CSC

Simondi : «Faire du CSC un collectif rentable»

De Doha où il devait, hier, prendre l’avion pour se rendre en Tunisie, où sa nouvelle équipe, le CSC, est entré en stage, l’entraîneur français, Bernard Simondi, nous a confié qu’il va mettre à profit ce regroupement, pour bien connaître ses poulains afin qu’il puisse leur inculquer une organisation de jeu fiable qui fera d’eux, le plus tôt possible, un collectif plus rentable.

CSC-Boulhabib : «Le CA choisira aujourd’hui le nouveau coach»

Le directeur sportif du CSC, Mohamed Boulhabib, joint par nos soins, nous a révélé qu’il n’est plus qu’un simple exécuteur des résolutions que prendra le CA de son club. La preuve, dit-il, contrairement à ce qu’avancent certains, ce n’est pas lui qui va choisir le nouvel entraîneur de son équipe, mais l’AG de la SSPA qui se réunit, aujourd’hui, à Constantine.

CSC : Gaouaoui et Laouar : 2 coachs intérimaires à part

Appelés à suppléer l’entraîneur Garzitto, parti sans qu’il démissionne ou qu’il soit limogé, Gaouaoui et Laouar méritent tous les éloges, car ils ont su qualifier les Vert et Noir aux 1/16 puis aux 1/8 de finale de la coupe d’Algérie,et fini par les pousser à clore en apothéose la phase aller par un beau succès sur les Canaris dans leur antre même.

CSC 2 – 0 MOB : Le Chabab dans le dernier quart d'heure

Le choc opposant le CSC au MOB, qui s’est déroulé à huis clos, est revenu aux gars de la cité du Vieux Rocher. Dans l’obligation d’assurer le droit de renouer avec la gagne après une série noire, le Chabab a réussi le pari.

CSC-MCA : Le Mouloudia à Constantine en conquérant

Cet après-midi à 16h, les Vert et Rouge affronteront le CSC chez lui. Un match très difficile, mais les Algérois croient à l’exploit. Après la qualification, tout leur réussit. Il faut profiter de cette dynamique pour récolter plus de points.

CSC-Fersadou : «J’attends leur réponse»

Selon une source digne de foi, l’entraîneur tunisien Ridha Jeddi, qu’elle avait joint par téléphone, lui a annoncé hier qu’il va atterrir à Constantine aujourd’hui et que le Français Roger Lemerre le rejoindra le lendemain, afin, dit-il, qu’ils finalisent leurs contrats avec la direction et reprennent en main, le plus tôt possible, les Vert et Noir.

CSC : Hidalgo nouveau DTS

L’ancien entraîneur de l’EN de France, Hidalgo, a débarqué, hier en début de soirée à Constantine, à l’invitation de la direction du CSC.

CSC : Les joueurs reprennent les entraînements

Après avoir exigé et obtenu la mise à l’écart de leur entraîneur Garzitto et de ses deux adjoints, son fils Anthony et Déléan, les Vert et Noir ont suspendu leur grève et repris, mardi soir, les entraînements sous la direction de leur coéquipier, le gardien Gaouaoui.

ASO – CSC : Chlef pour la passe de 3

La régularisation des joueurs et le dernier succès ramené de Béchar motivent à plus d’un titre les joueurs de l’ASO qui ont promis de faire le maximum pour vaincre le CSC qui, il faut le rappeler, est sur deux mauvais résultats.

CSC-Gil Ngomo : «Condamnés à réaliser un bon résultat»

Le demi récupérateur du CSC, Gil Ngomo, reconnaît que le déplacement de son équipe, qui vient de vivre des soubresauts internes, ne sera point de tout repos, mais, dit-il, ses coéquipiers et lui vont tout faire pour revenir indemnes de Chlef, aujourd’hui.

CSC 1 - JSMB 1 : Les Sanafir calent

Après son revers subi à Blida contre le RCA, la formation du CSC a calé chez elle dans un match qu’elle pouvait gagner sans le moindre problème. Il faut dire que la bande des Sanafir a largement dominé les débats, mais sans pour autant se montrer efficace.

CSC : Garzitto a repris en main, mardi, les Vert et Noir

«Je suis toujours le coach du CSC et, comme je ne suis ni démissionnaire ni limogé, je vais reprendre mes fonctions, mardi», nous avait déclaré, dimanche passé, l’entraîneur Diego Garzitto, auquel nous avions demandé s’il allait quitter le CSC après que la direction de son club l’eut supplanté par son adjoint Bounaâs, avant de nous marteler :

CSC-Dahmane : «Désolés Sanafir, je jouerai la phase retour avec le CRB»

De Lille où il réside en ce moment, joint par nos soins, l’attaquant émigré, Mohamed Dahmane, a tenu à nous révéler que, contrairement, à ce que colportent certains, il a bel et bien été qualifié par la ligue à jouer avec les Vert et Noir cette saison, car, dit-il, pour qu’il puisse signer au CRB, club qu’il a préféré à bien d’autres, il est obligé d’attendre que la LFP annule son contrat avec le CSC.

CSC : RCA-CSC sera-t-il le dernier match de Garzitto ?

Depuis samedi dernier, jour où le directeur sportif Boulhabib avait empêché le coach Garzitto de convoquer l’attaquant Henaini, le torchon brûle entre ces deux hommes. La preuve, répliquant à Boulhabib, Garzitto a décidé, lui aussi, de ne pas permettre à Bahari, un joueur au chômage, que la direction du CSC va recruter le mercato hivernal prochain, de s’entraîner, lundi dernier, avec les Vert et Noir.

CSC-Garzitto : «Si on ne cesse pas de contester mes choix, je partirai»

«Je tiens à vous informer que Boulhabib a tenu à ce que je ne convoque pas Henaïni pour ce match contre le CRB. Cela me pousse à vous dire que si on ne cesse pas de s’immiscer dans mon travail et contester mes choix, je partirai», nous a martelé, avant le déroulement du match face au CRB, Diego Garzitto qui nous a semblé très indigné de voir le directeur sportif de son club lui imposer ses choix.

CSC 1- CRB 0 : Pourtant, le CRB a osé

Le public présent hier au stade Hamlaoui de Constantine a assisté à une très belle rencontre entre le CSC et le CRB. Deux équipes à la recherche d’un exploit. Mais, finalement, le dernier mot est revenu aux locaux.

CSC : L’attaque, le gros souci de Garzitto

«Nous avons un gros problème en attaque. Nous avons tout fait, jusqu’ici, pour le résoudre, mais en vain. La preuve, aujourd’hui, contre le CRBAF, nous nous sommes créé plusieurs occasions de but mais nos attaquants n’ont pas su les concrétiser», nous a déclaré à chaud le coach du CSC, Diego Garzitto, à la fin du match CSC-CRBAF, que son équipe avait gagné sans convaincre ses milliers de fans.

ESS 1 - CSC 1 : L’Aigle noir ne répond plus chez lui

Deuxième faux pas de rang pour l’Entente de Sétif chez lui et devant ses supporters. Après avoir concédé, en effet, une défaite dans son mythique temple du 8-Mai-45 face au RC Arba (nouveau promu) par la plus petite des marges, l’équipe sétifienne a été forcée au partage des points hier intra-muros par une solide formation constantinoise.