer, les Belouzidadis prennent de très bonnes distances avec la concurrence et sont surtout dans une position qui leur permet d’aborder la suite avec beaucoup de sérénité : 9 points d’avance sur la JSS avec notamment encore deux matchs en retard à disputer. Un écart qui pourrait être réduit pour permettre au Chabab de tuer le suspense dans quelques matchs seulement.

 

Le coaching a fait la différence

S’il y en a également un qui mérite toutes les louanges, c’est bien le premier responsable de la barre technique algéroise Marcos Paqueta. Encore une fois, ce dernier a fait le nécessaire pour que tout se déroule parfaitement bien pour son équipe. Le Brésilien a pris le risque de laisser quelques éléments indispensables à la maison et d’autres sur le banc, en relançant des joueurs qui n’avaient plus de temps de jeu face à son poursuivant immédiat. Cependant, c’est en seconde période qu’il va apprendre une belle leçon au jeune Mustapha Djallit en apportant les changements qui allaient donner la victoire au CRB. En effet, rien que sur l’action du but, ce sont les deux remplaçants au départ et à la conclusion, à savoir Belkhir à la percussion et Bouras à la conclusion. Le coaching a été payant et a offert 3 points au CRB. On se demande bien qui peut arrêter l’équipe du Chabab bien partie pour écrire l’histoire avec un potentiel 3e titre de suite, ce qui n’a pas par ailleurs jamais été réalisé.

  1. Z.

USMA 1 - ASO Chlef 1 : Les Rouge et Noir dans le dur !

USMA 1 - ASO Chlef 1

Stade : Omar-Hamadi (Bologhine), temps pluvieux, pelouse en bon état.

Arbitres : Bendjahane, Bensnouci, Larbi-Haouari.

Buts : Meziane 51’ (USMA). Souibaâh 80’ (ASO).

USMA : Benbot, Bekakchi, Belaïd, Radouani, Loucif, Benzaza (Achour 87’), Benkhelifa (Chita 85’), Meziane, Belem (Benhammouda 46’), Aït-El-Hadj (Othmani 85’), Opoku (Belkacemi 67’).

Ent. : Krmpotic.

ASO : Kacem, Zahzouh, Abada, Fourloul, Bensalah, Boussaïd, Aguieb (Zenasni 88’), Baâziz, Fettouhi (Haddouche 78’), Alili (Dahamni 65’), Aliane (Souibaâh 65’).

Ent. : Zaoui.

 

Les Rouge et Noir dans le dur !

Rien ne va pour l’USMA. En accueillant l’ASO Chlef hier soir au stade Omar-Hamadi, les Rouge et Noir ont concédé un nouveau faux pas à la maison après que le match se soit soldé sur un score de parité d’un but partout. Un résultat qui ne fait guère les affaires de la formation de Soustara qui a compromis sérieusement ses chances de jouer le podium cette saison.

Pour revenir à la physionomie de la rencontre, les Rouge et Noir l’entament en force. Ils exercent une forte pression sur les bois adverses, en se procurant quelques occasions, mais sans pour autant parvenir à les concrétiser. Les Chélifiens, se sont montrés costauds pendant la première mi-temps. Ils jouent sans complexe et osent vers l’avant, mais sans créer du danger sur les bois de Benbot. La première mi-temps fut très équilibrée où le jeu s’est concentré au milieu de terrain. C’est donc sur le score vierge de zéro partout que l’arbitre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. Après la pause-citron, les Usmistes sont rentrés plus motivés et déterminés afin de marquer le but libérateur. Six minutes seulement après le coup d’envoi de la deuxième mi-temps, Meziane parvient à débloquer la situation et libère ainsi les siens.

 

Le bon coaching de Zaoui

Le but de l’USMA fera réagir les visiteurs. Ces derniers vont multiplier leurs attaques afin de revenir au score. L’entraîneur Samir Zaoui joue toutes ses cartes offensives, en incorporant Dahamni, Haddouche et Souibaâh. Trois changements qui portent leurs fruits puisque le dernier réussira à remettre les pendules à l’heure (80’). Profitant d’un centre bien botté de Haddouche, il met le cuir au fond des filets d’une jolie tête. Les Algérois tenteront de reprendre l’avantage au score, mais leurs tentatives restent vaines. De son côté, le coach usmiste Krmpotic essaye de trouver les solutions pour débloquer la situation en attaque, mais tous les attaquants qu’il a incorporés ne réussissent pas à apporter le plus escompté.

 

Belkacemi prive l’USMA de la victoire

On jouait les derniers instants de la rencontre, les Usmistes bénéficient d’un penalty, mais Belkacemi échoue à le transformer en but et prive ainsi son équipe de la victoire. C’est donc sur ce score de parité d’un but partout que l’arbitre Bendjahane siffle la fin de la rencontre. Par ce nouveau faux pas, le podium s’éloigne encore pour l’USMA. Une saison blanche se profile à l’horizon pour le club de Soustara. Quant à l’ASO Chlef, elle aura réalisé une bonne opération et poursuit ainsi son bonhomme de chemin en championnat.

A.S.

USB 2 - 2 MCO : El-Hamri revient de loin

USB 2 - 2  MCO

Stade du 18-Février, Biskra

Buts :

USB : Lakhdari (30’) N Khoualed (90’+4)

MCO : Guenina (53’) Benammar  (90’+7)

 

USB : Ouabdi, Boufligha, Lakhdari, Salem, Boukaroum, N. Khoualed ©, Ghessiri (Feniri 84’), Amriche, Yedroudj, M. Khoualed, Mokhtar (Djahnit 33’)

Ent. : Bouzidi

 

MCO : Soufi, Khadir, Mekkaoui,  Benammar, Khali, Legraâ ©,  Chadli (Benamara 74’), Chaouti, Guenina, Djaâbot, Siam (Allati 90’)

Ent. :  Amrani.

 

Temps frais  Affluence moyenne – Match joué en nocturne - Arbitrage de M Sekhraoui assisté de MM. N. Doulèche et Hani

 

 El-Hamri revient de loin

 

Le match US Biskra - MC Oran s’est soldé par un nul riche en buts (2-2). Un résultat arraché par les gars d’El-Hamri dans le temps additionnel répliquant à une réalisation sur le fil de l’équipe locale signée le cadet des Khoualed (90’+ 5). Dans l’ensemble, ce partage des points paraît logique au vu de la physionomie de la partie. Les gars des Ziban se sont montrés désireux de trouver la faille dès les premiers instants de la partie. Leurs efforts ont été récompensés à la demi-heure de jeu par l’entremise du défenseur Lakhdari. La réaction de l’équipe oranaise n’a pas tardé à se faire sentir sans pour autant inquiéter l’arrière- garde des Biskris. Sauf qu’au retour des vestiaires, les visiteurs vêtus du rouge sont parvenus à leurs fins. Leur lutin Guenina s’est chargé de tromper la vigilance du gardien Ouabdi à la faveur d’un coup franc huit minutes après la pause. Leur volonté d’arracher un bon résultat a porté ses fruits dans les derniers instants du temps additionnel grâce à une frappe à bout portant de Benammar (90’+7) au grand dam du public biskri.  

  1. M. A.

 

HBCL-JSK à 15h45 (25e journée) : Le podium passe par Chelghoum Laid

Les Kabyles comptent profiter de cette rencontre face au HB Chelghoum Laid pour s’installer sur le podium. Ils savent que cette option n’est valable que s’ils sortent victorieux de ce match face au 14e dans le classement. Invincible depuis 7 matchs, la JSK partage la 4e place avec le Paradou AC et le CSC avec 40 points dans son compteur et 3 points de retard seulement sur la JSS, qui occupe la 2e place, et à 2 points du MCA, 3e au classement. L’adversaire du jour des Kabyles traverse une mauvaise passe sur le plan résultats et souffre de beaucoup de problèmes, comme en témoigne la place qu’il occupe au classement avec 27 points en 24 matchs joués. Ce qui constitue un avantage pour les camarades de Bensayah qui doivent impérativement en profiter pour revenir avec les 3 points en jeu de ce déplacement et retrouver le podium.

 

Souayah misera sur les plus en forme

Le staff technique compte mettre tous les atouts de son côté pour renouer avec le succès qui le hissera, à coup sûr, sur le podium. 12 jours après le dernier semi-échec concédé à domicile face à l’USMA, l’entraîneur Ammar Souayah veut gagner le match ; il a fait savoir, lors de la conférence de presse qu’il a animée lundi, que seuls les meilleurs joueront. La rencontre de cet après-midi s’annonce très difficile pour les Canaris du Djurdjura, qui espèrent enchaîner une 2e victoire à l’extérieur après celle de l’US Biskra. Le staff technique est plus que jamais confiant quant à un bon résultat qui replacerait l’équipe en haut du tableau. Conscient de l’importance de ce rendez-vous, le technicien tunisien ne compte pas chambouler son onze ; il devrait reconduire presque les mêmes joueurs ayant affronté l’USMA, le 1er avril dernier, et miser sur le retour de Bensayah et Harrag qui devraient retrouver leur place.

 

Remporter la 4e en déplacement

Depuis la défaite enregistrée à domicile le 10 février dernier face au MCA, la JSK n’a perdu en restant sur une série de 7 matchs sans défaite. Après 23 matchs joués en championnat cette saison, les Jaune et Vert ont réalisé 10 victoires, 10 matchs nuls et 3 défaites. Souyad et ses coéquipiers comptent confirmer leur solidité en déplacement en allant chercher leur 4e victoire hors de leurs bases après les 3 premières enregistrées respectivement face au CRB, le WAT et l’USB. De leur côté, les supporters sont très déçus par la dernière contre-performance à domicile face à l’USMA. Les coéquipiers de Ouattara doivent s’imposer à Chelghoum Laid s’ils ne veulent pas être distancés davantage par le CRB et les autres équipes du podium. Ils ont donc tout intérêt à ne pas revenir bredouilles de leur déplacement à Chelghoum Laid d’autant plus que la victoire les hissera  sur le podium. Les camarades de Bensayah doivent réussir un match plein s’ils tiennent au titre ou au moins à la 2e place qui leur permettra de jouer la Champions League africaine la saison prochaine.

  1. H.

 

ESS 2 – MCA 1 : Le MCA en crise

ESS 2 – MCA 1

Stade 8-Mai-1945 de Sétif, temps frais, terrain praticable, huis clos, arbitrage de M. Mechairia, assisté par MM. Maghlout et Mehaibia.

Buts :

Djahnit1’, Ghezala 56’ csc (ESS)

Abdelhafid 90’+3)

Averts :

Belkhir 41’ (MCA)

Karaoui 74’ , Boudebous 90’+4(ESS)

ESS : Ferrahi, Nemdil, Belkaroui, Ziti, Brahimi, Boutiche, Kendouci (Karaoui62’), Djahnit, Djabou (Ferhi 90’+2), Deghmoum (Ferhani 90’+1), Benayad (Boudebous77’).

Ent. : Réda Bendriss

MCA : Chaâl, Hamidi, Ezzemani, Ghezala, Hadded, Touki, Attou (Morsli 46’), Esso, Tahar (Abdelhafid 61), Belkhir (Benbourenane78’), Frioui (Zaïdi 61’).

Ent. : Khaled Ben Yahia

 

4 matchs sans victoire

Le MCA en crise

 

Le Doyen a raté son match hier. Il faut dire que l’ouverture du score dans les premières secondes du match par Djahnit a affecté les Vert et Rouge qui ont tenté de revenir dans le score, mais Ghezala marque contre son camp, ce qui a déboussolé les Algérois. Le Doyen qui marque par Abdelhafid, celui-ci aurait pu être le but égalisateur si Ezzemani n’avait pas raté le penalty. Le MCA doit sortir la tête de l’eau et il faut le faire au plus vite.

Rester sur le podium, c’était la mission de la bande à Ben Yahia hier à Sétif devant une équipe de l’ESS saturée par l’enchaînement des matches et c’était l’occasion en or pour les Vert et Rouge afin de prendre le dessus. Mais la partie débute avec l’ouverture du score par Djahnit après 24 secondes seulement après le coup d’envoi de la rencontre qui a surpris les camarades de Ghezala. Pris à froid, les Algérois tentaient de se ressaisir et revenir dans le match. Les locaux voulaient tuer le match et couraient derrière le second but, alors que le Doyen voulait se reprendre en main pour imposer son jeu. Les actions se faisaient de plus en plus rares. Même si la conservation du ballon était à l’actif des visiteurs, les Vert et Rouge n’ont pas pour autant mis le danger dans le camp adverse. Bien au contraire, ce sont les coéquipiers de Djabou qui auraient pu ajouter un but, n’était le bel arrêt de Chaâl à cinq minutes de la fin du premier round. Hamidi aussi aurait pu marquer le but égalisateur mais le gardien Ferrahi est bien en place pour le contrer. Une minute de temps additionnel qui ne changera pas au score de 1-0 en faveur de l’Aigle noir. La pause-citron finie, les 22 acteurs reviennent pour animer la seconde mi-temps. D’un côté, l’Entente avec la ferme intention de garder son avantage, et le Doyen pour égaliser et rentrer à la maison avec un bon résultat. Le coach Ben  Yahia passe au 4-3-3 à l’entame de la seconde période en incorporant Morsli. Mais l’Aigle noir voulait impérativement renouer avec les victoires après le revers concédé devant le MCO et sur une action, Ghezala marque contre son camp pour corser l’addition et donner du fil à retorde à ses camarades. Un second but qui a libéré l’ESS mais qui a eu l’effet d’un coup de massue sur les Algérois. L’heure de jeu arrive, Ben Yahia joue les cartes Zaïdi et Abdelhafid avec l’espoir de retrouver le chemin des filets. Le temps passe et rien à mettre sous la dent. Ezzemani qui exécute le penalty trouve en face de lui un lion qui a su garder sa cage et ce fut un autre coup pour le mental de l’équipe. Abdelhafid réduit le score mais cela ne change en rien que le MCA a enregistré dans la soirée d’hier sa 5e défaite de la saison. Le MCA continue à manger son pain noir et cette défaite concédée devant l’ESS a éjecté le MCA du podium. L’Aigle noir a renoué avec les victoires et ceci ne peut que lui faire du bien pour accueillir les Tunisiens le couteau entre les dents et avec un moral au beau fixe.

A.Z.

 

JSS 0 - CRB 1 : Le CRB met la JSS K.-O.

JSS 0 - CRB 1

Stade : 20-Août-1955 de Béchar

Affluence : Moyenne

Temps : bon

Pelouse en bon état

Arbitres : Boukhalfa, Hallam et Sohbi

 

But : Bouras (89’)  

 

JSS :

Saïdi, Ouis (Boutouala 58’), Amrane, Boubekeur, Khellif, Bouchiba, Hamidi, Saudi (Mellal 67), Lhamri, Belatrèche (Hamia 58’), Adrar (Saâd 67’)

Ent. : Djallit.

 

CRB

Moussaoui, Belkhiter, Nessakh, Bouchar, Aït-Abdeslam, Tariket (Bouras 46’), Draoui, Selmi (Khalfallah 83’), Bakir (Tabti 83’), Bousseliou (Belkhir 59’), Aribi (Merzougui 71’)

Ent. : Paqueta

 

 

Le CRB met la JSS K.-O.

 

L’affiche de la 25e journée de la Ligue 1 Mobilis n’a finalement pas tenu ses promesses. Cependant, le CRB est tout de même parvenu à l’emporter à Béchar grâce à un but de Bouras. Un but qui vaut son poids en or et qui rapproche encore un peu plus le CRB d’un nouveau titre de champion.

On le savait, cette rencontre était un véritable tournant de la saison pour les Belouizdadis. Ces derniers affrontaient l’équipe qui pouvait leur causer le plus de problèmes d’ici la fin de saison. D’ailleurs, un bon résultat s’imposait pour le club de la capitale afin de creuser l’écart. C’est chose faite pour les Rouge et Blanc qui réalisent une grosse opération à Béchar et qui s’envolent au classement général du championnat. Ça n’a pas été facile pour les Rouge et Blanc puisque la partie a été serrée entre les deux équipes et l’enjeu a pris le dessus sur le jeu. Toutefois, le remplaçant Akram Bouras est venu profiter de l’une des rares opportunités pour aller marquer le but de la victoire à la 89e minute de jeu. Un succès ô combien précieux puisque cette victoire met la JSS K.-O.

 

Le 3e titre se rapproche pour les Belouzidadis

Il faut le dire, le Chabab savait qu’à partir de cette rencontre, les choses allaient devenir plus claires pour la course au titre. Grâce à ce succès, les Belouizdadis voient la route dégagée pour aller chercher ce troisième titre consécutif. En effet, avec désormais 9 points d’avance sur la JSS et 10 sur le Mouloudia mais aussi et surtout avec deux matchs en retard, les Rouge et Blanc se rapprochent de plus en plus d’un nouveau titre qui ne fera que consolider leur domination totale sur le football algérien au cours des trois dernières années. Place maintenant à la Ligue des champions d’Afrique et au match face au WAC qui sera capital pour l’avenir africain de la formation de Laâqiba.

  1. Z.

 

USMA-ASO à 22h (25e journée) : Match compliqué pour les Rouge et Noir

Les Rouge et Noir de l’USMA ne devront pas rater leur match à la maison ce soir, lors de la réception de l’ASO Chlef, pour renouer avec la victoire et se relancer ainsi en championnat. Leur mission s’annonce toutefois ardue face à un adversaire qui carbure et négocie bien ses matchs hors de ses bases.

Après une trêve de douze jours, ce soir, les Rouge et Noir renoueront avec le championnat national en accueillant l’ASO Chlef au stade Omar-Hamadi, pour le compte de la 25e journée de la Ligue 1 Mobilis. Au bord de l’implosion, ils seront appelés à réagir en renouant avec la victoire pour mettre ainsi un terme à leur série de mauvais résultats. Ce qui a engendré une crise dans la maison usmiste, où le propriétaire du club, le groupe Serport, a fini par préparer son retrait en raison de la pression terrible des supporters. Une victoire ce soir sera donc la meilleure façon d’apaiser la tension, mais aussi espérer provoquer le déclic attendu après 6 matchs de disette. Pour les coéquipiers de Bekakchi, qui sont conscients de leur responsabilité, la victoire demeure leur seul mot d’ordre.

 

Pas question de laisser filer d’autres points à Bologhine

Etant sur une mauvaise passe depuis l’entame de la phase retour, les Usmistes ont été accrochés à deux reprises au stade Omar-Hamadi face à la JS Saoura et au Hilal Chelghoum-Laid. Après avoir perdu 4 précieux points, ils n’auront désormais pas droit de laisser filer d’autres points à la maison s’ils veulent rester en course pour une place sur le podium en fin de saison. La victoire est impérative ce soir pour rester proches des équipes du peloton de tête et, du coup, garder leurs chances d’atteindre leur principal objectif en fin de saison.

 

Méfiance, l’ASO est un adversaire coriace

Si on jette un coup d’œil sur le parcours de l’ASO Chlef, on constate que cette équipe carbure bien. En effet, elle a réalisé des résultats très satisfaisants depuis l’entame de la phase retour, ce qui lui a permis de faire un bond intéressant au classement général et de quitter définitivement la zone rouge en se hissant vers le milieu du tableau. Lors des derniers matchs qu’elle a disputés, on a relevé également que la bande à Samir Zaoui voyage bien. Elle s’est imposée à plusieurs reprises hors de ses bases face au MCA, à l’O Médéa et au NAHD. Elle a également réussi à imposer le nul à la JS Saoura à Béchar, une équipe redoutable dans son antre. Ainsi, la mission des gars de Soustara s’annonce ardue ce soir ; la victoire ne sera guère une simple formalité face à un adversaire qui viendra à Bologhine avec l’ambition de réaliser un résultat probant quand on sait qu’il dispose de très bons joueurs capables de faire la différence.

  1. S.

 

USB-MCO à 22h (25e journée) : A Biskra pour un autre bon résultat

La formation du MC Oran affrontera son homologue de l’US Biskra dans la soirée de ce mercredi. Cette confrontation entrant dans le cadre de la 25e journée du championnat s’annonce assez délicate pour la bande mouloudéenne s’agissant d’un rendez-vous en déplacement, car les débats sont prévus sur la pelouse du 18-Février d’El-Alia. Les poulains d’Abdelkader Amrani, après leur succès assuré aux dépens de l’ES Sétif samedi dernier en déplacement (1-0), doivent sortir indemnes de la cité des Ziban. Classés 12e ex aequo avec le HB Chelghoum-Laid et le RC Arba, les gars d’El-Hamri sont appelés à éviter de perdre tout simplement par rapport à la position de leur équipe qui reste toujours sous la menace, sachant que 5 points seulement la séparent de la première loge du purgatoire.

Autrement dit, une autre empoignade que Mohamed Legraâ et compagnie   sont dans l’obligation de bien négocier afin de préserver leur chance de sauver l’équipe. Leur driver compte beaucoup sur un bon résultat, voire un deuxième succès d’affilée sur les terres biskries. Les Rouge et Blanc sont donc appelés à prendre ce match très au sérieux d’autant qu’en face, les Vert et Noir seraient en quête de rachat suite à leur dernière défaite concédée lors de la réception de la JS Kabylie (0-1). Il convient de rappeler que le coup d’envoi de ce rendez-vous est prévu à 22h.

  1. M. A.

 

L’équipe probable :

Soufi, Khadir ou Allati, Mekkaoui, Benammar, Khali, Legraâ, Chaouti, Bounoua, Guenina, Siam, Djaâbot

 

 

Défaite oranaise dans le dernier USB-MCO

La formation de l’US Biskra a victorieusement négocié la dernière opposition face à son homologue du MC Oran à domicile. En effet, la dernière rencontre opposant les deux équipes sur le sol biskri s’est soldée par une victoire des Vert et Noir sur le score de 1-0, œuvre de Hichem Mokhtar à la 88’ sur un coup de pied de réparation. Quant au match aller de la saison en cours, les débats, qui se sont déroulés sur la pelouse d’Ahmed-Zabana, se sont soldés par un nul sur le score de 2 buts partout par un partage des points (2-2)

  1. M. A.

JSK - Souayah : "Il faut qu'on batte le HBCL"

Au cours de la conférence animée à la fin de l'entraînement d'hier, l'entraîneur Ammar Souayah a avoué que son ambition est de revenir avec les trois points de son déplacement à Chelghoum Laïd. "On ira à Chelghoum Laïd pour tenter de revenir avec les trois points de la partie. On doit faire preuve de beaucoup de vigilance et de concentration pour relever le défi. Il faut qu'on batte le HBCL. La préparation pour ce rendez-vous se déroule dans de bonnes conditions. On s'entraînait en nocturne et cela pour permettre aux joueurs de travailler dans de bonnes conditions ", a annoncé le coach tunisien.

 

"On doit se racheter de notre échec face à l'USMA"

Malgré la difficulté de la tâche qui attend son équipe face à un adversaire qui se trouve dans l'obligation de gagner après son naufrage à Béchar, Souayah a confié qu'il est impératif de récupérer les deux points perdus lors de la dernière rencontre face à l'USMA. "Effectivement, on doit se racheter de notre dernier échec face à l'USMA. On a perdu 2 points et on doit les récupérer", estime-t-il.

 

"Le HBCL en crise? On doit se méfier de lui"

Interrogé sur le fait d'affronter une équipe en pleine crise et qui s'est inclinée par 5 buts à 0 devant la JSS, Souayah rétorque que toutes les équipes qui affrontent la JSK sont hyper motivées pour la battre. "Vous savez, il n'y a pas de match facile. Que ce soit face au RCA, l'ASO ou l'USB pour ne citer que ces équipes, notre mission n'était pas facile. Toutes les équipes qu'on affronte sont hyper motivées pour nous battre. C'est un. honneur qu'elles nous font. Vous dites que le HBCL est en crise mais on doit se méfier de cette équipe pour éviter toute mauvaise surprise."

 

"Harrag a des qualités, mais il est difficile à gérer"

Sur le retour du milieu Chemseddine Harrag qui a purgé sa suspension lors de la dernière rencontre face à l'USMA, Souayah pense que cela ne fera que relancer la concurrence. "Harrag a des qualités et il a de l'expérience. Mais il y a des joueurs qui ont des qualités, mais qui sont difficiles à gérer", s'est-il plaint.

 

"Bouhekak, Boumechra et Medane ne sont pas encore opérationnels"

Bien qu'ils aient réintégré le groupe au début de la semaine, le défenseur Bouhekak et les milieux Boumechra et Medane ne sont pas concernés par le match de demain face au HB Chelghoum Laïd. C'est l'entraîneur Souayah qui l'a affirmé hier après-midi. "Bouhekak, Boumechra et Medane sont dans le groupe, mais ils ne sont pas encore opérationnels  On verra dans une ou deux semaines", a-il dit. 

 

"Deux déplacements consécutifs au mois de Ramadhan, c'est trop !"

Au sujet des deux déplacements consécutifs  qui attendent son équipe, l'un à Chelghoum Laïd et l'autre à Relizane, le coach de la JSK pense que ça ne sera pas facile de faire deux voyages en plein mois de Ramadhan, alors qu'i' fait très chaud. "Effectivement, ce n'est pas facile de faire deux déplacements consécutifs en ce mois de Ramadhan. On s'attendait à ce que le calendrier soit clément surtout qu'il y a des stades qui disposent de projecteurs et d'autres non."

 

"L'intérêt de l'équipe prime sur tout et il n'y a que les meilleurs qui vont jouer"

Relance sur sa déclaration surprenante faire à la fin de la rencontre face à l'USMA et dans laquelle il a déclaré que désormais il ne fera plus dans les sentiments, Souayah s'explique : "Il y a des joueurs qui ont eu plusieurs chances. Ils ont bénéficié d'un temps de jeu conséquent vu qu'ils ont de l'expérience, mais maintenant il n'y a que les meilleurs qui vont jouer. L'intérêt de l'équipe prime sur tout. Je préfère avoir un groupe que des individualités non disciplinées et difficiles à gérer."

 

"On a profité de l'arrêt du championnat pour augmenter la charge de travail"

Même si ce long arrêt du championnat risque encore une fois de jouer un mauvais tour pour les équipiers de Bensayah, Souayah tente de positiver en déclarant qu'il a profité de l'occasion pour combler les lacunes de l'équipe. "On a profité de cet arrêt du championnat pour augmenter la charge de travail que ce soit sur le plan physique ou technique. Lors de la phase aller, les matches n'étaient pas beaucoup espacés et c'est pour cela qu'on n'avait pas le temps pour travailler", a-t-il souligné.

 

"Bensayah et Chikhi seront prêts"

Même s'il n’a récupéré son capitaine Réda Bensayeh et l'arrière gauche Chikhi qui étaient avec l'équipe nationale A' qu'à quelques heures du déplacement de l'équipe à El-Eulma, le coach tunisien pense que ses deux internationaux seront aptes pour le rendez-vous de demain face au HBCL. "Bensayah et Chikhi sont avec le groupe. Ils seront prêts pour le match", a t-il conclu.

Massinissa Hachour 

ESS-MCA à 22h (25e journée) : Le Doyen veut gagner la bataille des hauts plateaux

Les Vert et Rouge affronteront ce soir l’Entente de Sétif sur ses terres. Les camarades du gardien de but Farid Chaal veulent battre l’Aigle noir dans son nid, comme l’ont fait les Oranais.

 

Depuis que la direction de l’ESS a demandé de reporter le RDV, puisque les Sétifiens doivent jouer un match de Ligue des champions qu’ils doivent bien préparer vendredi, les Vert et Rouge attendaient ce report. Le Doyen devait faire le déplacement dimanche à El Eulma l’a fait hier. Mais le coach Ben Yahia a mis en garde ses joueurs en leur faisant comprendre qu’ils doivent travailler sans relâche et faire tout pour répondre présent devant des Sétifiens touchés dans leur amour-propre après le revers essuyé devant le MCO. Ils ne pensent donc qu’à leur rendez-vous de vendredi. Les Vert et Rouge veulent profiter de cette occasion afin de renouer avec les victoires dans les hauts plateaux. Il faut dire que, depuis quatre journées, le Doyen n’arrive pas à gagner. Pour maintenir sa place sur le podium, il est impératif de retrouver le chemin du succès dès ce soir face aux Sétifiens qui ne vont rien lâcher et peuvent réagir par la plus violente des manières puisque la LFP n’a pas donné de suite à leur demande. Les Vert et Rouge doivent s’attendre à un match difficile, qu’il faut bien négocier afin de retrouver le sourire et bien sûr avancer dans le bon sens jusqu’à finir sur le podium, comme le souhaite le Mouloudia qui veut revoir les Vert et Rouge renouer avec les bons résultats. Ce qui est sûr, les internationaux ont retrouvé l’équipe hier et vont devoir mettre le cap sur leur match de ce soir afin d’être au top pour convaincre l’Aigle noir de céder des points pour avancer dans le bon sens. Ce qui est sûr, les camarades de Belkhir doivent tout faire pour réussir le pari et s’assurer une belle affaire face à des Sétifiens qui voudront garder les trois points à la maison.

  1. Z.

Equipe probable :

Chaal, Hamidi, Ezzemani, Ghezala, Hadded (Rebiaï), Touki, Atou, Esso, Belkhir (Morsli), Tahar, Frioui.

JSS – CRB ce soir à 22h (25e journée) : Les Belouzidadis face au défi béchari

Choc au sommet au 20-Août de Béchar entre le leader du championnat, le CRB, et son dauphin, la JSS. Une rencontre très compliquée pour le club de la capitale qui vise les 3 points de la victoire.

 

Leader du championnat depuis un bon moment, le Chabab a pris de l’avance sur ses concurrents en championnat et dispose encore de deux matchs en retard par rapport aux autres équipes. C’est dire que la situation est actuellement sous contrôle et que le club de la capitale doit faire tout pour que les choses se passent parfaitement bien pour la suite du parcours. Ce soir, le CRB effectue un déplacement des plus périlleux pour aller affronter la formation de la JSS à Béchar. Une rencontre qui s’annonce particulièrement compliquée pour les Belouizdadis face à leur adversaire le plus dangereux dans la course au titre. Ce sera un gros défi pour les Rouge et Blanc car on sait que la JSS est intraitable à la maison. Mais cela ne change rien, car le CRB vise tout bonnement la victoire et espère bien atteindre cet objectif et prendre le large au classement.

 

Le tournant de la saison

Il sera donc question d’une finale avant l’heure du championnat. En cas de victoire du Chabab, la JSS sera

 définitivement écartée de la course au titre. On voit mal une autre équipe venir inquiéter les Rouge et Blanc pour la suite du parcours. C’est d’ailleurs pour cette raison que les joueurs considèrent cette rencontre comme le véritable tournant de la saison. Ils veulent absolument aller chercher cette victoire qui leur fera énormément du bien pour reprendre pleinement confiance pour la suite.

 

Le CRB avec toutes ses armes

Comme on l’a fait savoir, la préparation de cette rencontre a été quelque peu perturbée par l’absence de pas moins  6 joueurs titulaires indiscutables qui étaient en stage avec la sélection nationale A’. Le coach ne peut pas se passer desdits éléments du moment qu’ils représentent 80% de l’équipe-type ; donc, il ne peut pas tout chambouler. Une certitude cependant, le CRB se présentera au 20-Août de Béchar avec toutes ses armes puisqu’aucun joueur n’est blessé. Une occasion en or pour le club de la capitale afin d’avancer dans le bon sens et surtout essayer d’écarter une bonne fois pour toutes l’équipe de la Saoura da la course au titre. Coup d’envoi à 22h ce soir.

  1. Z.

Equipe probable :

Moussaoui, Belkhiter, Nessakh, Bouchar, Keddad, Merizigue, Djerrar, Tabti, Belkhir (Reghba), Bakir, Aribi 

USMA - Le CA favorable au retrait du groupe Serport

Les membres du conseil d’administration de la SSPA/USMA ne s’opposent pas au retrait du groupe Serport du club. Ce dernier est décidé à vendre ses actions (94,34% du capital) en raison de la pression terrible exercée par les supporters, notamment depuis l’entame de la phase retour.

L’information a filtré avant-hier de la maison usmiste. Le propriétaire du club et actionnaire majoritaire, le groupe Serport, veut se retirer de l’USMA en raison de la pression terrible exercée par les supporters, qui réclament le départ de la direction depuis l’entame de la phase retour, notamment à la suite de l’incident ayant au cercle du club dans la soirée de samedi dernier, où une bagarre entre deux groupes de supporters a éclaté. Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, le groupe Serport n’a pas encore annoncé son retrait, mais les choses ont bel et bien commencé à bouger au sein du club. Aux dernières nouvelles, nous avons appris que le président Achour Djelloul a provoqué une réunion avec les membres du conseil d’administration de la SSPA/USMA. Une réunion qui a eu lieu au stade Omar-Hamadi avec deux points à l’ordre du jour. Le premier, c’est l’éventuel retrait de la société étatique. Le deuxième, c’est pour évoquer lesdits incidents. Selon une source proche du dossier, nous avons appris que les membres du CA sont favorables au retrait de la société qui gère les ports d’Algérie en raison de la cabale menée contre le président, le directeur sportif, le staff technique et les joueurs. L’incident qui a eu lieu au cercle du club semble le début d’une crise qui se profile à l’horizon et il faut s’attendre au pire à l’avenir, surtout dans le cas où la mauvaise passe de l’USMA perdurerait. Certes, l’équipe n’a pas réalisé les résultats escomptés, mais la terrible pression exercée par les supporters va sans doute se répercuter sur le rendement des joueurs pour la suite du championnat.

 

Les supporters ne s’opposent pas au départ de la société étatique

Visiblement, les supporters usmistes ont bien accueilli la nouvelle de l’éventuel retrait du groupe Serport. En effet, ils ont exprimé, à travers les différents réseaux sociaux, leur souhait de voir la société étatique se retire de l’USMA car son bilan est négatif, malgré les grandes sommes d’argent dépensées depuis qu’elle a pris les rênes du club en mars 2020. Mais ce que les supporters doivent savoir, c’est que si le départ du groupe Serport se concrétise, cela risque de faire entrer le club dans une crise sans précédent, à moins qu’un homme d’affaires se manifeste pour racheter la majorité des actions.

A.S.

 

MCO - Prêts pour le match de Biskra : Les Hamraoua se préparent à Batna

La formation du MC Oran, qui a rejoint Batna dimanche dernier, se prépare d’une manière intense dans la perspective de bien négocier le match de Biskra prévu ce mercredi dans le cadre de la 25e journée. Après un séjour de 72  heures à Sétif avec un match gagné haut la main face à l’Entente locale (1-0), les gars d’El-Hamri ont établi leur quartier à l’hôtel Messaoudene dans la cité des Aurès. Sur place, les joueurs du Mouloudia ont bénéficié d’un créneau d’entraînement sur la pelouse du stade du 1er-Novembre, histoire de s’adapter à cette pelouse quasiment identique à celle du stade du 18-Février d’El-Alia. Selon nos informations, les poulains d’Abdelkader Amrani ont bénéficié de deux séances d'entraînement sur le rectangle vert de l’antre batnéenne. Ces derniers, revigorés par le succès en terres sétifiennes, semblent prêts pour le rendez-vous dans la cité des Ziban.

Il est utile de noter, d’après une source proche de la direction du club-phare de l’Ouest algérien, que l’équipe d’El-Hamri et la délégation l’accompagnant ont prévu de quitter la ville des Aurès dans la soirée de ce mardi en direction de l’hôtel Berbar à Biskra. Le coup d’envoi de la rencontre est prévu à 22h, faut-il le rappeler.

  1. M. A.

 

JSK - Bouhakak revient et relance la concurrence avec Talah, Doumbia et Souyad

Absent depuis le dernier match de la phase aller joué à domicile face au Paradou AC, le 14 février dernier suite à une méchante blessure à la cheville, le défenseur central Khaled Bouhakak est complètement rétabli. Après une longue période d’indisponibilité et des soins, l’ancien joueur de l’ASAM a été autorisé à retaper dans le ballon. Après avoir eu le feu vert du staff médical de réintégrer le groupe, il s’est entraîné avec ses coéquipiers vendredi passé. L’axial ne ressent plus de douleurs et se sent mieux. Il est apte pour le service. Alors que le staff médical lui a donné son accord pour reprendre, le joueur n’attend qu’un signe du staff technique pour refaire surface dans le onze-type, en renouant avec les terrains et la compétition, peut-être même dès ce mercredi lors du match en déplacement face au HB Chelghoum Laid. Comme ce fut le cas lors de certains matchs de championnat, il est fort probable que le coach des Canaris Ammar Souayah effectue des changements dans son effectif, lors de la prochaine rencontre de championnat face au HB Chelghoum Laid, prévue mercredi prochain. On parle de l’axe défensif du onze canari, qui devra enregistrer le retour de Khaled Bouhakak après avoir raté les 7 précédentes rencontres. C’est du moins ce que laissent entendre les derniers rebondissements dans le groupe, où le coach tunisien devra miser sur le retour de Khaled Bouhakak en cette fin de saison. Ce qui est certain, la concurrence bat son plein dans l’axe de la défense en présence de 4 défenseurs centraux de qualité, en l’occurrence Badreddine Souyad, Yacouba Doumbia, Fateh Talah et Khaled Bouhakak. Le staff technique aura vraiment l’embarras du choix pour dégager sa charnière centrale lors des prochaines rencontres du championnat. Pour le moment, aucune décision n’a été prise quant à l’alignement de Khaled Bouhakak dans le onze rentrant face au HBCL. Seul le coach Ammar Souayah est habilité dans ce sens, mais il préfère temporiser avant de trancher son cas ce lundi ou mardi. Ainsi, même si tout indique que Bouhakak sera sur le banc des remplaçants, le Tunisien voudrait reconduire le duo axial Talah-Souyah contre le HBCL.

  1. H.