Ligue 2

JSMB: Retour de Redjradj aux affaires

La situation du doyen des clubs kabyles a évolué les dernières 24 heures. Nous avons appris, à travers un communiqué du club, le retour de Redjradj aux affaires après son retrait, il y a un peu plus d’un mois. Le président du conseil d’administration de la SSA Tiab Boualem a décidé de réagir après avoir compris que le club se dirigeait vers l’impasse. Lundi après-midi, le président du CA s’est réuni avec le directeur de la jeunesse et des sports afin de s’informer sur certains dossiers, notamment la dérogation accordée au club amateur. Il semble que le CA de la SSA JSM Béjaia veut reprendre les rênes à travers son président. Suite aux décisions prises lors de cette réunion, Redjradj est revenu pour prendre en main les affaires du club. Il veut remettre de l’ordre dans la maison, surtout après que le club amateur a repris les rênes sans toutefois réussir à redresser la situation. Boualem Tiab  veut ainsi tout mettre en œuvre afin que le club bougiote remonte la pente, surtout après la défaite concédée samedi dernier face au MOB.

 

Nomination de Farouk Mial

En plus du retour de Redjradj Rachid aux affaires, Tiab Boualem a désigné Farouk Mial au poste de directeur général. Cet ancien arbitre de l’élite, très proche du club depuis plusieurs saisons, a été sollicité par le président du conseil d’administration pour intégrer la direction du club. Tiab veut ainsi renforcer la direction en cette fin de cette saison où le club de Yemma Gouraya se trouve plus que jamais menacé par la relégation. La nomination de Mial et le retour de Redjadj ont pour but d’insuffler une nouvelle dynamique au sein du club, qui se débat dans une situation difficile avec des résultats très loin des attentes.

 

On évoque le probable retour de Cherdoud

Achouri Kamel et ses choix ne font pas l’unanimité au sein de la grande famille du club. Il n’a eu qu’un seul point lors des 3 rencontres que son équipe a disputées depuis qu’il est entraîneur en chef. La direction de la JSMB n’est pas du tout contente des choix du coach ; ce dernier serait d’ailleurs sur la sellette. Nous avons appris, de sources généralement bien informées, que les nouveaux dirigeants, notamment Redjradj et Mial, veulent le retour de Cherdoud. Les résultats réalisés sous la direction de l’entraîneur Cherdoud étaient plus que satisfaisants, même si l’équipe avait connu à plusieurs reprises des mouvements de grève. Les dirigeants auraient pris attache avec l’ex-coach de la JSMB et se seraient entendus sur un éventuel retour.

  1. D.

 

MOB: Kaced : « Une victoire qui redonne confiance »

La victoire acquise samedi dernier dans le derby de la vallée de la Soummam permet aux gars de la capitale des Hammadites de retrouver le sourire et de reprendre leur marche en avant, en attendant d’atteindre leur objectif principal, à savoir assurer le maintien le plus tôt possible. Kaced est revenu sur cette rencontre que ses joueurs ont gagnée grâce à l’opportunisme des attaquants.

«Ce fut difficile face à une bonne équipe de la JSMB qui était bien en place et qui a pratiqué du beau football. Nous avons mis en place un dispositif pour mieux contrer cette formation qui dispose de bons joueurs. Nous avons réussi très vite à prendre l’avantage ; cela nous a permis de faire le plein en confiance et de rentrer directement dans le match. Nous avons ainsi profité de ce but d’avance pour pousser notre adversaire à sortir de son camp. Ce qui était le cas, mais nous avons eu quelques opportunités que nous n’avons pas réussi à concrétiser. Nous avons encaissé un but avant la mi-temps qui aurait pu nous perturber. En deuxième mi-temps, les directives étaient claires, à savoir presser très haut et pousser la défense de la JSMB à la faute. On a réussi à prendre très vite l’avantage, ensuite, nous avons délibérément laissé l’initiative à l’équipe adverse. Nous avons incorporé des attaquants vifs afin de garder notre force de frappe et d’essayer d’ajouter le 3e but. Les joueurs ont donné le meilleur dans cette rencontre qui nous permet d’ajouter 3 précieux points à notre compteur.»

 

« Les joueurs ont réalisé une grosse performance sur le plan défensif »

Les joueurs du MO Béjaia ont réalisé une grosse prestation sur le plan défensif. L’équipe des Vert et Noir a profité de la maladresse du gardien de la JSMB ; cela a eu des résultats. Kaced Karim estime, par ailleurs, que ses défenseurs ont été à la hauteur des attentes : «Les joueurs ont offert une grosse prestation sur le plan défensif. On savait que la JSMB allait tout mettre en œuvre pour essayer de nous déstabiliser. On s’attendait à cette configuration. Nos joueurs savaient qu’il fallait garder les reins solides face aux assauts de la JSMB, d’autant plus que nous avons fait jouer des jeunes joueurs comme Belatrache et Boubekka. Ces derniers ont réalisé une bonne performance face à la JSMB qui a des éléments d’expérience. »

 

« On peut se envisager sereinement l’avenir »

La victoire acquise ce samedi permet aux Vert et Noir de s’éloigner de la zone de danger et de se rapprocher un peu plus de l’objectif assigné en début de saison. En s’imposant dans le derby bougiote, les camarades de Hamza Ayad ont réussi la belle opération, surtout qu’ils restent invaincus depuis le début de la phase retour : «Cette victoire nous permet d’aborder la suite de la compétition dans de bonnes conditions mentales. Les joueurs étaient sous pression avant la phase retour. Nous avons essayé de les mettre dans de bonnes conditions et cela a eu des résultats satisfaisants. Nous allons bien évidemment continuer à travailler dans ce sens afin d’enchaîner d’autres bonnes performances. On sait qu’en fin de saison, nous allons avoir des difficultés face à certaines équipes. Mais l’objectif du maintien est tout proche et cela nous rassure. »

  1. D.

JSMB: Les supporters exigent une réaction

Les supporters de la JSM Béjaia ont réagi après la défaite concédée samedi dernier face au MO Béjaia dans le derby de Yemma Gouraya. Ils étaient d’autant déçus que leur équipe avait les moyens de faire mieux dans cette rencontre. La formation conduite par Achouri a dominé les débats et s’est procuré plusieurs occasions. Mais le manque de réalisme des attaquants et les erreurs de la défense ont coûté  les 3 points en jeu qui sont revenus aux Vert et Noir. Les fans se sont déplacés au stade pour discuter avec les joueurs et tenter d’avoir des explications quant à leur manque d’implication. Avant leur retour aux entraînements, les joueurs ont assuré qu’ils allaient tout faire pour sauver le club de la relégation. Depuis, la JSMB a récolté 1 seul point sur les 9 qui étaient en jeu. Un bilan médiocre pour une formation bougiote qui se trouve plus que jamais menacée par la relégation. Les supporters ont appelé les joueurs à fournir des efforts sur le terrain pour renouer avec les victoires. Il est évident qu’en l’absence de motivation et des dirigeants, qui semblent complètement abandonner l’équipe, il sera difficile d’atteindre cet objectif. Tous les signes sont au rouge du côté de la capitale des Hammadites. Il faudrait un miracle pour que la JSMB assure son maintien en Ligue 2.

 

Ils demandent le départ des dirigeants

Encore une fois, les fans de la JSM Béjaia ont exigé le départ des membres du CSA. Ils étaient une trentaine à s’être déplacés au stade OPOW de Béjaia pour rencontrer les responsables du club, qui étaient aux abonnée=s absents. Les supporters, qui se sont réunis afin de débattre de la situation de leur club, étaient unanimes à dire que les dirigeants doivent partir. Le bureau du CSA conduit par Messaoudi n’a pas réussi à redresser la situation. Les décisions prises, notamment en poussant Cherdoud au départ, et le fait de n’avoir rien fait pour retenir l’attaquant Adrar, en plus de l’absence de moyens financiers, ont fait que les supporters n’ont plus confiance en leur équipe. Les fans, qui étaient présents hier après-midi au stade, ont exigé le départ du président et des membres du CSA pour laisser la place à ceux qui peuvent sauver la JSMB de la relégation.

  1. D.

  

JSMB: Le club coule dans l’indifférence générale

La JSM Béjaia a raté encore une fois une belle occasion de se relancer dans la course au maintien. Pour le 40e derby de la vallée de la Soummam, les Vert et Rouge devaient réaliser une bonne performance pour continuer à espérer. Les camarades du capitaine Benmansour Farouk ont énormément déçu leurs fans qui espéraient les voir se transcender afin de prendre les trois points. Leur prestation a été rassurante, mais le résultat est loin d’être convaincant. La JSMB a cédé 3 précieux points dans ce derby. Un résultat qui complique davantage sa situation au classement général. Depuis le départ du directeur général Redjradj Rachid et l’arrivée du nouveau bureau du CSA, le club n’a récolté que 2 petits points sur 18 possibles. Un bilan digne d’une équipe relégable. Les dirigeants n’arrivent plus à trouver des solutions aux problèmes que rencontre le club depuis le début de la saison. Bien qu’ils se soient impliqués dans les affaires de l’équipe première, ils n’ont pas réussi à remettre de l’ordre dans la maison. Le club est en train de couler ; si aucune démarche n’est entreprise dans les plus brefs délais, la JSMB risque de dire au revoir à la Ligue 2 plus tôt que prévu.

 

L’écart se creuse davantage avec les concurrents

La défaite concédée samedi dernier dans le derby de la Soummam a permis à leurs concurrents directs de prendre le large. En effet, l’IRB Ouargla, le MO Constantine et Hamra à Annaba se trouvent à 5 points de la JSMB. Un écart suffisant pour faire douter les amoureux du club qui ne savent plus à quel saint se vouer pour  se rassurer. Les joueurs, les membres du staff technique et les dirigeants doivent prendre conscience qu’il va falloir réagir dès la prochaine rencontre et le déplacement à El Eulma.

 

Les choix d’Achouri incompréhensibles

L’entraîneur de la JSMB Achouri Kamel a mis en place une équipe qui pouvait réaliser un bon résultat. Mais le onze qu’il a aligné a joué plutôt la prudence face à un adversaire qui n’a eu que 3 occasions dans la rencontre. Les choix du coach Achouri étaient contestés en raison de l’absence d’un attaquant de pointe pour faire pression sur la défense du MOB qui a eu des difficultés à chaque fois que les joueurs de la JSMB ont réussi à créer le surnombre.

 

Sans un véritable attaquant

Après le départ d’Adrar vers la JS Saoura, la JSMB se retrouve sans véritable attaquant de pointe au niveau de l’effectif senior. L’entraîneur de la formation bougiote a débuté la rencontre face au MOB sans un véritable attaquant, puisque  Benmansour, Mellaoui et Zamoum ne sont pas des attaquants de pointe. Il a fallu attendre la 65’ pour qu’il incorpore Yaya Nadjim dans l’axe de l’attaque afin de presser les défenseurs du MOB. Ce qui a par ailleurs permis aux joueurs de la JSMB d’évoluer plus haut sur le terrain et se créer plusieurs occasions. Achouri doit revoir ses plans lors des prochaines rencontres et donner la chance à certains joueurs de s’illustrer davantage.

 

Les supporters en colère

Une défaite dans un derby fait surtout réagir les supporters qui espéraient voir leur équipe à la hauteur des attentes. Les fans du doyen des clubs kabyles ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux, mais aussi dans les espaces publics pour dire que cette défaite était évitable, si tout le monde avait rempli son rôle comme il se doit. Ces derniers appellent à l’union sacrée pour sauver les meubles et éviter que la JSM Béjaia ne se retrouve la saison prochaine en championnat amateur.

  1. D.

MOB: Les Crabes se rapprochent du maintien

Les Vert et Noir viennent d’enregistrer la 9e victoire dans leur derby de la wilaya de Béjaia. Les hommes de Kaced Karim ont réussi l’exploit de battre la JSM Béjaia en proie au doute. Ils ont réalisé le coup parfait, surtout qu’ils n’ont pas été en mesure de porter souvent le danger dans le camp de la JSMB. Ghanem réussit à ouvrir le score sur une erreur de communication entre Allali et Mekreche. Le gardien de la JSM Béjaia se rate complètement ; ce dont profitera le jeune attaquant Ghanem Abdelmalek qui marquera un but. Après cette ouverture du score, les joueurs du MO Béjaia ont subi les attaques de la JSMB, mais ils ont réussi à tenir le coup. Le but inscrit en fin de la première période n’a pas perturbé les hommes de Kaced. Ces derniers ont encore profité d’une mésentente entre les défenseurs de la JSMB et le gardien de but Mekreche. Ghanem, encore lui, réussit à redonner l’avantage à son équipe. Les joueurs du MOB réussiront cette fois-ci à ne pas prendre de buts ; ils terminent la rencontre sur une victoire importante pour se rapprocher de l’objectif du maintien.

 

Les joueurs ont profité des erreurs de l’adversaire

Les joueurs du MO Béjaia ont réussi à remporter le derby sur le score de 2 buts à 1. Une victoire qui leur fait du bien après avoir été parmi les équipes menacées par la relégation. Les joueurs de la formation bougiote savaient que la rencontre allait être difficile par rapport à la situation de l’adversaire, mais les camarades du portier Bellalem, qui a sauvé son équipe à plusieurs reprises, ont réussi à profiter des erreurs commises par les défenseurs de la JSMB qui ont permis à Ghanem de faire son show et d’inscrire un doublé.

  1. D.

 

USMH 1- RCK 0 : Feloussa fait chuter Kouba

Le derby  entre l’USMH et le RCK a été remporté par El-Harrach 1 à 0 grâce à une réalisation  de l’enfant de Kouba Amrane ( Feloussa) qui a inscrit le but de la victoire à la 48’, ce dernier a profité d’une hésitation de la défense koubéenne pour surprendre le gardien Brahimi. Pour revenir à la rencontre dirigée par l’arbitre Boukhalfa, elle n’a pas été d’un bon niveau, par contre elle a été caractérisée par un engagement physique des  côtés. Les Harrachis ont dominé la 1ère période mais la meilleure occasion de ce 1er half a été à l’actif de Kouba durant laquelle Haskar a loupé un but tout fait alors qu’il se trouvait  face au gardien harrachi. La  2e  période  a été beaucoup plus intense avec des actions de part et d’autre mais les locaux plus volontaires et plus déterminés ont réussi l’essentiel, c’est- à-dire les 3 points de la victoire  après une série de mauvais résultats.

A.M.

 

Benchouia, nouvel entraîneur de l’USMH

La direction de l’USMH a annoncé l’engagement de l’entraîneur Mohamed Benchouia qui succède  à Kamel Bouhlel. Benchouia a supervisé hier le derby et entamera sa mission lundi pour préparer le match contre le MCS à Saïda.

A.M.

JSMB 1 - MOB 2 : Le MOB s’offre le derby

18e journée

JSMB 1 - MOB 2

Stade de l’Unité maghrébine, Béjaia

Buts :

JSMB : Benfoula (45’)

MOB : Ghanem (11’, 49’)


JSMB

Mekreche
Khellaf
Allali
Chaouchi (Guenana 59’)
Boumeziane
Saidoune
Chihati
Benfoula
Zamoum
Mellaoui (Boughanem 77’)
Benmansour (Yaya 65’)

Ent. : Achouri

 

MOB

Bellalem
Belatrache
Boubeka (Sahed 68’)
Bahri
Rebbahi (Kaci 83’)
Ayad
Aouali
Amaouche
Ghanem
Rabti (Laboukhi 59’)
Bendif (Abdoune 83’)

Ent. : Kaced

 

Faible affluence, temps partiellement couvert. Arbitrage de M. Ibrir, assisté par MM. Chelali et Belgacem

 

Avertis :

JSMB : Zamoum (42’)

MOB : Belatrache (38’), Ghanem (50’), Abdoune (89’)

 

 

Le MOB s’offre le derby

L’entame de la rencontre était à l’actif des Vert et Noir qui se signalent par un tir de Rabti à l’entrée de la surface, mais son ballon était passé à côté des bois de Mekreche (4’). La réaction des hommes d’Achouri est venue par Mellaoui, qui lui aussi tente sa chance de loin, mais le ballon n’est pas cadré (9’). L’ouverture du score surviendra à la 11’, quand Ghanem profite d’une mésentente entre Allali et son gardien Mekreche. Le défenseur de la JSMB tente de chiper le ballon qui était à la portée du gardien ; Ghanem ressurgit et le met au fond des filets, offrant ainsi l’avantage à son équipe. Après ce but, nous avons relevé la volonté des camarades du capitaine Benmansour de revenir dans la partie. Benfoula récupère un bon ballon au milieu du terrain, le passe à Chihati qui tire puissamment, mais Bellalem se couche et met le ballon en corner (24’). Les Crabes auraient pu ajouter un second but sur une autre erreur de marquage de Chaouchi qui laisse l’espace à son vis-à-vis Ghanem ; ce dernier ne cadre pas son tir 37’. A l’approche de la fin de la première période, les Vert et Rouge se montrent plus dangereux en premier lieu par Benfoula qui exécute un coup franc excentré. La tête de Benmansour n’est pas puissante pour inquiéter Bellalem (38’). Benmansour, encore lui, récupère le ballon dans la surface, mais son tir n’est pas assez enveloppé pour trouver le cadre (42’). Nous jouons la 42’ quand Mellaoui place une offrande à Benfoula dans l’axe de la défense adverse. Ce dernier réussit à battre Bellalem d’un beau plat du pied (45’). Une égalisation méritée au vu de la domination totale des hommes d’Achouri après l’ouverture du score des Vert et Noir. Au retour des vestiaires, on a assisté au même scénario que la première période. Mekreche se rate sur sa sortie, Ghanem saute très haut et pousse le ballon dans les filets, ajoutant le second but pour son équipe, dans une joie indescriptible des supporters (49’). Sentant qu’il faudrait réagir, les joueurs de la JSMB se mettent à l’abordage.  Centre de Chaouchi au point de penalty, Bellalem rate sa sortie, le ballon revient chez Mellaoui qui ne réussit pas à cadrer son tir (58’). Les Vert et Rouge accentuent la pression sur la défense du MOB. Benfoula adresse un long centre pour Yaya qui remise le ballon sur Saidoune ; ce dernier se fait reprendre par la défense (70’). Benfoula, encore lui, adresse un centre tir, obligeant Bellalem à dégager le ballon en corner (71’). Zammoum bien lancé par Benfoula en profondeur se présente seul face à Bellalem, mais son ballon n’est pas cadré (73’).

  1. D.

 

Cameroun-Algérie officiellement à Japoma

La FIFA confirme le déroulement du match aller à Douala le 25 mars à 18h

Cameroun-Algérie officiellement à Japoma

Le dernier épisode de la participation catastrophique des Verts à la CAN camerounaise a eu lieu au stade de Japoma. C’est dans ce stade que Belmadi et ses poulains devront relancer la machine le 25 mars prochain.

Après des rumeurs et des hésitations, et même une série de pourparlers entre la FAF et la Fecafoot, le dernier mot est revenu finalement à la FIFA.

Comme rapporté ici même sur ces colonnes jeudi, la FIFA a reçu la correspondance des Fédérations concernées par les matches de barrages de mars, et c’était à elle de trancher. Le Cameroun a choisi de jouer à Japoma, mais le dernier mot allait revenir à l’instance mondiale qui a finalement validé ce choix. Les Verts devront prendre leur mal en patience et surtout s’armer de beaucoup de volonté s’ils ne veulent pas subir une autre déconvenue sur cette pelouse qui ne leur a pas du tout porté chance en janvier dernier.

Cauchemar

Ainsi donc, c’est le 25 janvier à 18h que la FIFA a choisi comme date du match aller très attendu entre l’Algérie et le Cameroun. Ce ne sera finalement pas à Yaoundé, mais bien à Douala, un lieu qui rappelle des mauvais souvenirs. Il faut dire que le champion d’Afrique 2019 après sa série de 35 matches sans défaite a vu son record s’écrouler devant une modeste équipe de la Guinée équatoriale. Rien n’a fonctionné pour Belmadi et ses joueurs au point que même la petite équipe de la Sierra Leone a pu l’accrocher avant que tout ne parte en fumée contre les Eléphants.

La FIFA a donc validé le choix de Japoma, car le Cameroun a donné des garanties. La pelouse, très abîmée après la CAN est en train de subir une opération de renouvellement. Ce qui laisse entendre qu’elle sera opérationnelle et prête pour le match attendu. Une garantie qui a convaincu la FIFA qui a finalement tranché en choisissant la date du 25 pour tous les matches ; les 5 de ces barrages africains aller, alors que les matches retour se joueront 4 jours plus tard.

Soulagement

La programmation du match le 25 laisse toutefois assez de temps aux équipes de se remettre du match aller et préparer le match retour. Du côté de la FAF, on craignait sérieusement la programmation des deux matches à 3 jours d’intervalle. Des rumeurs ont indiqué que le match aller allait se jouer le 26, soit à 3 jours seulement du match de Blida. Ce qui n’allait pas laisser le temps qu’il faut pour regagner Alger, récupérer, puis préparer le match retour. Mais, finalement, la FIFA a décidé de programmer tous les matches le 25 mars et tous les retours le 29 du même mois. Le choix de la FAF a donc été validé pour une seconde manche qui se jouera comme prévu au tomber de rideau de cette date à 20h30. La partie se jouera au même moment que les rencontres Tunisie-Mali et Maroc-RDC.

Stats

L’officialisation du match aller à Japoma fait craindre le pire aux amoureux de la sélection. Ils y voient un risque énorme d’autant que la plaie ne s’est pas refermée. La blessure psychologique liée à l’effet de ce terrain et de ce stade peut faire mal.

Côté stats, l’EN part certes très amoindrie. Elle a joué 3 matches sur ce terrain où elle a perdu 2 matches et fait un match nul. Mais ce que les gens doivent savoir, c’est que le Cameroun n’a pas joué plus de matches que nous dans ce stade. Les Lions ne l’ont pas foulé plus de 3 fois, c’était lors de rencontres disputées pour le compte de ces éliminatoires de la CM 2022, respectivement contre le Mozambique puis contre la Côte d’Ivoire, avant d’y affronter la Gambie de Tom Saintfiet. 3 matches et 3 succès, un bilan positif certes, mais pour ce qui est des repères, les deux équipes partiront à chances égales le soir du 25 mars prochain. il reste à savoir sur quel groupe comptera Belmadi et quelle sera sa stratégie pour attaquer le match avec quasiment les mêmes éléments sans que les images de la CAN ne refassent surface et ne viennent bousiller cet ultime challenge du coach avec son équipe.

  1. M. A.

JSMB – MOB : A qui sourira le 40e derby de la Soummam ?

JSMB – MOB 

Aujourd’hui à 14h

A qui sourira le 40e derby de la Soummam ?

Ce sera sans le moindre d’un doute le choc de cette 18e journée du championnat de Ligue 2. La rencontre qui opposera la JSM Béjaia au MO Béjaia mettra aux prises deux équipes qui se battent pour le maintien. Un objectif loin d’être atteint par les deux formations bougiotes qui vont s’affronter ce samedi après-midi au stade de Béjaia. Ce 40e derby de la vallée de la soummam se joue dans un contexte très particulier. Les deux équipes souffrent sur le plan administratif avant tout, notamment les conflits qui plombent leur bonne marche, mais aussi l’absence de moyens financiers. Cette crise perdure et fait perdre beaucoup de points aux deux clubs bougiotes. Les dirigeants des deux clubs se débattent pour assurer le minimum. Cette situation de crise a aussi des répercussions sur le plan sportif. Les deux clubs de Yemma Gouraya, qui étaient des fers de lance du mouvement sportif au niveau national, se sont   retrouvées à se battre pour leur maintien en Ligue 2. Pour cette rencontre, la pression sera sur les épaules des joueurs qui doivent offrir du spectacle au stade l’Unité maghrébine. La JSMB sera dans l’obligation de s’imposer si elle veut garder ses chances de maintien et les hommes de Kaced doivent éviter la défaite pour espérer s’éloigner des équipes du bas du tableau.

Avec 19 victoires, les Vert et Rouge avantagés

Au vu des confrontations entre les deux clubs, l’avantage est clairement aux Vert et Rouge. Les gars de la haute ville ont depuis longtemps dominé les débats face au MO Béjaia. Mais les dernières saisons, l’avantage est plutôt aux Vert et Noir qui ont su gagner. Les camarades du capitaine, Benmansour doivent sortir le grand jeu face au MO Béjaia, dans ce  match important pour la JSMB qui n’a désormais plus droit à l’erreur. 

Les Crabes comptent exploiter la situation de leur adversaire

Les hommes de Kaced Karim savent que le duel de cet après-midi est important pour leur parcours dans ce championnat de Ligue 2. Les camarades de Hamza Ayad veulent profiter de la situation de leur adversaire pour l’enfoncer. Les Crabes se sont préparés dans la sérénité pour réaliser le meilleur résultat possible. Leur ambition doit être à la hauteur de l’évènement, surtout que leurs adversaires ne comptent pas céder le moindre point à domicile. 

MOB: Bouchebah : «Je souhaite que cet argent revienne au club professionnel»

Le président du MO Béjaia a tenu un point de presse hier afin de réagir à la situation financière du club. Après la visite du wali de Béjaia qui a annoncé  que 2 milliards de centimes seront versés dans les caisses du club, dans les prochains jours, Bouchebah a réagi en appelant à ce que cet argent soit versé au club professionnel, qui attend toujours une réaction des responsables locaux afin de permettre à l’équipe de bénéficier directement de cette aide : « Nous sommes très satisfaits de la visite du premier magistrat de la wilaya de Béjaia qui a été attentif à nos doléances. Ce dernier nous a promis de nous aider et de nous accompagner à travers les différents organismes et Assemblées. Néanmoins, cela fait plusieurs semaines que nous avons lancé des appels aux autorités locales pour intervenir auprès du CSA du MOB afin de verser les subventions au club professionnel. Si cet argent rentre dans les caisses dans les prochains jours, le club professionnel ne bénéficiera pas de cette aide. La politique de blocage engagée par M. Arab Bennai, l’actuel président du CSA, se poursuit puisque, au jour d’aujourd’hui, nous n’avons pas reçu l’argent des précédentes subventions. J’espère, cette fois-ci, une réaction aussi des amoureux du club, des membres de l’assemblée générale et des sages du MOB pour que le club, qui est en train de réaliser de bons résultats, puisse maintenir cette dynamique.»

 

« Le derby sera ouvert à tous les pronostics »

Le président du conseil d’administration du MO Béjaia Bouchebah Mustapha s’est aussi exprimé au sujet de la prochaine rencontre de son équipe face au club voisin de la JSMB : «Ce sera une rencontre ouverte à tous les pronostics vu son caractère derby. Après les résultats que nous avons enregistrés depuis le début de la saison, nous avons un certain avantage que nous devons bien évidemment concrétiser sur les terrains. Les joueurs savent à quoi s’attendre face à une équipe qui souffre de résultats. Cela rendra la tâche difficile pour les deux équipes.»

  1. D.

 

JSMB: Achouri tente de remobiliser ses troupes

La dernière défaite essuyée par les gars de Yemma Gouraya, lors de leur déplacement à Annaba, a certainement affecté leur mental. Les camarades de Benmansour Farouk doivent se ressaisir au plus vite, à commencer par le match de ce samedi qui entre dans le cadre de la 18e journée du championnat de Ligue 2. Le staff technique de la JSMB, conduite actuellement par Achouri Kamel, tente de remobiliser ses troupes en prévision de ce match derby. Dans ce sens, il a discuté avec ses poulains pour les préparer mentalement à fournir plus d’efforts afin de renouer avec les bons résultats. Les joueurs, conscients de la situation, se sont donnés à fond durant les dernières séances d’entraînement pour remonter la pente. Les supporters espèrent voir leurs joueurs retrouver le chemin des victoires le plus tôt possible afin d’éviter de tomber dans une spirale de mauvais résultats.

 

Les joueurs manquent de motivation financière  

Le capitaine de la JSM Béjaia Benmansour Farouk a fait part de son inquiétude face à la situation de crise que traverse le doyen des clubs kabyles. Les joueurs de la JSMB vivent des moments difficiles sans aucun soutien moral ou financier de leurs dirigeants qui n’ont pas réussi à trouver de nouveaux sponsors ou bien des personnes pour injecter de l’argent dans les comptes du club. Ce qui aurait permis aux joueurs d’avoir la motivation nécessaire pour aborder les matchs du championnat. Lors du passage du premier magistrat de la wilaya de Béjaia mardi après-midi, le capitaine de la JSMB avait fait part de la déception des joueurs suite à l’absence d’une motivation financière, surtout pour cette phase retour s’annonce très difficile. Benmansour a souligné que les dirigeants ont du mal à réunir l’argent pour assurer les déplacements de l’équipe.

 

Les dirigeants appelés à réagir

Depuis que le club est aux mains du CSA, la JSM Béjaia ne cesse de subir de plein fouet la crise des résultats, mais aussi financière. Alors que la reprise du club par le club amateur était censée être une solution pour sortir la JSMB du marasme qui commençait à s’installer, mais après les efforts fournis et la reprise des entraînements, beaucoup ont espéré voir le club de Yemma Gouraya s’en sortir. Mais rien n’a été fait sur le plan financier, et la rencontre de ce samedi face au club voisin du MOB rend la tâche encore plus difficile. 

  1. D.

MOB: Kaced doit faire sans quelques titulaires

L’entraîneur du MO Béjaia va devoir faire sans la présence de pas moins deux titulaires pour le match de ce samedi. Nous avons appris qu’Alliouat ne s’est pas encore remis de sa blessure, alors qu’Adjati sera suspendu. Des absences qui risquent de peser dans la mesure où ces joueurs ont du poids sur l’échiquier. Le coach du MOB Kaced Karim doit donc  trouver des solutions pour remplacer les absents, lors de la rencontre de ce samedi, très importante pour les Vert et Noir qui veulent renouer avec les victoires et s’éloigner de la zone du danger. Le prochain adversaire des gars de Yemma Gouraya se trouve dans une situation délicate. Les Mobistes craignent l’éventuelle prise de conscience des voisins. Le coach va devoir trouver les mots justes afin de mettre ses hommes dans les meilleures dispositions à la veille de cette rencontre, dont les points seront importants lors du décompte final.

 

Les joueurs décidés à relever le défi

Les joueurs du MOB sont plutôt bien décidés à réaliser une grosse prestation. Les camarades du capitaine Ayad Hamza, qui savent que les points en jeu sont importants, comptent bien faire les choses. Pour ce 40e derby de la vallée de la Soummam, les Vert et Noir se préparent comme il se doit. Il faut dire que l’adversaire des Crabes traverse une mauvaise passe ; les joueurs savent qu’ils doivent se méfier grandement d’une possible réaction. Le groupe évolue dans de bonnes conditions pour se donner à fond sur le terrain. En attendant, tous les espoirs sont portés sur les joueurs lors de cette rencontre.

  1. D.

 

JSMB: Adrar officiellement libéré par la CRL

Comme nous l’avons annoncé dans notre édition d’hier, l’ex-attaquant de la JSMB Omar Adrar a été officiellement libéré par la CRL. L’affaire remonte à  un mois, quand le buteur de la JSMB avait reçu une offre sérieuse de la JS Saoura. Le joueur avait fait part de cet intérêt à la direction du club qui n’avait, semble-t-il, pas pris sérieusement cette affaire en compte. Adrar avait rencontré les dirigeants, mais aucun accord n’a été conclu, selon les informations que nous avons pu avoir. Omar Adrar avait attendu un signe des dirigeants, mais ces derniers n’ont rien fait pour tenter de le maintenir au sein de l’effectif, et ce, malgré la situation délicate du club. Le joueur ne voyant rien venir a pris la décision de saisir la CRL pour réclamer ses salaires impayés et sa lettre de libération. C’est finalement mardi après-midi qu’Adrar a reçu sa lettre de libération, obligeant le club à lui payer 10 mois de salaires impayés. Une perte pour le doyen des clubs kabyles qui ne dispose pas d’éléments capables de le remplacer.

 

Il est proche de la JSS

Adrar Omar a été approché par la JS Saoura pour renforcer son attaque. Formé à la JSMB, il a réalisé une saison à la hauteur en inscrivant 9 buts durant l’exercice 2020/2021. Cette année, avec la grève des joueurs pendant plus de deux mois, le joueur en question n’a pas eu assez de temps pour jouer en inscrivant 3 buts seulement. La formation conduite par Zerouati a jeté son dévolu sur l’enfant de Baccaro pour renforcer son compartiment offensif. Un nouveau challenge pour Adrar qui doit s’imposer au sein d’une formation qui se bat sur plusieurs fronts.

  1. D.

MOB : Le derby en ligne de mire

Après avoir été accroché à domicile samedi face au leader, le MO Béjaia se penche désormais vers le prochain match en championnat qui se jouera face au club voisin de la JSMB. Les hommes de l’entraîneur Kaced se sont remis au travail hier après-midi afin de préparer convenablement ce rendez-vous important en championnat. Les Vert et Noir connaissent parfaitement l’importance de telles rencontres, surtout qu’ils viennent de céder deux précieux points. La rencontre de samedi prochain constituera une étape importante dans l’objectif du club cette saison qui est celui de se maintenir. Le coach du MOB va devoir encore une fois travailler afin d’essayer de trouver des solutions aux difficultés que rencontre son équipe depuis le début de la saison. L’absence d’efficacité sur le plan offensif fait perdre beaucoup se points aux gars d’Yemma Gouraya et cela ne fait pas les affaires du MOB.

Préparer la rencontre sur le plan mental

Des rencontres pareilles se jouent essentiellement sur des détails. Les camarades du capitaine Hamza Ayad savent qu’il va falloir se préparer sérieusement pour la rencontre de ce samedi. Les membres du staff technique entreront directement dans le vif du sujet pour essayer de mettre les joueurs dans les meilleures conditions pour tenter de réaliser une bonne performance. Les joueurs ne veulent pas se mettre une pression inutile. Ces derniers connaissent très bien l’importance d’un derby surtout aux yeux des supporters et c’est pour cela qu’ils veulent se préparer dans tous les domaines, que ce soit sur le plan technico-tactique ou bien mental. Avec un effectif assez jeune, le MOB va devoir réaliser une grosse prestation pour s’offrir une équipe de la JSMB qui souffre beaucoup dans ce championnat.

Kaced insiste sur le travail de finition

Au-delà de la victoire acquise il y a une dizaine de jours face au CABBA sur le score de 2 buts à 1, l’attaque du MOB continue de faire des siennes. L’entraîneur en chef de la formation bougiote compte insister sur le travail de finition devant le but adverse avec comme objectif se mettre ses hommes en confiance avant d’affronter la JSMB ce samedi. Ghanem qui s’est illustré il y a deux semaines veut lui aussi saisir sa chance et ainsi marquer de son empreinte cette rencontre.

F.D

 

 

JSMB: Le club vers l'inconnu

Le doyen des clubs kabyles est en train de vivre une situation inédite depuis plusieurs semaines. Le club bougiote traverse une grave crise à tous les niveaux. Cette dernière s'est accentuée après le départ du directeur général, Redjradj Rachid, qui avait annoncé qu’il ne pouvait plus assumer ses responsabilités. Depuis, c'est le CSA qui est aux commandes et les choses n'ont pas évolué vers le mieux, bien au contraire. La crise financière qui frappe de plein fouet la JSM Béjaia a des répercussions jusqu’à l’absence de moyens financiers pour prendre en charge le minimum, c’est-à-dire les déplacements et la restauration de l’ensemble des catégories. Une situation que la formation des Vert et Rouge n’à jamais connue. Les comptes du club sont dans le rouge et le peu de personnes qui continuent de faire du mécénat se comptent sur les doigts d’une seule main. Sachant que la JSM Béjaia se trouve menacée par la relégation, ce manque de soutien risque de précipiter la chute du club. Les actionnaires sont sommés de réagir et de porter main forte aux dirigeants actuels qui tentent par tous les moyens d’assurer un fonctionnement normal. Les supporters et les inconditionnels des Vert et Rouge doivent prendre conscience qu’en l’absence d’une véritable union, c’est la JSMB qui payera la facture des différentes dissensions. Chez les observateurs on estime que le club de la capitale des Hammadites a toutes ses chances pour se maintenir, à condition seulement que les efforts convergent tous dans le même sens, dans le cas contraire, la JSMB évoluera la saison prochaine dans le championnat amateur.

Si la situation n’évolue pas, le club compromettra ses chances de maintien

La JSMB a connu cette situation à plusieurs reprises lors des dernières années. En effet, lors de la saison 2014/2015, la JSM Béjaia a été sauvée de la relégation dans les ultimes journées du championnat. Le même scénario é eu lieu la saison d’après, avec le fameux match face à l’USC qui s’est soldé par un score de parité. Lors de l’exercice 2018/2019, la JSMB avait réussi à se maintenir lors de l’avant-dernière journée du championnat. Lors de la saison 2019/2020, l’arrêt du championnat à cause de la COVID-19 et la pandémie mondiale, alors que le club occupait la première place des relégables. Toutes ces situations font que la JSMB a connu à plusieurs reprises des scénarios pareils. Cette année, le doyen des clubs kabyles est en train de subir le même sort. Ce dernier se bat pour tenter de se maintenir dans un championnat qui n’a pas encore dévoilé tous ses secrets.

 

F.D

MOB: Les Mobistes peinent toujours à domicile

Le MO Béjaia continue à perdre des points dans ses matchs à domicile. Le club de Yemma Gouraya a encore une fois raté 2 précieux points, lors de la réception du leader à savoir, la JS Bordj Menaiel. Les camarades du revenant Hamza Ayad ont affronté la JSBM, une équipe solide venue à Béjaia pour réaliser le meilleur résultat possible. Les Coquelicots ont dominé les débats surtout en première mi-temps, mais sans réellement parvenir à créer la différence. La défense du MOB avait tenu bien son rôle dans un match où les points étaient importants pour les deux équipes. En face, la formation de Kaced avait du mal à trouver les espaces. Les attaquants, notamment le jeune Ghanem qui avait été titularisé pour la 3e fois cette saison, n’ont pas réussi à tromper la vigilance des camarades de Benfeda qui a remplacé Gherzou, suspendu pour ce match. Un match nul logique d’autant plus que nous n’avons pas vu grand-chose sur le plan offensif. Les deux équipes se sont contentées de ce nul décevant qui fait plus les affaires du leader qui maintient son avance au classement général par rapport à ses poursuivants immédiats. Du côté de Béjaia, on estime que les joueurs ont laissé filer une belle opportunité de faire le plein de confiance à une semaine du derby de Yemma Gouraya.

 

L’équipe n’a pas été en mesure de trouver le chemin des filets

En l’absence du meilleur attaquant du MO Béjaia, qui n’a pas été convoqué pour cette rencontre, la formation bougiote n’a pas trouvé le chemin des face au leader. Un match qui aurait pu être celui de la confirmation pour les camarades de Ghanem, auteur d’un doublé la semaine dernière. Mais les choses ne se sont pas prévues. Kaced sait quel chantier est prioritaire lors des prochains jours, sachant que depuis le début de la saison, le MOB trouve toujours des difficultés quand il évolue à domicile. Un travail doit être fait pour que les attaquants reprennent confiance.

  1. D.

JSMB: Les Béjaouis s’enfoncent un peu plus

La formation de la JSM Béjaia a raté son déplacement à Annaba samedi dernier. Les hommes du coach Achouri Kamel ont tenu jusqu’à la 66’ avant de céder sur une erreur de marquage. Djelti, l’attaquant de Hamra Annaba, était à la réception d’un corner bien botté par son coéquipier. La défense de la JSMB n’a pas dégagé, Mekreche fut contraint de céder pour l’unique fois dans cette partie. Ce but aura coûté très cher aux Béjaouis qui se sont inclinés face à un concurrent direct au maintien. Les gars de la capitale des Hammadites ont pourtant bien débuté la partie en étant bien en place. Les attaquants bougiotes très vifs ont mis à plusieurs reprises en difficulté la défense de Hamra, mais sans réellement parvenir à atteindre les bois du portier Bouazizi. En cédant 3 précieux points dans la course au maintien, les gars de Yemma Gouraya savent qu’ils se sont mis dans une situation délicate. Ils doivent se reprendre dès cette semaine dans le derby de la vallée de la Soummam. Un match à 6 points que les Vert et Rouge doivent gagner s’ils veulent garder toutes leurs chances de se maintenir dans ce championnat de Ligue 2.

  1. D.

 

Allali, Chihati, Zamoum et Abdelkoui purgent leur sanction

La commission de discipline de la LNFA a suspendu 4 joueurs de l’effectif bougiote. Allali, Chihati, Zamoum et Abdelkoui ont écopé d’un match de suspension suite à des cas disciplinaires. Ils reprendront donc au prochain match qui se jouera samedi à 14h au stade de l’Unité maghrébine de Béjaia. Leur retour constituera sans aucun doute une force supplémentaire pour le staff technique de la JSMB qui a besoin de tout son effectif pour engager le processus de sauvetage du club.

  1. D.

Hamra 1 – JSMB 0 : Les Vert et Rouge décevants

Hamra 1 – JSMB 0

Stade Chabou, Annaba


Hamra

Bouazizi
Aboud
Sayad
Baali
Kharoubi
Messadek
Mouas
Azzouz
Bourzak
Bouafia
Mekhalfa

Ent. : Bouacida

 

JSMB

Mekreche
Khellaf
Chaouchi
Guenana
Bouemziane
Saidoune
Hachemi
Benfoula
Benmansour
Idir
Melaoui

Ent. : Achouri

 

Temps : nuages éparses. Affluence faible. Arbitrage de M. Bouab, assisté par MM. Chekraoui et Chelli

 

Les Vert et Rouge décevants

Dans l’obligation de réaliser un bon résultat en affrontant un concurrent direct au maintien, les gars de Yemma Gouraya ont énormément déçu face à Hamra Annaba. Amoindris par l’absence de plusieurs cadres, les Béjaouis ont abordé cette rencontre avec l’ambition de bien faire. La situation du doyen des clubs kabyles est peu reluisante ; si rien n’est fait dans les prochains jours, le club risque de se retrouver lâché au classement général. La première partie a été totalement à l’avantage des locaux qui ont eu un ascendant psychologique en évoluant à domicile sur une pelouse qu’ils connaissent très bien. En face, les hommes d’Achouri se sont contentés de défendre et d’essayer de limiter les dégâts, surtout en l’absence des atouts offensifs. La première mi-temps s’est achevée comme elle a débuté, c’est-à-dire sans but. En deuxième mi-temps, la pression s’est accentuée sur les bois du revenant Mekreche Yahia. Ce dernier a passé tout son temps à repousser les tentatives des hommes de Bouacida. Les Rouge et Blanc réussiront d’ailleurs à trouver le chemin des filets sur corner, confirmant ainsi leur domination. Les Béjaouis ont tenté de réagir, mais les attaquants étaient dans un jour sans. Le score n’évoluera pas jusqu’à la fin du match ; les gars de la capitale des Hammadites s’inclineront pour la 9e fois de la saison. Une défaite qui aura sans doute de graves conséquences pour l’avenir du club si aucune réaction n’est envisagée dans les prochains jours, notamment pour motiver les joueurs à se surpasser sur le terrain.

  1. D.

MOB 0 – JSBM 0 : Un nul logique

MOB 0 – JSBM 0

Stade Unité maghrébine, Béjaia

MOB

Bellalem
Bellatrache
Adjati
Amaouche
Bahri
Ayad
Aouali (Abdoun 76’)
Ghanem (Rabti 84’)
Rebbahi (Laboukhi 84’)
Sahed (Kaci 76’)
Bendif (Louanchi 90+1’)

Ent. : Kaced

 

JSBM

Benfedda
Dahmani
Hmida
Aaziz
Boutmina
Beddou
Hammoud
Daibeche
Charef
Zaouche (Cherzou 68’)
Bacha

Ent. : Bouziane

 

Temps pluvieux. Affluence faible. Arbitrage de M. Touabti, assisté par MM. Bouzit et Bellaghma

Averts :

MOB : Bendif (4’), Ayad (60’), Rabti (90+2’)

JSBM : Hammoud (36’)

 

Un nul logique

La rencontre ayant opposé le MO Béjaia au leader du championnat de Ligue 2, à savoir la JS Bordj Menaiel, n’a pas été à la hauteur des attentes lors de la première mi-temps. En effet, les deux équipes étant prudentes, le jeu s’est concentré essentiellement au milieu du terrain. Les locaux ont essayé de se montrer dangereux sur un coup franc, exécuté par Bendif qui n’arrive pas à donner la force nécessaire à son tir capté sereinement par Benfeda (11’). La réaction des hommes de Bouziane aurait pu ramener l’ouverture du score quand Daibeche, qui se trouvait seul au second poteau, reçoit un bon ballon, mais le retour de Bahri a été salutaire (16’).  Zaouche, qui était bien placé à l’entrée de la surface de réparation, reçoit un bon ballon, mais son tir est repoussé en touche par Ayad qui était à l’affût (33’). Les Vert et Noir, qui ont senti le danger venir tenteront de réagir sur ce centre de Sahed et la tête de Ghanem qui n’est pas cadrée (38’). Finalement, le score n’évoluera pas durant cette première mi-temps ; l’arbitre M. Touabti renvoya tout le monde aux vestiaires. En seconde période, les choses n’ont pas beaucoup évolué avec notamment un faux rythme et beaucoup d’imprécisions sur le plan technique. Les deux équipes ont affiché un niveau plutôt en deçà des attentes.  La seule action à signaler est celle de Zaouche qui s’introduit dans la surface, mais son tir est, encore une fois, dévié en corner par la défense du MOB (65’). Pour la suite, les débats se sont concentrés au milieu du terrain où l’intervention de l’arbitre a été nécessaire à plusieurs reprises, notamment pour excès d’engagement. En fin de partie et après les changements opérés par Kaced qui a incorporé Laboukhi et Rabti, le MOB aurait pu faire la différence. Mais les défenseurs de Bordj Menaiel ont redoublé de vigilance. Le score n’évoluera pas, M. Touabti sifflera la fin des débats sur un nul au goût amer pour les Vert et Noir.

  1. D.

 

MOB – JSBM - Aujourd’hui à 14h : Les Vert et Noir à l’épreuve du leader

Le stade de l’Unité maghrébine de Béjaia abritera une rencontre qui mettra aux prises le MO Béjaia avec la JS Bordj Menaiel, dans le cadre de la 17e journée du championnat de Ligue 2. Après leur succès acquis hors de leurs bases la semaine dernière, les gars de Yemma Gouraya veulent s’offrir le leader de leur groupe. En effet, la formation de Bordj Menaiel est en train de surclasser ses adversaires depuis le début de la saison. Pour leur déplacement à Béjaia, les Coquelicots, affronteront le MOB qui a connu la défaite  à deux reprises dans ce championnat. C’est dire que les Béjaouis affichent des statistiques rassurantes et qu’il va falloir fournir beaucoup d’efforts pour réaliser une bonne performance. Les hommes de Kaced se sont préparés sérieusement pour cette rencontre. Nous avons senti que les joueurs du MOB ne veulent pas laisser passer l’occasion d’accrocher le leader à domicile

 

Renouer avec les victoires à domicile

Les gars de Yemma Gouraya souffrent depuis le début de la saison lors des rencontres disputées à domicile. Kaced sait très bien qu’il va falloir énormément parler aux joueurs dans le but de les motiver à sortir une grosse prestation. Les camarades du capitaine Hamza Ayad veulent renouer avec les victoires à domicile ; pour cela, il faudrait se montrer solides défensivement.

 

Retour des suspendus et des blessés

Ils seront 4 titulaires à retrouver le chemin de la compétition lors de la réception du leader du championnat à savoir, la JSBM. En effet, lors de la dernière sortie à Bordj Bou Arreridj, le MOB était privé de Rabti et Alliouat, blessés, alors qu’Amaouche et Ayad étaient suspendus. Un retour qui aidera beaucoup le club bougiote, qui a besoin de la présence de l’ensemble des joueurs pour faire face à la formation de Bordj Menaiel, à laquelle personne ne résiste.

  1. D.