MCA

MCA : Djaabout et Soufi pour clôturer le recrutement

Après avoir assuré les services de l’arrière gauche Ezzemani, les dirigeants du Mouloudia ont négocié avec l’attaquant de l’ASAM, Djaabout, et Soufi, le gardien du WAT, pour leur éventuel transfert au MCA. Si tout va bien, ces deux éléments vont signer aujourd’hui ou demain un contrat de 3 ans avec le doyen des clubs algériens.

MCA : Ezzemani pour 3 ans au Mouloudia

Mohamed-Amine Ezzemani a signé hier avec le Mouloudia d’Alger pour un contrat de 3 ans et un salaire de 100 millions de centimes. C’est la 8e recrue du Mouloudia lors de ce mercato estival.

MCA : Recrutement, Ben Yahia décidera avant la fin de la semaine

 

Pour clôturer le recrutement du MCA de cet été, la direction du vieux club algérois attendra le nouvel entraîneur Khaled Ben Yahia, qui aura à choisir les 3 joueurs pour renforcer son équipe. Dadache (OM), Demane (NCM), Zeghdane (CABBA), Chetti (EST) et Ezzemani (MCO) sont candidats à une place au Mouloudia, mais le dernier mot revient à Khaled Ben Yahia.

MCA : Brahmia- Benaldjia, ça va être chaud

L’attaquant Mehdi Benaldjia est convoqué aujourd’hui au bureau du président Amar Brahmia pour négocier la résiliation de son contrat, après avoir été mis sur la liste des libérés. Une réunion qui sera certainement chaude, surtout que l’enfant de Bab El Oued était très en colère après avoir appris, à travers la presse, qu’il est sur la liste noire des responsables du vieux club algérois.

MCA : Chaal reste

 

Après l’échec des négociations avec le gardien Doukha, les responsables du Mouloudia ont convoqué jeudi le gardien Farid Chaal pour négocier la baisse de son salaire. L’enfant de Tizi a finalement accepté de poursuivre sa mission ; il passe donc de 220 millions à 154 millions de centimes.

Amada : «L’ambiance des stades en Algérie me manque» «Avec l’effectif qu’on avait au MCA, on aurait dû gagner un titre»

Le milieu de terrain international malgache, Ibrahim Samuel Amada, qui avait porté par le passé les couleurs de la JSK, l’ASK, l’USMH, l’ESS et le MCA, évolue aujourd’hui en deuxième division au Qatar au sein du Club d’Al Markhiya. Revenant sur les deux défaites de Madagascar en qualification pour la Coupe du Monde, le joueur de 31ans, estime que dans les deux rencontres face au Bénin et la Tanzanie il y avait de la place pour de meilleurs résultats. Le joueur s’est également remémoré les beaux souvenirs lors de son passage dans le championnat algérien et surtout avec le MCA qui comptait à l’époque un effectif de qualité. Le fait de ne pas avoir gagné de titre avec le Mouloudia reste une énigme pour Amada.

 

Entretien réalisé par R. Hamadi.

 

D’abord revenons sur les deux premières rencontres des qualifications à la Coupe du Monde, comment expliquez-vous les deux défaites face au Bénin et la Tanzanie ?

Sur le premier match face au Bénin on n’était pas bons en 1ere mi-temps. Nous avons laissé trop d’espaces à l’adversaire. Heureusement que le Benin n’a pas profité sinon on aurait pris d’autres buts. Mais en 2ème mi-temps on a su réagir, sans pour autant parvenir à marquer et égaliser. On s’est incliné sur le score de 1 à 0. C’est frustrant de perdre le premier match à domicile.

Et concernant la Tanzanie ?

Contre la Tanzanie c’était compliqué. ça s’est joué sur pas grand-chose. On était menés par 2 à 0 et on est revenu et nous avons réussi à égaliser. Je dois dire que les deux premiers buts étaient des cadeaux de notre part, car on aurait vraiment pu éviter d’encaisser ces deux buts. Le 3e but aussi nous aurions pu l’éviter si on était mieux placés. Perdre après avoir remonté le score est vraiment agaçant, surtout quand on ajoute à cela l’arbitrage.

C’est-à-dire ?

L’adversaire jouait la montre et les joueurs tanzaniens tombaient et restaient longtemps à terre pour perdre du temps. Au final on ajoute seulement 2 minutes. C’est toujours la même chose en Afrique, avec un arbitrage pareil on ne va pas évoluer. Il faut dépasser tout ça, quand le joueur perd du temps il doit être avertit. Avec les changements et la perte de temps de l’adversaire, ajouter 2 minutes, c’est juste pas normal.

A présent les chances de se qualifier diminuent, vous y croyez toujours ?

On ne va pas se mentir, ça va être compliqué. Il faudra récupérer les points perdus à domicile lors de nos déplacements.

Pourtant Madagascar a réalisé un beau parcours lors de la dernière CAN…

Il est vrai que nous avons un bon groupe et que nous avons fait une belle CAN. Mais maintenant nous les joueurs on doit se remettre en question. La CAN c’est fini. Il faut mettre ça de côté. Nous devons être bons pour prétendre aux bons résultats qu’on espère décrocher.

Selon vous qu’es ce qu’il faut pour être plus performants ?

 Le collectif doit être de qualité, si un ou deux joueurs sont en baisse de forme physiquement ou techniquement, nous avons tendance à ne pas développer un football de qualité. Certains critiquent l’entraîneur, mais à mon avis c’est trop facile de lui tirer dessus, surtout que le groupe c’est le même. Certes il y a eu un changement de coach, mais chacun à sa part de responsabilité. Il a peut-être sa part de responsabilité, mais nous aussi nous avons notre part.

Moi aussi je ne suis pas satisfait de mon rendement. Je n’étais pas bon physiquement. J’ai l’habitude de fournir de meilleurs matches avec la sélection, alors pour dire que c’est l’entraîneur le responsable, c’est tout le monde qui l’est selon moi.

Parlons de l’Algérie. Es ce que le pays dans lequel vous avez passé 10ans vous manque ?

C’est clair. L’ambiance des stades, sentir cette pression, voir la passion et avoir la reconnaissance des supporters est une des choses qui me manque le plus en Algérie.

Vous aimeriez revenir ?

Sans hésiter oui. Mais il y a cette loi. Si elle change, j’aimerais bien revenir jouer en Algérie. Mais cette année, j’ai remarqué une chose en particulier dans le championnat algérien…

Laquelle ?

Il y a eu beaucoup de départ de joueurs vers l’Europe. Le PAC exporte beaucoup de joueurs et d’autres clubs voient les jeunes talents sollicités de toute part. C’est une très bonne chose. A mon avis, les clubs doivent investir d’avantage dans les jeunes. C’est bénéfique pour tout le monde. Non seulement, les joueurs partent jouer en Europe et peuvent beaucoup progresser, mais les clubs aussi bénéficieront financièrement de ces transferts. Je pense qu’une des meilleurs des choses à faire en Algérie c’est de mettre le paquet sur les jeunes et l’avenir n’en sera que meilleur.

Vous avez joué dans de nombreux clubs en Algérie. Ceux qui vous ont le plus marqués restent visiblement l’USMH et le MCA. Que pensez-vous de la situation actuelle des deux clubs ?

Pour l’USMH, c’est triste de voir ce club en D2. Surtout que pour moi c’est avec ce club que tout a réellement commencé et que j’ai pu m’imposer dans le championnat. Charef savait ramener des joueurs. Il faisait les bons choix, il cherchait toujours des joueurs posés et sages, cela a bien marché. La preuve on avait le meilleur football de la L1. Aujourd’hui, j’espère que l’USMH retrouvera sa véritable place.

Et le MCA ?

Avec le MCA on avait une équipe incroyable. C’est dommage qu’on n’ait pas gagné de titres avec un effectif pareil.

Justement avec Casoni, le MCA carburait bien, mais n’a rien gagné, pourquoi selon vous ?

On n’a pas fait une grosse préparation.

En Coupe d’Afrique contre le club africain nous avons joué sans véritable préparation. Après c’est juste mon avis. Par la suite il y a eu ce match contre le NAHD, puis à partir de là nous avons dégringolé et enchainé les mauvais résultats. C’était une équipe bâtie pour un titre, mais le football n’est pas une science exacte.

A présent sur un plan personnel, quels sont vos ambitions ?

Mon premier objectif est de revenir en 1ere division et réaliser un bon parcours. Jouer en 1ere division que ce soit au Qatar, en Arabie Saoudite ou les pays du Golf. L’important est que je retrouve le niveau. En 2ème division au Qatar, il y a un important écart avec la 1ere division. Donc l’idéal pour moi et de trouver un club qui joue en haut. Aussi, un de mes objectifs est d’essayer de me qualifier avec Madagascar et revenir en force dans ces qualifications. J’espère qu’on saura réaliser les bons résultats qu’il faut pour rester dans la course.

 

MCA : Les grandes décisions du CA

Les membres du CA de la SSPA MCA se sont réunis mardi en fin de journée pour prendre des décisions. Plusieurs dossiers ont été évoqués, entre autres les joueurs qui vont partir, la baisse des salaires, le recrutement et les deux stages qu’effectuera l’équipe à l’intersaison.

MCA : Mansouri et Zeghdane proposés

 

Le nouvel entraîneur du Mouloudia d’Alger Khaled Ben Yahia a demandé à son président Brahmia, lors de la réunion par vidéo-conférence dimanche dernier, de lui garder deux licences. Ben Yahia veut recruter lui-même 2 joueurs, dont l’un a déjà porté les couleurs du MCA, à savoir Zakaria Mansouri qui a été libéré par le CS Sfax.

MCA : Brahmia-Maza, RDV décisif pour Bencherifa et Boulahia

 

Le président du Mouloudia d’Alger Amar Brahmia va rencontrer aujourd’hui l’agent de Boulahia et Bencherifa, en l’occurrence l’ancien joueur du MCA Mustapha Maza, pour tenter de trouver un accord sur le plan financier. Lors de cette rencontre décisive, les Chnaoua vont savoir si les deux joueurs seront mouloudéens ou pas.

MCA : 12 joueurs menacent de partir

 

Almas avait fait signer aux joueurs une clause qui les prive de 3 mois de salaire s’ils ne terminent pas sur le podium. Brahmia a exécuté la sentence. En apprenant la nouvelle, les joueurs réclament leurs papiers.

MCA : Frioui gardera son salaire, Hadded sera augmenté

 

Le président du Mouloudia d’Alger Amar Brahmia, conscient que Hadded et Frioui sont des valeurs sûres, a décidé de leur prolonger leur contrat pour pouvoir les vendre l’été prochain. Pour une année de plus au club, le salaire de Hadded sera augmenté, alors que Frioui gardera le même.

MCA : Boulahia devrait signer la semaine prochaine

 

L’attaquant de la JSK Zakaria Boulahia a tout conclu hier avec le président Amar Brahmia pour rejoindre le vieux club algérois. L’ancien joueur de l’Athletico de Madrid attend seulement de récupérer ses papiers pour signer un contrat de 3 ans avec le MCA et un salaire de 150 millions de centimes.

MCA: Khaled Benyahia a dit oui

 

Sauf revirement de dernière minute, Khaled Ben Yahia sera le nouvel entraîneur du Mouloudia après que la direction du vieux club algérois a accepté hier de lui donner une mensualité de 15 000 d’euros. Brahmia devait envoyer hier le contrat au technicien tunisien pour être signé. Sinon aujourd’hui, au plus tard. L’affaire est néanmoins conclue.

Brahmia : «Trop cher, Garrido»

Le président du Mouloudia d’Alger a accepté hier de répondre sans détour à nos questions. Avec son franc-parler habituel, Amar Brahmia a fait le tour de l’actualité.

MCA : Les conditions de Garrido

 

Sauf changement de dernière minute, la piste de l’entraîneur espagnol Juan Carlos Garrido est écartée, alors qu’il était en pole position pour prendre la barre technique du Doyen. Les raisons sont purement financières puisque le technicien espagnol a exigé un salaire de 25 000 €, son propre staff et un bon effectif pour driver le MCA, ainsi qu’un contrat de 2 ans. Ce que les dirigeants du club n’ont pas accepté, car ils ne veulent pas dépasser la barre des 15 000 €.

MCA : Juan Carlos Garrido en pole position

Après la réunion du CA, les dirigeants du Mouloudia ont décidé de recruter un entraîneur étranger. L’Espagnol Juan Carlos Garrido est le plus indiqué pour succéder à Nabil Neghiz. Les Mouloudéens ont, cependant, un plan B au cas où l’Espagnol déclinerait l’offre.