Équipe nationale

Milan prépare une reconstruction de son milieu autour de Bennacer

 

Pour sa première saison au Milan AC, Bennacer ne cesse d’épater. Il a saisi sa chance dès que l’entraîneur Stefano Pioli la lui a donnée au milieu de terrain du club lombard. Il est devenu un incontournable de l’effectif du club rouge et noir et plusieurs jeunes joueurs du club s’inspirent déjà de son jeu.

Atal ne laissera sa place à personne

 

Quand, en décembre dernier, Youssef Atal fut victime d’une grave blessure au genou qui a nécessité une opération chirurgicale, la première question que s’est tout le monde en Algérie s’est posée est : que va faire Djamel Belmadi pour remplacer son véloce arrière droit ?

Mandi et la famille du Stade de Reims sous le choc

 

Le Stade de Reims est sous le choc. L’ancien club de l’international algérien Aïssa Mandi qui joue en Ligue 1 a appris le suicide de Bernard Gonzalez, 60 ans, médecin chargé de l'équipe première. Atteint du Covid-19, il était en confinement chez lui avec son épouse, également contaminée. Il a laissé une lettre détaillée qui expliquerait le lien entre son geste et sa contamination.

Coronavirus: un sportif algérien est prêt à donner 40 M€

 

«Une personne connue dans le monde du sport m’a appelé pour me dire qu’il était prêt à donner jusqu’à 40 millions d’euros après m’avoir promis de rester anonyme. Il m’a dit cela en pleurant…» Cette déclaration du ministre de la sSanté Abderrahmane Benbouzid a fait le buzz, notamment sur les réseaux sociaux où tout le monde se demande quel est ce sportif algérien capable de donner une somme pareille. D’abord, il faut signaler qu’excepté Zidane et peut-être Benzema, aucun sportif algérien ou d’origine algérienne n’a les moyens pour faire un tel don, même Mahrez, Belmadi, Ziani, Belhadj et Bougherra qui ont pourtant travaillé de nombreuses années dans le Golfe ou joué en Grande-Bretagne ne peuvent pas se le permettre, à moins qu’ils le fassent tous ensemble… De ce fait, beaucoup ont pensé que le ministre s’est peut-être trompé de chiffre, sinon de monnaie. Il y a même ceux qui ont pensé que ce fut un poisson d’avril vu la date à laquelle le ministre a fait cette annonce, ce qui n’est pas le cas bien sûr vu la gravité de la situation.

 

«Il veut rester anonyme»

Le ministre de la Santé n’a pas explicitement dit qu’il s’agit d’un sportif. «C’est quelqu'un de célèbre dans le milieu du foot», dixit Benbouzid. On a donc pensé aux personnes qui ont un rapport avec le sport et ceux qui  et qui ne sont pas forcément sportifs. Et là, nous avons pu compter quelques sponsors de clubs de l’élite qui peuvent se permettre un tel don, cela dit et malgré tout cela, l’hypothèse la plus logique reste Zizou ou Benzema… Si bien sûr le ministre ne s’est pas trompé de chiffre ou de monnaie.

 

L’avenir de Benrahma fait débat

Après l’arrêt des compétitions, la presse n’a d’autres sujets à explorer que de parler du confinement des footballeurs et de la façon qu’ils le vivent, voire des dons qui sont versés pour aider les nécessiteux.

Belaïli est dans l’expectative

Se trouvant à Oran, Youssef Belaïli attend la reprise des compétitions en Arabie Saoudite pour regagner le royaume wahhabite, contrairement à ses coéquipiers en équipe nationale qui évoluent dans les pays du Golfe qui n’ont pas pu rentrer chez eux.

Mahrez de City à Paris : le point

Il y a près de deux semaines, en pleine période de confinement, les médias européens se sont penchés de très près sur un dossier qui intéresse les Algériens et les amoureux des Verts. 

Belfodil quittera Hoffenheim en fin de saison

L’attaquant international algérien d'Hoffenheim, Ishak Belfodil, en conflit avec ses dirigeants, ne compte pas prolonger son aventure avec la formation allemande de division 1 de football, rapporte jeudi le média Sport Bild.

Transfert de Mahrez : City avertit le PSG

Il y a une dizaine de jours dans la plupart des sites et autres médias spécialisés on a parlé d’un intérêt du Paris Saint-Germain pour Ryad Mahrez afin de pallier l’éventuel départ de Kylian M’Bappé au Real Madrid.

Abeid : «On travaille dur pour être prêt à la reprise»

Interrogé par France TV-sport comment il passe cette période de confinement, Mehdi Abeid l’international algérien du FC Nantes dira : «On échange tous les jours avec le staff médical du club via Whatssap, nous devons envoyer tous les jours les données de notre montre-cardio, même pendant le confinement on travaille dur afin d’être prêt à la reprise du championnat», révèlera Mehdi Abeid qui reconnaît que «ce confinement est certes obligatoire mais rester à la maison sans sortir, c’est difficile mais nécessaire ! Un footballeur avec les déplacements et souvent loin de chez lui, là je suis avec ma famille tous les jours, elle s’amuse avec moi quand je fais ma séance de sport et je fais des jeux de société avec elle». Quant à ses échanges avec ses coéquipiers en équipe nationale, Mehdi dira : «Beaucoup sont en Europe et sont dans la même situation alors on parle, peut-être plus que d’habitude.» Toutefois, pour le milieu récupérateur du FC Nantes, il redoute que «la reprise sera repoussée à plus tard. Le football me manque déjà énormément, néanmoins il faut bien s’adapte, la vie et la santé sont plus importantes que tout». Et de lancer un appel : «Plus les gens resteront chez eux, plus vite la situation deviendra normale. J’ai une pensée pour le personnel médical qui travaille dans les hôpitaux qui prennent des risques pour nous, je les admire», conclura-t-il.

  1. S.

Benlamri bloqué en Arabie Saoudite

Le défenseur d’Al-Shabab est déçu de n’avoir pas réussi à quitter le territoire saoudien et venir se ressourcer chez sa famille en Algérie après que les entraînements et matches ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre. Contrairement à son coéquipier en EN Youssef Belaïli qui a réussi à quitter le royaume wahabite et se trouve depuis chez lui à Oran, Djamel Benlamri qui détient un certificat de résidence en Arabie Saoudite ne peut quitter le territoire que sur une autorisation délivrée par les autorités saoudiennes, comme il n’a pas obtenu cette autorisation avec la suspension des vols, Benlamri est contraint de rester à Ryad contre son gré, lui aurait tant aimé profiter de cette coupure pour séjourner chez lui en Algérie, il paraît que moralement il en est affecté car rester à Ryad pour ne rien faire, cela le dérange énormément, a-t-on appris.

  1. S.

 

 

Belmadi : «Pas facile de parler football»

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a accordé hier une déclaration au site officiel de la Fédération algérienne de football s’adressant à tous les Algériens pour leur exprimer ses sentiments les plus sincères et leur donner quelques conseils pour face a la terrible maladie de Corona.