Ligue 2

USMH : Le stage de Tikjda reporté

Alors que le stage de Tikjda devait débuter hier, la direction du club harrachi, en concertation avec le coach Mohamed Benchouia, l’a reporté à la semaine prochaine.

USMH : Nabil Metref, 10e recrue

Comme rapporté par nos soins, l’attaquant du CR Temouchent Nabil Metref s’est engagé officiellement avec l’USMH pour deux saisons. L’ex-attaquant de l’USMBA, qui a rencontré avant-hier après-midi le président Lefki à Sidi Bel Abbes, a rapidement tout conclu avec lui après lui avoir déjà donné son accord depuis quelques jours. Nabil Metref devient ainsi la 10e recrue du club harrachi du mercato estival. Selon le président Lefki, ce deal est le dernier pour l’USMH pour ce mercato estival puisque le club a clos officiellement son marché des transferts avec cette 10e recrue. Ce qui lui permettra d’entamer les choses sérieuses dès ce vendredi avec le stage de préparation à Tikjda.

 

« Un honneur de porter le maillot harrachi »

Aussitôt avoir signé son contrat avec l’USMH, la nouvelle recrue Nabil Metref s’est exprimé sur sa nouvelle aventure : « J’ai bel et bien signé à l’USMH, un grand club qui n’est plus à présenter. C’est vraiment un honneur pour moi de porter son maillot. Je remercie le président Lefki et le coach qui m’ont accordé leur confiance, ils m’ont réservé un bon accueil et ont réuni toutes les conditions pour m’exprimer au sein de cette équipe. Je remercie également les supporters pour leur accueil, je leur promets que l’on va tout mettre en œuvre pour réaliser une grande saison en remettant le club à sa vraie place. L’USMH aura son mot à dire cette saison, c’est notre promesse.»  

  1. A.

 

Benfoula a signé 

Alors que le président Lefki a affirmé qu’il a bel et bien bouclé son opération recrutement, un joueur aurait déjà signé avec l’équipe harrachie sans que sa signature ne soit annoncée officiellement par le club. En effet, Benfoula Sidi Mohamed, un milieu de terrain de 27 ans, aurait déjà signé son contrat avec l’USMH, en attendant de régulariser sa situation vis-à-vis de la JSM Bejaia, pour pouvoir être qualifié officiellement à l’USMH.

  1. A.

 

NAHD : Boutaga a résilié son contrat à l’amiable

Alors qu’il s’était engagé en octobre dernier avec le Nasria pour trois saisons, le gardien de but Ahmed Boutaga n’a finalement tenu qu’une seule saison au club, et ce, après avoir officiellement résilié son contrat.

NAHD : Bayoud veut quitter le Nasria

Etant l’un des rares éléments à avoir un contrat avec le NAHD, le milieu de terrain Bayoud Houssem Eddine a officiellement émis le vœu de quitter le navire nahdiste.

USMH : Benchouia veut un groupe au complet à Tikjda

 

Alors que la direction s’attelle à  régler les derniers détails avant l’entame de la préparation de la nouvelle saison 2022/2023, tout semble se dérouler comme il se doit pour le club harrachi qui aspire clairement à retrouver l’élite dès la saison prochaine.

NAHD : L’AGO aura-t-elle lieu ce vendredi ?

Alors qu’elle était initialement prévue le 2 juillet dernier, l’assemblée générale ordinaire de la SSPA/NAHD a été reportée au 15 juillet pour des raisons liées à l’état de santé du président Kamel Saoudi. Par ailleurs, à J-3 de cette fameuse AGO tant attendue par les inconditionnels du Nasria, rien  n’indique qu’elle aura bien lieu pour diverses raisons.

USMH : Soukal, officiellement harrachi

Le club harrachi a engagé une nouvelle recrue. En effet, le milieu de terrain du RCK Mohamed Soukal s’est engagé pour deux saisons à l’USMH. L’ex-Koubéen vient ainsi renforcer un secteur peu garni depuis l’entame de ce mercato estival, puisque le club n’a généralement enregistré des arrivées qu’en défense et en attaque. Du haut de ses 30 ans, Mohamed Soukal sera très certainement d’un apport important, lui qui sort d’une saison bien aboutie sous les couleurs du RCK. L’ex-pensionnaire du NC Magra et de l’ASO Chlef a été recruté sur recommandation du coach Benchouia Mohamed, qui a insisté auprès de ses dirigeants pour le voir renforcer les rangs de l’ambitieuse équipe harrachie.

 

« Je vise l’accession avec l’USMH »

Tout heureux d’avoir rapidement conclu avec le président Lefki, le milieu de terrain Mohamed Soukal n’a pas manqué de donner ses premières impressions en tant que joueur de l’USMH : « Je suis vraiment très heureux de rejoindre les rangs de l’USMH. Les négociations avec les dirigeants du club ont été très rapides, nous sommes vite tombés d’accord sur les termes de mon engagement. Si je suis ici, c’est bien évidemment par rapport aux ambitions du club, car je veux vraiment jouer l’accession avec l’USMH. De plus, c’est un immense club. Quel joueur ne rêve pas de porter un jour le maillot de ce grand club ? J’arrive dans un club où je retrouve le coach Benchouia et son adjoint Larabi qui me connaissent parfaitement bien, ce qui facilitera mon intégration.»

 

Nabil Metref, c’est imminent

Le président Mohand Lefki est également sur le point de boucler une nouvelle arrivée. En effet, selon plusieurs sources concordantes, la signature de l’ex-attaquant de l’USM Bel Abbes Nabil Metref n’est plus qu’une question d’heures, après que le joueur eut donné son accord de principe au président harrachi. Les deux parties devraient tout conclure dans les prochaines heures pour officialiser l’engagement du joueur. Ainsi, après avoir réussi à prolonger Amrane, avant d’engager le Batnéen Khaldi, le président Lefki est sur le point d’offrir un 3e attaquant de qualité à son entraîneur Mohamed Benchouia. Ce dernier devrait être satisfait jusqu’à présent du mercato de son équipe.

  1. A.

 

NAHD : Le Club Africain exige la restitution du chèque de garantie

Comme rapporté par nos soins dans notre dernière livraison, le président Kamel Saoudi et son bras droit Sofiane Bouderouaia se sont déplacés jeudi dernier en Tunisie, plus précisément à Tunis, afin de régler le problème de l’argent du transfert de l’attaquant Zinedine Boutmene vers le Club Africain.

USMH : Le second stage devrait se dérouler en Tunisie

Alors que la direction du club harrachi, à sa tête le président Lefki, avait programmé le premier stage de préparation le 15 juillet à Tikjda, sur les hauteurs de la wilaya de Bouira, l’endroit et la date du second stage préparatoire ne sont pas encore arrêtés.

NAHD : Bouderouaia fait son marché chez les jeunes

 

Alors qu’il a officiellement donné son OK pour assurer la transition et éviter au Nasria le forfait général qui le mènera vers la dissolution, Sofiane Bouderouaia attend les garanties des autorités locales afin d’entamer officiellement sa mission à la tête du club nahdiste.

USMH : Karim Rachedi (CAB) harrachi pour 2 saisons

 

Comme évoqué par nos soins dans notre édition de mercredi dernier, la direction du club harrachi était sur les traces de l’attaquant du Chabab Aurès de Batna, en l’occurrence Karim Rachedi dans le but de l’engager et renforcer la ligne offensive. Le joueur avait même donné son accord de principe au président Lefki pour endosser le maillot harrachi la saison prochaine, ce qu’il aurait officialisé rapidement. En effet, selon plusieurs sources concordantes, Karim Rachedi s’est engagé officiellement avec le club harrachi pour deux ans. Il viendra ainsi renforcer un secteur offensif qui en avait bien besoin d’autant plus que Fares Amrane ne pourra pas porter à lui seul ce lourd fardeau.

 

Benferhat lui emboîtera le pas

L’attaquant Karim Rachedi ne sera pas le seul Batnéen à venir renforcer les rangs de l’USMH. Selon une source généralement bien au fait de ce qui se passe au sein du club harrachi, le défenseur Ayoub Benferhat devra lui emboîter le pas dans les heures à venir, pour renforcer les rangs du club harrachi. Benferhat, qui évolue au poste de défenseur central, est attendu prochainement pour finaliser son engagement avec l’USMH, et ce, après avoir donné son accord de principe au président Lefki.

 

La piste Kerioui tombe à l’eau

Alors qu’il a été sollicité par le président Lefki pour renforcer les rangs de l’équipe lors de ce mercato estival, Kerioui Naim, le milieu de terrain de la formation d’Oued Sly, ne sera finalement pas harrachi la saison prochaine. En effet, les négociations entre le joueur du RCB Oued Sly et les dirigeants harrachis n’ont pas abouti à cause d’un différend financier. Kirioui a finalement opté pour le nouveau promu en Ligue 1, en l’occurrence le MC El-Bayadh, avec lequel il s’est engagé officiellement pour 2 saisons.

  1. A.

 

NAHD : Le Nasria et l’OM ont saisi le TAS algérien

Alors que le Nasria et l’OM ont saisi officiellement la Fédération algérienne de football, lors de la précédente assemblée générale ordinaire pour réclamer l’invalidation des décisions prises lors de l’AGE du 21 novembre 2021 et le changement du système de compétition, les deux clubs n’ont pas reçu la moindre réponse depuis.

16 clubs interdits de recrutement

 
La LNFA a publie hier la liste des clubs interdits de recrutement du championnat de ligue 2 pour la saison 2022-2023. La liste, transmise par la  CNRL de la FAF, comprend les clubs suivants :NA Hussein Dey, WA Tlemcen, RC Relizane, O Médéa, USM Annaba, JSM Skikda, AS Aïn M’lila, MC Saïda, MC El-Eulma, USM El-Harrach, MO Constantine, CA Batna, ASM Oran, RC Kouba, AS Khroub et ES Mostaganem.
Pour sa part, l’AS Aïn M’Lila est interdit par la FIFA, d’enregistrer de nouveaux joueurs au niveau national et international, à la suite du non respect  d’une décision prise par la FIFA.

JSMB : Les Jsmbistes veulent croire au miracle

La JSM Béjaia a une toute petite chance de se maintenir en Ligue 2 au terme de la dernière rencontre de la saison qui se jouera ce samedi 21 mai. Le doyen des clubs kabyles se déplacera à Téleghma pour affronter la formation locale du NRBT. Les Vert et Rouge doivent non seulement s’imposer face à cette équipe, qui est assurée de finir à la 3e place, mais aussi attendre les résultats des autres équipes, en l’occurrence USC - USMA et JSBM - JSMS. Cette situation inquiète beaucoup les joueurs en premier lieu, qui sont d’ailleurs les premiers responsables de cette situation, mais aussi les proches et amoureux du club qui espèrent que leur équipe réussira à se maintenir. La mission ne s’annonce pas facile dans la mesure où la JSMB n’a plus son destin en main dans ce championnat de Ligue 2. Cherdoud et les membres de son staff tentent de faire de leur mieux afin de motiver les joueurs à tout donner lors de cette dernière rencontre de la saison. Par le biais de Benmansour, ils ont fait savoir qu’ils vivent des moments difficiles en raison du manque de soutien dans cette dernière ligne droite. Le capitaine de la JSM Béjaia a essayé de lancer un message d’alerte pour faire bouger les choses et pousser les amoureux du club à s’impliquer davantage dans la course au maintien. Toutefois, au sein du club, on tente tant bien que mal de se rassurer. La JSMB a vécu une saison difficile suite à des crises. La crise financière risque cette fois-ci d’avoir raison du club-phare de la wilaya de Béjaia. Après plusieurs sauvetages, les Vert et Rouge sont sur le point de faire leurs adieux à la Ligue 2.

  1. D.

MOB : On se mobilise du côté des Vert et Noir

Le club le plus populaire de la wilaya de Béjaia se trouve menacé par le spectre de la relégation. A une journée de la fin du championnat, les hommes de l’entraîneur Rouha sont plus que jamais en danger. Le MO Béjaia affrontera ce samedi à 14h30 l’IRB Ouargla, dans une rencontre qui s’annonce très disputée. Les joueurs du MOB vont devoir se donner corps et âme afin de prendre les 3 points, mais cela risque de ne pas suffire. On estime que le club va devoir attendre les résultats des autres équipes. Au sein de la direction du club, on essaye de se mobiliser pour motiver les joueurs à sortir tout ce qu’ils ont lors de cette rencontre de la 30e journée. Les joueurs, après la lourde défaite face à l’USM Khenchela, sont abattus moralement ; ils ont besoin de soutien pour se reprendre. Rouha et ses assistants vont devoir entamer un travail psychologique pour relancer la machine lors de cette dernière journée du championnat.

 

Le moral des joueurs au plus bas

La dernière défaite essuyée par le MO Béjaia chez le leader, sur le score de 6 buts à 0, a laissé des séquelles sur le plan mental. Avant ce déplacement à Khenchela, les joueurs ont été gonflés à bloc, notamment à travers le discours des dirigeants qui misaient au moins sur le point du match nul. Mais, malheureusement, les gars de Yemma Gouraya se sont heurtés à la dure réalité du terrain ; ils sont retombés dans leurs travers en cédant dès les premières minutes de la rencontre. Les Béjaouis n’ont finalement pas fait le poids face à l’USMK en cédant ainsi 6 buts. Une lourde défaite qui a laissé des traces sur le moral des camarades de Bellalem qui doivent se reprendre au plus vite lors de la réception de l’IRBO.

 

Pas de place au doute

Pour cette dernière sortie de la saison à domicile, les camarades du capitaine Hamza Ayad doivent se ressaisir. Ils ne doivent pas laisser place au doute, dans une rencontre où les 3 seront d’une importance capitale pour le maintien du club en Ligue 2. Les joueurs savent que leur mission principale est de s’imposer, quelles que soient les circonstances dans un match où l’IRBO viendra sans doute afin de ne pas fausser les autres calculs. Les joueurs du MO Béjaia vont devoir se surpasser ce samedi après-midi pour prendre les 3 points et atteindre la barre des 38 points. Il va falloir avoir les reins solides tout en espérant que les autres résultats soient en leur faveur. Dans le cas contraire, le MOB fera partie des équipes qui feront leurs adieux à la Ligue 2.

  1. D.

 

JSMB : Le club fête ses 86 ans sur fond de crise

A l’aube de ses 86 années depuis sa création, la JSM Béjaia est plus jamais menacée par le spectre de la relégation. La situation du doyen des clubs kabyles est catastrophique depuis plusieurs saisons, le club n’arrive plus à voir le bout du tunnel. A une journée de la fin du championnat, la formation de Yemma Gouraya se trouve dans une position inconfortable. Son avenir ne dépend plus du résultat de la rencontre face au NRB Teleghma. Cherdoud Moufdi et ses poulains savent qu’il va falloir gagner et prier pour que les autres concurrents directs fassent des résultats qui seront à leur avantage. Du côté des fans, on se pose beaucoup de questions quant à cette situation qui va sans doute avoir des répercussions négatives sur l’existence du club. La JSM Béjaia vit des moments difficiles, notamment sur le plan de la gestion, les ressources financières, les ressources humaines, mais aussi dans l’ensemble de ses structures où même la formation n’arrive plus à suivre, alors que dans un passé récent, les jeunes catégories étaient le fer de lance du club. Après 86 ans d’existence, la JSM Béjaia se trouve à la croisée des chemins. Dans moins d’une semaine, en cas de mauvais résultats, le club, après plus de deux décennies parmi l’élite du football national, risque de se retrouver en Ligue inter-régions.

 

Le club n’a plus son destin en main

Nous avons évoqué, dans notre édition d’hier, les probabilités qui s’offrent à la JSMB pour pouvoir se maintenir en Ligue 2. Il faut dire que le doyen des clubs kabyles n’a plus son destin en main. L’avenir de la JSMB dépendra de deux résultats à savoir, les rencontres qui opposeront l’US Chaouia à l’USM Annaba et celle de la JS Bordj Menaiel à la JSM Skikda. C’est donc la seule probabilité qui sera à l’avantage des Béjaouis qui savent maintenant à quoi s’attendre en cette fin de saison.

 

Les joueurs réclament plus d’encouragements

Au terme de la rencontre ayant opposé la JSM Béjaia à l’US Chaouia, malgré la victoire, les joueurs du club de Yemma Gouraya étaient déçus de se retrouver seuls à faire face à une situation qui les dépasse. Il faut dire que depuis le retour des joueurs aux entraînements et à la compétition, après avoir eu des garanties quant à la prise en considération de leur situation financière, rien n’a été fait. Ils ont perçu leurs primes de match et un mois de salaire, et, depuis, plus rien. L’argent qui va rentrer dans les caisses prochainement risque de ne pas aller directement aux joueurs puisqu’on apprend que les dissensions entre les deux entités à savoir, le CSA et la SSPA, ont ressurgi et que les deux organismes ne sont plus sur la même longueur d’onde.

  1. D.

MOB : Les Crabes en danger

La dernière défaite face au leader sur le score de 6 buts à 0 n’a pas laissé que des séquelles sur le plan mental pour les joueurs du Mouloudia de Béjaia. Le club le plus populaire de la wilaya de Béjaia se trouve en grand danger pour cette dernière rencontre de la saison. Les Vert et Noir peuvent se retrouver dans une situation inconfortable dans le cas où les autres équipes ne s’imposeraient pas dans leurs matchs respectifs. Au-delà, du fait que le MO Béjaia peut atteindre la barre des 38 points, en cas de victoire face à l’IRBO,  la formation de Yemma Gouraya sera maintue en Ligue 2. Toutefois, il reste deux possibilités où le MOB risque de se retrouver en championnat inter-régions. D’après les résultats enregistrés la semaine dernière pour le compte de la 29e journée, en cas de contre-performance de la JSM Béjaia, qui se déplacera à Teléghma, le MOB accompagnera le club voisin dans les abimes de la Ligue inter-régions. Ce qui inquiète d’autant plus que les dirigeants ont misé sur un bon résultat lors du déplacement chez le leader. Mais la particularité de cette fin de saison est que plusieurs équipes peuvent finir avec 38 points au classement général. 

 

La victoire face à l’IRBO risque de ne pas suffire

Du côté des Vert et Noir, l’inquiétude gagne du terrain. Les gars de Yemma Gouraya ne pensaient pas se retrouver dans une situation pareille. Les résultats enregistrés la semaine dernière par les concurrents directs dans la course au maintien n’étaient clairement pas en faveur des Vert et Noir qui n’avaient rien pu faire face à la marée de l’USMK. Les hommes de Rouha étaient dans l’obligation d’accrocher un bon résultat afin d’éviter les calculs de fin de saison, mais cela n’a pas été le cas. Le Mouloudia de Béjaia se trouve, tout comme plusieurs formations, plus que menacé par le spectre de la relégation.

 

Les calculatrices sont de sortie

Comme pour la JSM Béjaia, le MO Constantine, la JSM Skikda ou bien Hamra Annaba, les calculatrices sont de sortie en cette fin de saison. Alors qu’on se trouve à une journée de la fin du championnat, plus de 6 clubs se battent pour essayer de s’en sortir. Alors que l’IB Lakhdaria et le CA Bordj Bou Arreridj ont déjà fait leurs adieux à la Ligue 2, il reste encore deux places. Ainsi, du côté de la capitale des Hammadites, on sait qu’il va falloir se surpasser afin de s’imposer face à l’IRBO, tout en espérant que les autres résultats seront favorables. Les Crabes, qui s’inquiètent grandement pour l’avenir de leur équipe, sont en train de mettre en place plusieurs scénarios pour permettre à leur formation favorite de se maintenir en Ligue 2.

  1. D.