CSC

Ligue 1-22e journée: USMBA 1-0 CSC

Amrani, a mis en place un dispositif adéquat, capable d’embrouiller toutes les cartes de son vis-à-vis, cela a été payant puisque le CSC a bénéficié d’un penalty à la 34’ que rata Zerrara devant la belle parade Ghoul. El Khadra n’a du son salut qu’à un seul but marqué contre son camp par le jeune de l’équipe des Réserves, Benchhira à dix minutes de la fin de la rencontre. Ainsi et à la faveur de sa victoire devant le CSC,  tout semble rouler bien pour les Bel-abbésiens qui ont réussi, tant bien que mal, à glaner trois autres précieux points  et, du coup,  remonter au classement. 

Ligue 1-20e journée: DRBT 1-0 CSC

Le DRBT n’est plus relégable suite à sa courte mais néanmoins précieuse victoire acquise, vendredi à domicile, face au CS Constantine (1-0), dans le cadre de la 20e journée de la Ligue 1 commencée hier avec la nette victoire du NAHD contre l'USMH (3-0).

USMA: Zemmamouche risque gros

 

La fin du match CSC-USMA a été émaillée de regrettables incidents. Les images de la télévision ont montré des scènes qu’on n’aime guère voir dans nos stades. Une image a particulièrement choqué les amateurs de la balle ronde. C’est assurément celle où on aperçoit le gardien de but des Rouge et Noir s’en prendre de manière violente à son homologue du CS Constantine, à savoir Cédric. La photo montre clairement comment Zemmamouche s’en est pris à Cédric, pour une raison qui reste à déterminer. On pourrait cependant croire que le portier usmiste aurait réglé un vieux contentieux avec le keeper du CSC lorsque tous les deux se côtoyaient en sélection nationale… Entre-temps, Zemmamouche risque gros, la photo devrait lui valoir une lourde sanction.

 

CSC : Amrani veut piéger Paul Put

Après avoir réussi à vaincre le coach de la JSS, Khouda, et tenu en échec le driver du MOB, Henkouche, Amrani veut à tout prix gagner le duel qui va l’opposer à l’entraîneur de l’USMA, Paul Put, demain jeudi.

Comme il veut que son équipe aligne un troisième bon résultat d’affilée contre l’USMA, après ceux qu’elle a réalisés contre la JSS et le MOB, les deux derniers week-ends, l’entraîneur du CSC, Amrani, va, cela est sûr, ne titulariser que les onze les plus aptes à appliquer la stratégie avec laquelle il compte vaincre son adversaire du jour, le coach de Soustara, Paul Put. Et, vu qu’il a récupéré son gardien de but numéro un, Cédric, qui a purgé son match automatique de suspension contre le MOB, samedi passé, le milieu offensif Belkheir, qui était en congé spécial, et les attaquants Aoudia, qui est, enfin, guéri de son bobo, et Rebih, qui est rétabli de sa blessure qu’il a contractée à l’entraînement, il y a dix jours, Amrani, va, au moins, opérer deux changements dans son échiquier qui va contrer l’USMA, demain. On pense qu’il va titulariser, sûrement, Cédric, qui va retrouver sa place dans les bois, et Belkheir à la place de Belameiri, qui est suspendu, et utiliser comme joker les deux fers de lance Aoudia et Rebih, demain contre le club de Soustara.  Cela dit, Amrani, qui ne cesse de clamer qu’il n’a « ni amis ni ennemi», pourrait aussi reléguer certains de ses joueurs qui n’ont pas eu le rendement escompté lors du dernier match que son team a joué contre le MOB, et les remplacer par d’autres, demain, contre l’USMA.  

R. G.

 

Boucheriha, un nom à retenir

Samedi passé, contre le MOB, l’entraîneur Amrani a surpris tout son monde en titularisant un junior, l’arrière central Boucheriha, à la place du chevronné Cherfa. Et, ce jeune, originaire de Skikda, a su bien remplir son devoir sur le terrain avant que son coach ne soit contraint de changer de tactique, après l’expulsion de Belameiri, et le remplacer par le milieu Tayeb. Cela nous pousse à penser que, vu que Boucheriha a réussi son baptême du feu avec les Vert et Noir, contre les Crabes, le week-end dernier, le coach Amrani va, certainement, le reconduire comme rentrant contre l’USMA, demain jeudi.

 

Belameiri suspendu

Expulsé par l’arbitre du match que son équipe a disputé contre le MOB, après qu’il a giflé le milieu des Crabes, Boucherit, qui, selon des témoins, l’a provoqué et méritait lui aussi un carton rouge, l’ailier du CSC, Belameiri, a écopé de deux matches de suspension. Un coup dur pour le coach Amrani qui va devoir se passer des services de son attaquant le plus dangereux lors des deux prochaines rencontres que son team va jouer contre l’USMA et le DRBT.   

 

Retour en masse des Sanafir attendu

 

Après qu’ils ont réussi à battre la JSS et mettre fin à leur disette qui a duré trois mois, et tenu en échec le MOB, à Bejaïa, les Vert et Noir espèrent que les milliers de fans, qui les ont boycottés la dernière rencontre qu’ils ont disputé à domicile contre Saoura, vont revenir en masse les soutenir contre l’USMA, demain soir, car ils ont besoin de leur aide pour le gagner.  

Bezzaz : «Le MOB joue sa survie, nous aussi»

Sollicité par nos soins, à la fin de la rencontre amicale que son équipe a jouée mardi passé contre le CRBK, le stratège du CSC, Yacine Bezzaz, nous a confié qu'après avoir vaincu la JSS et mis à fin à leur disette, ses coéquipiers et lui sont décidés à bien négocier le match qui va les opposer aux Crabes, samedi. 

Victoire précieuse pour le CSC

CSC 1 - JSS  0

Les deux équipes n’ont pas attendu longtemps pour faire preuve d’activité sur le terrain puisque tout autant que les locaux, les visiteurs ont cherché les bois adverses.

Rebih : «Prouver que je ne suis pas fini»

                 

Rencontré au stade du CREPS de Constantine juste avant l’entraînement avec ses nouveaux coéquipiers, l’attaquant Boubekeur Rebih nous a confié qu’il a rejoint, cet hiver, le CSC car il veut prouver qu’il n’est pas fini.

 

Voulez-vous, d’abord, nous dire pourquoi vous avez décidé de rejoindre le CSC et non d’autres clubs qui voulaient vous engager ?

Certes, après avoir été libéré par le CRB, des dirigeants de plusieurs clubs de Ligue une Mobilis voulaient m’engager, mais, après mûre réflexion, j’ai opté pour le CSC car son équipe évolue devant des milliers de fans et sur un terrain en gazon naturel qui, je suis certain, va me permettre de prouver à ceux qui veulent que je parte à la retraite que je ne suis pas fini.

 

Nous remarquons que, bien que vous n’ayez rejoint le CSC que la semaine passée, vous vous êtes très vite intégré au groupe. Peut-on savoir le secret ?

Si je me suis vite intégré au groupe, le mérite revient à mes nouveaux coéquipiers, que je tiens à remercier par le biais de votre journal, car, dès mon premier entraînement avec eux, la semaine dernière, ils m’ont très bien accueilli. 

 

Vous avez joué, le week-end passé, contre l’ESS, votre premier match officiel avec le CSC. Voulez-vous nous dire un mot sur cette rencontre ?

La première rencontre que j’ai disputée avec mon nouveau club, le CSC, comme suppléant contre l’ESS, mes coéquipiers et moi étions très décidés à la gagner afin que nous puissions aborder la suite du championnat dans de bonnes conditions. Nous aurions pu ne pas le perdre si nous avions, au moins, réussi à concrétiser une des occasions de but que nous nous sommes créées. Malheureusement, contrairement à nous, nos adversaires ont su marquer un but en seconde mi-temps et ont fini par empocher les trois points. Un but qu’ils n’auraient jamais marqué si nous n’avions pas été réduits à dix après la sortie de Meghni qui avait contracté une blessure suite à un choc avec un joueur sétifien.

 

Pensez-vous que votre nouveau club, classé premier relégable, va pouvoir finir par assurer sa place en Ligue une Mobilis ?

Sincèrement, vu son riche effectif, qui compte dans ses rangs de très bons joueurs, notre club, pris en main par le coach Amrani, qui n’est plus à présenter, peut assurer son maintien. Mais, pour atteindre cet objectif, nous devons disputer toutes les rencontres de championnat qui nous restent à Constantine et hors de nos bases comme des matches de coupe.

 

Le prochain match, vous allez le jouer contre la JSS, vendredi. Pensez-vous que votre équipe va pouvoir le gagner ?

Comme nous sommes condamnés à gagner tous nos matches à domicile pour assurer le maintien, mes coéquipiers et moi allons tout faire pour battre la JSS et glaner les trois points. Et, avec le soutien de nos milliers de fans, j’espère que nous allons finir par l’emporter. 

 

Qu’avez-vous à dire aux supporters du CSC qui ont peur que leur club perde sa place en Ligue 1 Mobilis ?

Je dirais à nos fans que, vu que le championnat est encore long, nos chances d’assurer notre maintien sont  toujours intactes. Mais, pour que nous puissions atteindre cet objectif, nos supporters doivent continuer à nous soutenir nombreux durant les quatorze matches qui nous restent à jouer, à commencer par celui la JSS que nous sommes condamnés à gagner à tout prix.  

R. G.  

 

En amical : CSC 1 - HBCL 1

Amrani : «Nos joueurs ont peur de mal faire»

 

 

Afin d’avoir une idée sur la forme de ses joueurs,  surtout les nouvelles recrues, l’entraîneur du CSC, Amrani, leur a programmé une rencontre amicale contre le club amateur, le HBCL. Bien que les Vert et Noir aient dominé largement leurs adversaires, la partie s’est terminée sur un score nul, un partout. Prié par nos soins de nous commenter cette joute amicale, le coach Amrani a déclaré : «Mes joueurs ont montré qu’ils ont peur de mal faire. La preuve, ils ont dominé leurs adversaires et se sont créé plusieurs occasions de but, dont deux penalties, ils n’ont réussi  à marquer qu’un seul but sur une action collective.»    

Meghni : «Me soigner et revenir aider mon club»

Approché par nos soins au stade du CREPS, où il est venu assister à la première séance d’entraînement  que ses coéquipiers ont effectués, avant-hier,  Mourad Meghni nous a déclaré que le énième bobo qu’il a subi à Sétif, samedi passé, l’a beaucoup affecté, mais il ne va pas le pousser à cesser de fouler un terrain.

USMA 1 - CSC 1 : L’USMA cale de nouveau

Lors d’une rencontre qui fut toute juste moyenne et bien loin des attentes du nombreux public usmiste qui s’est déplacé pour voir son équipe à l’œuvre, le CSC est venu chercher un très bon point au stade Omar Hamadi de Bologhine confirmant ainsi son réveil après une phase aller bien catastrophique.

USMA- CSC : Les Algérois décidés à se racheter

Concédant la journée écoulée une amère défaite, la deuxième de la saison, face au MC Oran en s’inclinant par 2 buts à 1 après avoir mené au score, l’USM Alger aura à cœur de se racheter ce soir à l’occasion de la réception du CS Constantine, dans un match s’annonçant particulièrement palpitant.

CSC – MOB/Gomez : «Contre le MOB, on doit gagner»

L’entraîneur des Vert et Noir, Didier Gomez, nous a déclaré, lors de l’entretien qu’il nous a accordé, que pour s’éloigner de la zone rouge, son équipe doit gagner le match qu’elle va jouer contre le MOB.