JSK

Mellal carte sur table : «Je promets une surprise avant la fin de l’année»

De retour hier au pays, le président de la JSK, Chérif Mellal, a accepté d’éclairer notre lanterne sur plusieurs sujets d’actualité concernant son club. Même s’il a refusé de s’étaler sur le recrutement, l’enfant d’Ath Irathen a tenu à rassurer les millions de supporters kabyles quant à l’avenir du club et surtout à la capacité des « gamins » à relever le défi et faire mieux qu’à la phase aller.

JSK : Comment Mellal compte réussir son recrutement

A 5 jours de l’ouverture du marché des transferts, la direction de la JS Kabylie n’a encore assuré les services d’aucun joueur. Elle était sur le point de conclure avec le milieu de l’USMH Belarbi et l’attaquant du PAC Meziani, mais le premier a opté finalement pour l’USMA et le second pour l’Espérance de Tunis.

JSK : Les Kabyles en mode half life

 

Après 4 jours de préparation et une charge de travail assez élevée, les joueurs de la JSK ont pu décompresser hier durant toute une journée. Cela s’est passé dans la joie et la bonne humeur. Une bonne chose avant d’attaquer la seconde moitié du stage.

JSK : Dumas aura ses 8, 9 et 10

L’échec de la concrétisation avec les joueurs  de la liste A, c’est-à-dire ceux qui étaient leur première priorité en ce mercato hivernal, a contraint les responsables kabyles à se tourner vers la liste B. Et pour éviter ce qui s’est passé avec Naidji, Boudaoui, Selmi, Belarbi et Meziani, les dirigeants ont décidé cette fois de négocier dans la discrétion la plus totale et de ne dévoiler les noms des joueurs avec lesquels ils sont en contact qu’une fois ils auront finalisé avec eux. Ils ont entièrement raison d’agir de la sorte, car certains présidents font dans la surenchère et ils sont même prêts à engager des joueurs ciblés par la JSK même s’ils n’ont pas besoin d’eux. 

JSK : Dumas attend des bonnes nouvelles

Après une première partie du championnat des plus positives, les responsables du club le plus titré du pays, à leur tête le président Cherif Mellal, ont directement entamé l’opération recrutement. Jusque-là, aucun joueur n’est encore attiré à la JSK.

JSK: Les Kabyles entament le stage en force

Le lendemain de leur arrivée à Rabat, les jaune et Vert du Djurdjura ont entamé les choses sérieuses pendant ce stage de préparation hivernale. Le moins que l’on puisse dire est que les Canaris ont débuté ce stage sur une bonne note. D’abord, ce sont tous les joueurs qui s’entraînent avec un grand sérieux.

La JSK a quasiment perdu Meziani

L’attaquant Tayeb Meziani devra rejoindre l’Esperance de Tunis dans les jours à venir. Sauf revirement de dernière minute, il ne portera pas le maillot des Jaune et Vert à la phase retour. Et pour cause, les responsables de l’EST ont officiellement sollicité ses services au président du PAC Hassan Zetchi.

JSK : Meziani signerait aujourd’hui

La venue de l’attaquant Tahar Meziani devra s’officialiser aujourd’hui. Il devait récupérer hier soir sa lettre de libération avant de rallier aujourd’hui la ville de Tizi Ouzou pour signer son contrat au profit des Jaune et Vert. Il sera vraisemblablement la première recrue de la JSK en ce mercato hivernal.

Meziani à la JSK, signature imminente

 

Selon une source proche de la direction, l’attaquant Tayeb Meziani signera incessamment son contrat au profit des Jaune et Vert.  Sur ses traces depuis l’été dernier, le président Mellal l’a relancé en ce mercato hivernal après le refus du président Hassan Zetchi de lui céder Naïdji et Boudaoui. Meziani était le plan B de la direction de la JSK, mais il est vite devenu l’une de ses priorités après l’échec des transferts de Naïdji Dès que les dirigeants de la JSK l’ont sollicité pour Meziani, le président Zetchi leur a dit immédiatement qu’il est disposé à négocier son transfert. Il leur aurait même fait savoir que l’entraîneur Chalo ne souhaite pas le garder dans son effectif à cause d’un problème qu’il a eu avec lui. C’est pour cela que les négociations concernant le rachat de son contrat n’ont pas mis beaucoup de temps pour aboutir. Cela dit, la signature de son contrat devra se faire dans les prochaines heures.

Il a promis de ramener lui-même sa libération

 

Au mois de juin dernier, le président de la JSK avait fait des mains et des pieds pour l’enrôler, mais le joueur lui avait dit que s’il ne décroche pas un contrat à l’étranger, il signera à la JSK, mais comme il a trop attendu pour lui rendre sa réponse, il a été contraint d’écarter sa piste pour pouvoir enrôler d’autres attaquants. Il faut dire aussi que les dirigeants du PAC voulaient le transferer à tout prix à l’étranger l’été dernier pour rentabiliser son transfert. Par ailleurs, nous avons appris que le joueur a doné son accord à la JSK et a même promis de récupérer lui-même sa lettre de libération. Il n’attend que le retour des fréres Zetchi de l’étranger pour la signer.

 

Accord

Zetchi qui d’habitude négocié très serré n’a pas été gourmand dans cette négociations. Il a rassuré dès le départ les responsables des Jaune et Vert en leur disant qu’il leur cédera sans aucun problème Meziani. Il faut dire qu’il n’a pas beaucoup de choix devant lui du moment que son entraîneur lui a dit de mettre ce joueur dans la liste des libérés. L’entraîneur Chalo a eu un problème avec lui et c’est pour cela qu’il ne le faisait pas jouer lors de la première manche du championnat.  Meziani n’a pas joué beaucoup de matches et pour ne pas bousiller sa carrière, le président Zetchi a consenti à le transférer en ce mercato hivernal. Il manque terriblement de compétition, mais c’est un joueur qui a d’énormes qualités et qui peut rebondir avec les Jaune et Vert. Aussi, c’est important de le signaler, Meziani a des offres du CABBA, CRB et l’ESS en Algérie, ainsi qu’une belle offre émanant d’Egypte, mais il a choisi la JSK pour rester au chevet de sa maman malade.

 

Maroc

La future nouvelle recrue des Jaune et Vert devra signer son contrat dans les prochaines heures pour qu’il accompagne l’équipe au Maroc. Vu qu’il n’a pas joué beaucoup de matches lors de la phase aller, il devra travailler sans relâche durant ce stage hivernal afin de retrouver son meilleur niveau. Même s’il n’a rien signé jusqu’à maintenant, il est considéré comme la première recrue de la JSK en ce mercato hivernal. Lui et son président ont déjà donné leur accord et il ne reste que la signature du contrat pour que son transfert s’officialise.

  1. B.

Mellal lui a proposé 400 millions, Laïb exige 1 milliard

Le recrutement de Belarbi coince

Selon une source autorisée, le président de l’USMH, Mohamed Laïb, a exigé pas moins d’un milliard contre la lettre de libération de son milieu Belarbi. Or, les responsables kabyles ne lui ont proposé que 400 millions de centimes. Jusqu’à hier chaque partie campait sur ses positions et si le président harrachi ne revoit pas à la baisse ses exigences financières, Belarbi ne portera pas le maillot des Jaune et Vert à la phase retour. Ils ne sont pas prêts à débourser un milliard de centimes pour un jeune joueur qui sera libre de tout engagement au mois de juin prochain. Il répond certes au profil qu’ils recherchent, mais ils ne veulent pas jeter leur argent par les fenêtres. Ils ont fait un effort pour proposer 400 millions de centimes pour racheter le contrat de Belarbi, mais ils s’attendent à ce que Laïb fasse de même en exigeant une somme raisonnable contre la lettre de libération de son milieu.

Mercato estival

Le milieu Belarbi fait partie de leurs priorités en ce mercato hivernal,  mais ils ne feront pas un autre effort pour racheter son contrat. La balle est donc dans le camp de Laïb qui devra demander la moitié de la somme qu’il exige, s’il ne veut pas que les dirigeants de la JSK abandonnent la piste de son joueur. Ce dernier est très enthousiasmé à l’idée de porter le maillot des Canaris et si son transfert ne se concrétise pas, il continuera son aventure avec l’USMH avant de rejoindre la JSK au mois de juin prochain. Selon une source proche de la direction, s’ils ne trouvent pas d’accord avec Laïb en ce mercato hivernal, les responsables kabyles attendront jusqu’au mois de juin pour finaliser avec Belarbi. Ils l’auront gratuitement sans débourser le moindre centime pour le rachat de son contrat puisqu’il sera libre de tout engagement au mois de juin prochain.

  1. A

 

Le PAC s’engage à vendre Benkhelifa aux Canaris

Comme nous l’avons rapporté dans nos différentes éditions, le rachat du contrat de Benkhelifa fait partie des priorités du président Mellal en ce fin de phase aller. Profitant de ses négociations avec le président du PAC Hassan Zetchi sur Naïdji, Boudaoui et Meziani, le président Mellal a posé le cas de Benkhelifa recruté au mois de juin dernier à titre de prêt pour une saison. Le président Zetchi, d’après une source proche de la direction, a rassuré les responsables de la JSK à leur tête le président Mellal en s’engageant à leur céder à titre définitif Benkhelifa. Il leur a dit qu’il sait que le joueur se sent bien à la JSK et qu’il veut poursuivre son aventure avec ce club. Il leur a suggéré d’attendre la fin du championnat pour négocier le rachat du contrat de Benkhelifa, mais il n’a pas fermé pour autant la porte des négociations. Les pourparlers pour le rachat de Benkhelifa pourraient débuter donc à tout moment et sauf revirement de dernière minute, il restera à la JSK la saison prochaine.  Avec la belle forme qu’il a affichée lors de la première manche du championnat, la cote de celui-ci a monté en flèche. Son président va certainement  exiger une somme conséquente contre sa lettre de libération.

Mohamed A.

 

Les dirigeants prêts à négocier avec Zerouati

Merbah, piste chaude

Faisant partie des priorités de la direction kabyle pour ce mercato hivernal, Messala Merbah, le milieu de terrain de la JS Saoura est très emballé à l’idée de signer à la JSK. D’après une source digne de foi, les responsables kabyles ont déjà parlé avec lui et celui-ci leur aurait assuré que s’ils trouvent un terrain d’entente avec ses dirigeants, il rejoindra la JSK avec un grand plaisir. Notre source ajoute que les responsables sont prêts à entrer en contact avec leurs homologues de la JS Saoura notamment Zerouati pour tenter de trouver un accord avec lui concernant le rachat du contrat de Merbah. Originaire de Tadmait, ce dernier rêve de se rapprocher de sa famille surtout que le projet de Mellal l’emballe au plus haut point. Toutefois, son destin n’est pas entre ses mains puisqu’il appartient toujours à la JS Saoura, un club engagé dans la Champions League africaine cette saison.

  1. A

 

Fiston s’est entraîné en solo

Comme rapporté par nos soins, l’attaquant burundais Aboul Razzak Fiston a regagné la ville de Tizi Ouzou dans l’après-midi de jeudi dernier. Il a eu un visa de trois mois et le lendemain de son arrivée, il s’est remis au travail en s’entraînant en solo sur le terrain de 1er-Novembre. Il sera du voyage au Maroc, ce qui lui permettra de bien se préparer pour la phase retour.

 

Boukhanchouche a renoncé à son dû pour son prêt

Devant le refus de Boukhanchouche de racheter son contrat, les dirigeants ont pris la décision de le prêter au MOB pour 6 mois. Il a renoncé à son dû pour avoir sa lettre de prêt. Il sera toujours la propriété de la JSK à la fin de l’exercice actuel et tout porte à croire que le président Mellal le vende au mois de juin prochain. L’entraîneur Franck Dumas ne voulait plus de lui dans son effectif notamment après sa piètre prestation face au CSC, ce qui a précipité son départ.

 

La classe biberon, la plus grande satisfaction

 

Par Massinissa Hachour

 

En plus de l’équipe fanion qui a réalisé un parcours remarquable en cette première phase aller du championnat en occupant la deuxième place au classement avec 26 points, les jeunes catégories de la JSK sont l’autre satisfaction du club phare du Djurdjura cette saison. En effet, après l’arrivée de l’actuelle direction sous la houlette du président Chérif Mellal, cette dernière a décidé de mettre tous les moyens pour la formation et miser sur les jeunes du cru. Tous les moyens ont été mis à la disposition des différents staffs techniques des jeunes catégories et les résultats sont là. Toutes les jeunes catégories de la JSK sont qualifiées au prochain tour de la coupe d’Algérie et enchaînent les succès en championnat. Les U14 et après leur victoire, hier face à l’USMA au stade Omar Hamdi sur le score de deux buts à un, occupent la première place au classement avec 16 points. Les U 15, quant à eux, ont réussi une bonne opération hier, en surclassant les Rouge et Noir sur le score de trois buts à un et s’emparent de la deuxième place avec 13 points. Les deux autres catégories U17 et U19 et après la 9e journée occupent respectivement la 1re place (25 points) et la 2e place (18 points). L’équipe réserve, et après un départ catastrophique, a réussi à remonter la pente et prendre la 8e place avec 20 unités. Les dirigeants des Jaune et Vert, et dans le but de structurer les catégories jeunes, ont engagé deux entraîneurs pour chaque catégorie et aussi un préparateur physique qui est à leur disposition. Après le limogeage de l’ex-DTS Salah Yousfi à cause des résultats catastrophiques notamment chez l’équipe réserve qui avait démarré très mal la saison en enchaînant avec 4 défaites de suite, l’arrivée de Mohamed Younsi a un grand mérite dans les bons résultats enregistrés par ces jeunes pépites qui ne cessent de surclasser leurs adversaires.

 

Le projet de Mellal commence à voir le jour

Le président de la JSK, et depuis son arrivée à la tête de la JSK, ne manque aucune occasion pour suivre les matchs des catégories jeunes, notamment à domicile où il veille pour que ses poulains ne manquent de rien. Avec la nouvelle politique de la JSK qui mise sur les jeunes, le club le plus titré du pays commence à retrouver son lustre d’antan. En plus des jeunes du cru : Tizi-Bouali, Renai, Tafni, Belkacemi, Aït-Abdeslam, Nezla et Zaouche qui sont promus en équipe senior, plusieurs autres jeunes frappent aux portes de l’équipe fanion. Depuis la fin des années 1990 et le début des années 2000 les jeunes catégories de la JSK n’avaient pas réussi un parcours aussi palpitant. L’une des rares fois où le club phare du Djurdjura s’est appuyé sur les jeunes qu’il a formés, c’était dans les années 1990 lors d’une grande opération rajeunissement. Malgré les «jaloux» et la pression des supporters, la direction refuse de céder à la politique du tape-à-l’œil. Dans un championnat où le niveau des joueurs est presque le même, la JSK décide de donner la chance aux enfants du club. Les dirigeants du club savent très bien qu’un club comme la JSK ne peut se permettre de lancer d’un seul coup toute une pléiade de jeunes, avec le risque de les griller et ils sont en train de lancer les jeunes d’une manière très intelligente. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le projet des nouveaux dirigeants commence à voir le jour.

  1. H.

 

Les U14 : 1er au classement (5 victoires, 1 match nul et 0 défaite)

Après 6 journées de championnat, les U 14 de la JSK ont su démontrer leur supériorité par rapport aux autres, en surclassant tous leurs adversaires. Les poulains des deux entraîneurs Cherfaoui et Gourari font un travail remarquable depuis l’entame de cet exercice. En six journées, les jeunes Lionceaux ont réussi à récolter 16 points, soit 5 victoires, un nul et zéro défaite. L’attaque des U14 crache le feu avec 18 réalisations, la meilleure du championnat. Le compartiment défensif de cette jeune catégorie est aussi l’un des meilleurs avec 5 buts encaissés en six rencontres.

 

Les U15 : 2e place (4 victoires, 1 nul et 1 défaite)

Les jeunes U15 de la JSK entraînés par les deux techniciens Hadjeb et Bensafi réalisent un début de saison remarquable. Après 6 journées en championnat, les camarades du capitaine Aouragh ont réussi dà empocher 13 points et s’emparent de la deuxième place au classement général. L’attaque des Canaris est le maillon fort avec 16 buts inscrits et 5 encaissés.

 

U17 : 1replace (8 victoires, 1 nul et 0 défaite)

Les bons résultats ne se limitent pas aux seuls U14 et U15 à la JSK. La catégorie des U17 est en train de réaliser aussi un parcours de champion. En 9 matchs de championnat, les capés des deux entraîneurs Smaïli et Amari réalisent un sans-faute. Après la 9e journée, les coéquipiers de Gacem n’ont pas goûté à la défaite et réalisent un sans-faute avec 8 victoires et un match nul. En plus de leur première place au classement, les attaquants de cette catégorie font parler la poudre en inscrivant 25 buts jusqu’à maintenant.  

 

U19 : 2e place (6 victoires, 0 nul et 3 défaites)

La catégorie U19 de la JSK entraînée par le coach Haned est également sur une ascension fulgurante. 6 victoires et trois défaites réalisées depuis l’entame de l’actuel exercice. Avec 18 points à leur actif, les U19 canaris occupent la deuxième place au classement. L’équipe a réussi à marquer 17 buts et elle a encaissé 8.

 

La réserve : 8e place (6 victoires, 2 nuls et 7 défaites)

L’équipe réserve de la JSK, et après un démarrage catastrophique avec 4 défaites de suite, a réussi à rebondir en championnat. Le départ du DTS Yousfi et l’arrivée d’Younsi ont été pour beaucoup dans le retour de cette équipe coachée par le duo Kherroubi-Aït-Abderrahmane. Malgré leur mauvais départ, les camarades de Nezla se placent au milieu du tableau avec 6 victoires dont 5 d’affilée, deux matchs nuls et 7 défaites. La qualification de Mekidèche qui avait raté les premiers matchs du championnat a apporté un grand plus notamment à la charnière centrale.

  1. H.

 

Hadid, un nom d’un gardien à retenir

Plusieurs joueurs des jeunes catégories de la JSK sont en train de réaliser de belles performances. Le projet de la nouvelle direction qui mise sur les jeunes encourage ces derniers à travailler sérieusement pour taper dans l’œil des dirigeants. Un jeune des U17 est sur une ascension fulgurante, il s’agit du gardien Hadid. Titulaire indiscutable dans son équipe, ce jeune portier est en train de prouver qu'il a de grandes capacités. Formé au à l’école ABC Foot, Hadid a surpris non seulement les membres du staff technique, mais aussi les dirigeants du club. Le natif de Beni Douala enchaîne les belles performances et frappe aux portes de l’équipe senior.

  1. H.

 

Mellal : «D’ici quelques années on n’aura plus besoin de recruter»

Visiblement, le président Chérif Mellal n’est pas perturbé par la pression et il est déterminé à aller jusqu’au bout de son projet avec la JSK. Le boss kabyle mise beaucoup sur les jeunes pour réussir à redonner au club son lustre d’antan. « La grande révolution a commencé. J’ai lancé un nouveau projet que je mets en œuvre avec une équipe de cadres. Je ne m’intéresse pas du tout à ce qui se dit à l’extérieur, mon objectif est tracé, j’irai jusqu’au bout de ma mission. Notre chantier était l’établissement d’un organigramme. Avec cette politique, la JSK verra grand, elle puisera ses joueurs de sa formation. D’ici à quelques années, le club n’aura pas besoin de recourir au recrutement.»

  1. H.

Zetchi à Mellal ; «Je ne peux pas libérer Naïdji et Boudaoui maintenant»

Selon une source proche de la direction, le président Chérif Mellal a officiellement sollicité le président Zetchi sur son meneur de jeu Boudaoui et son attaquant Naïdji. Il lui a dit que ces deux joueurs l’intéressent au plus haut point et qu’il est prêt à racheter leurs contrats, s’il accepte de négocier leur transfert. Le président Zetchi lui a immédiatement répliqué qu’il lui est impossible de se passer des services de ces deux joueurs. «Je ne peux pas vous libérer Naidji et Boudaoui maintenant. Je suis ouvert à toutes les négociations concernant certains de mes joueurs, mais pour Naïdji et Boudaoui, il m’est impossible de les transférer en ce mercato hivernal», a déclaré Zetchi aux responsables de la JSK.

 

«Si mon équipe n’était pas menacée par la relégation…»

Le président Hassan Zetchi a expliqué aux responsables des Jaune et Vert la raison de son refus de leur libérer Boudaoui et Naïdji. «Mon équipe est menacée par la relégation et je ne peux pas prendre le risque de vous libérer mes meilleurs joueurs en ce moment. Si on était dans une position confortable, je serais ouvert aux discussions», leur a-t-il dit.

 

«Prêts à négocier leur transfert en juin» 

S’étant opposé au transfert de Naïdji et Boudaoui à la JSK en ce mercato hivernal, le président Zetchi a rassuré néanmoins les dirigeants de la JSK à leur tête le président Mellal en leur affirmant que s’ils attendront le mois de juin prochain, il sera à l’écoute de leur offre. «Je suis prêt à négocier le transfert de Naïdji et Boudaoui au mois de juin prochain. Mais pour ce mercato hivernal, vous ne devrez pas perdre votre temps, car ils n’iront nulle part», leur a-t-il assuré.

  1. A.

 

 

Mellal : «Nos jeunes ont grandi, la JSK aussi»

Reçu dans la soirée de mardi par le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, le président Mellal n’a pas raté l’occasion pour lui relater l’acharnement de la Ligue de football professionnel sur son équipe et cela depuis le report de la rencontre face à l’USMA.

JSK : Vers la levée de la sanction de Mellal

L’appel lancé par le président Chérif Mellal en direction du président de la Fédération algérienne de football Kheireddine Zetchi pour qu’il mette un terme à la hogra dont ont été victimes lui et la JSK de la part de la Ligue de football professionnel a porté ses fruits.

JSK : Mellal lâche ses mots

Invité hier sur le plateau de Berbère Télévision, le président Chérif Mellal a parlé avec spontanéité de tous les sujets y compris le recrutement. Il n’a pas omis l’occasion de rappeler que la Ligue que gère Abdelkrim Medouar ne dispose même d’un agrément avant de réaffirmer qu’il se plaindra à la FIFA pour ne pas cautionner ce qui se passe à la LFP. Il a confié aussi durant sa longue intervention que la CRL est gérée par Medouar et le président de l’ESS Hassan Hamar.

Benyoucef : «Je ne laisserai pas la JSK pour aller au CRB»

Le milieu Lyès Benyoucef ne dément pas l’information faisant état du souhait du DG du Chabab Saïd Allik de l’enrôler, mais il précise qu’il se sent bien à la JSK et qu’en Algérie, il donnera toujours la priorité pour les Jaune et Vert. Il a aussi ajouté qu’il accompagnera l’équipe au Maroc et, qu’actuellement, il se consacre à ses soins. 

Kana : «On ne peut pas déjà saisir la FIFA»

Suite aux rumeurs faisant état du déplacement imminent du porte-parole du club Miloud Iboud à Zurich pour défendre la cause de la JSK au niveau de la FIFA, Me Rachid Kana, actionnaire dans la SSPA/JSK et membre actif de la direction actuelle, a tenu à apporter des clarifications à ce sujet.

CABBA 1 - JSK 0 : Les Kabyles dans un jour sans

Quelques jours seulement après la défaite face au CSC, la JSK se rendait à Bordj pour essayer de remonter la pente. C’est peine perdue puisque les Canaris ont été une fois de plus battus, cette fois par le CABBA sur un but de Mellal. La JSK termine quand même à la seconde place cette première partie de la saison.

CABBA – JSK : Enfoncer les Criquets

15e et dernière journée de la phase aller. La JSK se rend à Bordj pour affronter la formation locale, avec la ferme intention de revenir avec le meilleur résultat possible et tenter de se rapprocher du leader usmiste.