La formation du Chabab de Belouizdad, est à la recherche d’un manager général après la démission de Toufik Korichi. Le poste qui est vacant depuis quelques jours maintenant ne devrait pas tarder à connaitre son nouvel occupant. Plusieurs noms ont circulés et d’autres ont étés proposés pour la direction du CRB qui cherche le profil idéal pour accomplir cette mission. Parmi les noms proposé, celui de Hocine Yahi, qui est un enfant du club et qui a même sauvé le Chabab de la relégation en compagnie de Hankouche il y a quelques années. Cependant, rien n’indique pour le moment que ce sera lui, même si Yahi peut faire l’unanimité. Jusqu’à présent personne n’a été désigné pour succéder à Korichi au poste de manager général, tandis que la direction préfère la piste d’un ancien international dont on dévoilera le nom au moment opportun.

La LFP vient de dévoiler les dates des rencontres en retard. Programmant ces matches du entre le 24 et le 30 mars, ce sont huit rencontre qui se joueront durant la dernière semaine du mois. Parmi ces rencontres, un derby très attendu entre l’USMA et le MCA qui est fixé pour le vendredi 26 mars comptant pour la 12e journée de championnat. Il y aura également une autre affiche entre deux équipes qui se disputent la première place à savoir la JSS et l’ESS qui s’affronteront à Béchar en la même date que le derby algérois. Par ailleurs, les clubs engagés dans les compétitions continentale, joueront chacun deux matches durant cette dernière semaine du mois de mars.

La formation de Soustara souffre en cette première moitié de saison. Avec le limogeage des entraîneurs et le recrutement peu fructueux, l’équipe aura du mal à jouer les premiers rôles avec l’effectif actuel. Réalisant déjà d’excellentes opérations lors du dernier mércato exceptionnel avec l’arrivée de Loucif et Belem, l’équipe s’est également assuré pour la prochaine trêve la venue de Naidji. En plus de ce dernier, l’USMA compte ramener un autre attaquant de niveau. Souffrant offensivement avec Mahious et Benchaâ qui marquent très peu de buts cette saison, la formation algéroise veut au moins finir la saison avec une place qualificative pour une compétition africaine ou arabe. On parle d’un attaquant ghanéen qui répond au nom de Kwame Opoku, qui évolue actuellement à l’Asente Kotoko. Agé de 21ans seulement, c’est un buteur racé qui fera certainement bouger la ligne d’attaque de l’USMA si la transaction se faisait. On parle d’un montant de 500.000€ pouvant aller jusqu’ 600.000€ pour le transfert du jeune attaquant ghanéen qui pourrait renforcer l’équipe dès l’ouverture du prochain marché des transferts.

L’entraîneur de l’USMA, Thierry Froger, vient être démis de ses fonctions par la direction du club algérois après la dernière défaite subie face au PAC. En raison des mauvais résultats enregistrés dernièrement par l’équipe, le coach qui était venu il y a un peu plus de deux mois n’aura pas tenu longtemps. Succédant à Ciccolini qui a été remercié au bout de quelques matches seulement, le troisième entraîneur de la saison de l’USMA qui était pourtant l’architecte du titre décroché en 2019, n’arrive pas cette fois à redresser la barre. Concédant plusieurs défaites et enregistrant des mauvaises performances à domicile, cela a fini par obliger le club à le limoger. A l’heure qu’il est la direction de l’USMA n’a encore rien communiqué à ce sujet et les choses pourraient évoluer dans un sens ou dans un autre d’ici la fin de journée.

On parle de Neghiz ou Zeghdoud pour prendre la barre

Au moment où nous rédigeons ces quelques lignes, rien d’officiel n’a encore été annoncé, mais selon des proches de la maison de l’USMA, des noms d’éventuels successeurs de Froger circulent. On parle de Nabil Neghiz et Mounir Zeghdoud. Ces deux noms bien connus du football, peuvent être désignés comme nouvel entraîneurs de la formation de Soustara, mais on devra encore attendre pour en savoir d’avantage.

Bouzidi plan C

D’autres sources parlent de Bouzidi. Ce dernier qui avait réalisé de bons résultats et redressé la barre avec la JSK lors de son passage chez les Jaune et Vert, est libre et pourrait être une solution pour le groupe Serport, qui étudiera chaque profil pour désigner le meilleur entraîneur qui pourra remettre l’USMA sur les bons rails.

 

La LFP dévoile le programme des rencontres jusqu'à la 19e journée de championnat. les dates et les lieux des rencontres sont fixées, reste l'horaire des matches.

Programme de la 17e journée

Vendredi 12 maris

MCA-CRB, au 5 juillet

OM-USMBA,  Stade Imam Lyes

JSS-WAT, Stade 20 Août Béchar
CSC-RCR, Stade Benabdelmalek
Samedi 13 mars

USMA-ASO, Stade Omar Hamadi
NCM-JSMS, Stade de Magra
MCO-CABBA, Stade Zabana
ESS-JSK, Stade du 8 mai
NAHD-PAC, Stade du 20 août Alger

ASAM-USB, Stade Khelifi Zoubir

 

18e journée :

Mardi 16 mars

RCR-OM, Stade Zoughari Tahar

Mercredi 17 mars

PAC-JSS, Stade de Dar El Beida
WAT-NAHD, Stade Akid Lotfi
MCO-ASAM, Stade Zabana
ASO-USB, Stade Boumezrag
CABBA-CSC, Stade du 20 Août BBA

Matches reportées
CRB-USMA, JSMS-ESS, MCA-NCM, USMBA-JSK

 

19e journée :

Samedi 20 mars

USMA-JSMS, Stade Omar Hamadi
Dimanche 21 mars

USB-CRB, Stade El Alia

ASAM-JSS, Stade Khelifi Zoubir
OM-CABBA, Stade Imam Lyes
RCR-ASO, Stade Zoughari Tahar
NCM-MCO, Stade Magra
ESS-WAT, Stade du 8 mai
JSK-PAC, Stade du 1er novembre
CSC-USMBA, Stade Abed Hamadani
NAHD-MCA, Stade du 20 Août, Alger


Au total 9 rencontres ont étés disputées entre vendredi et samedi. Dans ces 9 rencontres, il n’y aura eu qu’un seul match sans buts, il s’agit d’OM – CSC. Hormis cela, 26buts au total ont étés inscrits, l’équivalent de presque 3 buts pour chaque match.

Ici on va se pencher uniquement sur les rencontres de ce samedi. Excepté la rencontre MCA-JSK qui s’est soldée par une victoire Jaune et Vert au 5 juillet sur le score de 2 à 1, seule le WAT s’est imposé à l’extérieur. Face à une équipe de l’ASAM qui était pourtant sur une série de 5 matches sans défaite, Tlemcen parvient à faire un bond au classement grâce à son succès sur le score de 3 à 0 à Ain M’lila. Avec des réalisations signées, Bellatrèche (42’), Touil (52’) et Aichi (78’), le WAT respire, tandis que l’ASAM a raté l’occasion de se rapprocher du peloton de tête.

Sétif reprend les commandes

La JSS qui était en tête le temps d’une journée, n’est plus leader après la victoire de Sétif face à l’ASO. L’emportant sur le score sans appel de 3 à 0, l’ESS a repris la tête avec un point d’avance sur son dauphin. Face à un adversaire en pleine période de doute, Sétif, grâce à des buts signés, Kendouci (17’ et 60) ainsi que le jeune Amoura (66’), ont fait le boulot. Ce dernier est à sa sixième réalisation de la saison et 7e toutes compétitions confondues. C’est sans surprise que l’ESS l’a emporté face à une équipe de Chlef qui n’y arrive tout simplement plus depuis 3 rencontres maintenant.

Oran confirme face au PAC

Victorieux par 3 buts à 1, le MCO enchaîne avec un troisième succès de rang. C’est une équipe avec qui il faudra compter cette saison et qui va certainement jouer des coudes pour essayer de jouer le podium. Avec des talents à la pelle la formation oranaise n’a fait qu’une bouchée du Paradou, qui comme on l’a déjà dit précédemment, a perdu quelque peu de sa qualité de jeu. Messaoudi (43’) et le doublé de Guenina (48’ et 66’), ont permis au MCO de se mettre à l’abri. Le PAC parviendra à réduire la marque grâce à Okello à la 85’ après, mais le réveil était un peu tardif pour les Jaune et Bleu. C’est en tout cas un succès important pour la formation d’El Bahia qui se retrouve 4e au classement et à trois points seulement du  leader. Le PAC pour sa part occupe le milieu du tableau avec 20 points et des résultats aléatoires.  

La JSK vient enfin de régler le problème du joueur Banou Diawara. Comme nous l’indiquions dans une précédente édition, le club devait verser 64.000€ au Racing Club de Bobo. Une somme que le club ne pouvait pas débourser dans l’immédiat. Heureusement la FAF a pris en charge l’affaire et effectué le virement qui sera prélevée de la prime de participation de la JSK à la Coupe de la CAF. En réglant le problème, le club évite ainsi des sanctions de la part de la FIFA et n’a pas omis de remercier la fédération algérienne sans qui la formation Kabyle aurait eu des difficultés à régler le problème dans les délais.

Touché lors de la rencontre de coupe de la CAF face au Stade Malien, ce qui l’a contraint à céder sa place à la demi-heure de jeu, Mohamed Benchaira, qui a passés une IRM connait désormais la nature de sa blessure et la durée de sa convalescence. Il s’agit d’une tendinite au niveau des adducteurs qui va l’éloigner des terrains pour une semaine au moins. Nécessitant un repos, cette blessure l’oblige donc à faire l’impasse sur les entraînements avant de reprendre après sa période de repos. Heureusement pour le joueur, rien de bien méchant n’a été révélé et devrait rapidement se remettre pour apporter son aide à l’équipe afin de continuer à réaliser de bonnes performances en championnat tout comme en coupe de la CAF ou la JSK aura besoin de tous ses éléments.

 

Le match CSC-ASAM prévu vendredi se jouera au stade Abed-Hamdani au Khroub et non au stade Ramdane- Benabdelmalek de Constantine. En effet, la commission d’audit  des stades de la LFP en visite au stade du Khroub samedi  passé a décidé de l’homologuer pour permettre au CSC de recevoir dans ce stade à partir de la 7e journée. La commission compétente a jugé que le stade répondait  aux normes  et qu’il pouvait accueillir les rencontres de L1. Pour rappel, le CSC a formulé une demande à la LFP pour être domicilié au Khroub en raison de la pelouse  défectueuse du stade Benabdelmalek.

Tags: