Ligue 2

MOB: Les Béjaouis continuent de céder des points à domicile

Les Béjaouis continuent de céder des points à domicile

Les journées se suivent et se ressemblent pour les Vert et Noir qui viennent d’enchaîner leur 5e match nul d’affilée. En recevant le coleader du championnat de Ligue 2, les camarades de Bahri voulaient à tout prix mettre un terme à une série de 6 matchs sans victoire. Ils ont entamé le match avec beaucoup d’envie et de détermination en imposant un pressing très haut aux hommes de Slatni. Néanmoins, l’état d’esprit affiché par les joueurs bougiotes n’a pas suffi pour battre l’USM Annaba, venue à Béjaia avec des intentions ambitieuses. Les joueurs du MOB ont eu toutes les peines du monde à atteindre les bois du portier Brahimi, un rempart infranchissable pour Bendif et ses camarades. Les hommes du coach Karouf furent contraints de céder, encore une fois, 2 précieux points. Un résultat loin de faire l’unanimité des amoureux du club qui commencent à perdre patience, car ce groupe se met en difficulté pour la suite de la compétition.

 

Les attaquants décriés

L’attaque du MO Béjaia continue de faire des siennes. Cette formation a réussi à dominer son adversaire du jour, notamment en seconde période où les attaquants ont vendangé pas mal d’occasions.  Depuis le début de la saison, le Mouloudia de Béjaia vit le même scénario. L’équipe arrive souvent à dominer ses adversaires, notamment à travers de belles phases offensives, mais l’inefficacité devant les bois lui joue de mauvais tours. Pour de nombreux observateurs, le manque de concurrence au niveau de ce compartiment pèse sur les choix de l’entraîneur qui doit faire avec Alliout et Bendif, alors que Sahed et Kaci n’arrivent plus à sortir les mêmes copies que la saison écoulée. La pression est désormais sur les épaules des attaquants dans la mesure où la solution se trouve à leur niveau pour la suite de la compétition.

  1. D.

JSMB: Les Béjaouis se rapprochent de la zone rouge

Les Béjaouis se rapprochent de la zone rouge

La lourde défaite que viennent de subir les Vert et Rouge, samedi dernier face à l’IRB Ouargla, s’est répercuté sur leur position au classement général. Les camarades du capitaine Aissat Zineddine sont passés à côté de leur sujet en déplacement dans le Grand Sud algérien. Alors qu’ils ont offerts de belles prestations lors des rencontres précédentes, notamment face à l’ASAM et l’USMK, on s’attendait à voir  les hommes de Cherdoud poursuivre sur la même dynamique. La réalité du terrain a été tout autre pour ce jeune groupe qui fait ce qu’il peut en l’absence des joueurs seniors, qui sont en grève depuis un mois. Les gars de Yemma Gouraya ont perdu sur la pelouse du 14-Février de Rouissat. Une défaite aux conséquences très graves sur le classement de l’équipe bougiote qui se rapproche dangereusement de la zone des équipes relégables. Ce que tout le monde regrette dans la mesure où les joueurs n’ont pas donné de signe de vie depuis qu’ils ont quitté la ville de Béjaia au lendemain de la réunion avec le directeur général du club Redjradj Rachid, la veille du match  face à l’USMK.

 

Les jeunes n’ont résisté face à Ouargla

On s’attendait à des rencontres difficiles pour ces jeunes joueurs de la JSMB. Il est vrai que les membres du staff technique, plus particulièrement Cherdoud Moufdi, ont affiché une certaine assurance quant aux moyens des joueurs d’aller de l’avant, mais rien ne remplace la réalité du terrain. La JSMB, composée essentiellement d’éléments de l’équipe réserve, dispose de joueurs très doués, mais cela ne suffira pas à faire le poids face aux formations qui ont misé sur la qualité et l’expérience des joueurs. Les camarades de Mouassaceb, qui l’ont d’ailleurs appris à leurs dépens pour ce déplacement à Ouargla, n’ont pas résisté aux attaques incessantes des joueurs de l’IRBO. Le score de 3 buts à 0 était cher payé pour la JSMB.

 

Plus grosse défaite

Alors que les Béjaouis ont réalisé

un début de saison plutôt rassurant, cependant, les mauvaises performances s’enchaînent. Le club de Yemma Gouraya vient de connaître sa plus grosse défaite cette saison. Après 7 rencontres disputées, le bilan est plutôt décevant pour une formation qui avait l’ambition de rivaliser avec les équipes qui joueront les premières places.

  1. D.

MOB 0 – USMAn 0 : La victoire fuit les Crabes

MOB 0 – USMAn 0

Stade Unité maghrébine, Béjaia

MOB

Hamidi
Ayad (Talbi 88’)
Adjati
Amaouche
Bahri
Aouali
Rebbahi
Rabti
Bendif
Kaci (Louanchi 75’)
Sahed

Ent. : Karouf

 

USMAn  

Brahimi
Hebal
Khemassia
Zerrouki
Chehaima
Kamel
Bouaziz (Bendris 80’)
Benmerzouk  (Hedabli 64’)
Benyahia
Harez (Bediaf 64’)
Merghad

Ent. : Slatni

 

Affluence faible. Arbitrage de M. Bouslimani, assisté par MM. Rachedi et Belbachir
Averts :

MOB : Kaci (51’)

USMAn : Zerrouki (51’)

La victoire fuit les Crabes

Le choc de cette 7e journée du championnat de Ligue 2 n’a pas tenu toutes ses promesses. La rencontre ayant opposé le leader du championnat de Ligue 2, à savoir l’USM Annaba,  au MO Béjaia n’a pas connu de vainqueur. Les deux équipes ont abordé cette confrontation avec beaucoup d’appréhensions. Les deux entraîneurs étaient prudents, cela s’est ressenti sur la production des deux équipes. La première tentative des locaux était à l’actif de Rabti, qui tire de loin ; mais son ballon a été bien capté par le portier de l’USM Annaba (7’). Les Annabis réagiront par Benyahia qui était à la réception d’un bon ballon de Merghad, mais la défense bougiote s’interpose avec succès (12’). Bendif,  très actif en première mi-temps, voit sa tête repoussée par la défense à la 20’.  Harez tente un tir de loin, mais Hamidi était à la parade (30’). Les attaquants du MO Béjaia continueront à concéder des occasions nettes, notamment par Rabti qui était bien placé, mais son ballon n’est pas cadré (43’). Les visiteurs trouveront la transversale sur la tête de Zerrouki (44’). La première mi-temps s’achèvera sur le score de zéro partout. En deuxième période, nous avons senti beaucoup d’envie chez les hommes de Karouf qui ont tenté de trouver la faille, mais la défense de l’USM Annaba était à chaque fois présente. Bendif, encore lui, ratera une belle occasion d’ouvrir la marque sur son ballon en profondeur, mais son tir est repoussé par la défense (60’). Les hommes de Slatni se contenteront de défendre en tentant quelques incursions, mais le portier Hamidi était souvent à l’affût. Sahed aurait pu libérer les siens sur le tir qui frôle la transversale. C’est finalement sur le score de parité de zéro partout que l’arbitre M. Bouslimani siffle la fin de la partie. Les Béjaouis ratent, encore une fois, une belle occasion de gagner des places au classement général, alors que les hommes de Slatni semblaient satisfaits de ce résultat.

  1. D.

IRBO 3 – JSMB 0 : Béjaïa s’écroule à Ouargla

IRBO 3 – JSMB 0  
Stade 
du 14-Février – Rouissat

 

Buts : Boughalia (2’), Djeribiaa (72’), Derdouri 79’(SP)

 

IRBO

Younes
Derbal
Lachheb
Gaid
Bellal
Seghier
Djeribiaa
Kheloufi
Derdouri
Boughalia
Guendouz
(Rouighi 75’)

Ent. : Boudjella

 

JSMB

Moussaceb
Zammoum
Ziane
Aissat
Ait Mansour
Bouirek
Hama
Benamara
(Tamericht 61’)
Nabti
Boughanem
Menaa

Ent. : Cherdoud

 

Affluence : Faible
Temps : Ensoleillé
Arbitrage de MM. Benzohra, Laouira et Schamby

 

Béjaïa s’écroule à Ouargla

Le duel ayant opposé la formation de l’IRB Ouargla à la JSM Béjaia, dans le cadre de la 7e journée du championnat de Ligue 2, a été à l’avantage des Sudistes qui ont réussi à s’imposer largement face aux jeunes réservistes de la JSMB. Les locaux, qui ont entamé le match avec beaucoup d’envie, ont pris très tôt l’avantage à la 2’, suite au but de Boughalia, l’homme en forme à la pointe de l’attaque de l’IRBO. Les Béjaouis ont tenté de réagir, sans parvenir réellement à créer le danger. L’absence d’un attaquant de métier se fait toujours ressentir, car les Béjaouis maîtrisent souvent le jeu, mais ne réussissent pas à concrétiser leurs occasions. Les hommes de Boudjella, qui ont compris que la formation bougiote est incapable de créer le danger, ne se font pas prier pour acculer l’arrière-garde des Vert et Rouge. Les camarades de Djeribiaa réussiront d’ailleurs à obtenir un penalty à la 23’ de jeu suite à une main du défenseur Ziane. Seghier Salah est chargé d’exécuter la sentence, mais Moussaceb intervient avec brio. En deuxième mi-temps, nous avons senti une baisse de régime des joueurs de la JSMB qui ont cédé beaucoup de terrain à leurs adversaires. Ce dont ont profité les joueurs de l’IRBO qui ont réussi à inscrire un second but par Djeribiaa Abdelhakim à la 72’. Les gars de la formation du Sud algérien scelleront définitivement le sort de la rencontre sur penalty après une erreur du portier Moussaceb qui commet une faute sur Boughalia. Le capitaine Derdouri se charge de tirer le penalty, ajoutant ainsi un 3e but pour son équipe (79’). Les jeunes de la JSMB ont essayé d’inscrire le but d’honneur en fin de match, mais le manque d’expérience et l’absence d’un buteur ont fait que le score restera en l’état. M. Benzohra, l’arbitre, mettra fin aux débats par une victoire méritée des camarades de Boughalia sur le score de 3 buts à 0. Les Vert et Rouge doivent d’abord régler la crise financière que vit le club dans les plus brefs délais.

  1. D.

IRBO-JSMB (15h) : Eviter une autre déroute

IRBO-JSMB (15h) 

Eviter une autre déroute

La JSM Béjaia se déplacera ce samedi à Ouargla pour affronter la formation locale de l’IRB Ouargla, dans le cadre de la 7e journée du championnat de Ligue 2. Le club bougiote s’est déplacé dans la capitale du Sud algérien avec un effectif composé d’éléments de l’équipe réserve, comme ce fut le cas depuis la 4e journée de ce championnat. Les hommes de Cherdoud tenteront d’éviter une autre défaite face à l’équipe d’Ouargla qui dispose d’un effectif assez riche. Le coach de la JSMB motivera ses hommes afin de réaliser une grosse prestation. Tous les espoirs se reposent  sur les épaules de Zineddine Aissat et ses camarades pour réaliser un bon résultat lors de ce déplacement dans le Grand Sud.  Les locaux, de leur côté, tenteront d’enchaîner les bonnes performances, surtout après avoir réussi à gagner hors de leurs bases la semaine à Bordj Bou Arreridj. Boudjella Sofiane sait que ce match risque d’être difficile, ses joueurs doivent le prendre très au sérieux et surtout ne pas sous-estimer la réaction des jeunes éléments de la JSMB.

 

Trouver des solutions aux difficultés offensives

Depuis que l’équipe senior boycotte la compétition, les jeunes de la JSMB trouvent des difficultés à marquer. La raison est certainement le manque d’expérience des joueurs qui évoluent dans le compartiment offensif de la formation kabyle, mais aussi l’absence d’un attaquant racé à la pointe de l’attaque. Le coach Cherdoud Moufdi tente d’ailleurs de faire avec les moyens du bord, sachant que l’effectif dont il dispose est très limité et le manque de solutions en attaque porte un sérieux préjudice au club bougiote. Les nombreux observateurs ont d’ailleurs remarqué que la la JSM Béjaia domine souvent ses adversaires et se procure beaucoup d’occasions, mais l’absence d’un buteur casse le travail accompli depuis le début.

  1. D.

MOB-USMAn (15h) : Retrouver le chemin des victoires

MOB-USMAn (15h) 

Retrouver le chemin des victoires

Le stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia abritera un duel au sommet entre deux clubs qui veulent avoir les 3 points. La rencontre, qui se jouera devant des tribunes vides, opposera le Mouloudia de Béjaia, qui n’a pas connu de victoire depuis la 2e journée du championnat, à l’USM Annaba qui ambitionne de retrouver la Ligue 1 à l’issue de ce championnat. Coleaders du championnat de la Ligue 2, les hommes du coach Slatni viendront à Béjaia avec l’envie de bien faire. Ces derniers, qui n’ont pas été en mesure de prendre les 3 points la semaine dernière à domicile, tenteront de récupérer leur fauteuil de leader, face à  une équipe en plein doute qui s’est préparé pour cette rencontre. Les camarades de l’attaquant Alliouat Fethennour, qui tenteront de retrouver le goût de la victoire, accusent quelque peu le coup en ce début de saison. L’équipe souffre énormément sur en défensive, ce qui s’est répercuté sur le plan comptable avec 7 points récoltés en 6 rencontres. Un bien maigre bilan, quand on sait que les dirigeants aspiraient à un meilleur parcours que l’exercice précédent où les Béjaouis ont terminé la phase aller avec zéro défaite et une place de dauphin. Cette rencontre constituera, par ailleurs, un sérieux test pour les hommes de Karouf, qui vont se mesurer à une formation qui a affiché ses ambitions très tôt dans ce championnat. On s’attend ainsi à un match très disputé entre les deux équipes.

  1. D.

 

Les Vert et Noir sans leur meilleur buteur

Le Mouloudia de Béjaia sera privé de son meilleur buteur lors de cette 7e journée face à l’USM Annaba, en l’occurrence Fethennour Alliouat qui a écopé d’un avertissement face au MO Constantine pour contestation de décision d’arbitrage. Le meilleur buteur des Vert et Noir, avec 3 réalisations en 6 rencontres, ne sera pas de la partie. Une absence de taille pour le coach Karouf qui sera dans l’obligation d’apporter des changements au niveau de son onze de départ.

  1. D.

 

MOB: Bouchhebah : « Nous lançons un appel aux autorités locales pour réagir »

Bouchhebah : « Nous lançons un appel aux autorités locales pour réagir »

Bouchebah Mustapha était dans l’obligation de briser le silence afin de réagir suite au non-versement de la subvention de l’APC dans le compte du club professionnel. Depuis le début de la saison, le conflit qui oppose le CSA à la SSPA est en train de prendre des proportions très graves, dont la pomme de discorde est le montant du transfert de l’argent du CSA à la SSPA. Les dirigeants de la société attendant vainement que les membres du bureau directeur du CSA virent une partie de la subvention de l’APC. Ils ont décidé de réagir à travers cette conférence de presse : « Aujourd’hui, nous faisons face à une situation inédite. Le club a reçu une enveloppe financière de 2 millions de dinars dans le cadre de la subvention de l’APC de Béjaia. Cela fait plus de 5 jours qu’on attend un signe des membres du CSA, mais rien n’a été fait. Je ne comprends pas ce qu’ils attendent pour régler cette situation. Je voudrais lancer un appel aux autorités locales afin d’intervenir dans ce sens. Nous en avons marre de supporter seuls les charges et les salaires des joueurs.»

« Si la situation persiste, on sera obligé de déposer les licences à la DJS »

Bouchebah est allé encore plus loin dans ses propos : « On ne comprend pas pourquoi ce problème ne se pose que chez nous. J’interpelle les autorités locales qui, d’ailleurs, se sont engagées au départ pour régler cette situation. Je demande aussi au directeur de la jeunesse et des sports d’intervenir, lui qui nous avait demandé de céder la gestion des jeunes catégories au club amateur. Ce dernier doit assumer désormais, sinon nous serons dans l’obligation d’intervenir et de prendre nos dispositions nous aussi.»

« L’association des anciens joueurs et les supporters doivent réagir »

Bouchebah continuera son intervention en déclarant : « Je prendrais à titre d’exemple le club de la JSMB, le club voisin, qui a réglé son problème avec le CSA. Des sages sont intervenus pou que l’argent soit transféré à la SSPA. Je me demande où sont les membres de l’association des anciens joueurs du MOB ? Où sont les comités des supporters ? Pourquoi personne ne réagit à cette situation, alors que nous avons besoin de cet argent pour régler certaines dépenses ?»

  1. D.

JSMB: Cherdoud : « Il est temps de tirer la sonnette d’alarme »

Cherdoud : « Il est temps de tirer la sonnette d’alarme »

L’entraîneur de la JSM Béjaia Cherdoud Moufdi a réagi fermement à la fin de la rencontre qui a vu son équipe s’incliner sur le score de 1 but à 0 face à l’USM Khenchela. En revenant sur la rencontre, il a tenu cependant à féliciter les joueurs pour leurs efforts dans ce match difficile : « Je voudrais rendre hommage aux jeunes joueurs qui, depuis trois rencontres, donnent le meilleur pour répondre à l’absence des seniors qui sont en grève. Les joueurs ont fait ce qu’ils ont pu devant un adversaire qui dispose d’un effectif assez fourni et d’éléments expérimentés. Comme vous avez pu le constater, nous avons dominé pratiquement notre adversaire durant 80 minutes. Nous nous sommes procuré beaucoup d’occasions, mais on a souvent péché dans le dernier geste. » Cherdoud enchaînera en déclarant ; « Je voudrais, par ailleurs, parler de la situation du club qui est très délicate. Les joueurs sont à leur 26e jour de grève, c’est très préoccupant pour nous. On est très inquiets par rapport à cette grève qui va mettre en péril tout l’avenir du club. Si les choses restent en l’état, il sera difficile pour nous de redresser la situation. J’espère que les personnes qui peuvent aider le club s’y mettront aujourd’hui, avant qu’il ne soit trop tard. »

« Ces jeunes disposent d’une marge de progression importante »

Le coach de la JSM Béjaia est aussi revenu sur les capacités des jeunes joueurs qui sont en train de réaliser de belles prestations : «Nous avons dominé notre adversaire, comme ce fut le cas face au MCEE et l’ASAM, nous avons développé un beau jeu et étouffé notre adversaire. Si ces jeunes s’étaient préparés avec nous pendant au moins un mois, on aurait réalisé de bien meilleurs résultats. Certains joueurs nous ont impressionnés, ils ont les moyens d’aller encore plus vers l’avant pour s’imposer avec l’équipe première.»

« Nous avons perdu 9 points, on ne veut pas en perdre plus»

Cherdoud fut clairement déçu de l’issue de cette rencontre face à Khenchela : « Je suis extrêmement déçu pour le club, mais aussi pour ces jeunes joueurs qui ont offert du beau spectacle. Nous avons dominé notre adversaire sur tous les plans, mais nous avons encaissé un but sur une petite erreur d’appréciation. Je pense que le manque d’expérience a joué en faveur de la formation de l’USMK. Maintenant, les choses commencent à devenir difficiles pour nous tous. Nous avons raté de précieux points. Nous n’avons pas le droit d’en perdre encore plus. Il est temps de réagir. La JSMB ne mérite pas cette place. »

« Il faut s’unir pour aider le club à dépasser cette crise »

Pour finir, l’entraîneur de la JSMB a lancé un appel aux amoureux du club : « Je voudrais que tout le monde sache que la situation est grave. Il est temps que les hommes de cette wilaya réagissent pour mettre un terme à la grève des joueurs. On ne peut plus continuer ainsi, le directeur général du club a besoin de soutien sur tous les plans. Le club va droit vers la dérive. Nous sommes en train d’essayer de sauver les meubles avec l’équipe de la réserve, mais ces joueurs ne pourront pas assumer les conséquences plus tard.»

Les supporters tentent de trouver des solutions

Alors que les joueurs continuent de bouder les entraînements et réclament toujours deux mois de salaire, les supporters de la JSM Béjaia font tout pour convaincre les joueurs de reprendre les entraînements. Une dizaine a pris l’initiative de rencontrer les joueurs dans l’espoir de les convaincre de mettre un terme à leur mouvement de grève. Les amoureux du club de Yemma Gouraya estiment qu’il est temps de réagir avant qu’il ne soit trop tard. Leur club est plongé dans une crise, la plus grave de son existence, et cela ne peut plus durer, selon eux.

  1. D.

JSMB: Ziane : « On a raté une belle opportunité »

JSMB

Ziane : « On a raté une belle opportunité »

Le défenseur central de la JSM Béjaia Ziane Billel a réussi à sortir une copie presque parfaite face à une équipe composée de joueurs très chevronnés, à l’image d’El Ghomari ou bien Bayazid. Ziane exprimera sa déception suite à la défaite face à la formation de l’USMK.

 

Vous avez raté de très peu l’exploit  face à l’USMK, quelle est votre analyse du match ?

Nous avons réalisé une belle prestation face à l’USMK, venue avec un effectif au complet. Nous avons concédé l’ouverture du score très tôt dans la partie, ce qui n’a pas été à notre avantage. Nous avons essayé de sortir de notre zone et d’aller acculer l’arrière-garde de l’USMK, mais on a raté une belle occasion d’inscrire des points.

 

Vous avez réalisé une rencontre à la hauteur, qu’est-ce qui vous a manqué pour accrocher un bon résultat, selon vous ?

Je pense que le manque d’expérience nous a joué des tours. Comme vous avez pu le constater, nous avons dominé notre adversaire en se procurant plusieurs occasions nettes de scorer ; mais on pèche souvent dans le dernier geste, ce qui nous porte préjudice.

 

La situation du club inquiète les supporters, qu’avez-vous à leur dire ?

On comprend l’inquiétude des supporters. La JSMB traverse une grave crise depuis quelques semaines. J’espère qu’une solution sera trouvée dans les prochains jours pour permettre au club de retrouver sa sérénité. Un appel doit être lancé aussi pour régler ce problème financier qui pèse beaucoup pour la JSMB.

  1. D.

MOB: Le spectre de la grève plane sur les Vert et Noir

Le spectre de la grève plane sur les Vert et Noir

Les joueurs du MOB sont montés au créneau récemment pour réclamer le payement de leurs salaires. Nous avons appris que les joueurs auraient demandé aux dirigeants la prise en charge de leurs doléances dans les plus brefs délais. Dans le cas où aucune démarche ne serait entreprise dans ce sens, les joueurs vont devoir monter au créneau. Certains joueurs ont d’ailleurs annoncé qu’ils allaient entrer en grève afin de réclamer le versement de leurs salaires qui sont impayés depuis la saison écoulée. Le MOB risque de se retrouver encore une fois en difficulté, comme ce fut le cas la saison écoulée.

Bouchebah : «La situation est intenable»

La situation financière du MO Béjaia continue de susciter l’inquiétude chez les dirigeants du club.  Après avoir attendu que le président du CSA procède au virement d’une partie des 2 milliards de centimes de l’APC de Béjaia, les dirigeants, montent au créneau pour réclamer l’intervention des pouvoirs publics. «Nous sommes devant une situation difficile. Nous avons espéré que les responsables du club sportif amateur procèdent au virement d’une partie de l’argent des subventions, mais à l’heure actuelle rien n’a été fait dans ce sens. Le président du CSA nous informe qu’il peut payer les frais de déplacement et les équipements ainsi que les fournisseurs, mais pas les salaires des joueurs. On ne comprend pas cette décision. Franchement, nous sommes face à un dilemme. Nous allons solliciter les pouvoirs publics afin d’intervenir dans ce sens dans le but d’essayer de débloquer la situation. Cet argent est aussi destiné au club professionnel et les joueurs attendent le règlement de leur situation financière. On ne peut pas continuer à gérer dans l’urgence, surtout que ce sont les actionnaires qui ont pris en charge tous les frais engagés en début de saison, notamment un mois de salaire.»

  1. D.

MOC 1 - MOB 1 : Les Béjaouis auraient pu prétendre à mieux !

MOC 1 - MOB 1

Buts : Aliouat (19’) (MOB), Attia (90’+1) (MOC)

Stade : Ben Abdelmalek-Ramdane (Constantine)

Arbitres : Brahim, Azerine, Dellali

Affluence : moyenne 

 

MOC

Filali

Bezzaz

Nedjar

Bekkouche

Zaâbat

Smaïli

Bouhous

Haddef

Kerkoud

Attia

Hogaâs

Ent. : Laouar.

 

MOB  

Hamidi

Ayad

Adjati

Bahri

Amaouche

Rebbahi

Rabti

(Laboukhi 70’)

Aouali

Bendif

Louanchi

(Kaci 65’)

Aliouat

(Tarariste 90’+4)

Ent. : Karouf

 

Les Béjaouis auraient pu prétendre à mieux !

 

Le stade Benabdelmalek de Constantine a été le théâtre d’une rencontre qui a opposé le MO Constantine à la formation du MOB dans le cadre de la 6e journée du championnat de Ligue 2. Ce match était une occasion pour les joueurs de Karouf de revenir avec un résultat satisfaisant surtout après avoir connu des résultats mitigés durant ce début de saison. Le début de la rencontre fut à l’avantage des joueurs du MOC qui n’ont pas été en mesure de concrétiser leur domination, alors que du côté des visiteurs, Alliouat était très adroit devant le but en réalisant l’ouverture du score dès la 19’. Cette ouverture du score a poussé les joueurs du coach Laouar à sortir de leur zone de confort et cela en allant presser très haut leurs adversaires, mais sans parvenir à trouver le chemin des filets. En seconde période, les joueurs de la formation des Vert et Noir se sont repliés en défense, tentant ainsi de garder ce maigre avantage en leur faveur. Devant la détermination des joueurs du MOC, qui n’ont pas baissé les bras jusqu’à l’égalisation dans les ultimes instants de la rencontre par Attia (90’+1). C’est sur ce score d’un but partout que l’arbitre de la rencontre a sifflé la fin des débats. Un match nul décevant pour les gars d’Yemma Gouraya qui ratent 2 précieux points.

 

Pas de changements du côté du MOB

L’entraîneur du MO Béjaia n’a pas apporté de changements par rapport à la dernière rencontre pour ce déplacement à Constantine. Karouf Mourad a reconduit les mêmes joueurs pour cette rencontre face au MO Constantine. Des joueurs qui ont essayé de donner le meilleur d’eux-mêmes, mais qui ont raté de très peu l’exploit.

  1. D.

JSMB 0 - USMK 1: Une défaite amère

JSMB 0 - USMK 1

 

But : Sameur (10’) (USMK)

Stade de l’Unité Maghrébine (Béjaia)

Affluence : huis clos

Arbitres : Boukhalfa, Halam, Souhbi

 

JSMB

Moussaceb

Zammoum

Ziane

Aïssat

Aït-Mansour

Benamara

Hama

Menaa

(Boutessta 72’)

Boughanem

(Yaya 72’)

Benmouhoub

(Bouirek 60’)

Nabti

(Bibi 85’)

Ent. : Cherdoud.

 

USMK 

Boulesnam

Djabou

Bouziane

Ziad

Merabet

Darouache

(Rihane 68’)

Bayazid

El-Ghomari

(Reghis 86’)

Aguid

Sameur

Berkani

(Bahloul 86’)

Ent. : Louail.

Averts. : Benamara (44’), Aït-Mansour (45’) (JSMB)

 

Une défaite amère

Alors qu’elle avait l’occasion de se relancer dans ce championnat, la formation des Vert et Rouge a été contrainte de céder les trois points face à l’USM khenchela dans le cadre de la 6e journée du championnat de Ligue 2. La rencontre a démarré en faveur des locaux qui étaient les premiers à se mettre à l’évidence sur ce centre de Mennaâ, mais les défenseurs de l’USMK se dégagent en catastrophe (9’). La réaction des visiteurs a été limpide, Sameur, dans les six mètres, trouve le chemin des filets sur corner (10’). Touchés dans leur amour-propre, les Bougiotes régiront. Boughanem est à la réception d’un ballon en profondeur de Benmouhoub, mais l’attaquant bougiote ne cadre pas (27’). Toujours à la manœuvre, les Béjaouis continueront de presser l’arrière-garde de l’USMK.  Zammoum s’en va en solitaire, tire en force, son ballon est dévié par un défenseur puis le gardien met difficilement en corner (36’). Benamara lui aussi tente de la jouer en solitaire, son tir est sorti difficilement par le portier Boulesnam (40’). Sur le corner qui suit, Aït-Mansour enveloppe sa frappe, le gardien encore lui dégage en catastrophe (41’). En seconde période, on assistera à une domination totale des Béjaouis, face à la prudence des joueurs de Khenchela. Menaâ et Boughanem s’illustrent encore une fois, le centre du premier pour le second passe légèrement à côté (56’). Nabti rate seul face à des buts vides, on jouait la 61’. La défense de l’USMK se dégage difficilement, le ballon revient à Bouirek, mais son tir n’est pas cadré (72’). Benamara au milieu du terrain se joue des joueurs de l’USMK, avant d’adresser un tir puissant, mais son ballon passe légèrement à côté (85’). Le score restera en l’état et l’arbitre de la rencontre met fin aux débats. Une défaite amère des Bougiotes qui auraient pu prétendre à mieux dans ce match.

  1. D.

 

MOC – MOB 15h : Eviter le piège de la lanterne rouge

MOC – MOB 15h

Eviter le piège de la lanterne rouge   

 Le stade Ben-Abdelmalek-Ramdane de Constantine sera le théâtre cet après-midi d’un duel qui opposera deux équipes se trouvant dans des situations délicates. Les locaux, qui occupent la dernière place au classement général, seront dans l’obligation de sortir une grosse performance afin d’espérer prendre les 3 points. En face, les Béjaouis sous pression se déplaceront à Constantine. Cette rencontre risque d’être très disputée dans la mesure où les deux formations sont dans l’obligation de prendre des points, afin de ne pas se mettre en difficulté pour la suite de la compétition. Les Bleu et Blanc aborderont ce match avec un nouvel entraîneur en la personne de Leknaoui, qui tentera de redresser la barre en ce début de saison. Pour les gars de la capitale des Hammadites, les attaquants seront très suivis dans la mesure où ils n’arrivent plus à être performants.

Les attaquants doivent se racheter

Depuis le début de la saison, les attaquants du MO Béjaia sont pointés du doigt en raison de leur manque d’efficacité devant les bois. L’équipe conduite par Karouf Mourad est en train de réaliser de belles prestations. Les supporters estiment que leur formation favorite affiche un visage séduisant, mais le manque d’efficacité devant les buts lui porte un sérieux préjudice. Avec seulement 6 points récoltés sur 15 possibles, les Vert et Noir sont du compte. Cette situation ne peut se poursuivre et les attaquants doivent se révolter pour y mettre un terme. La pression sera sur les attaquants sachant que le MOB a perdu beaucoup de points par manque de réalisme devant les buts. Le staff technique a essayé de travailler cet aspect afin de redonner confiance aux joueurs.

 

Karouf : « On visera un résultat positif »

L’entraîneur principal du Mouloudia de Béjaia Karouf Mourad sait que le match de ce lundi face au MO Constantine s’annonce difficile. Après 4 résultats mitigés, les Vert et Noir se trouvent dans une situation un peu délicate dans la mesure, malgré leurs belles prestations, ils pèchent dans le dernier geste. Pour preuve, leur dernière sortie en championnat face à la JSM Skikda. Pour ce déplacement dans la ville des Ponts suspendus, Karouf veut rassurer : «Nous irons à Constantine pour réaliser le meilleur résultat possible. La victoire est dans nos cordes, il suffira de pratiquer notre football et de rester concentré durant toute la rencontre. Nous allons affronter une équipe classée à la dernière place au classement général, ce qui rendra notre mission difficile, dans la mesure où elle jouera ses chances à fond. Nous avons parlé aux joueurs afin de prendre le match très au sérieux et de faire attention à une réaction d’orgueil. On a profité des quelques jours de trêve pour remettre certaines choses dans leur contexte. Suite à nos déboires offensifs, on a insisté plus sur cet aspect qui nous a fait perdre des points bêtement.»

  1. D.

JSMB – USMK 15h: Eviter de sombrer dans la crise

Ligue 2 amateur - 6e journée

JSMB – USMK 15h

Eviter de sombrer dans la crise 

La JSM Béjaia recevra cet après-midi sur sa pelouse la formation de l’USM Khenchela. Cette rencontre, qui entre dans le cadre de la 6e journée du championnat de Ligue 2, est importante pour le club qui vit des moments très difficiles depuis quelques semaines. En effet, la formation bougiote abordera ce match avec une équipe composée essentiellement d’éléments de la réserve. Une situation avantageuse pour l’USMK qui se déplacera à Béjaia pour prendre les 3 points. Du côté de la capitale des Hammadites, la préparation s’est déroulée dans des conditions catastrophiques. Les  seniors, qui se sont déjà déplacés au stade à deux reprises, n’ont pas pour autant repris le travail, les dirigeants n’ayant pas tenu leurs promesses. Ce qui a eu des répercussions négatives sur la concentration des autres joueurs qui préparent sérieusement cette rencontre. On s’attend à un match très disputé quand on sait que les jeunes éléments de la JSMB, qui seront alignés, comptent s’affirmer davantage.

Les Béjaouis avec les réservistes

C’est avec une équipe composée essentiellement d’éléments de l’équipe réserve que les Béjaouis aborderont cette rencontre. La situation du plus vieux club de Kabylie n’a pas évolué.  Les joueurs continuent de bouder les entraînements et les rencontres officielles, en raison du différend avec les dirigeants du club par rapport à leurs salaires impayés. L’entraîneur Cherdoud et ses assistants préparent le match de l’USM Khenchela avec un effectif composé essentiellement de la catégorie U21. Ces jeunes joueurs, sollicités depuis déjà trois journées, réalisent de bons résultats en attendant bien évidemment la confirmation face à l’USMK.

  1. D.

MOB: Les Vert et Noir dans l’obligation de réagir

A moins de 48 heures du match face au MO Constantine, le mot d’ordre du côté des Béjaouis est de réaliser le meilleur résultat. Après une défaite et trois matchs nuls, les gars de Yemma Gouraya savent qu’ils doivent réaliser une belle performance, lors de ce déplacement dans la ville des Ponts suspendus. L’équipe conduite par Karouf Mourad n’aura pas trop le choix pour cette rencontre de la 6e journée. Les membres du staff technique ont travaillé durant la semaine certains aspects, notamment ceux qui n’ont pas bien fonctionné. L’inefficacité devant les buts et le fait d’encaisser beaucoup de buts, contrairement à la saison écoulée où la défense a été le fer de lance des Vert et Noir. Alliouat et ses camarades estiment que cette rencontre constituera un tournant, surtout qu’ils sont à la recherche d’un match référence. On sent beaucoup d’envie chez les joueurs qui sont unanimes à dire que ce match sera celui du déclic afin de lancer leur saison de manière effective.

  1. D.

Aouali : « Remédier à nos difficultés offensives »

La formation du MO Béjaia affrontera ce lundi la lanterne rouge, à savoir le MO Constantine, dans le cadre de la 6e journée du championnat de Ligue 2. Une belle opportunité pour les Bougiotes de reprendre confiance, sachant qu’ils ont complètement raté leur début de saison. Aouali nous rappelle à quel point les joueurs ont besoin d’enchaîner les bonnes performances pour lancer de manière définitive leur saison.

 

Comment avez-vous préparé cette 6e rencontre en championnat face au MO Constantine ?

Nous avons entrepris le travail avec la ferme intention de revoir les choses qui ne fonctionnent pas bien depuis le début de la saison. Comme vous avez pu le constater, l’équipe réalise souvent de belles prestations, mais nous avons du mal à concrétiser les occasions qu’on se procure. Nous avons profité de ces quelques jours de trêve afin de nous améliorer sur le plan offensif surtout.

 

Vous allez affronter la lanterne rouge dans ce championnat, une belle occasion pour empocher les 3 points, n’est-ce pas ?

On ne peut pas se projeter avant de disputer cette rencontre. En début de saison, toutes les équipes ont des difficultés, notamment certaines formations qui ont du mal à qualifier leurs joueurs. La formation du MOC est très accrocheuse, je pense que nous devons prendre ce match avec beaucoup de sérieux afin d’éviter les mauvaises surprises. On se doit d’appliquer les consignes de l’entraîneur à la lettre pour espérer prendre des points.

 

Peut-on dire que le plus important est de maintenir votre invincibilité ?

On ira avec l’idée d’arracher les trois points. Jouer chez une équipe mal classée n’est pas souvent évident, mais nous devons afficher notre solidité défensive et profiter de notre position pour inscrire des buts. On sait qu’on manque d’efficacité devant les buts, mais nous devons y remédier.

  1. D.

 

JSMB: Les fans ne savent plus vers qui se tourner

Face à la situation de blocage

Les fans ne savent plus vers qui se tourner

Depuis quelques semaines, les amoureux de la JSM Béjaia tentent de s’organiser pour connaître la raison du blocage de leur club. Une réunion a tenue au niveau du siège de la société entre le directeur général, l’actionnaire Boudjelloud et les supporters pour tenter de désamorcer la crise. Depuis, rien n’a été fait, et les maigres subventions, qui rentrent actuellement dans les caisses du club, ne suffisent pas à répondre aux besoins des joueurs, des membres du staff technique, des employés et des fournisseurs. Les amoureux de la JSMB ont interpellé les actionnaires qui n’ont pas donné signe de vie depuis plusieurs saisons déjà, alors que du côté du CSA, on essaye de se démarquer. Le directeur général de la SSA, qui se trouve actuellement dans une situation délicate, estime qu’il ne peut rien faire et que la conjoncture oblige tout le monde à faire des sacrifices. Un appel qui n’a pas été entendu par les joueurs qui ont décidé de quitter Béjaia et de rentrer chez eux.

 

Certains tentent de convaincre des industriels de s’impliquer

Nous avons appris, par ailleurs, que certains supporters tentent de s’organiser en allant prospecter certains industriels afin de les convaincre de venir en aide au club. Les amoureux de la JSM Béjaia ne peuvent pas rester les bras croisés devant cette situation qui s’empire de jour en jour. Une crise sans précédent pour les dirigeants du club bougiote, qui n’ont trouvé aucune solution. Les fans, par le passé très actifs en faisant bouger les choses quand le club a connu la même situation, tentent de réunir certains industriels qui ont toujours aidé la JSM Béjaia dans des moments difficiles. Il est important que le doyen des clubs kabyles arrive à se refaire une santé avant qu’il ne soit trop tard. Les amoureux de la formation kabyle espèrent une solution le plus tôt possible, sachant que l’effectif de cette saison est capable de faire beaucoup mieux.

 

Les joueurs boycottent les entraînements et les rencontres

Du côté des joueurs, c’est le statu quo, la majorité ne veulent plus revenir à Béjaia en raison des promesses non tenues par les dirigeants. La saison écoulée, ils ont patienté au sujet de leur argent afin de ne pas perturber le projet mis en place. Depuis le début de la saison, la situation est devenue intenable surtout pour les dirigeants qui étaient dans l’obligation de parer au plus pressé. Les joueurs ont attendu un signe des dirigeants en début de saison, mais rien n’a été fait dans ce sens. Le président du CA Tiab Boualem et le directeur général de la SSA Redjradj Rachid ont rencontré les joueurs dans l’espoir de les convaincre de patienter encore plus. Mais après avoir appris que l’argent était dans les caisses et qu’ils n’allaient recevoir en fin de compte qu’un seul salaire, les joueurs étaient surtout furieux.

  1. D.

JSMB : Furieux, les joueurs quittent Béjaia et menacent de saisir la CRL

JSMB :

Furieux, les joueurs quittent Béjaia et menacent de saisir la CRL

Trois semaines après la grève illimitée des joueurs, la situation du doyen des clubs kabyles s’empire de jour en jour. Le conflit né dernièrement entre le CSA et la SSA JSM Béjaia porte un sérieux préjudice au club. Les membres de ces deux entités se livrent une bataille au sujet du montant des transferts des subventions.  Depuis quelques semaines, la subvention de l’APC de Béjaia, qui devait atterrir dans le compte du CSA, crée la polémique. Les 2 milliards de centimes, qui devaient servir à régulariser une partie des salaires des joueurs de la saison écoulée, suscitent une grosse inquiétude chez les joueurs qui ont fait pression sur les dirigeants afin d’avoir au minimum deux mois de salaire. Du côté du club amateur, on avance aussi le problème des jeunes catégories, au nombre de 5, qui doivent bénéficier d’une bonne prise en charge. Face à l’urgence, les dirigeants ont essayé de convaincre les joueurs de reprendre les entraînements. L’intervention de plusieurs sages n’a pas été convaincante, la JSM Béjaia sombre dans une crise qui ne dit pas son nom. Les joueurs, en apprenant que les dirigeants sont ne peuvent pas répondre à leurs sollicitations, ont décidé cette fois-si de plier bagage et de quitter Béjaia. Certains menacent même de recourir à la CRL afin d’avoir leurs papiers. Face à cela, la JSM Béjaia devra aborder le prochain match en championnat avec les jeunes catégories.

La direction a proposé un mois de salaire

Les discussions entre les joueurs et les dirigeants ont porté sur le règlement de deux mois de salaire dans un premier temps. La direction de la JSM Béjaia, notamment le directeur général de la SSA JSMB Redjradj Rachid, a répondu favorablement en déclarant aux joueurs qu’ils allaient toucher leur argent lors du match pour le compte de la 3e journée du championnat. Cependant, ils n’ont pas réussi à réunir l’argent pour les régulariser. Lors des discussions jeudi dernier, la direction a proposé le versement d’un mois de salaire que les joueurs ont catégoriquement refusé.

  1. D.

MOB : Match amical entre les seniors et la réserve

Match amical entre les seniors et la réserve

L’attaque se révolte  

Le staff technique du Mouloudia de Béjaia a programmé une rencontre d’opposition jeudi dernier entre l’équipe première et l’équipe des réservistes. En l’absence de compétition durant ce week-end, le coach des Vert et Noir Karouf Mourad a voulu donner du temps de jeu à ses joueurs, et aussi la possibilité à certains éléments de s’illustrer pour prétendre à une place de titulaire lors de la prochaine sortie face au MO Constantine. En s’imposant sur le score de 5 buts à 2, les attaquants du MOB ont montré qu’ils ont les qualités pour régler la situation de leur club. En effet, le MO Béjaia est en train d’accuser le coup en ce début de saison, notamment avec un bilan loin de faire l’unanimité. Malgré les bonnes prestations de l’équipe bougiote, le manque d’efficacité offensive est en train de tout remettre en cause. Les membres du staff technique ont voulu, à travers cette rencontre, mettre les attaquants dans les meilleures conditions avant d’affronter ce lundi le MOC, mais aussi et surtout d’avoir un œil sur les joueurs qui évoluent en équipe réserve et qui pourraient être la solution aux déboires offensifs du MOB. Les buts ont été l’œuvre de Laboukhi, Alliouat (x2), Kaci (sp) et Bendif.

Karouf satisfait du rendement de ses poulains

L’entraîneur Karouf Mourad a exprimé sa satisfaction au sujet de la prestation des deux équipes durant cette rencontre d’opposition. Un match pour revoir certaines choses qui n’ont pas souvent bien fonctionné en ce début de saison. Par ailleurs, le rendement des joueurs, notamment en attaque, est rassurant en attendant la confirmation en match officiel, à commencer par le déplacement chez la lanterne rouge ce lundi, dans le cadre de la 6e journée du championnat de Ligue 2.

L’équipe doit confirmer face au MO Constantine

Si en termes de prestations, les joueurs du Mouloudia de Béjaia offrent du beau spectacle sur le terrain, le manque d’efficacité devant les buts fausse les calculs du staff technique. Les Vert et Noir n’auront plus le choix après avoir concédé le match nul à domicile face à la JSM Skikda, qui était à la dernière place au classement général. Pour ce déplacement à Constantine, les camarades du nouveau capitaine Adel Amaouche doivent prendre conscience qu’ils n’ont pas assez de temps et qu’il va falloir réaliser une belle performance pour se relancer.

  1. D.

MOB : Les Vert et Noir mettent les bouchées doubles pour être prêts

Les Vert et Noir mettent les bouchées doubles pour être prêts

La préparation se poursuit du côté du Mouloudia de Bejaia dans de bonnes conditions afin que les joueurs soient prêts pour affronter ce lundi le MO Constantine. Les camarades du portier Belalem Fares savent qu’ils doivent fournir beaucoup d’efforts afin qu'ils aient plus de chance lors des prochaines rencontres. Le Mouloudia de Béjaia a perdu beaucoup de points avec notamment une défaite et 3 matchs nuls lors des 4 dernières rencontres. Les Vert et Noir travaillent sérieusement avec beaucoup d’envie sous la direction du coach Karouf qui, lui aussi, s’attelle à mettre ses joueurs dans les meilleures conditions lors des matchs officiels. C’est vrai que depuis le début de la saison, les choses ne se déroulent pas comme souhaité. Les joueurs tentent de bien faire, mais les résultats ne suivent pas.

Certains jeunes veulent avoir une chance

Alors que le club était interdit de recrutement l’été dernier, les dirigeants du Mouloudia de Béjaia ont été contraints de puiser de la réserve après la promotion de plusieurs jeunes joueurs, mais aussi en tentant de trouver la perle rare dans les clubs de la Ligue 1. La direction du MOB avait d’ailleurs annoncé le recrutement de pas moins une dizaine de joueurs qui sont venus renforcer l’effectif de l’équipe réserve et qui sont aussi mis à la disposition des séniors. Ces jeunes attendent toujours une chance de la part du coach Karouf, surtout quand on sait que le MOB est en train d’accuser le coup sur le plan des résultats. Ces joueurs, qui travaillent avec beaucoup de détermination, veulent se faire une petite place au soleil, sachant que l’équipe première accuse beaucoup de manques. 

  1. D.

JSMB : Le CSA ne l'a toujours pas transféré au club professionnel

JSMB

72 heures après avoir reçu l'argent sur son compte

Le CSA ne l'a toujours pas transféré au club professionnel

Les tiraillements entre le club professionnel et le club sportif amateur de la JSM Béjaia sont en train de se répercuter sur le bon fonctionnement du club. En début de saison, le directeur général de la SSA JSMB Redjradj Rachid avait annoncé sur les ondes de la radio locale qu’il n’avait aucun problème avec les membres du CSA, notamment le président Messaoudi Abderrahmane. De même pour le premier responsable du club amateur qui avait, dans une intervention à la presse avant le début de la saison, annoncé que tout le monde travaille main dans la main pour remettre le club à la place qui lui sied le mieux. Depuis quelques semaines, les relations se sont détériorées et l’on assiste à une lutte entre les deux entités, notamment suite à la démarche de certains membres du CSA. Ces derniers sont allés se renseigner auprès de la DJS au sujet de la situation de la SSA, notamment le président du CA Tiab Boualem et du directeur général Redjradj Rachid. Ce qui a porté un coup, de manière brutale, à la relation entre le CSA et la SSA et des conséquences graves. Depuis que les joueurs sont montés au créneau pour réclamer le règlement de leur situation financière, on assiste à un bras de fer entre le président du CSA et le DG de la SSA. Nous avons appris que Messaoudi aurait refusé de transférer l’argent des subventions au club professionnel. A l’heure actuelle, on ignore la raison de ce refus, même si plusieurs personnes ont tenté d’intervenir auprès du président du CSA pour accélérer la procédure sans réellement parvenir à débloquer la situation. Les dirigeants de la JSMB attendent ainsi le versement ces 2 milliards de centimes afin de payer les joueurs pour qu’ils reprennent les entraînements.

Un conflit qui s'enlise

En plus de la situation financière difficile du plus vieux club de la Kabylie, le conflit, qui oppose le CSA à la SSA, a l’air d’entraîner une crise sans précédent. Pour rappel, la JSMB a déjà connu cette situation, il y a 4 ans. Un conflit, qui avait éclaté entre le président du CSA et les dirigeants de la société, avait compromis les chances du club qui jouait l’accession à cette époque. L’histoire se répète du côté de l’ex-capitale des Hammadites et risque d’avoir les mêmes conséquences. Un appel est lancé dans ce sens afin que les sages du club interviennent et remettent de l’ordre dans la maison.  Faute de quoi, le club se dirige tour droit à sa perte.

Les dirigeants s'impatientent

En plus de faire tout pour convaincre le président du CSA de transférer l’argent au club professionnel, les dirigeants de la JSM Bejaia tentent de rassurer les joueurs au sujet de leur argent. Les camarades du capitaine Khellaf Nabil étaient prêts à reprendre le travail mardi après-midi. Ils se sont présentés au stade dans l’espoir que la direction du club tienne ses engagements. Mais comme il n’en fut rien, ils étaient obligés de quitter le stade. Les choses se compliquent ainsi davantage pour la formation des Vert et Rouge.

Cherdoud agacé par cette situation qui perdure

La préparation du match de lundi face à l’USM Khenchla est clairement très perturbée. L’entraîneur principal de la JSMB pensait que la situation allait connaître son épilogue cette semaine afin de permettre aux membres du staff technique de préparer la rencontre dans les meilleures conditions. Après que les joueurs ont décidé de mettre fin à leur mouvement de grève, le coach pouvait mettre sa stratégie en place afin de rattraper le temps perdu. Finalement, la situation est restée la même et aucun changement n’a été signalé. Le coach Cherdoud aurait d’ailleurs fait savoir à ses proches collaborateurs que la situation commence à devenir difficile à gérer.

  1. D.