Ligue 2

Hamra Annaba – JSM Béjaia à 14h : Les Béjaouis dans l’obligation de réagir

Après le match nul décevant concédé sur leur terrain, samedi dernier face au CA Batna, les Vert et Rouge sont dans l’obligation de réagir dès aujourd’hui, lors de leur déplacement à Annaba pour affronter le Hamra, un concurrent direct pour le maintien. Etant dans une situation inconfortable à la veille de cette rencontre importante, ils occupent la 13e place au classement général avec 16 points au compteur. Un bilan maigre pour une équipe qui a l’un des budgets les plus importants du championnat de Ligue 2. Afin de motiver ses hommes à se surpasser, Achouri s’est attelé durant la semaine à corriger les erreurs commises lors du match face au CAB. Les camarades du revenant Mekreche Yahia doivent proposer autre chose, s’ils veulent bien évidemment revenir de ce déplacement à l’extrême est du pays avec un résultat probant. La dernière descente des supporters sur le terrain lors des entraînements a redonné confiance aux joueurs qui doivent se serrer les coudes pour sauver la JSM Béjaia du spectre de la relégation. 

 

Une équipe décimée face à Hamra

La JSM Béjaia se présentera à Annaba sans 8 joueurs. En effet, c’est une équipe complètement décimée qui s’est déplacée pour affronter Hamra Annaba dans le cadre de la 17e journée du championnat de Ligue 2, avec 4 éléments qui ont été suspendus par la commission de discipline de la LNFA à savoir, Allali, Chihat, Zamoum et Abelkoui. Ces derniers ont écopé, pour certains, d’un avertissement pour contestation de décision, et pour d’autres d’expulsion à l’image de Zamoum. En plus de ces 4 éléments qui ne sont pas concernés par cette rencontre, on notera aussi l’absence de Saied, Adrar, Ait Mansour et Benamara pour blessures. Des absences importantes avec lesquelles le coach Achouri doit composer.

  1. D.

JSMB: JSMB 8 - 2 ES Timezrit (Amical) : L’attaque se réveille

La formation de la JSM Béjaia a affronté mardi après-midi  l’ES Timezrit dans un match amical disputé au stade de l’Unité maghrébine de Béjaia. Achouri a voulu, à travers cette rencontre, mettre en place une nouvelle stratégie à la veille du déplacement à Annaba. En l’absence de plusieurs titulaires qui seront suspendus pour la rencontre de la 17e journée, Achouri se trouve contraint d’apporter des changements au niveau de certains postes-clés. En effet, l’absence d’Allali, Chihati et Zamoum aura sans doute des répercussions sur le rendement de l’équipe. Le match de mardi fut une belle opportunité pour certains joueurs de s’affirmer et de prouver qu’ils ont des qualités ; il suffit d’avoir seulement la confiance du coach pour s’exprimer pleinement. L’entame de la rencontre a été à l’avantage des Bougiotes qui ont réussi à ouvrir le score par Yaya Nadjim qui place une tête imparable (8’). Quelques minutes plus tard, le même Yaya double la mise à la suite d’un bon centre de Khellaf Nabil (16’) et Chaouchi signera le 3e but de son équipe sur coup franc direct à la 35’. En seconde période, Boughanem inscrira le 4e but sur un joli travail individuel. L’autre Yaya, qui évolue avec l’ES Timezrit, en l’occurrence Fawzi, l’ex-sociétaire du NA Hussein Dey, réduit la marque sur coup franc direct (58’). Une minute plus tard, Moussaceb commet une faute de relance, laissant l’opportunité aux gars de Timezrit d’inscrire le 2e but. Puis c’est au tour de Kherraz de profiter d’une mauvaise relance de la défense de l’EST pour inscrire le 5e but (75’). Boughanem, toujours aussi vif, ajoutera le 6e but, puis Benmansour, qui était bien placé au second poteau,  marquera le 7e but. Le festival offensif est clôturé par Boughanem qui, d’un bon ballon piqué, marque le 8e but pour son équipe et le triplé pour lui à la 88’. Cette large victoire permettra au coach Achouri d’avoir une idée plus claire sur les capacités de ses hommes. Les joueurs, eux, ont fait le plein en confiance avant un déplacement périlleux à Annaba.

 

L’attaque se réveille

Les attaquants de la JSM Béjaia se sont réveillés lors de cette rencontre face à l’EST. Le but de cette confrontation amicale était surtout de travailler les automatismes en raison des nombreuses absences pour le déplacement à Annaba. Les 8 buts inscrits face à Timezrit permettront aux joueurs du compartiment offensif  d’acquérir la confiance nécessaire en attendant de confirmer en compétition officielle.

 

 

 Adrar, toujours absent

L’attaquant et buteur de la JSM Béjaia Adrar Omar a raté les deux séances d’entraînement d’hier. Il a demandé à partir, il y a quelques jours, mais le président n’a apparemment pas voulu le lâcher. Le joueur s’est, certes, présenté à l’entraînement de mardi matin, mais n’a pas travaillé avec ses camarades en attendant de voir l’évolution de sa situation. A la JSMB, tout le monde refuse le départ de l’attaquant prodige et souhaite le voir joueur poursuive l’aventure avec le club, qui a énormément besoin de lui dans la course au maintien.

  1. D.

 

MOB: A quelques jours de la réception du leader : Les dernières retouches de Kaced

Les Vert et Noir recevront ce samedi le leader du championnat de Ligue 2. Une rencontre importante pour les camarades du revenant Djamel Rabti, qui savent que les points en jeu compteront beaucoup dans le décompte final. Les Béjaouis s’entraînent à raison d’une séance par jour. Le coach Kaced ne veut pas donner l’impression aux joueurs que c’est une rencontre spéciale, bien qu’en cas d’un mauvais résultat, le club risque de se retrouver dans une situation inconfortable au classement général. Depuis le début de la saison, les Béjaouis soufflent le chaud et le froid, notamment lors des matchs à domicile. Ils vont devoir réapprendre à gagner chez eux après avoir enregistré que 2 victoires à Béjaia. Le match contre Bordj Menaiel sera un véritable test pour les hommes de Kaced, qui s’attelle aux dernières retouches au plan à adopter lors de la 17e journée. Les joueurs doivent assimiler très vite, s’ils veulent mettre toutes les chances de leur côté pour s’imposer ce samedi après-midi.

 

 « Les joueurs sont conscients de l’importance des points en jeu »

Le MO Béjaia recevra ce samedi sur son terrain la JS Bordj Menaiel, actuellement leader du championnat de Ligue 2. Cette rencontre constituera une étape importante dans la course au maintien pour les Béjaouis qui n’ont pas droit à l’erreur. Le coach de la formation bougiote sait que la rencontre risque d’être très disputée face à une équipe qui tentera de creuser l’écart face à ses concurrents. Il a donc parlé avec ses hommes pour les galvaniser à sortir une grosse performance.

«La victoire de samedi dernier nous a permis de faire le plein en confiance, avant d’entamer la préparation du match face au leader. Les joueurs étaient bien préparés pour aller prendre les trois points, d’autant plus que nous avons évolué avec plusieurs joueurs importants. Durant cette semaine, nous avons énormément parlé aux joueurs afin de les préparer mentalement à fournir plus d’efforts. Chaque rencontre a sa réalité, ce match sera sans doute différent de celui de la semaine dernière. » Le coach du MO Béjaia sait pertinemment que la JSBM viendra à Béjaia pour tenter de réaliser la meilleure performance possible : « Nous devons aborder ce match avec beaucoup de prudence par rapport aux ambitions de notre adversaire. Nous avons des atouts à faire valoir pour réaliser la meilleure performance possible. Les joueurs sont conscients qu’il va falloir donner le meilleur samedi pour engranger une autre victoire. » A la question sur l’irrégularité des joueurs dans ce championnat depuis le début de la saison, le coach dira : « Je sais très bien que depuis le début de la saison, l’équipe a du mal à enchaîner les bons résultats. C’est justement en s’appuyant sur les dernières performances que nous avons basé notre méthode de travail pour tirer le maximum des joueurs. On espère que cela sera à notre avantage surtout que nous avons un match important ce samedi.»

  1. D.

MOB A quelques jours du match face au leader : La pression monte d’un cran

Le MO Béjaia recevra ce samedi le leader du championnat de la Ligue 2 la JS Bordj Menaiel, dans le cadre de la 17e journée du championnat de Ligue 2. Un match important pour les Mobistes qui veulent s’éloigner de la zone de danger. Dans ce sens, ils se préparent pour cette confrontation  après leur succès assuré hors de leurs bases, qui leur permet d’accueillir le leader en pleine possession de leurs moyens. Le retour des joueurs blessés et des suspendus sera aussi une motivation supplémentaire pour les joueurs qui vont tout faire pour prendre leur revanche sur le match de la phase aller, où ils se sont inclinés par 2 buts à 1. Cette semaine, l’entraîneur a, lui aussi, fait un travail en amont pour préparer ses joueurs à réaliser une grosse prestation et motiver ses joueurs qui auront à cœur de faire tomber le leader du championnat de Ligue 2. A quelques jours de cette rencontre, la pression gagne l’équipe du MOB. Une pression positive dans la mesure où tout le monde veut réaliser une bonne performance.

 

Kaced discute beaucoup avec les joueurs

Le coach du MO Béjaia Kaced Karim sait que le duel de ce samedi constituera une étape importante dans la course au maintien pour son équipe. Afin de bien préparer la rencontre, il discute énormément avec les joueurs, notamment les cadres dont l’apport important est attendu dans ce match qui s’annonce compliqué. Pour cela, les joueurs doivent s’y préparer sérieusement. Le coach insiste énormément sur la concentration lors des dernières séances où il va falloir se pencher sur l’aspect technico-tactique. Les joueurs doivent assimiler très vite ; pour cela, le discours est souvent le même. Inculquer la culture de la gagne aux joueurs qui veulent enchaîner les victoires. Ces derniers, qui n’ont pas réalisé 2 victoires de suite cette saison, vont devoir tout mettre en œuvre dans l’optique d’engranger la victoire.

  1. D.

JSMB Adrar veut partir

L’attaquant et buteur de la JSM Béjaia, Adrar Omar veut partir. Nous avons appris, de sources généralement bien informées, qu’il aurait demandé ses papiers afin de signer dans un club de Ligue 1. Sa décision serait motivée par la situation du doyen des clubs kabyles et la crise financière que le club traverse. Adrar était le meilleur buteur de la JSMB la saison écoulée, qui a réussi à maintenir la cadence en étant à chaque fois décisif lors des matchs disputés par son club. Ce dernier, qui aurait reçu une offre intéressante d’un club de Ligue 1, serait tenté par une expérience dans un autre club. Son départ ne serait pénaliserait la formation bougiote qui a besoin de l’ensemble de ses forces pour se maintenir en championnat de la Ligue 2.

 

Messaoudi tente de l’en dissuader

Le président du CSA JSMB Messaoudi Abderrahmane aurait pris attache avec le joueur en question pour le convaincre de rester jusqu’à la fin de la saison. Adrar aurait d’ailleurs rencontré les dirigeants mardi après-midi pour s’entendre avant de continuer l’aventure avec la JSM Béjaia jusqu’à la fin de la saison. Alors que les négociations entre les deux hommes n’ont pas abouti, selon nos sources, mais Adrar ne fermerait pas la porte quant à rester chez les Vert et Rouge. Nous saurons davantage quant aux intentions des dirigeants concernant la suite de cette affaire.

  1. D.

JSMB: Les supporters montent au créneau

Les supporters ont décidé de réagir à la situation de leur club, dont une vingtaine s’est déplacée au stade de l'OPOW de Bejaia pour rencontrer les joueurs et les dirigeants dans le but de trouver une solution aux déboires que rencontre le club depuis plusieurs semaines. Les amoureux de la JSM Bejaia n'ont pas accepté la tournure des événements, notamment par rapport aux résultats de l’équipe, mais aussi à l'ambiance qui prévaut au sein du club. Les supporters, qui se sont déplacés au stade, ont demandé à rencontrer les joueurs en premier lieu pour connaître leur avis sur la situation. Les joueurs étaient pratiquement unanimes à dire que le climat qui règne au club n'est pas propice au travail. Les cadres de l’équipe ont par ailleurs tenu à témoigner que les incidents ont eu lieu à la mi-temps face au CAB, mais aussi à la fin par rapport aux reproches du président du CSA à l’endroit des joueurs. Ce que ces derniers n’ont pas apprécié ; ils estiment qu’il faudrait que tout le monde, joueurs, staffs et dirigeants, fasse bloc commun pour sauver le club.  Les supporters se sont ensuite dirigés vers les dirigeants, notamment le président du CSA qui a expliqué que la situation est difficile et que tout le monde essaye de faire de son mieux pour tenter de sauver le club du purgatoire. Néanmoins, les explications du président n’ont pas convaincu les fans qui estiment que les joueurs ne peuvent pas continuer à travailler dans un climat délétère  dicté par des comportements qui peuvent nuire à la bonne marche de la JSMB.

 

Ils exigent le départ du président

Les fans présents hier au stade de l’Unité maghrébine de Béjaia ont demandé le départ du président comme ultime recours de permettre au club de se maintenir dans ce championnat de Ligue 2, après avoir tenté de trouver un accord avec les joueurs et les dirigeants sur la nécessité de travailler ensemble pour sauver la JSMB d’une rétrogradation certaine. Mais les explications du président n’ont pas convaincu les supporters qui ont demandé au président et aux membres de son bureau de faire de leur mieux pour sauver les meubles. Le président était au banc des accusés. Les joueurs se sont rebellés à la fin de la rencontre face au CAB en exigeant son départ. Pour eux, sa présence nuit plus qu’elle n’apporte d’aide dans ce processus de sauvetage, notamment après son entrée dans les vestiaires où il a perturbé la concentration des joueurs. Une partie des fans présents au stade hier après-midi ont réclamé la démission du président pour sauver ce qui peut l’être.

  1. D.

MOB: Les Vert et Noir préparent la réception du leader

La victoire acquise samedi aux dépens de la lanterne rouge, le CA Bordj Bou Arreridj, a permis aux Vert et Noir d’entamer la phase retour par la plus belle des façons. Les gars de Yemma Gouraya étaient sous pression avant l’entame de cette rencontre. Comme la situation du club au classement général n’était pas vraiment rassurante, les joueurs se devaient de réaliser un bon résultat pour s’offrir un répit en attendant la suite de la compétition. Après ce coup parfait en allant prendre les 3 points, les camarades du buteur Ghanem ont réalisé l’essentiel, en attendant la confirmation lors de la prochaine rencontre en championnat face à la JS Bordj Menaiel. Connaissant parfaitement l’importance des matchs qui attendent son équipe, l’entraîneur en chef du Mouloudia de Béjaia Kaced Karim a demandé aux joueurs de savourer la victoire, mais aussi de se mettre dans la tête qu’il va falloir se surpasser aux prochaines séances d’entraînement pour proposer mieux. Il faut dire que l’équipe bougiote, qui a réussi à prendre les 3 points, a encore beaucoup de travail pour atteindre le niveau souhaité. Kaced va devoir trouver les mots pour motiver ses poulains pour les prochaines rencontres.

 

Le retour des suspendus soulage

Le Mouloudia de Béjaia s’est déplacé à Bordj Bou Arreridj sans 6 éléments titulaires. En effet, Amaouche Adel et Ayad Hamza étaient suspendus pour contestation de décision d’arbitrage, alors que le gardien Hamidi a écopé d’une suspension de 4 matchs, dont 2 avec sursis. En plus de ces joueurs suspendus, on notera l’absence de Rabti et Alliouat, blessés, alors que Rebbahi a perdu son père il y a quelques jours. Ces nombreuses absences ont certainement impacté négativement la production de l’équipe, puisque Kaced était dans l’obligation de puiser de l’équipe réserve pour composer son onze de départ. Les joueurs sollicités ont néanmoins fait le job, ce qui est rassurant pour les membres du staff technique.

  1. D.

MOB : Une victoire qui fait du bien

Les gars de Yemma Gouraya ont réussi la belle opération dans ce championnat de Ligue 2 en allant chercher 3 précieux points hors de leurs bases. Les hommes de l’entraîneur Kaced Karim, qui savaient que les points de cette rencontre étaient importants, n’ont pas fait dans le détail en ouvrant très vite le score par le jeune Ghanem. Un but qui lance parfaitement la rencontre du côté des Béjaouis qui avaient besoin de gagner en confiance face à une équipe du CABBA qui n’avait rien à perdre dans ce match. Les locaux réussiront, par ailleurs, à revenir dans la partie à la 24’ par l’intermédiaire de Hansal. Ce but ne fera pas douter les hommes de Kaced qui continueront leur pressing sur les bois du portier Loucif. En seconde période, le même Ghanem réussit à trouver une seconde fois le chemin des filets. Une deuxième réalisation qui donnera l’avantage aux Vert et Noir dans un match qu’ils maîtrisaient bien. Les camarades du portier Bellalem continueront à mener les débats jusqu’à la fin en s’imposant sur le score de 2 buts à 1. Une victoire importante pour les Béjaouis qui s’offrent un bol d’air dans un championnat qui n’a pas encore dévoilé tous ses secrets. 

Les attaquants se réveillent

L’un des principaux chantiers de Kaced Karim était d’apporter des solutions aux difficultés offensives que rencontrait le MOB depuis le début de la saison. Il semble que le travail accompli ces deux dernières semaines commence à porter ses fruits, pour preuve les deux buts inscrits par le jeune Ghanem en l’absence de quelques cadres, à l’image de Rabti et Alliouat qui sont blessés. Kaced a misé sur les jeunes pour relancer la concurrence en attaque, et cela a payé, en attendant bien évidemment la confirmation dès la prochaine rencontre face au leader du championnat, à savoir la JS Bordj Menaiel.

  1. D.

 

Retour d’Ayad et Amaouche

Pour la prochaine rencontre en championnat, qui se jouera samedi prochain face au leader la JS Bordj Menaiel, deux joueurs importants seront de retour au sein de la formation bougiote. Suspendus samedi dernier face au CABBA, Adel Amaouche et Hamza Ayad ont purgé leur sanction ; ils reprendront donc  avec le groupe lors de la réception de la JSBM. Un retour salutaire pour le coach Kaced qui a besoin de solutions surtout en défense centrale.

  1. D.

 

Ghanem marque des points

Auteur d’un doublé face au CABBA, le jeune Ghanem a permis à son équipe de revenir de ce court voyage à Bordj Bou Arreridj avec les 3 points. Titularisé pour la seconde fois après le match face à l’IRBO, Ghanem a été très précieux pour les Vert et Noir. Ses deux buts lui permettront de proposer des solutions supplémentaires au coach Kaced, qui est en train de prendre ses marques en voyant de plus près les capacités de ses joueurs pour cette seconde moitié de la saison.

  1. D.

JSMB: Tous les voyants sont au rouge

La JSM Béjaia a raté une belle opportunité de se relancer dans la course au maintien en recevant, sur sa pelouse, la formation du CA Batna, samedi dans le cadre de la 16e journée du championnat de Ligue 2. Le plus vieux club de Kabylie se trouve dans une situation difficile au classement général avec seulement 16 points récoltés en 16 rencontres. Beaucoup d’espoirs étaient portés sur la rencontre de samedi, mais les choses ne se sont pas déroulées comme elles devaient l’être. Les camarades de Slimane Allai semblaient bien nerveux, certainement pas rapport à l’enjeu de la rencontre. Les évènements qui se sont déroulés la veille au niveau de la résidence de l’équipe et le jour de la rencontre ont fait que les joueurs ont été complètement déconcentrés. Le coach Achouri était dans l’obligation à chaque fois d’intervenir pour remettre de l’ordre, mais c’était peine perdue. Suite aux résultats enregistrés face au CA Batna, la JSM Béjaia se retrouve toujours à la 13e place au classement général. Une place synonyme de relégable pour une équipe qui doit se réveiller afin d’éviter la catastrophe.

Le courant ne passe plus entre les joueurs et le président

Nous avons déjà évoqué, dans nos précédentes éditions, les relations très tendues entre les joueurs et le président du club. La tendance s’est encore une fois confirmée samedi face au CAB. Les joueurs de la JSM Béjaia fustigent le comportement du président qui aurait reproché aux joueurs leur nervosité sur le terrain et les nombreux cartons qu’ils ont récoltés dans ce match. Cette sortie à la mi-temps n’a pas été du goût des joueurs bougiotes qui seraient intervenus pour demander à préparer la deuxième mi-temps dans la sérénité. Heureusement que l’intervention de quelques sages a ramené le calme dans les vestiaires. En fin de partie, les joueurs étaient furieux par rapport au comportement de certains proches du club. Les supporters, présents au stade, étaient dans l’obligation d’intervenir pour calmer les esprits. Il faut dire que la JSMB n’a pas besoin de vivre de pareils événements vu sa situation.

  1. D.

 

CABBA 1 – MOB 2 : Victoire importante pour les Crabes

CABBA 1 – MOB 2

Stade du 20-Août-1956, Bordj Bou Arréridj
Buts :

CABBA : Hansel (24’)

MOB : Ghanem (16’, 62’)
Match à huis clos

CABBA

Loucif
Bouhani
Benaini
Toumachi
Barouche
Mazou
Boukhlifa
Ziani
Hansel
Guessass
Rachedi

Ent. :Hadj Slimani

 

MOB

Bellalem
Moualfi
Bahri
Aouali
Benlatreche
Bensaid
Boubekka
Laboukhi
Sahed
Bendif
Ghanem

Ent. : Kaced

 

Temps ensoleillé. Arbitrage de M. Rahim, assisté par MM. Azaoui et Zeggai

 

Victoire importante pour les Crabes

Sous pression avant le début de cette rencontre, les Bejaouis se devaient de s'imposer s'ils voulaient souffler et s’éloigner des équipes relégables. En se déplaçant chez la lanterne rouge, les hommes du coach Kaced ont réalisé l'essentiel. Le nouvel entraîneur du MOB a été contraint de faire sans plusieurs de ses titulaires. Le staff technique a donc puisé de la réserve pour mettre en place une équipe compétitive. L'entame de la rencontre a été à l’avantage des visiteurs qui trouveront le chemin des filets après un quart d’heure de jeu. Ghanem inscrit ainsi son premier but en équipe première, donnant ainsi l’avantage à son team. Les locaux ont été dans l’obligation de réagir et de sortir de leur zone pour essayer de revenir au score. Ce qu’ils réussiront à faire à la 24’par Hansal. En seconde période, les Vert et Noir entrent sur le terrain avec l’intention d’ajouter le second but. Kaced a tenu un discours motivant à ses hommes afin de les pousser à aller de l’avant et profiter des largesses défensives du CABBA. Alors qu’on jouait la 62’, Ghanem, encore lui, donnera l’avantage à son équipe. Un but qui redonnera confiance aux joueurs bougiotes, qui marquent ainsi leur territoire face aux joueurs du CABBA qui n’ont pas réagi cette fois-si. Le score n’évoluera pas jusqu’à la fin de la rencontre. Les Crabes s’imposent donc avec panache et portent  leur capital points à 21 unités. Quand aux Bordjis, leurs chances de se maintenir en championnat s’amenuisent davantage.

  1. D.

JSMB 1 - 1 CAB : Un nul au goût de défaite

JSMB 1 - 1 CAB

Stade Unité maghrébine – Béjaia

But :

JSMB : Saidoune (48’)

CAB : Youcef Khoudja (13’)

 

JSMB :

Amghar
Khellaf
Chaouchi
Allali
Boumeziane
Benfoula (Abdelkoui 82’)
Chihati
Saidoune
(Saied 74’)
Zamoum
Benmansour (Hachemi 82’)
Adrar 

Ent. : Achouri  

 

CAB

Boultif
Elabbes
Bitam Aïssa
Benferhat
Khennab
Loucif
(Zbiri 46’)
Bitam Abdelmalek
(Rachedi 46’)
Kabari
Ameghchouche
Attouche
Youcef Khodja (Sadaoui 63’)

Ent. : Djahnit

 

Match à huis clos
Temps : Ensoleillé
Arbitrage de M. Megharbi, assisté par MM. Rebouh et Belaradj

 

Avert. :

JSMB : Benmansour (45’), Allali (45’,) Khellaf (45’), Zamoum (60’)

CAB : Atouche (28’), Loucif (45’)

 

Exp. :

JSMB : Zamoum (74’), Abdelkoui (90+2’)

CAB : Rachedi (90+2’)

Un nul au goût d'une défaite

Dans l'obligation de réaliser un bon résultat après une première partie du championnat catastrophique, les gars de Yemma Gouraya ont affiché beaucoup de nervosité dans une rencontre qui aurait pu être à leur avantage. Les Bejaouis encaisseront un but qu'ils auraient pu facilement éviter, sur un coup franc excentré côté gauche du gardien Amghar. Le portier des Vert et Rouge ne réussit pas à prendre le ballon. Sur une sortie complètement ratée, Youcef Khoudja saute plus haut que tout le monde et place une tête. Le ballon est repoussé par la défense, mais le premier assistant de Megharbi monte à la ligne médiane, signant ainsi le but en faveur des visiteurs (13’). Après ce but, les joueurs de la JSMB n’ont pas tardé à réagir en tentant de revenir au score. Zamoum, à la suite d’un travail individuel, s’introduit dans la surface et adresse un tir. Mais Boultif était vigilant (17’). Zamoum, encore lui, était bien placé au second poteau, mais son tir passe au-dessus (24’). Les Bejaouis continueront à presser sans parvenir à trouver le chemin des filets. Benfoula, qui était à l’affût, reçoit un bon ballon dans la surface, mais son tir puissant est repoussé par la défense (32’). Les visiteurs ont laissé l’orage passer pour répartir vers l’avant. Alors qu’on s’approchait de la fin de la première péruide, Hansal récupère un ballon à l’approche de la surface de réparation. Il s’introduit dans les 18 yards, avant de centrer au point de penalty où se trouvait Youcef Khoudja. Mais le tir de ce dernier est dégagé en corner par la défense (45+5’). En deuxième période, les locaux réussiront très vite à revenir au score. Saidoune, qui était très bien placé, adresse un tir puissant que Boultif ne réussit pas à capter (48’). Une égalisation qui arrive au bon moment pour les hommes de Kamel Achouri qui commençaient à douter. Après ce but, les Vert et Rouge sont encore une fois tombés dans la facilité. La majorité des joueurs, qui ne se sont pas entraînés pendant plus de deux mois, commençaient à perdre leur lucidité ; cela s’est répercuté sur leur rendement sur le terrain. L’expulsion de Zamoum à la 74’ n’a pas fait les affaires de la JSMB, qui a fini le match amoindrie. L’arbitre M. Megharbi perdra totalement le contrôle du match devant les nombreuses contestations des joueurs des deux équipes. La rencontre se termine avec deux autres expulsions, celles d’Abdelkoui côté JSMB et de Rachedi pour Batna. Le score restant en l’état, ce match nul ne fait clairement pas les affaires de la JSMB qui a perdu 2 précieux points dans la course au maintien.

  1. D.

CABBA – MOB à 14h : Les Béjaouis visent les 3 points

Les Mobistes se déplaceront aujourd’hui à Bordj Bou Arreridj pour affronter la lanterne rouge. Une belle opportunité pour les hommes du néo-coach Kaced Karim pour prendre les 3 points. L’adversaire du MO Béjaia, à savoir le CA Bordj Bou Arreridj, occupe la dernière place au classement général avec seulement 6 points. Une situation qui serait profitable aux joueurs du MO Béjaia qui visent les 3 points pour s’éloigner de la zone de danger. Les gars de Yemma Gouraya se sont préparés dans la bonne humeur sous la houlette de leur nouvel entraîneur. L’ensemble des joueurs ont répondu présent sur le terrain, ce qui est rassurant pour un club qui fait face aux difficultés notamment sur le plan administratif. Le coach Kaced s’est attelé  ces dernières semaines à mettre en place une organisation tactique dans l’optique de réaliser le meilleur résultat. Néanmoins, il s’est montré très prudent concernant cette rencontre, notamment quant à une réaction de l’adversaire. Les camarades de Bahri doivent rester concentrés sur leur objectif premier, à savoir aller prendre les 3 points.

 

Une 1re pour Kaced

Ayant pris ses fonctions il y a deux semaines à la barre technique du MO Béjaia, Karim Kaced va connaître sa première sur le banc du club bougiote. Pour ce déplacement à Bordj Bou Arreridj, il va devoir sortir le grand jeu. Son équipe affrontera la lanterne rouge, qui est dans une situation très difficile. L’entraîneur  des Vert et Noir va devoir trouver les bons mots pour motiver ses hommes qui vont sans doute aborder ce duel avec un esprit de conquérant, dont l’enjeu est important. Les points de cette rencontre sont d’autant plus importants que le MO Béjaia se retrouve à 2 points seulement de la 1re équipe relégable. Une victoire cet après-midi sera synonyme de renouveau pour le MOB qui a besoin de se relancer dans ce championnat de Ligue 2.

  1. D.

JSMB – CAB à 14h : Victoire impérative pour les Béjaouis

Aujourd’hui, le championnat de Ligue 2 reprendra ses droits après plus de deux semaines d’arrêt. En effet, la phase retour débutera cet après-midi avec une affiche qui opposera la JSM Béjaia, classée 13e, au CA Batna, 3e place au classement général. Pour cette rencontre, on notera la reprise des seniors qui étaient en grève depuis plus de deux mois. Un retour qui sera certainement une aubaine pour la formation bougiote qui souffre depuis le début de la saison des difficultés financières. Les joueurs de la JSM Béjaia ont protesté à leur manière pour avoir leur dû, mais cela s’est répercuté sur le classement de l’équipe qui se retrouve 1re relégable. Un rendez-vous important pour les Béjaouis qui sont dans l’obligation de s’imposer. Les camarades d’Allali vont devoir se transcender pour espérer prendre les 3 points face à la formation de Batna qui tentera de profiter de la situation du doyen des clubs kabyles. Achouri a mis à profit ces quelques jours, depuis le retour des seniors, afin de mettre en place son dispositif tactique dans le but de faire tomber la formation des Aurès.

 

1er véritable test pour Achouri

Achouri Kamel n’a pas eu le temps de connaître l’ensemble des joueurs dont il dispose. En effet, les seniors n’ont repris les entraînements que mardi après-midi, le coach n’a donc que 3 séances de travail pour se faire une idée sur les capacités des uns et des autres. Il faut dire que la présence de Berrarma et Zaabar peut aider le coach qui aura devant lui un sérieux test face au CA Batna qui a affiché ses ambitions dans ce championnat. Ce ne sera pas une mince affaire pour les Bougiotes qui sont en grève depuis plus de deux mois. Achouri va devoir déployer beaucoup d’efforts pour motiver ses troupes pour remporter les 3 points.

  1. D.

MOB: Bouchebah : «Le club se trouve à la croisée des chemins»

MOB

Bouchebah Mustapha, l’actuel président du CA de la SSPA MO Béjaia, est sorti de son mutisme pour faire bouger les choses et tenter d’apporter des éclaircissements au sujet de la situation qu’endure le club le plus populaire de la wilaya de Béjaia :   «Je n’en peux plus ! Si la situation ne change pas, je vais démissionner.  Je ne sais vraiment pas ce qui se passe. Les actionnaires m’ont laissé seul contre tous. Je ne comprends pas pourquoi, mais ce n’est pas de cette manière que l’on prépare la nouvelle saison. On devait se mobiliser pour relever la tête et réaliser un meilleur parcours que la phase aller, mais ce n’est pas le cas.»  

 

 « Je me retrouve seul à assumer les dépenses du club »

Bouchebah se retrouve seul depuis quelques semaines devant une situation qui l'a poussé à revenir pour diriger le club et assurer la survie de l’équipe : « Nous sommes plusieurs actionnaires, mais depuis plusieurs mois, je travaille pratiquement seul. Mis à part un ou deux actionnaires qui parfois marquent leur présence, tous les autres ne donnent aucun signe de vie. Ils n’arrêtaient de nous bloquer.»

 

« Le MOB est le bien de tous, je ne dois pas faire face seul»

En convoquant la presse, Bouchebah a voulu faire la lumière sur les difficultés qu’il rencontre depuis qu’il a pris les rênes du club : « Le MOB, ce n’est pas uniquement Bouchebah. Il faut que tous les amoureux du club soient derrière le club et l’aident à sortir de cette crise. Ce n’est pas facile. Je tiens  à remercier tous ceux qui soutiennent le club actuellement dans les moments difficiles comme les deux actionnaires Zizi et Boudiab qui ont payé de leur propre poche quelques dépenses de l’équipe.»

 

 « Je ne peux me taire devant une situation pareille »

Le président du CA de la SSPA MO Béjaia a décidé de claquer la porte, pour ne pas remettre en cause tout le travail effectué depuis quelques mois : «J’ai décidé de partir car je ne veux pas cautionner tout ce mal qu’on fait au club. En plus, sincèrement, je ne veux pas casser ce que l’on a construit ces dernières années. Je suis venu avec de bonnes intentions et je pars en laissant derrière moi une place propre. Il y a quelques mois, le MOB a été cité en exemple sur tous les plateaux de TV ; aujourd’hui, le club fait la une des journaux suite aux problèmes. Ce n’est pas normal !»

 

« Si c’est moi le problème, je pars !»

Bouchebah Mustapha rappelle qu’il est venu pour servir le club et l’aider à aller de l’avant. Ce dernier rappelle que si les gens veulent son départ, il est prêt à le faire : « Le club traverse une période difficile.  Certains veulent profiter de la situation du club pour nous déstabiliser ; si c’est moi le problème, je suis prêt à partir. Je ne suis pas le genre de personne qui s’accroche au poste, car si je vois que l’équipe est en train de se diriger vers l’impasse, à ce moment-là, je vais me retirer.»

 

« Les responsables de cette situation critique se reconnaîtront »

 «La situation est catastrophique tant sur le plan sportif, administratif que financier. Nous sommes en train de tout mettre en œuvre pour régler les salaires des anciens joueurs.»

 

  1. D.

JSMB: Les joueurs reprennent les entraînements

Les joueurs de la JSM Béjaia ont finalement décidé de mettre fin à leur mouvement de grève de plus de deux mois. Après plusieurs rounds de négociations, les dirigeants de la JSMB ont finalement réussi à les convaincre de reprendre les entraînements. Avant-hier, une partie du groupe s’est présentée aux entraînements, avant que la seconde moitié ne la rejoigne. Un soulagement pour les dirigeants, mais aussi les membres du staff technique, notamment l’entraîneur en chef Achouri, qui avait exprimé à plusieurs reprises son souhait de les voir reprendre les entraînements. Cette reprise intervient à quelques jours du début de la phase retour, une étape importante pour la JSM Béjaia qui occupe actuellement la 13e place au classement général. Une position qui ne fait pas les affaires du doyen des clubs kabyles. Le débrayage de l’équipe senior est une bonne nouvelle  pour l’entraîneur Achouri, qui va devoir composer avec des joueurs d’expérience et qui ont réalisé de bons résultats depuis le début de la saison. Ils ont repris dans la bonne humeur en attendant que les résultats suivent et que la JSM Béjaia quitte la zone rouge.

 

Seuls Benfoula et Kefnemer manquent à l’appel

L’ensemble des joueurs seniors ont repris les entraînements, à l’exception de deux éléments, à savoir Benfoula Sidi Mohamed et Kefnemer Mohamed Kheireddine. Du côté de la JSMB, tout le monde souhaite voir leur équipe reprendre au grand complet pour avoir la force et les moyens de surmonter cette situation de crise qui plombe la saison de la JSM Béjaia.

  1. D.

MOB: Les dernières retouches avant d’affronter le CABBA

 

La reprise de la compétition est programmée ce samedi 5 février. Les gars de Yemma Gouraya sont appelés à croiser le fer avec la formation du CABBA. Un match dont les points sont très importants pour les Vert et Noir qui se trouvent dans une situation inconfortable au classement général. Conscient de l’importance de ces points, l’entraîneur Karim Kaced s’attelle à mettre en place les dernières retouches avant le déplacement à Bordj Bou Arreridj. Il a en main toutes les données après plus de 10 jours de travail avec les joueurs pour mettre en place une organisation parfaite et entamer sa mission de la plus belle des manières. Ainsi, tous les espoirs se reposent sur l’entraîneur en chef du MOB qui doit trouver les solutions aux difficultés offensives du club. Les attaquants du MO Béjaia souffrent d’un manque de réalisme flagrant. Une inefficacité que Karouf a du mal à solutionner. Kaced va devoir déployer tous ses efforts pour remettre ses poulains en confiance en attendant la confirmation lors des rencontres officielles.

  1. D.

 

En amical : JSMB 2 – ASOG 1 : Une victoire, mais des insatisfactions !

En affrontant l’équipe de l’AS Oued Ghir, qui évolue dans le championnat honneur de la wilaya de Béjaia, les Vert et Rouge l’ont emporté grâce aux buts d’Abdelkoui et Boughanem. Le nouveau coach de la JSM Béjaia Achouri Kamel a programmé une rencontre amicale pour voir de plus près les qualités et les capacités de ses jeunes joueurs. Sachant que les séniors sont toujours en grève et refusent de reprendre le travail, Achouri a voulu se faire sa propre idée sur les joueurs disponibles pour la réception du CA Batna ce samedi. La rencontre face à l’ASOG était une belle occasion aussi pour les jeunes joueurs de la JSMB de s’illustrer et de montrer de quoi ils sont capables. Après des débuts plutôt poussifs de part et d’autre, les visiteurs réussiront à obtenir un penalty à la 37’. Le tir de l’attaquant de l’ASOG trouve la transversale, laissant ainsi filer la chance d’ouvrir le score pour son équipe. Sur l’action qui suit, Abdelkoui est à l’affût dans la surface de réparation d’un ballon, qu’il réussit à mettre au fond des filets d’une tête imparable (38’). Quelques instants plus tard, Boughanem réussira à obtenir un coup franc bien placé à l’entrée de la surface de réparation ; l’attaquant des Vert et Rouge se charge de l’exécuter en trouvant le poteau. Boughanem réussit ainsi à ajouter un second but pour son équipe à la 45’. En seconde période, le coach Achouri avait aligné une seconde équipe afin d’avoir une idée sur l’ensemble des joueurs qu’il a sous sa coupe. C’est finalement les gars de la banlieue bougiote qui sont à la manœuvre puisqu’ils obtiendront un second penalty à la 62’ suite à un tacle non maîtrisé par le jeune Zamoum Aimed. Les Rouge et Blanc réussiront à réduire la marque. Le score de cette rencontre n’évoluera pas. L’arbitre de la rencontre sifflera la fin des débats sur une victoire rassurante de la jeunesse bougiote.

  1. D.  

    Equipes alignées

    1re mi-temps :

    Amghar, Guenana, Ziane, Aissat, Mokhtar, Benamara, Hama, Hachemi, Boughanem, Mellaoui et Idir.

     

    2e mi-temps :

    Moussasseb, Boubalou, Ouaret, Zamoum A, Guenana, Tafer, Benmouhoub, Ferchouli, Idir, Yaya, Menaa.

MOB: Les Crabes visent un succès à Bordj

Le Mouloudia de Béjaia entamera sa phase retour en se déplaçant à Bordj Bou Arreridj pour affronter la formation du CABBA pour le compte de la 16e journée. Les camarades du capitaine Hamza Ayad veulent réussir leur entrée en la matière en affrontant le CABBA qui souffre énormément depuis le début du championnat. La mission des hommes du nouveau technicien Kaced Karim s’annonce difficile face à l’équipe de Bordj qui n’a pas dit son dernier mot. Les bougiotes ont montré des dispositions lors des séances d’entraînement avec leur nouveau coach. Ce dernier se dit optimiste quant aux capacités de ses joueurs à relever le défi. Le travail accompli jusque-là consiste à remettre le club sur les rails. Les joueurs, qui ont perdu confiance, doivent refaire le plein durant ces quelques jours dans l’optique d’aller prendre les 3 points hors de leurs bases.

 

Le coach veut réussir sa première

Kaced Karim, qui a pris la barre technique, il y a deux semaines, connaît l’importance de réussir son entrée en la matière. Pour l’ex-entraîneur adjoint de la JS Kabylie, il est important de réaliser un bon résultat pour son premier match de la saison. Dans ce sens, il va tout mettre en œuvre pour débuter par une victoire, sachant que l’adversaire vit une situation compliquée et jouera certainement ses dernières chances dans ce championnat de Ligue 2. La mission ne sera pas facile pour les Vert et Noir, mais Kaced saura galvaniser ses troupes pour ce déplacement dans les Hauts-Plateaux. Les camarades du portier Bellalem vont devoir sortir une grosse prestation pour espérer revenir avec les 3 points de la victoire et relancer la machine, qui était grippée.

  1. D.

 

JSMB Achouri souhaite le retour des cadres avant l’entame de la phase retour

L’entraîneur de la JSM Béjaia avait, durant sa présentation, annoncé que les cadres du club devaient reprendre le travail pour avoir plus de chances de sauver le club du purgatoire. Depuis quelques jours, le courant ne passe plus entre les cadres et les dirigeants de la JSMB. Une situation qui ne fait clairement pas les affaires du doyen des clubs kabyles qui occupe actuellement une place de relégable. L’entraîneur du club de Yemma Gouraya sait, par ailleurs, que sa mission est difficile et que le club risque de se retrouver dans une situation inconfortable si aucune démarche n’est entreprise pour convaincre les joueurs de reprendre le travail, d’autant plus que la plupart veulent quitter le club si aucune action concrète n’est menée par les dirigeants. Cette absence de réaction des dirigeants depuis pratiquement une semaine inquiète au plus haut Achouri. Il serait intervenu auprès du président pour ouvrir une nouvelle page des négociations et tenter un accord avec les cadres. Avec cette équipe composée essentiellement de jeunes joueurs de la catégorie réserve, la JSMB n’aura pas les moyens de se battre pour le maintien.

 

Plusieurs joueurs veulent partir

Selon une source généralement bien informée, plusieurs joueurs veulent quitter le club. En effet, les éléments pour la plupart formés à la JSM Béjaia veulent changer d’air dans la mesure où la direction n’a pas tenter de trouver une solution à leurs problèmes. Ces jeunes, qui ont fait toutes leurs classes à la JSMB, estiment qu’ils perdent leur temps dans ce club qui fait face à de grandes difficultés financières. Il faut dire que la majorité des éléments, qui ont des contrats avec la JSM Béjaia, n’ont pas touché le moindre salaire depuis au moins deux années. Une situation qui les pousse à aller voir ailleurs pour tenter leur chance. Nos sources affirment que la majorité aurait déjà envoyé des mises en demeure à la direction pour verser leurs salaires impayés.

 

Aucune démarche pour les retenir

La direction maintient le statu quo, les dirigeants n’ont tenté aucune démarche pour raisonner les joueurs. Ces derniers, qui auraient annoncé être las d’attendre un accord, ont décidé de passer à l’action. La JSM Béjaia risque de perdre la majorité de ses joueurs et ne pourra en aucun cas les retenir. Certains joueurs n’ont pas touché le moindre salaire depuis au moins 2 ans, et le président Messaoudi n’a pas réussi à les convaincre de faire machine arrière.

 

La crise financière perdure

Après que le CSA JSMB a pris en charge l’équipe première, beaucoup ont espéré que les dirigeants allaient apporter des fonds afin de soulager la trésorerie du club. Ils ont été déçus par la tournure que prennent les évènements depuis quelques jours, surtout que le problème des salaires reste toujours posé. Les dirigeants, notamment le secrétaire général du CSA JSMB, Boucheta Djamel, ont, lors du point de presse tenu il y a deux semaines, lancé un appel aux industriels afin d’aider le club, sachant que le club souffre à tous les niveaux et que la nouvelle direction aura sous sa coupe l’ensemble des jeunes catégories en plus de l’équipe senior et de la réserve. Il va falloir des fonds importants pour pouvoir assurer la bonne marche du club.

  1. D.

MOB: Kaced tente de remobiliser ses troupes

Le nouvel entraîneur du Mouloudia de Béjaia Kaced Karim sait très bien que les joueurs, qu’il a sous sa coupe, souffrent d’un manque flagrant de confiance. Le MO Béjaia, qui a offert du beau spectacle lors des rencontres qu’elle a disputées jusque-là en championnat, n’arrive pas à concrétiser les occasions ; cela s’est répercuté sur le classement de l’équipe en championnat. Kaced a par ailleurs fait son constat, en estimant que les joueurs ont sans doute perdu confiance. Il est en train de travailler pour remonter la pente surtout sur le plan psychologique. Les joueurs ont clairement besoin d’un nouveau discours, de quelqu’un qui va les aider à aller de l’avant, sachant qu’ils ont raté beaucoup de points à domicile. Cette incapacité à concrétiser les occasions a fait beaucoup de tort au MO Béjaia qui n’est qu’à 2 points de la première équipe relégable. Kaced va aussi devoir apporter des correctifs sur le plan de l’organisation tactique. Les joueurs vont devoir s’adapter pour provoquer le déclic qu’ils espèrent depuis plusieurs journées.

  1. D.