Le milieu de terrain international Lamouri  Djediat  a décidé de mettre fin à sa carrière après 18 ans passés sur les terrains. L’enfant de Sour El Ghozlane a débuté à 17 ans avec l’ESG  avant de jouer ensuite pour le PAC, l’ESS, l’ASO, l’USMA, le CRB et l’USMBA. Il a remporté 14 titres  durant son parcours de footballeur. ll compte 10 sélections en équipe nationale entre 2006 et 2009.

Tags:

Jonathan Matijas vit une histoire rocambolesque avec le président du DRB Tadjenanet. L’ex-gardien de but du MC Alger nous explique tout.

 

Rien ne va plus entre vous et le DRB Tadjenanet, peut-on revenir sur le sujet ?

Oui, je suis effectivement en litige avec mon club, le DRB Tadjenanet, je n'ai pas été payé depuis octobre dernier. En fait, j'ai de gros problèmes avec le président qui me doit 4 mois de salaire. J'ai été bousculé et menacé physiquement, on s’est renseignés sur mon domicile et sur le fait que j'y vivais seul. Le président du DRBT m'a dit que si je ne m'en allais pas au mercato, il allait m'envoyer des gens pour s'occuper de moi. J'ai alors déposé une plainte auprès du procureur de la République et du commissariat de police.

 

Comment a-t-on pu en arriver là ?

Le 29 décembre, j'ai été envoyé m’entraîner avec les espoirs sans motif. C'était juste pour me faire craquer. Je n'ai jamais manqué une séance d'entraînement, j'ai joué tous les matchs de la phase aller. Mais comme j'avais le plus gros salaire de l'équipe et que le président ne s’en sortait plus financièrement, il a voulu me pousser à partir. J'ai refusé de faire l'impasse sur 4 mois de salaire, il m'a alors menacé en disant qu'il ne me paierait plus jusqu'à la fin de l'année et qu'il ne me laisserait plus m'entraîner avec l'équipe si je ne résiliais pas mon contrat. Je suis allé m'entraîner avec les espoirs et, arrivé à 3 mois de salaires impayés, j'ai adressé une mise en demeure et je suis allé à la Chambre de résolution des litiges (CRL) qui m'a auditionné récemment.

 

Que s’est-il passé ensuite ?

Pour tenter de se donner raison, le président du DRBT est allé chercher un faux rapport chez le spécialiste en ORL qui m'avait consulté quand je m'étais blessé en septembre à l'oreille. J'avais eu un arrêt de travail de 3 jours, le président lui a réclamé un arrêt de travail falsifié de 3 mois. Quand j'ai appris ça, j'ai appelé le médecin pour lui demander pourquoi il avait fait ça. Pris de panique, le toubib a contacté l'Ordre des médecins qui lui a expliqué qu'il risquait de se voir retirer son diplôme de docteur en médecine s'il ne rectifiait pas son erreur.

 

Qu’a-il- fait alors ?

Pour se rattraper, le spécialiste en ORL m'a remis un papier dans lequel il expliquait qu’il s'agissait d'une erreur de frappe et qu'au lieu de rédiger 3 jours, il avait inscrit 3 mois. C'est un faux et usage de faux que la CRL a pris en compte. On a essayé de me reprocher autre chose.

 

Quoi donc ?

Au mois de janvier, il y a eu un match avec les espoirs, je n'y ai pas été convoqué, mais le président a fait croire que je l'ai été et que j'aurais refusé de le jouer. Alors qu'en vérité j'avais déposé un arrêt de travail d'une semaine fourni par le médecin du club même, lequel m'avait remis une ordonnance avec son tampon et sa signature contenant les médicaments que je devais prendre, en plus de l'échographie que j'ai pratiquée et qui a révélé une tendinite nécessitant une semaine de repos. Mais ce n’est pas tout.

 

Quoi encore !

Le président a dit aussi que j'ai été convoqué trois fois en conseil de discipline, alors que cela n'a jamais été le cas, il avait fait de faux PV avec de faux témoignages. Il avait inventé toutes ces fausses preuves pour tenter de se défendre par rapport aux mises en demeure que je lui ai envoyées où j'ai expliqué que j'allais les attaquer en justice au mois de février.

 

Et où en êtes-vous maintenant ?

La CRL m'a demandé d'être examiné par le médecin de l'équipe nationale pour constater que je suis apte à jouer, ce qui est tout à fait le cas. Une fois que cela sera fait, la CRL statuera. On m'a demandé de ne plus aller là-bas parce que j'y suis menacé et que c'est risqué pour moi. La CRL a été compréhensive et compétente, j'ai hâte qu'on rende un verdict juste et basé sur les preuves fournies.

H. D.

 

 

 

 

Tags:

Il a travaillé avec le sélectionneur belge

 

L’ex-entraîneur du NAHD et du RCK, Farid Zemiti, a travaillé avec l’actuel sélectionneur du Cameroun, Hugo Broos, qui jouera ce soir la finale de la CAN 2017 contre l’Egypte à Libreville. Le technicien algérien, qui connaît bien Broos, souhaite bonne chance à son ami dans cette finale qui s’annonce serrée contre les Pharaons.

Tags:

Pour l’ex-international Hamid Sadmi,  le parcours de l’EN au Gabon ne l’a pas surpris compte tenu de l’instabilité   qui a touché la barre technique depuis le  départ de Vahid Halilhodzic. Il estime qu’il est indispensable de faire une évaluation objective pour tirer les enseignements de cet échec. Pour l’ex-président de section de la JSK, le football algérien a besoin d’une grande réforme pour relever la tête. Il préconise que tous les acteurs de notre football se réunissent autour d’une table pour chercher les solutions adéquates dans un climat de sagesse et de sérénité.

 Après la défaite enregistrée par les Verts face à la Tunisie avant-hier, on a joint hier au téléphone Rolland Courbis pour nous parler de cette partie. Dés qu’il a répondu, il nous a directement dit : «J’ai vu le match de l’Algérie.» Le coach passé par Marseille et Rennes fait son analyse des deux premières rencontres de l’EN et pointe les lacunes de l’équipe qui ont fait qu’elle se retrouve aux portes de l’élimination. N’accablant pas la défense, notre interlocuteur pense que tout le monde partage la responsabilité de ce qui se passe. De plus, il assure qu’il faudra absolument gagner la dernière rencontre face au Sénégal même si au bout, il y aura une élimination. Il pense notamment à la suite des évènements et aux éliminatoires de la coupe du monde à négocier après la fin de la compétition africaine. Entretien.

Pour l’ancien buteur des Lions indomptables camerounais Patrick Mboma, les Algériens et les Sénégalais sont les mieux placés pour sortir de ce groupe B où figurent également la Tunisie et le Zimbabwe.

Tags: